Nick Nemeth

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Nicholas Theodore Nemeth

Description de cette image, également commentée ci-après

Dolph Ziggler en 2014

Données générales
Nom complet Nicholas Theodore Nemeth
Nom de ring Nicky Nemeth
Dolph Ziggler
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Né(e) le (33 ans),
Cleveland, Ohio, Drapeau des États-Unis États-Unis
Taille 1,82 m (6 0)[1]
Poids 102 kg (224 lb)[1]
Catcheur (ou catcheuse) en activité
Fédération(s) World Wrestling Entertainment
Entraîné(e) par Steve Keirn
Tom Prichard
Lance Storm
OVW Staff
FCW Staff
Carrière pro. aujourd'hui

Nicholas Theodore Nemeth (né le à Cleveland, Ohio, États-Unis[2]), plus connu sous le nom de Dolph Ziggler, est un catcheur américain. Il travaille actuellement à la World Wrestling Entertainment.

Nemeth fera ses premières apparitions en 2006, avec le groupe Spirit Squad. Durant cette période il remporte son premier titre à la fédération, le championnat du Monde par équipes, titre porté par les cinq membres de l'équipe. Après la perte du titre et la dissolution de l'équipe, Nemeth est renvoyé une nouvelle fois à la OVW puis à la Florida Championship Wrestling, nouveau club-école de la fédération.

Ce n'est qu'en 2008 que Nemeth revient dans l'un des show principaux de la WWE : réintroduit à Raw sous le pseudonyme de Dolph Ziggler, il est drafté en 2009 à SmackDown où il remporte l'année suivante le championnat Intercontinental qu'il conserve pendant une durée de cinq mois. Puis, en début 2011, Ziggler est couronné pour la première fois championnat du Monde poids lourds, titre qu'il perdra quelques minutes après. Plus tard dans l'année, il remporte le championnat des États-Unis, qu'il conserve pendant plus de six mois. En 2012, Ziggler remporte le Money in the Bank Ladder match de SmackDown, qui lui permet de devenir pour la seconde fois World Heavyweight Champion en 2013.

Carrière[modifier | modifier le code]

World Wrestling Entertainement (2004-…)[modifier | modifier le code]

Ohio Valley Wrestling (2004-2006)[modifier | modifier le code]

Nick Nemeth signe un contrat avec la World Wrestling Entertainment en 2004. Il est envoyé au centre d’entraînement de la WWE, la Ohio Valley Wrestling où il débute sous le nom de Nick Nemeth. Il entre en rivalité avec Paul Burchill et sa défaite contre Ken Doane lors d’un match de championnat le 12 août 2005 l’empêche de se battre pour le OWT Television Championship.

Nick est appelé à Raw peu de temps après et fait ses débuts à la télévision le 19 septembre 2005 dans WWE Sunday Night Heat où les catcheurs de « seconde zone » de Raw sont mis en avant. Il devient l’enforcer et ami de Chavo Guerrero Jr, qui à l’époque utilise le pseudonyme de « Kerwin White » un joueur de golf ; ainsi Nick devient son caddy. Il commence réellement à catcher lors d’un épisode de Sunday Night Heat, faisant équipe avec Sherwin White et affrontant dans un tag team match Shelton Benjamin et Matt Striker. Suite au décès d’Eddie Guerrero, Chavo Guerrero abandonne le personnage de « Kerwin White » et Nick cesse d’être son caddy et son équipier. Après avoir participé pendant plusieurs mois à des dark matchs et à des house shows, il est renvoyé à l’Ohio Valley Wrestling.

Spirit Squad (2006-2007)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Spirit Squad.
Trois des membres de la Spirit Squad. Dolph Ziggler, alors appelé Nicky, est celui de gauche (les deux autres sont Johnny et Kenny)

Nick est ensuite revenu à la WWE en faisant équipe avec la Spirit Squad parti en 2006 . Elle deviendra populaire en aidant Vince McMahon dans sa rivalité avec Shawn Michaels.Après la rivalité avec ce dernier Nick deviendra pour la première fois World Tag Team Champion avec la Spirit Squad .

