WrestleMania XXIV

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne la vingt-quatrième édition du pay-per-view organisé par la World Wrestling Entertainment. Pour consulter les autres éditions, voir WrestleMania.

WrestleMania XXIV

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Logo officiel de WrestleMania XXIV

Main event The Undertaker contre Edge
Thème musical Light It Up de Rev Theory[1]
Snow (Hey Oh) de RHCP[1]
Informations
Fédération World Wrestling Entertainment
Division(s) Raw, SmackDown et ECW
Date 30 mars 2008
Spectateurs 74 635 personnes
Téléspectateurs 1 058 000 personnes
Lieu Citrus Bowl
Ville Orlando (Floride), Drapeau des États-Unis États-Unis
Critique CANOE - SLAM! Sports : 9/10 étoiles

Chronologie des évènements

Chronologie des WrestleMania

WrestleMania XXIV est une manifestation de catch (lutte professionnelle) télédiffusée et visible uniquement en paiement à la séance. L'événement, produit par la World Wrestling Entertainment (WWE), a eu lieu le 30 mars 2008 dans la salle omnisports Citrus Bowl à Orlando (Floride). Il s'agit de la vingt-quatrième édition de WrestleMania, le plus important pay-per-view annuel de la fédération. The Big Show et le boxeur Floyd Mayweather Jr., ainsi que Triple H, Randy Orton, John Cena, Edge et The Undertaker sont les vedettes de l'affiche officielle.

Neuf matchs, dont trois mettant en jeu les titres de la fédération, ont été programmés. Chacun d'entre eux est déterminé par des storylines rédigées par les scénaristes de la WWE ; soit par des rivalités survenues avant le pay-per-view, soit par des matchs de qualification en cas de rencontre pour un championnat. L'événement a mis en vedette les catcheurs des divisions Raw et SmackDown, créées en 2002 lors de la séparation du personnel de la WWE en deux promotions distinctes, ainsi que la division ECW créée en 2006.

Le main event de la soirée est un match simple pour le championnat du monde poids lourds de la WWE. The Undertaker, invaincu à WrestleMania depuis 1991, bat le tenant du titre Edge par soumission et remporte ainsi son deuxième titre de champion des poids lourds. La rencontre pour le championnat de la WWE est un Triple Threat match (« match Triple Menace »), dans lequel Randy Orton parvient à conserver son titre face à Triple H et à John Cena. Un peu plus tôt dans la soirée, sept catcheurs s'affrontent dans un Money in the Bank Ladder match ; au bout d'un quart d'heure, CM Punk décroche la mallette suspendue au-dessus du ring et obtient ainsi le droit, à tout moment et sur une période d'un an, de participer à un match de championnat pour n'importe quel titre de la fédération. Enfin, Shawn Michaels bat Ric Flair dans un Career Threatening match[Note 1], obligeant ce dernier à quitter la WWE.

Les tickets ont été mis en vente à partir du 3 novembre 2007. 74 635 personnes ont réservé leur place pour assister au spectacle, tandis que plus d'un million de personnes ont suivi la rencontre par pay-per-view. Le DVD du spectacle est sorti au mois de mai 2008.

Production[modifier | modifier le code]

Contexte[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Histoire (catch).

Les spectacles de la World Wrestling Entertainment en paiement à la séance sont constitués de matchs aux résultats prédéterminés par les scénaristes de la WWE. Ces rencontres sont justifiées par des storylines — une rivalité avec un catcheur, la plupart du temps — ou par des qualifications survenues dans les émissions de la WWE telles que Raw, SmackDown et ECW[2]. Tous les catcheurs possèdent un gimmick, c'est-à-dire qu'ils incarnent un personnage gentil ou méchant, qui évolue au fil des rencontres. Un pay-per-view comme WrestleMania est donc un événement tournant pour les différentes storylines en cours[2].

Money in the Bank ladder match[modifier | modifier le code]

Rivalité entre Randy Orton, John Cena et Triple H[modifier | modifier le code]

Au Royal Rumble, John Cena effectue son retour surprise et gagne le Royal Rumble Match. Il peut donc affronter le champion du monde de son choix à Wrestlemania XXIV. Le lendemain à WWE Raw, il explique qu'il veut un match pour le WWE Championship dès le soir-même. Randy Orton arrive donc et annonce qu'il veut bien affronter John Cena pour le WWE Championship à No Way Out. Lors de No Way Out, John Cena bat Randy Orton par disqualification mais ne remporte donc pas le WWE Championship, laissant sa chance de combattre pour le titre à Wrestlemania s'envoler. Plus tard dans le PPV, Triple H remporte l'Elimination Chamber Match pour pouvoir affronter Randy Orton pour le titre à Wrestlemania. Le lendemain à RAW, John Cena explique qu'il veut de nouveau affronter Randy Orton pour le titre parce qu'il trouve qu'Orton est lâche d'avoir giflé l'arbitre la nuit dernière pour causer sa disqualification. Randy Orton dit que cette histoire ne concerne pas John Cena, ça ne concerne que lui et Triple H. Ce dernier dit qu'il se moque de son adversaire à Wrestlemania, de toute façon il le battra. Le manager général de RAW, William Regal débarque et annonce que John Cena affrontera Randy Orton avec Triple H en arbitre spécial et que si Orton perd, John Cena rejoindra Randy Orton et Triple H dans un Triple Threat Match pour le titre à Wrestlemania. Lors de ce match, John Cena bat Randy Orton et ce sera donc un Triple Threat Match pour le titre à Wrestlemania. Après ce match, Triple H porte son Pedigree sur John Cena car ce dernier avait contesté une décision de Triple H sur un tombé.

