Jacques Noyer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Noyer (homonymie).
Jacques Noyer
Image illustrative de l'article Jacques Noyer
Mgr Jacques Noyer en 2014
Biographie
Naissance (90 ans)
Le Touquet-Paris-Plage (France)
Ordination sacerdotale
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par
Mgr Henri Derouet
Dernier titre ou fonction Évêque émérite d'Amiens
Évêque d'Amiens

Blason
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Jacques Noyer, né le au Touquet-Paris-Plage dans le Pas-de-Calais, est un évêque catholique français, évêque émérite d'Amiens[1].

Il a été ordonné prêtre le pour le diocèse d'Arras. Nommé évêque d'Amiens le 31 octobre 1987, il a été consacré le 13 décembre de la même année. Il s'est retiré de ses fonctions le 10 mars 2003, pour raison d'âge.

Biographie[modifier | modifier le code]

Origines familiales[modifier | modifier le code]

Jacques Noyer est né au Touquet-Paris-Plage où ses parents étaient blanchisseurs, rue Jean-Monnet[1].

Formation[modifier | modifier le code]

Après des études secondaires à l'Institution Haffreingue de Boulogne-sur-Mer, il obtient une licence de lettres à l'Université de Lille. Il entame sa formation philosophique et théologique au grand séminaire d'Arras avant de la poursuivre à l'Université pontificale grégorienne à Rome où il obtient une licence de philosophie scolastique[1].

Principaux ministères[modifier | modifier le code]

Jeune prêtre, Jacques Noyer est nommé en 1952 professeur de philosophie au collège Haffreingue de Boulogne-sur-Mer, poste qu'il quitte en 1963 pour prendre la direction du grand séminaire d'Arras jusqu'en 1970. Il est nommé vicaire épiscopal en en 1976, puis curé-doyen de la paroisse du Touquet-Paris-Plage en 1976 où il reste jusqu'au 13 décembre 1987 lorsqu'il est sacré évêque d'Amiens[1].

De 1995 à 2004, il est membre du Conseil pontifical pour la pastorale des migrants et des personnes en déplacement[1].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Jacques Noyer est chevalier de la Légion d'honneur[1].

Prises de position[modifier | modifier le code]

Par rapport au Front national[modifier | modifier le code]

En 2002, avant le second tour de l'élection présidentielle française pour lequel le candidat du Front National, Jean-Marie Le Pen, s'était qualifié, Mgr Jacques Noyer a appelé à voter contre le candidat d'extrême-droite, dont le chemin conduit à « la fausse sécurité de la gouaille, de l'isolement, du racisme et de la xénophobie »[2].

Par rapport à la Résurrection du Christ[modifier | modifier le code]

Dans la chronique « Écrit intérieur » du journal Témoignage chrétien en date du 23 avril 2010[3], Mgr Noyer examine la difficulté qu'ont ses contemporains à accepter l'idée de la Résurrection du Christ. Cet article suscite les réactions de certains lecteurs qui interprètent ce texte comme exprimant un doute de l'auteur lui-même sur la réalité de la Résurrection. Pour faire suite à la désinformation organisée par quelques médias[4], Mgr Noyer répond à ces inquiétudes dans un article intitulé J. Noyer : « Et maintenant, un évêque incroyant ! », au sein de la chronique « Point de vue » du même journal le mois suivant[5].

Liens avec Mgr Gaillot[modifier | modifier le code]

Il participe à la messe des 75 ans de Mgr Jacques Gaillot, le samedi 18 septembre 2012[6]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f Who's in France, édition 2008, p. 1671
  2. Eglise catholique en France - Communiqué de Mgr Jacques Noyer, évêque d'Amiens
  3. Jacques Noyer, 23 avril 2010, journal Témoignage chrétien, [lire en ligne]
  4. Arthur Leroy, « Mgr Jacques Noyer ne croit pas en la Résurrection », sur le site riposte-catholique.fr, (consulté le 31 août 2011)
  5. Jacques Noyer, mai 2010, journal Témoignage chrétien, [lire en ligne]
  6. http://www.wat.tv/video/fete-pour-75-ans-gaillot-1ere-36821_2g01h_.html

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]