Florida Championship Wrestling (2007-2008)[modifier | modifier le code]

Nemeth retourne à la OVW le 17 janvier 2007 sous le nom de ring Nick Nemeth avec Mike Mondo, anciennement Mikey dans la Spirit Squad, comme le « Frat Pack ». Ils font équipe avec Mike Kruel dans un match contre Seth Skyfire, Shawn Spears et Cody Runnels mais l'équipe se dissout en début d'année 2007. Nemeth participe à plusieurs dark matchs aux enregistrements de la OVW, où il lutte face à Chris Cage, Bradley Jay et Jake Hager, et refait de nouveau équipe avec Mike Mondo en août.

À la fin du mois d'août, Nemeth et Mike Mondo sont transférés à la Florida Championship Wrestling (FCW), club-école de la World Wrestling Entertainement où il se surnomme "The Natural" et défait Hade Vansen. En novembre 2007, Big Rob devient manager de Nemeth mais leur alliance est de courte durée. Au début de 2008, il se nomme désormais « Nic Nemeth » et commence à faire équipe avec Brad Allen, avec Taryn Terrell (Tiffany à la WWE). Le 22 mars, Nemeth et Allen remportent le FCW Florida Tag Team Championship en battant les champions en titre Eddie Colón et Eric Pérez, mais perdent leurs titres face à Colón et Pérez, le 15 avril. Tout au long du mois d'avril et mai 2008, Nemeth lutte dans des dark matchs, perdant face à Kofi Kingston et Ron Killings à plusieurs reprises. Peu de temps après, il revient avec son nom Nick Nemeth, et commence à faire équipe avec Britney Gavin. L'équipe défait Colón Pérez et gagne le FCW Florida Tag Team Championship le 16 août, mais perdent leurs titres au profit de Heath Miller et Joe Hennig après un mois de règne.

Débuts en solo et rivalité avec The Great Khali (2008-2009)[modifier | modifier le code]

Nemeth fait son retour à Raw le 15 septembre 2008 avec un nouveau pseudonyme et nouveau personnage, Dolph Ziggler. Après une suspension de 30 jours pour violation du programme anti-drogues de la fédération, il participe à son premier match en solo à la WWE le 1er décembre 2008 qu'il perd face à Batista[3].

La semaine suivante, il remporte son premier match en battant R-Truth par décompte extérieur et la semaine suivante remporte sa première victoire par tombé en battant Charlie Haas. Durant ses débuts en Ziggler, le gimmick de Nemeth sera celui d'un homme qui cherche à serrer la main de tous ceux qu'il croise en leur disant "Mon nom est Dolph Ziggler", mais il délaissera ce personnage par la suite.

Le 1er mai 2009, il perd contre MVP pour le titre de United States Championship[4]. Il entame ensuite une rapide rivalité avec The Great Khali, qui se conclut par un No Disqualification Match à The Bash qu'il remporte grâce à l'intervention de Kane (sa première victoire solo en pay-per-view)[5].

Intercontinental Champion (2009-2011)[modifier | modifier le code]

Dolph Ziggler en 2010

Il tente ensuite à de multiples reprises de s'emparer du WWE Intercontinental Championship, d'abord contre Rey Mysterio puis contre le champion suivant John Morrison. Cependant, toutes ses tentatives restent sans succès, aussi bien en PPV (Night of Champions[6], SummerSlam[7], Hell in a Cell) qu'à SmackDown. Il est dans l'équipe de The Miz qui malgré son élimination battra celle de Morrison lors des Survivor Series (2009). Lors de Smackdown du 8 janvier 2010 il gagne contre Kane par décompte à l'extérieur . Il perd contre Kane à Smackdown le 15 janvier 2010 puis le 19 février. Il perd contre Rey Mysterio le 5 février pour se qualifier au Elimination Chamber de SmackDown. Lors du smackdown du 5 mars il perd face à Shelton Benjamin. À WrestleMania XXVI, son premier WrestleMania, il participe sans succès au Money in the Bank Ladder Match, pour lequel il s'était qualifié en battant John Morisson et R-Truth, remporté par Jack Swagger. Après le renvoi (kayfabe) de Drew McIntyre, il perd lors du premier tour du tournoi visant à désigner le nouveau Intercontinental Champion contre Kofi Kingston. Il débute ensuite une relation amoureuse (kayfabe) avec Vickie Guerrero.

Il participe au Money in the Bank Ladder Match de SmackDown lors de Money in the Bank (2010), mais Kane remporte la match. Lors du SmackDown du 28 juillet (diffusé le 6 août), il bat Kofi Kingston grâce à une intervention de Vickie Guerrero pour devenir le nouveau WWE Intercontinental Champion, remportant ainsi le premier titre solo de sa carrière[8]. Sa première défense de titre a lieu à SummerSlam contre Kingston, lors d'un match qui se termine par un No Contest à cause d'une intervention de The Nexus. Lors des deux éditions suivantes de SmackDown, il conserve son titre grâce à l'aide de Guerrero, cette dernière lui faisant perdre le premier par disqualification et par décompte extérieur. Lors de Night of Champions, il conserve son titre légalement contre Kingston et défend également deux fois par la suite son titre contre MVP. Lors de Bragging Rights, il perd contre Daniel Bryan. Par ailleurs, un triangle amoureux débute avec la rookie de Guerrero à NXT, Kaitlyn, que Ziggler embrasse lors d'un épisode d'NXT. Après avoir défendu une nouvelle fois son titre contre MVP à SmackDown, il parvient à le conserver lors des Survivor Series contre Kaval. Il défend et conserve une nouvelle fois son titre en battant Jack Swagger et Kofi Kingston dans un Triple Threat Ladder Match à WWE TLC (2010), puis dans un Triple Threat Match contre les mêmes adversaires lors du SmackDown suivant.

Rivalité avec Edge et World Heavyweight Champion (2011)[modifier | modifier le code]

Lors du SmackDown du 7 janvier 2011, il perd l'Intercontinental Championship contre Kingston, ainsi que le match revanche qui a lieu immédiatement après. Le soir même, il bat Cody Rhodes, Drew McIntyre et Big Show pour devenir challenger au World Heavyweight Championship. Lors du Royal Rumble, il perd son match pour le titre face à Edge. Lors du SmackDown du 4 février, il tente une nouvelle fois sans succès de s'emparer du titre dans un 3-on-2 Handicap Mixed Tag Team Match en équipe avec Lay-Cool contre Edge et Kelly Kelly. La semaine d'après à SmackDown, il perd une nouvelle fois contre Edge malgré Vickie comme arbitre spéciale. Par la suite, Guerrero l'annonce d'office participant pour l'Elimination Chamber Match pour le World Heavyweight Championship lors de Elimination Chamber (2011).

Lors du SmackDown du 18 février, Ziggler devient World Heavyweight Champion pour la 1re fois de sa carrière quand Guerrero lui remet le titre qu'elle avait retiré à Edge pour avoir utilisé le Spear lors du match précédent[9]. Cependant, il défend et perd le titre immédiatement après l'avoir obtenu quand Theodore Long fait son retour et l'oblige à affronter Edge. Juste après sa défaite, il est renvoyé (scénaristiquement) de SmackDown par Teddy Long, laissant sa place pour Elimination Chamber vacante.

United States Champion, American Perfection et perte du titre (2011-2012)[modifier | modifier le code]

Lors du Raw du 7 mars, le manager général de Raw annonce que Dolph Ziggler est de retour à Raw. Ziggler entre immédiatement en rivalité avec John Morrison. Il fait équipe avec Lay-Cool, et perd contre John Morrison, Trish Stratus et Snooki dans un 6-Man Mixed Tag Team Match à WrestleMania XXVII. Il entre ensuite en course pour le Championnat des États-Unis. Il remporte le titre à Capitol Punishment, en battant Kofi Kingston.Lors de Summerslam, il bat Alex Riley. Lors du Raw du 22 août, il pousse accidentellement Vickie qui accompagnait Jack Swagger, Alex Riley en profite pour battre Swagger suite à cette distraction. Lors du Raw du 12 septembre, il perd avec Swagger contre Riley et John Morrison. Lors de Night of Champions (2011), il bat John Morrison, Alex Riley et Jack Swagger pour conserver le titre. Lors du Raw du 26 septembre, il conserve son titre contre Zack Ryder grâce à l'aide de Jack Swagger. Lors de TLC, Ziggler perd le titre des États-Unis face à Zack Ryder.

Lors du Raw du 26 décembre, il bat CM Punk dans un Gauntlet Match, suite à une distraction de John Laurinaitis, et obtient donc un match pour le WWE Championship au Raw du 2 janvier 2012[10]. Il bat CM Punk lors du Raw du 2 janvier par décompte à l'extérieur, ce qui signifie qu'il ne remporte pas le titre[11]. John Laurinaitis annonce qu'il aura une nouvelle chance au Royal Rumble (2012) avec Laurinaitis comme arbitre spécial[12]. Lors du Royal Rumble (2012), il perd son match contre CM Punk[13], puis participe au Royal Rumble Match en entrant 18e, élimine Kharma mais se fait éliminer par le Big Show[14]. Il affronte CM Punk, The Miz, R-Truth, Chris Jericho et Kofi Kingston dans un Elimination Chamber Match pour le WWE Championship lors d'Elimination Chamber (2012) où CM Punk conserve son titre[15]. Lors du Raw du 20 février, il perd un 10-Man Battle Royal pour devenir l'aspirant au WWE Championship[16].

Lors du Raw du 27 février, il perd pour le WWE Tag Team Championship avec Jack Swagger contre Kofi Kingston et R-Truth, et Primo et Epico qui conservent leurs titres[17]. Vickie Guerrero, actuelle Manager de Jack Swagger et de Dolph Ziggler, a donné un nom au duo : American Perfection. Lors de WrestleMania XXVIII, il fait partie de l'équipe de John Laurinaitis qui bat celle de Theodore Long[18]. Lors du Raw du 2 avril, lui comme Jack Swagger perd contre Santino Marella et ne remporte pas le WWE United States Championship. Lors de Extreme Rules, il perd contre Brodus Clay. Lors d'Over the Limit, ils perdent contre R-Truth et Kofi Kingston et ne remporte pas les WWE Tag Team Championship. Le 28 mai à RAW, American Perfection perd encore contre les WWE Tag Team Champions, mais après le match Dolph part et abandonne Jack Swagger. Lors de No Way Out, il perd contre Sheamus et ne remporte pas le World Heavyweight Championship[19]. Peu après No Way Out, Dolph Ziggler commence à montrer des signes de lassitude en ce qui concerne sa collaboration avec Jack Swagger. Il s'éloigne de son équipe en battant Jack Swagger le 18 juin, ce qui met un terme à la team American Perfection[20].

Dolph Ziggler en 2013

Dolph Ziggler participe ensuite au Money in the Bank Ladder match pour le championnat du Monde poids lourds durant le pay-per-view Money In The Bank. Il remporte le match[21], et peut donc obtenir un match pour le championnat du Monde poids lourds quand il le veut et sur une période d'un an. Après cela, il débute une rivalité avec Chris Jericho, qu'il affronte à SummerSlam, dans un match remporté par Jericho[22]. Ziggler affronte une nouvelle fois Chris Jericho le lendemain à Raw dans un Contract vs. Contract match (Ziggler met son Money in the Bank en jeu alors que Jericho met sa place à la fédération en jeu). Ziggler remporte le match, conserve son Money in the Bank, Jericho quitte donc la fédération.

Alliance avec AJ Lee et Big E Langston, World Heavyweight Champion et perte du titre (2012-2013)[modifier | modifier le code]

Il entre après en rivalité avec Randy Orton, contre qui il perd à Night of Champions[23]. Entre temps, Vickie Guerrero devient manager générale de Raw, ce qui met fin à sa relation de manager de Dolph Ziggler. Il participe ensuite à un match à 5 contre 5 à élimination aux Survivor Series, match que son équipe remporte face à l'équipe Foley[24], Dolph Ziggler étant le dernier survivant. Après cela, il débute une rivalité avec John Cena, contre qui il conserve son Money in the Bank à TLC dans un Ladder match avec l'aide de AJ Lee[25]. Dolph Ziggler et AJ sont donc en relation, avec Big E Langston (nouveau venu de la NXT) comme garde du corps.

Dolph Ziggler en tant que World Heavyweight Champion accompagné de Big E Langston et AJ Lee

Sa rivalité avec John Cena se termine en début d'année 2013, durant les 20 ans de Raw, show durant lequel John Cena bat Dolph Ziggler dans un match en cage. Ziggler participe ensuite au Royal Rumble match lors du Royal Rumble. Bien qu'entrant en première position, beaucoup de personnes considèrent sa participation comme étant la meilleure performance de la soirée, avec près de 50 minutes de présence sur le ring, étant la plus longue présence durant le match. Il se fera éliminer en 27e position. Après avoir repris sa rivalité avec Chris Jericho (de retour à la fédération lors du Royal Rumble) sur un court terme, Ziggler fait équipe avec Big E Langston lors de WrestleMania 29, pour faire face à la Team Hell No dans un match pour les championnats par équipes. Le match sera remporté par la Team Hell No[26]. Le lendemain à Raw, Dolph Ziggler encaisse sa mallette sur Alberto Del Rio, étant déjà blessé par Jack Swagger. Il parvient à le battre et remporte ainsi pour la seconde fois le championnat du Monde poids lourds[27]. Initialement prévu pour défendre le titre à Extreme Rules, Dolph Ziggler sera absent à cause d'une commotion cérébrale. Lors de Payback. il perd face à Alberto Del Rio[28].

Suite à des attaques agressives suivies par Alberto Del Rio. Dolph Ziggler commence à intervenir durant les matchs de Del Rio, décidé à récupérer le titre. Il obtient un match revanche lors de Money in the Bank, match qu'il perd par disqualification suite à une intervention de AJ Lee.

Suite à son récent face turn, Dolph Ziggler est de moins en moins souvent accompagné de Big E Langston et AJ Lee. Il met un terme à sa relation avec celle-ci à Raw le 15 juillet. Ziggler entre en rivalité avec AJ et Big E Langston. Dolph Ziggler fait équipe avec Kaitlyn pour faire face à Langston et AJ à SummerSlam, dans un match qu'il remporte[29]

Diverses rivalités (2013-...)[modifier | modifier le code]

Lors du Smackdown du 30 Août, il perd face à The Shield lors d'un match handicap à 1 contre 3. Le 2 septembre à Raw, il perd contre Ryback après avoir été attaqué par Dean Ambrose. Le 6 septembre à Smackdown, il perd une nouvelle fois contre Ryback. Le 9 septembre à Raw, il perd contre Bray Wyatt. Le 13 septembre à Raw, il bat Dean Ambrose par disqualification après l'intervention de Seth Rollins et Roman Reigns qui l'attaquent mais, il se fait sauver par Jimmy et Jey Uso puis perd avec ces derniers contre The Shield. Lors de Night of Champions (2013), il perd contre Dean Ambrose pour le WWE United States Championship. Lors de Battleground, il bat Damien Sandow. Lors de RAW du 7 octobre, il bat Damien Sandow. Lors de RAW du 21 octobre, il perd contre Randy Orton. Lors de RAW du 04 Novembre, il bat Curtis Axel. Lors de RAW du 11 novembre, il perd contre Curtis Axel et ne remporte pas le WWE Intercontinental Championship. Lors du Raw du 18 novembre il bat Damien Sandow. Lors du Smackdown du 22 novembre, Big E Langston et lui battent Curtis Axel et Damien Sandow. Lors de RAW du 25 novembre, il perd face à Damien Sandow. Lors de RAW du 02 Décembre, il perd face à Damien Sandow et ne devient pas le challenger au titre Intercontinental. Lors de TLC, il perd face à Fandango. Lors de Raw du 16 décembre, il bat Fandango. Le 23 Décembre à RAW, il perd une nouvelle fois face à Fandango et perd à nouveau sa chance de devenir challenger au titre Intercontinental. Le 27 Décembre à Smackdown, il perd face à Randy Orton. Le 30 Décembre à RAW, il bat Curtis Axel.

Le 06 janvier 2014, WWE annonce que Dolph Ziggler souffre d'un traumatisme crânien et il sera inactif pour une durée indéterminée[30].

