Hornswoggle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dylan Postl

Description de cette image, également commentée ci-après

Hornswoggle en 2011

Données générales
Nom complet Dylan Postl
Nom de ring The World's Sexiest Midget[1]
Shortstack[1]
Hornswoggle McMahon[2]
Hornswoggle
Little Bastard[1]
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Né(e) le (27 ans)[1],
Oshkosh, Wisconsin, Drapeau des États-Unis États-Unis[1]
Taille 1,34 m (4 5) [3]
Poids 65 kg (143 lb) [3]
Catcheur (ou catcheuse) en activité
Fédération(s) South Shore Wrestling
National Wrestling Alliance
World Wrestling Entertainment
Entraîné(e) par Finlay
Carrière pro. 2004[1]aujourd'hui

Dylan Postl, né le à Oshkosh dans le Wisconsin, plus connu en tant que Hornswoggle est un catcheur américain actuellement employé à la World Wrestling Entertainment.

Carrière[modifier | modifier le code]

Circuit indépendant (2004-2006)[modifier | modifier le code]

Avant d'entrer à la World Wrestling Entertainment, Postl apparaît à la South Shore Wrestling sous le nom de Shortstack ou The World's Sexiest Midget où il remporte le SSW Tag Team Championship avec Devin Diamond en 2006[1]. À la même période, il travaille également à la NWA Wisconsin, où il remporte le NWA Wisconsin X Division Championship en 2005[4].

World Wrestling Entertainment (2006-...)[modifier | modifier le code]

Débuts et WWE Cruiserweight Champion (2006-2009)[modifier | modifier le code]

Il débute sa carrière le 26 mai 2006 en tant que Little Bastard[1], en entamant une rivalité avec Finlay. Il fait ensuite partie de la King Booker's Court d'août à décembre 2006.

En 2007, alors Hornswoggle, il remporte le titre WWE Cruiserweight Championship dans un Open Challenge Cruiserweight title match à The Great American Bash 2007[5] face à Jamie Noble.

Le 10 septembre 2007 à RAW, une annonce est faite, il est présenté comme le fils illégitime du président Mr. McMahon. La semaine suivant Unforgiven 2007, il émet le souhait d'être drafté à RAW. Pour cela, il laisse son titre vacant pour se libérer et être à WWE Raw où il joue le rôle de bouffon puis il retourne à Smackdown avec Finlay.

Rivalité avec Chavo Guerrero et alliance avec DX (2009-2010)[modifier | modifier le code]

Hornswoggle pendant sa rivalité avec Chavo Guerrero

Il est drafté à Raw, et laisse Finlay à l'ECW (qui sera drafté à SmackDown le 29 juin). En juillet, il entame une rivalité avec Chavo Guerrero et gagne tous ses matchs contre lui. Lors du RAW du 21 décembre, il devient la nouvelle mascotte officielle de D-Generation X. Lui et DX battent Show-Miz et The Flame lors du Raw du 18 janvier 2010.La DX s'étant ensuite séparée après le départ de Shawn Michaels, il apparaît beaucoup avec les invités (guest hosts) en leur faisant des blagues, portant toujours le tee-shirt de la DX. Le 12 avril, il sauve Santino Marella à RAW qui avait avalé son sifflet en lui faisant son Frog Splash. Lors du draft 2010 à RAW, il gagne contre Dolph Ziggler par décompte extérieur.

SmackDown (2010-2011)[modifier | modifier le code]

Lors du draft supplémentaire, il est drafté à SmackDown.

Lors du Peep Show du 21 mai 2010 à SmackDown, lui et Christian se font attaquer par Vickie et Chavo Guerrero. À la fin, Chavo porte le fameux Frog splash sur Christian. Lors du WWE SmackDown du 28 mai, il gagne avec Christian contre Dolph Ziggler et Chavo Guerrero, et débute une rivalité contre eux. Lors du Raw du 7 juin, il perd avec The Great Khali contre la Hart Dynasty. Plus tard à SmackDown, il bat le Swagger's Soaring Eagle, l'aigle mascotte de Jack Swagger, avec qui il avait entamé une petite rivalité qui se conclu par cette rencontre. Lors du Royal Rumble 2011 il fait équipe avec John Cena pendant le Royal Rumble Match. Il utilise l'Attitude Adjustement de John Cena. Ce dernier aide Hornswoggle à éliminer Tyson Kidd, mais il se fait éliminer plus tard par Sheamus, à qui il avait asséné un mini Sweet Chin Music dans le genou[6].

NXT Redemption (2011-2012)[modifier | modifier le code]

Il est le pro de Titus O'Neil lors de la 5e saison de NXT. Lors de WrestleMania XXVII, il parle pour la première fois pour faire un rap à Snoop Dogg. Lors de NXT, son rookie Titus O'Neil affronte deux fois de suite Darren Young, le rookie de Chavo Guerrero. Lors de WWE NXT il bat Darren Young. Il voulut demander AJ en mariage mais une rookie l'en empêcha. Il fait une apparition lors du Smackdown du 22 septembre 2011 aux côtés de son rookie.