Edge contre The Undertaker pour le World Heavyweight Championship[modifier | modifier le code]

Après que The Undertaker a mis en fauteuil roulant Vickie Guerrero, Edge le défie et annonce vouloir briser sa série à Wrestlemania. Ce sera aussi un match pour le World Heavyweight Championship.

The Big Show contre Floyd Mayweather[modifier | modifier le code]

Floyd Mayweather fait une apparition le 17 février 2008 à WWE No Way Out 2008 pour venir en aide à Rey Mysterio qui se faisait détruire par le Big Show qui effectué son retour après avoir quitté la WWE un an plus tôt. La nuit suivante à WWE Raw, Big Show propose un match contre le boxeur. Le 25 février lors de la conférence de presse de WrestleMania 24 au Staples Center de Los Angeles, un match entre Floyd Mayweather et le Big Show est confirmé pour WrestleMania le 30 mars prochain[3].

Shawn Michaels contre Ric Flair[modifier | modifier le code]

En fin d'année 2007, Vince McMahon tente de virer Ric Flair, Vince annonce ensuite à Flair qu'à partir de la semaine prochaine, s'il venait à perdre un match, il met un terme à sa carrière. Flair apparaissait donc chaque soir à WWE Raw où il combattait des catcheurs tentant d'être l'homme qui mettra fin à la grande carrière de celui-ci (Randy Orton, Mr. Kennedy, M.V.P. ...).

Au bout de 3 mois, avant Wrestlemania XXIV, Ric Flair n'ayant aucun match décida d'affronter Shawn Michaels, une rivalité pleine de respect jusqu'à ce que HBK lui annonce qu'il sera bien l'homme qui le battra durant ce show. Ne se laissant pas indifférent face à cette provocation, Ric Flair donna quelques claques à Michaels qui préfère ensuite partir du ring sans réagir.

Déroulement du spectacle[modifier | modifier le code]

Matchs préliminaires[modifier | modifier le code]

Matchs principaux (main events)[modifier | modifier le code]

Tableau des résultats[modifier | modifier le code]

Liste de toutes les rencontres programmées lors de ce pay-per-view.
# Match Stipulation Durée[4]
Dark Kane sort vainqueur de la rencontre en éliminant Mark Henry[5]. Bataille royale interpromotionnelle à vingt-quatre participants[Note 2]. 06:50
1 John « Bradshaw » Layfield bat Finlay (avec Hornswoggle)[6]. Belfast Brawl (match sans disqualification). 08:35
2 CM Punk bat Shelton Benjamin, Chris Jericho, Carlito, MVP, Mr. Kennedy et John Morrison[7]. Money in the Bank ladder match. 13:55
3 Batista (représentant de la division SmackDown) bat Umaga (représentant de la division Raw)[8]. Battle for Brand Supremacy. 07:06
4 Kane bat Chavo Guerrero (c)[9]. Match simple pour le championnat de l'ECW. 00:08
5 Shawn Michaels bat Ric Flair[10]. Career Threatening match[Note 1]. 20:23
6 Beth Phoenix et Melina (avec Santino Marella) battent Maria et Ashley[11]. Playboy BunnyMania Lumberjill match. 05:56
7 Randy Orton (c) bat John Cena et Triple H. Triple Threat match pour le championnat de la WWE[12]. 14:09
8 Floyd Mayweather Jr. bat The Big Show par knockout[13]. Match sans disqualification. 11:36
9 The Undertaker bat Edge (c) (avec Vickie Guerrero, Curt Hawkins et Zack Ryder)[14]. Match simple pour le championnat du monde poids lourds de la WWE. 23:50
(c) désigne le(s) champion(s) défendant son titre dans le match.

