Stella-Plage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Stella-Plage
Stella-Plage
Les dunes de Stella-Plage.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Montreuil
Canton Étaples
Intercommunalité Communauté de communes Mer et Terres d'Opale
Commune Cucq
Code postal 62780
Code commune 62261
Géographie
Coordonnées 50° 28′ 51″ nord, 1° 35′ 20″ est
Superficie 3,76 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais
Voir sur la carte administrative du Pas-de-Calais
City locator 15.svg
Stella-Plage
Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais
Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
City locator 15.svg
Stella-Plage
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 15.svg
Stella-Plage
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 15.svg
Stella-Plage
Liens
Site web http://www.stella-plage.fr/

Stella-Plage est une station balnéaire française, appartenant à la commune de Cucq.

Elle est située sur la Côte d'Opale, dans le département du Pas-de-Calais et la région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Stella-Plage se situe dans le nord de la France, sur la Côte d'Opale, au bord de la Manche, entre Le Touquet et Berck (situées respectivement à 5 km et 8 km), ainsi qu'à environ 25 km de Boulogne-sur-Mer[1], 55 km de Calais[2], 100 km de Lille[3] et 190 km de Paris[4] à vol d'oiseau.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le mur de l'Atlantique à Stella-Plage.

En 1837, Alphonse Daloz achète les garennes de Cucq et de Trépied. En 1855, Daloz et Rigaux (gendre de Daloz) plantent les jeunes pins. En 1858, Daloz et Rigaux décident de partager le domaine. Daloz prend 1 250 hectares, (le territoire actuel de la commune du Touquet) et Rigaux constituera le domaine de Stella.

Le domaine de Stella constituera la création d’un des plus grands lotissements de France, en forme d'étoile, d'où son nom de Stella (« étoile » en latin), devenu peu après la station qu’elle est aujourd’hui. La fondation de Stella-Plage est malheureusement suspendue par la Première Guerre mondiale.

Contrairement à la station du Touquet-Paris-Plage qui se détache de Cucq en 1912 pour constituer une commune autonome, Stella-Plage conserve son statut de quartier de Cucq.

Afin de permettre l’aménagement de la station, à la suite de la dégradation monétaire, les promoteurs géomètres Edmond Labrasse et Victor Poulain mettent en place l’association syndicale libre des propriétaires de Stella-Plage en 1921. En 1925, Stella-Plage inaugure sa nomination en « station climatique » qui entraîne la création du premier syndicat d’initiative en 1930. La commune de Cucq va connaître des années difficiles pendant la Seconde Guerre mondiale ; presque toutes les villas sont détruites ou gravement endommagées. Seules, deux villas sont restées intactes à la fin du conflit.

Puis de nombreuses installations voient le jour : poste, aménagement de voiries, écoles, digue de Stella, station d’épuration.

Chaque saison les estivants, propriétaires ou locataires affluent, surtout sur l'impulsion du syndicat d’initiative qui organise fêtes et manifestations diverses (courses cyclistes, jeux de plage, fête des fleurs).

À la fin du XXe siècle, l'assemblée des copropriétaires de Stella-Plage, dans l'espoir d'obtenir de la municipalité de Cucq l'installation de l'assainissement et l'entretien de la voirie, vote sa propre dissolution et une résolution concédant à la ville toutes les parties communes, notamment les rues et la digue.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Stella-Plage possède de nombreuses réalisations de villas inscrites au patrimoine architectural du ministère de la Culture, l'architecte le plus prolifique avant-guerre est Lucien Dufour à qui la commune a rendu hommage en donnant son nom à une avenue.

La station possède également une intéressante église constituée d'un dôme à pans et construite en 1958 sur un monticule au milieu des pins. Son acoustique remarquable permet d'y produire des concerts de qualité.

Constructions inscrites au patrimoine architectural[modifier | modifier le code]

  • Église paroissiale Sainte-Thérèse-de-l'Enfant-Jésus, place Royale, architecte Andrezj Kulesza[5] ;
  • Maison dite Villa L'Alouette, 991 boulevard de Berck, architecte Lucien Dufour[6] ;
  • Maison dite Villa Notre Refuge, 1015 boulevard de Berck, architectes Marcelin et Joannon[7] ;
  • Maison dite Villa Les Musardises, 1215 boulevard de Berck, architectes Marcelin et Joannon[8] ;
  • Maison villa balnéaire, 1218 boulevard de Berck, architecte architectes Marcelin et Joannon[9] ;
  • Maison dite Villa La Marjolaine, 1372 boulevard de Berck, architecte Lucien Dufour[10] ;
  • Maison dite Villa La Chaumière, 1427 boulevard de Berck, architecte Lucien Dufour[11] ;
  • Maison dite Villa La Crémaillère, 673 boulevard Edmond-Labrasse, architecte Lucien Dufour[12] ;
  • Édifice commercial Stella Agence, 647 boulevard Edmond-Labrasse, architecte Lucien Dufour[13] ;
  • Maison dite Villa Sous-Bois, 758 boulevard Edmond-Labrasse, architecte Lucien Dufour[14] ;
  • Maison dite Villa La Nichette, 938 boulevard Edmond-Labrasse, maître d'œuvre inconnu[15] ;
  • Maison dite Villa Yvonne et Charlotte, 37 rue de L'Étoile, architecte Lucien Dufour[16] ;
  • Maison dite Villa Marcelle, 65 rue de L'Étoile, architecte Lucien Dufour[17].
  • Maison dite chalet, 91 square de la Liberté, maître d'œuvre inconnu[18] ;
  • Hôtel de voyageurs dit Hôtel de l'Étoile, actuellement maison, 103 square de la Liberté, maître d'œuvre inconnu[19] ;
  • Maison dite Villa Petit Poucet, 121 square de la Liberté, architecte Lucien Dufour[20] ;
  • Maison dite Villa Bois Lurette, 430 allée Madeleine, architecte Lucien Dufour[21] ;
  • Maison dite Villa Piquart, actuellement centre de vacances, 201 avenue de Nice, architectes Chevalier et Picard[22] ;
  • Maison dite Villa La Gartempe, 20 rue de Saint-Quentin, architecte Lucien Dufour[23] ;
  • Maison dite Villa Coin Fleuri, 84 avenue de la Victoire, maître d'œuvre inconnu[24] ;
  • Maison dite Villa Verte Feuille, 150 avenue de la Victoire, architecte Robert Hideux[25].

Autres constructions notables[modifier | modifier le code]

  • Chapelle Notre-Dame-de-la-Délivrance rue Albert
  • Chapelle polonaise Stella-Maris rue du Baillarquet

Stella-Plage et le cinéma[modifier | modifier le code]

Des scènes de cinéma ont été tournées à Stella-Plage :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Distance à vol d'oiseau entre Cucq et Boulogne-sur-Mer », sur www.lion1906.com (consulté le 14 mai 2015)
  2. « Distance à vol d'oiseau entre Cucq et Calais », sur www.lion1906.com (consulté le 14 mai 2015)
  3. « Distance à vol d'oiseau entre Cucq et Lille », sur www.lion1906.com (consulté le 14 mai 2015)
  4. « Distance à vol d'oiseau entre Cucq et Paris », sur www.lion1906.com (consulté le 14 mai 2015)
  5. Notice no IA62001276, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  6. Notice no IA62000489, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  7. Notice no IA62000491, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  8. Notice no IA62000488, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  9. Notice no IA62000490, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  10. Notice no IA62000492, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  11. Notice no IA62000494, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  12. Notice no IA62000486, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  13. Notice no IA62000485, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  14. Notice no IA62000487, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  15. Notice no IA62000497, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  16. Notice no IA62000501, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  17. Notice no IA62000502, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  18. Notice no IA62000500, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  19. Notice no IA62000498, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  20. Notice no IA62000499, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  21. Notice no IA62000481, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  22. Notice no IA62000484, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  23. Notice no IA62000493, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  24. Notice no IA62000496, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  25. Notice no IA62000495, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  26. a et b « Films tournés à Stella-Plage » (consulté le 31 mars 2021).
  27. « Lieu de tournage du film Combien tu m'aimes », sur filmfrance.net (consulté le 31 mars 2021).