Lors du SmackDown spécial Noël du 29 novembre, il remporte la bataille royale par miracle : s'étant caché sous le ring tout le long du combat, il revient alors qu'il ne reste plus que Sheamus et élimine ce dernier par ruse. Il obtient donc le droit de demander quelque chose au Père Noël, et se voit accorder la capacité de parler[7]. Lors du Smackdown du 6 janvier 2012, il bat Heath Slater dans un Over-the-Top Rope Challenge. À la fin du match Heath Slater l'attaque mais Justin Gabriel vient en aide à Hornswoggle[8]. Lors du Spécial SmackDown! Roulette du 20 janvier, il devait affronter Cody Rhodes mais sera finalement remplacé par Justin Gabriel, match que ce dernier perdra[9]. Lors du SmackDown du 27 janvier, il bat Heath Slater et Cody Rhodes avec Justin Gabriel. Il perd contre Drew McIntyre lors du Smackdown du 9 mars[10]. Lors de WrestleMania XXVIII, il est la mascotte de l'équipe de Theodore Long contre celle de John Laurinaitis, mais cette dernière gagne[11].

Alliance avec Brodus Clay (2012)[modifier | modifier le code]

Hornswoggle dance avec Brodus Clay, Cameron et Naomi.

Lors du Smackdown du 20 avril, Brodus Clay interrompt son entrée pour présenter au public son « petit frère », qui n'est autre que Hornswoggle habillé exactement comme Clay[12]. Lors du Raw du 23 avril, lui et Brodus battent Dolph Ziggler et Jack Swagger par disqualification, suite à l'intervention de Vickie Guerrero[13]. Lors d'Extreme Rules (2012), il accompagne Brodus Clay qui gagne son match contre Dolph Ziggler[14]. Lors du Raw SuperShow du 9 juillet 2012, il est révélé être le General Manager anonyme du show du 9 juillet 2012. Après la révélation, il donne des coups de pieds à Jerry Lawler, Santino Marella et Michael Cole mais il n'effectue pas de Heel Turn car durant la 1000eme de Raw, il distribue avec Santino Marella des peluches aux fans.

Manager de The Great Khali et Natalya (2012-2013)[modifier | modifier le code]

Lors du Raw du 19 novembre, il accompagne The Great Khali pendant son match contre Primo et Epico et arrose Rosa Mendes avec un bouquet de fleur.

Inactivité (2013-2014)[modifier | modifier le code]

Il a été inactif du 20 Novembre 2013 au 17 Mars 2014.

Retour (2014-...)[modifier | modifier le code]

Il effectue son retour lors de RAW du 17 mars 2014 en accompagnant Sheamus lors de son combat face à Titus O'Neil[15].

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

Hornswoggle faisant le Tadpole Splash.
  • Surnoms
    • "Finlay's Leprechaun"[1]
    • "The World Sexiest Midget"
  • Musiques d'entrée
Musique d'entrée Compositeur Période Fédération(s)
"He's Ma Da" Jim Johnston 2006-... WWE
"Break It Down" Chris Warren 2009-2010 WWE

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • South Shore Wrestling
    • 1 fois Champion par équipes de la SSW avec Devin Diamond[1]

Filmographie[modifier | modifier le code]

En 2014 Dylan Postl devient acteur pour le film d'horreur Leprechaun : Origins, il remplace l'acteur Warwick Davis pour le rôle du Leprechaun.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i et j (en) « Profil d'Hornswoggle », sur Online World of Wrestling (consulté le 21 août 2009)
  2. a et b (en) « Pro Wrestling Illustrated Award Winners - Rookie of the Year » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Wrestling Information Archive. Consulté le 21 août 2009
  3. a et b (en) « Profil de Hornswoggle », WWE (consulté le )
  4. a et b (en) « Historique du titre du N.W.A. Wisconsin X », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 21 août 2009)
  5. (en) « Résultats The Great American Bash 2007 », sur SLAM! Wrestling (consulté le 27 juillet 2009)
  6. (en)« Alberto Del Rio won the 40-Man Royal Rumble Match », sur WWE.com,‎ (consulté le )
  7. (en)Mitch Passero, « SmackDown results: Have no fear, "Saint Mick" is here! », sur WWE.com,‎ (consulté le )
  8. (en)Michael Burdick, « SmackDown results: 'Gigantic' controversy », sur WWE.com,‎ (consulté le )
  9. (en)Michael Burdick, « SmackDown results: Lumberjack Match Rumbles out of control », sur WWE.com,‎ (consulté le )
  10. (en)Michael Burdick, « Drew McIntyre def. Hornswoggle », sur WWE.com,‎ (consulté le )
  11. (en)Bobby Melok, « Team Johnny def. Team Teddy », sur WWE.com,‎ (consulté le )
  12. (en)Michael Burdick, « Brodus Clay def. Hunico », sur WWE.com,‎ (consulté le )
  13. (en)Tom Herrera, « Brodus Clay and Hornswoggle def. Dolph Ziggler and Jack Swagger », sur WWE.com,‎ (consulté le )
  14. (en)Anthony Benigno, « Brodus Clay def. Dolph Ziggler », sur WWE.com,‎ (consulté le )
  15. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58683
  16. (en) « Hornswoggle's title reign », sur World Wrestling Entertainment (consulté le 21 août 2009)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :