Championnat du monde de Superbike

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Championnat du monde de Superbike
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo du championnat du monde de Superbike depuis 2022
Généralités
Sport Superbike, Vitesse moto
Création 1988
Organisateur(s) Fédération internationale de motocyclisme
Éditions 36 (en 2023)
Catégorie de soutien : Supersport
et Supersport 300
Périodicité Annuelle
Participants 24
Statut des participants Professionnel
Directeur Carmelo Ezpeleta (Dorna)
Site web officiel www.worldsbk.com

Palmarès
Tenant du titre Drapeau de l'Espagne Álvaro Bautista
Ducati
Plus titré(s) Jonathan Rea (6)
Crystal Clear app kworldclock.png
Pour la compétition en cours voir :
Championnat du monde de Superbike 2023

Le championnat du monde de Superbike (Superbike World Championship, WorldSBK, WSBK ou SBK) est la principale compétition de Superbike au niveau mondial, une catégorie de courses sur circuit de vitesse moto réservée aux motos de production. Le championnat a été créé en 1988. La saison du Championnat du monde de Superbike consiste en une série de courses qui se tiennent sur des circuits permanents. Chaque manche du championnat est composée de trois courses et le résultat permet de décerner à la fin de la saison le titre pilote et le titre constructeur.

Le championnat est régulé par la Fédération internationale de motocyclisme (FIM) et la Dorna, le même promoteur que pour le MotoGP, organise la compétition depuis 2013[1].

Historique[modifier | modifier le code]

La première édition du Championnat du monde de Superbike a eu lieu en 1988. Le championnat est constitué de versions modifiées de moto de série. Pour qu'une moto soit engagée en Superbike, 2000 exemplaires doivent être produits pour une homologation[2].

Le manufacturier italien Pirelli est le fournisseur exclusif de pneumatiques du championnat depuis 2004 et le restera au moins jusqu'en 2023[3], année qui marquera la 20ème saison consécutive du partenariat entre le Superbike et Pirelli.

De la création du championnat en 1988 jusqu'à 2015, deux courses avaient lieu par week-end, toutes les deux étaient disputées le dimanche[4].

De 2016 à 2018, il y avait toujours deux courses par week-end mais la course 1 était disputée le samedi et la course 2 le dimanche[5].

Depuis 2019, le programme des courses a été revu et se compose désormais de trois courses par week-end[6]. La course 1 est disputée le samedi, la course sprint le dimanche matin et la course 2 le dimanche après-midi.

Week-end type[modifier | modifier le code]

Championnat du monde de Superbike
Saison en cours
Championnat du monde de Superbike 2023
Articles relatifs
Superbike
Championnat du monde MotoGP
Championnat du monde de Supersport
Championnat du monde de Supersport 300
British Superbike Championship
AMA Superbike
Championnat de France
Listes
Pilotes (Champions)

Vainqueurs de courses
Circuits

Depuis 2019[7] :

Vendredi :

  • 1re séance libre (50 minutes) et 2e séance libre (50 minutes)

Samedi :

  • 3e séance libre (20 minutes)
  • Superpole (25 minutes)
    • Définit l'ordre de départ de la Course 1 et de la course Superpole.
    • Un pilote qui n’arrivera pas à atteindre 107 % du meilleur temps de la pole position ne sera pas autorisé à prendre le départ.
  • Course 1
    • La distance de la course doit être comprise entre 90 et 110 km.

Dimanche :

  • Warm-up (15 minutes)
  • Course Superpole (« Superpole Race» en anglais)
    • Course de 10 tours.
    • Les 9 premiers de la course Superpole partiront dans cet ordre de départ pour la Course 2. Pour la position 10 et au-delà, les positions sur la grille pour la Course 2 sont prises sur la Superpole du samedi.
  • Course 2
    • La distance de la course doit être comprise entre 90 et 110 km.

Pilotes[modifier | modifier le code]

James Toseland sur une CBR1000RR (2007)

Des pilotes du monde entier ont pris part à des épreuves du championnat du monde Superbike. La France a gagné deux championnats du monde grâce à Raymond Roche et Sylvain Guintoli. Mais d'autres françcais ont également couru en Superbike. En 2017, Loris Baz est devenu le neuvième français[8] à courir en Superbike.

Le Superbike est très populaire en Italie où chaque année plus de 60 000 spectateurs viennent aux week-ends de Superbike à Misano[9].