Conséquences[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Une affluence record au Citrus Bowl pour ce WrestleMania.
  • WrestleMania XXIV était le premier WrestleMania de la WWE, à être diffusé en HD.
  • Les musiques officielles du PPV sont Snow (Hey Oh) par les Red Hot Chili Peppers et Light It Up de Rev Theory.
  • En vainquant Edge, The Undertaker a confirmé un seizième succès à WrestleMania avec 16 victoires en 16 participations pour 0 défaites: ce qui reste un record jamais égalé ou accompli. C'est la première fois qu'il gagne par soumission dans un Wrestlemania.
  • The Undertaker catchait lui pour la seconde année consécutive pour le World Heavyweight Championship.
  • Des matchs de qualification se sont déroulés pour déterminer les huit ou six participants au Money in the Bank :
  • Jeff Hardy s'était qualifié et devait participer au Money In The Bank Ladder Match mais le 11 mars, il est suspendu pendant 60 jours pour ne pas avoir respecté le Wellness Program (des conditions à respecter pour les catcheurs de la WWE) et est automatiquement disqualifié du match, pour avoir pris de la morphine.
  • Pour la première fois, le Money In The Bank Ladder Match se déroulait à 7 catcheurs.
  • Ric Flair a choisi lui-même son dernier adversaire Shawn Michaels, malheureusement la victoire de Shawn Michaels signe la fin de la longue carrière du "Nature Boy" qui aura duré 36 années.
  • Candice Michelle devait être la partenaire de Maria à WresleMania mais elle s'est blessée lors de son premier match depuis son retour de blessure.
  • Une fanfare a joué en live le thème musical de John Cena.
  • Lors du BunnyMania, une coupure de courant est intervenue, privant de lumière le ring durant quelques secondes, mais ceci n'eut aucune incidence sur la suite du match.
  • À la fin de ce même match, Snoop Dogg exécute une Clothesline sur Santino Marella.
  • La victoire de Kane en 8 secondes sur Chavo Guerrero est la plus rapide de l'histoire de WrestleMania.
  • Après la victoire de l'Undertaker contre Edge, des feux d'artifices ont été envoyés spécialement à l'occasion, mais un feu d'artifice est parti dans le public, ce qui a fait plusieurs blessés.
  • John Cena et Edge étaient invaincus à Wrestlemania, mais ils ont tout deux perdus leurs matchs à ce Wrestlemania.
  • Lors du MITB, Carlito et Mr Kennedy ont rejetté une échelle sur laquelle se trouvait Shelton Benjamin qui a atteri sur le dos et a cassé une échelle.
  • C'est le dernier WrestleMania du duo de commentateurs, Jim Ross et Jerry Lawler pour RAW.
  • C'est le dernier WrestleMania du duo de commentateurs Tazz et Joey Styles pour la ECW et le premier et dernier WrestleMania du duo de commentateurs Michael Cole et Jonathan Coachman pour WWE SmackDown.
  • C'est le dernier Wrestlemania a être en TV-14 aux États Unis.

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Si Ric Flair perd, il est contraint de mettre un terme à sa carrière. En revanche, cette stipulation ne concerne pas son adversaire, Shawn Michaels.
  2. D'après la stipulation du match, le vainqueur a l'opportunité d'affronter, le soir même, le champion de l'ECW (Chavo Guerrero). Mis à part les deux catcheurs mentionnés ci-dessus, les autres participants sont : Elijah Burke, Lance Cade, Deuce, Domino, Tommy Dreamer, Jim Duggan, Festus, The Great Khali, Hardcore Holly, Jesse, Brian Kendrick, Kofi Kingston, The Miz, Shannon Moore, Trevor Murdoch, Jamie Noble, Chuck Palumbo, Cody Rhodes, Snitsky, Stevie Richards, Val Venis et Jimmy Wang Yang.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Eric Cohen, « WrestleMania 24 Celebrities », sur About.com Professional Wrestling (consulté le 19 juin 2011)
  2. a et b (en) World Wrestling Entertainment, « WWE Corporate - Live & Televised Entertainment », sur www.wwe.com (World Wrestling Entertainment) (consulté le 25 septembre 2010)
  3. (en) Floyd Mayweather vs. Big Show - Big Time, Big 'Money' Showdown (WWE)
  4. (en) Jason Campbell, « WWE WrestleMania », sur Pro Wrestling History (consulté le 6 mars 2012)
  5. (en) Lennie DiFino, « Kane wins 24-Man Battle Royal to face ECW Champion », sur www.wwe.com (consulté le 6 mars 2012)
  6. (en) Ben Zoldan, « JBL def. Finlay in a Belfast Brawl », sur www.wwe.com (consulté le 6 mars 2012)
  7. (en) Corey Clayton, « CM Punk wins the Money in the Bank Ladder Match », sur www.wwe.com (consulté le 6 mars 2012)
  8. (en) Michael Dinan, « SmackDown vs. Raw: Batista def. Umaga », sur www.wwe.com (consulté le 6 mars 2012)
  9. (en) Ryan Murphy, « Kane def. ECW Champion Chavo Guerrero (New Champion) », sur www.wwe.com (consulté le 6 mars 2012)
  10. (en) Bryan Robinson, « Shawn Michaels def. Ric Flair (Career Threatening Match) », sur www.wwe.com (consulté le 6 mars 2012)
  11. (en) Michael Burdick, « Beth Phoenix & Melina def. Ashley & Maria in the BunnyMania Lumberjack Match », sur www.wwe.com (consulté le 6 mars 2012)
  12. (en) Bryan Robinson, « Triple Threat Match: Randy Orton def. John Cena and Triple H (Orton retains WWE Title) », sur www.wwe.com (consulté le 6 mars 2012)
  13. (en) Louie Dee, « Floyd « Money » Mayweather def. Big Show (Knockout) », sur www.wwe.com (consulté le 6 mars 2012)
  14. (en) Craig Tello, « The Undertaker def. World Heavyweight Champion Edge (New Champion) », sur www.wwe.com (consulté le 6 mars 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :