Auguste Bluysen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Auguste Bluysen
Bluysen, Auguste.jpg

Auguste Bluysen vers 1908

Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Auguste Marie Joseph Bluysen est un architecte et décorateur français né le 7 juin 1868 à Corbeil-Essonnes. Il est décédé en 1952 à Louveciennes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômé de l'École des beaux-arts en 1897, architecte du ministère des Colonies, architecte des Postes et Télégraphes (1912), Auguste Bluysen a participé à l'Exposition universelle de Paris (1900), mais il s'est surtout illustré dans l'architecture des cinémas, théâtres, casinos et établissements thermaux.

Bluysen a tenté vainement, avant même la mort de celui-ci en 1942, de défendre l’œuvre et la mémoire d’Hector Guimard, d’un an son aîné.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Bâtiments administratifs et industriels[modifier | modifier le code]

Tour LU, à Nantes.
  • Ancienne poste de Melun (début des années 1930)[1] ;
  • Hôtel des Postes Saint-Éloy à Clermont-Ferrand (1936-1938).

Cinémas, théâtres[modifier | modifier le code]

Cinéma Le Grand Rex

Casinos, sources thermales[modifier | modifier le code]

Casino de Granville
  • Casino de Granville (1911). Fermé durant 25 ans, le théâtre du Casino de Granville renaît en 2001 sous le nouveau nom de Salle de spectacles et de congrès « L'Archipel » (400 places) ;
  • Pavillon de la Grande Source, à l'établissement thermal de Vittel (1929-1930) ;
Source du Roy, à Enghien-les-Bains.
  • Source du Roy, devant l'établissement thermal d'Enghien-les-Bains : exploitée dès le Premier Empire sous le nom de source Cotte, elle fut entièrement réaménagée lors de la construction du nouvel établissement thermal et surmontée d'un kiosque à dôme en béton armé (1934) ;
  • Casino de Vittel (1934-1937).

Hôtels, villas[modifier | modifier le code]

  • Normandy-Hôtel à Granville ;
  • Hôtel des Bains à Granville ;

Monuments[modifier | modifier le code]

Monument de Reims, détruit en 1940.
Monument de Bamako

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Melun en l'île, PDF.
  2. Patrimoine de France.
  3. Inventaire Base Mérimée : IA62000148.
  4. Inventaire Base Mérimée : IA62000204
  5. In Situ n°4, mars 2004.
  6. Le monument à l'Armée noire, à Reims.

Liens externes[modifier | modifier le code]