De nombreux pilotes de MotoGP sont venus en Superbike et y ont du succès[10] comme Álvaro Bautista, Max Biaggi, Carlos Checa, Marco Melandri, Sylvain Guintoli ou encore Scott Redding.

Plusieurs pilotes vainqueurs du championnat du monde de Superbike sont ensuite venus en MotoGP. Parmi eux, Colin Edwards[11] (champion en 2000 et 2002), James Toseland[12] (champion en 2007) ou encore Ben Spies[13] (champion en 2009).

Les États-Unis ont gagné 9 titres en championnat Superbike[14], en faisant l'une des nations les plus prolifiques.

En 2010, Max Biaggi devient le premier italien[15] à devenir champion du monde Superbike depuis sa création. Il offre aussi le titre constructeur pour la première fois à Aprilia.

En 2020, Jonathan Rea remporte son sixième titre consécutif de champion du monde Superbike[16]. Il est considéré comme l'un des pilotes les plus talentueux en sport mécanique[17].

En 2021, Toprak Razgatlıoğlu met fin à l’ère Jonathan Rea[18].

Constructeurs[modifier | modifier le code]

En 2022, Ducati a atteint le chiffre de 1000 podiums obtenus en Superbike lors de la Course 1 sur l'Autodrome de Most[19].

En 2022, Kawasaki a franchi la barre des 500 podiums obtenus en Superbike lors de la Course 1 sur le circuit de Donington Park[20].

En 2022, Yamaha a remporté sa 100e course en Superbike lors de la Course sprint sur l'Autodrome de Most[21].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Année Palmarès pilote Palmarès constructeur
Pilote Moto
1988 Drapeau des États-Unis Fred Merkel Honda Honda
1989 Drapeau des États-Unis Fred Merkel Honda Honda
1990 Drapeau de la France Raymond Roche Ducati Honda
1991 Drapeau des États-Unis Doug Polen Ducati Ducati
1992 Drapeau des États-Unis Doug Polen Ducati Ducati
1993 Drapeau des États-Unis Scott Russel Kawasaki Ducati
1994 Grande-Bretagne Carl Fogarty Ducati Ducati
1995 Grande-Bretagne Carl Fogarty Ducati Ducati
1996 Drapeau de l'Australie Troy Corser Ducati Ducati
1997 Drapeau des États-Unis John Kocinski Honda Honda
1998 Grande-Bretagne Carl Fogarty Ducati Ducati
1999 Grande-Bretagne Carl Fogarty Ducati Ducati
2000 Drapeau des États-Unis Colin Edwards Honda Ducati
2001 Drapeau de l'Australie Troy Bayliss Ducati Ducati
2002 Drapeau des États-Unis Colin Edwards Honda Ducati
2003 Grande-Bretagne Neil Hodgson Ducati Ducati
2004 Grande-Bretagne James Toseland Ducati Ducati
2005 Drapeau de l'Australie Troy Corser Suzuki Suzuki
2006 Drapeau de l'Australie Troy Bayliss Ducati Ducati
2007 Grande-Bretagne James Toseland Honda Yamaha
2008 Drapeau de l'Australie Troy Bayliss Ducati Ducati
2009 Ben Spies Yamaha Ducati
2010 Drapeau de l'Italie Max Biaggi Aprilia Aprilia
2011 Carlos Checa Ducati Ducati
2012 Drapeau de l'Italie Max Biaggi Aprilia Aprilia
2013 Drapeau du Royaume-Uni Tom Sykes Kawasaki Aprilia
2014 Drapeau de la France Sylvain Guintoli Aprilia Aprilia
2015 Drapeau du Royaume-Uni Jonathan Rea Kawasaki Kawasaki
2016 Drapeau du Royaume-Uni Jonathan Rea Kawasaki Kawasaki
2017 Drapeau du Royaume-Uni Jonathan Rea Kawasaki Kawasaki
2018 Drapeau du Royaume-Uni Jonathan Rea Kawasaki Kawasaki
2019 Drapeau du Royaume-Uni Jonathan Rea Kawasaki Kawasaki
2020 Drapeau du Royaume-Uni Jonathan Rea Kawasaki Kawasaki
2021 Drapeau de la Turquie Toprak Razgatlıoğlu Yamaha Yamaha
2022 Drapeau de l'Espagne Álvaro Bautista Ducati Ducati

Source WorldSBK[22]

Catégories d'appui[modifier | modifier le code]

  • Championnat du monde de Supersport (Supersport World Championship)
    • Le Championnat du monde de Supersport est la principale catégorie d'appui du Superbike depuis 1990. Les manches de Supersport se déroulent les mêmes week-ends et sur les mêmes circuits que le Superbike.
  • Championnat du monde de Supersport 300 (Supersport 300 World Championship)
    • Cette catégorie est apparue en 2017. Elle se situe en dessous du Superbike et du Supersport, et elle complète l'échelle d'accès au Superbike. Les manches du Supersport 300 se déroulent les mêmes week-ends et sur les mêmes circuits que le Superbike et le Supersport, mais seulement sur les circuits en Europe. Le Supersport 300 ne sort pas d'Europe mais est quand même considéré comme un championnat du monde.
  • Championnat d'Europe de Superstock 1000 (European Superstock 1000 Championship)
    • Disparu en 2018
  • Championnat d'Europe de Superstock 600 (European Superstock 600 Championship)
    • Disparu en 2015

Les motos du championnat[modifier | modifier le code]

Fabricants actuels en Superbike :

Anciens fabricants en Superbike :

Attribution des points[modifier | modifier le code]

Système de points actuel
Position 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e 11e 12e 13e 14e 15e
Points 25 20 16 13 11 10 9 8 7 6 5 4 3 2 1
Course Superpole
Position 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e
Points 12 9 7 6 5 4 3 2 1

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

PlayStation et PC[modifier | modifier le code]

  • Superbike 2000 (EA Sports)

PC[modifier | modifier le code]

  • Superbike World Championship (EA Sports)
  • Superbike 2001 (EA Sports)

PS2 et PSP[modifier | modifier le code]

  • SBK-07: Superbike World Championship (Black Bean Games)

PC, PS2, PS3, PSP et Xbox 360[modifier | modifier le code]

  • SBK-08: Superbike World Championship (Black Bean Games)
  • SBK-09: Superbike World Championship (Black Bean Games)[23]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Sam Tremayne, « Dorna to organise both World Superbikes and MotoGP from 2013 », sur AutoSport, (consulté le )
  2. « Règlement Superbike », sur TotalEnergies (consulté le )
  3. (en) « Pirelli enters into the 2021-2023 period as Official Tyre Supplier of the WorldSBK », sur Pirelli, (consulté le )
  4. (en) Ron Lieback, « 2019 World Superbike Format Changes », sur Ultimate Motor Cycling, (consulté le )
  5. (en) « World Superbike to switch race format on race weekends in 2016 », sur Cycle World, (consulté le )
  6. « Le WorldSBK prêt à accueillir le nouveau format des week-ends », sur WorldSBK, (consulté le )
  7. « SBK, Brand new format: less practices and an extra race in 2019 », sur GP One (consulté le )
  8. « WSBK : Baz sur les traces de Roche et Guintoli ? », sur Moto Station (consulté le )
  9. « Près de 66 000 spectateurs à Misano, le rendez-vous le plus fréquenté de 2022 ! », sur WorldSBK (consulté le )
  10. « MotoGP stars that shone in WorldSBK... and the riders who bombed », sur Visor Down (consulté le )
  11. « Colin Edwards et Noriyuki Haga rejoignent Aprilia pour 2003 », sur MotoGP (consulté le )
  12. « Toseland chez Tech 3 Yamaha en 2008 », sur Moto Station (consulté le )
  13. « MotoGP 2010 : Ben Spies débarque chez Tech3 ! », sur Moto Net (consulté le )
  14. « Gerloff (Partie 2) : « Je sais que je suis assez rapide… J’ai le rythme pour gagner ! » », sur WorldSBK, (consulté le )
  15. « Max the first Italian WSBK Champ », sur WorldSBK (consulté le )
  16. « Rea wins sixth consecutive WSBK title! », sur Kawasaki (consulté le )
  17. « Jonathan Rea’s Six Consecutive World Titles », sur The Pitcrew Online (consulté le )
  18. « Moto : Le Turc Toprak Razgatlioglu décroche son premier titre mondial en Superbike », sur Sport.fr (consulté le )
  19. « Les légendes de Ducati décrivent le 1000e podium du constructeur en WorldSBK. », sur WorldSBK (consulté le )
  20. « Le parcours des 500 podiums de Kawasaki », sur WorldSBK (consulté le )
  21. « Razgatlioglu résiste à Rea pour remporter la Course Superpole », sur WorldSBK (consulté le )
  22. « La liste des champions sur le site du WSBK », sur WorldSBK (consulté le )
  23. (en) SBK-09 Superbike World Championship - GameSpot.com

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Championnat du monde de Superbike.