Il effectue son retour lors du Royal Rumble Match. Lors de RAW du 27 Janvier, il bat The Miz. Lors de Smackdown du 31 Janvier, il perd face à Antonio Cesaro. Lors de Smackdown du 07 Février, lui et Kofi Kingston perdent face à Dean Ambrose et Roman Reigns[31]. Lors de RAW du 10 Février, il perd face à Alberto Del Rio[32]. Lors de Smackdown du 7 Février, il perd face Batista[33]. Lors de RAW du 03 mars, il bat Alberto Del Rio[34]. Lors de SmackDown du 07 mars, il perd face à Christian[35]. Lors de Smackdown du 21 mars, il bat Damien Sandow[36]. Lors de Main Event du 25 mars, il perd face à Big E et ne remporte pas l'Intercontinental Championship[37]. Lors de RAW du 14 avril, il perd face à Bad News Barrett[38].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il a un petit frère, Ryan Nemeth, qui fait aussi une carrière dans le catch sous le nom Briley Pierce[39].

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

  • Surnoms
    • "The Natural"
    • "The Perfection"
    • "The Show Off"
  • Musiques d'entrée
Musique d'entrée Compositeur Période Fédération(s)
Never Thought My Life Could Be This Good Jim Johnston 2005 WWE
Team Spirit Jim Johnston 2006 WWE
Counting the Days Collective Soul 2007 OVW
Big Style Freebie et The Bean 2008-2009 FCW
Time To shoot Jim Johnston 2008-2009 WWE
I Am Perfection Cage9 2009-2011 WWE
I Am Perfection (V2) Downstait 2011 WWE
Here To Show The World Downstait 2011-… WWE

Palmarès[modifier | modifier le code]

Classements de magazines[modifier | modifier le code]

PWI 500, les cinq cents meilleurs catcheurs de l'année
Année 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013
Rang 500[49] en augmentation 134[50] en diminution 250[51] en augmentation 189[52] en augmentation 113[53] en augmentation 50[54] en augmentation 17[55] en augmentation 16[56] en augmentation 9

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en)« Profil de Dolph Ziggler » (consulté le )
  2. http://www.famousbirthdays.com/people/dolph-ziggler.html
  3. (en) « WWE RAW 2008 12 01 », sur Online World of Wrestling (consulté le 25 juillet 2009)
  4. (en) « WWE SmackDown! 2009 05 01 », sur Online World of Wrestling (consulté le 25 juillet 2009)
  5. (en) « Résultats The Bash 2009 », sur SLAM! Wrestling (consulté le 25 juillet 2009)
  6. (en) « Results: Intercontinental Champion Rey Mysterio reigns supreme », sur WWE (consulté le 27 juillet 2009)
  7. (en) « Results: Mysterio retains but Ziggler improves his game », sur WWE (consulté le 24 août 2009)
  8. (en) Steve Gerweck, « Spoilers: WWE Smackdown for August 6 », WrestleView,‎ 2010-07-29 (consulté en 2010-07-29)
  9. (en) « First World Heavyweight ChampionshipReign », World Wrestling Entertainment (consulté en 2011-02-19)
  10. (en) Ryan Murphy, « WWE Raw SuperShow results: Kane rises to hate », sur WWE.com,‎ (consulté le )
  11. (en) Kara A. Medalis, « WWE Raw SuperShow results: Kane's hateful torment continues », sur WWE.com,‎ (consulté le )
  12. (en) « WWE Champion CM Punk vs. Dolph Ziggler (Special Guest Referee John Laurinaitis) », sur WWE.com,‎ (consulté le ).
  13. (en) Kevin Powers, « WWE Champion CM Punk def. Dolph Ziggler (Special Guest Referee John Laurinaitis) », sur WWE.com,‎ (consulté le )
  14. (en) Ryan Murphy, « Full list of Royal Rumble Match participants and eliminations », sur WWE.com,‎ (consulté le )
  15. (en) Tom Herrera, « WWE Champion CM Punk won the Raw Elimination Chamber Match », sur WWE.com,‎ (consulté le )
  16. (en) Mitch Passero, « Raw SuperShow results: Triple H accepts Undertaker's WrestleMania challenge », sur WWE.com,‎ (consulté le )
  17. (en) Kevin Powers, « WWE Raw SuperShow results: From The Best Ones to The Great Ones », sur WWE.com,‎ (consulté le )
  18. (en) Bobby Melok, « WrestleMania results: Team Teddy vs. Team Johnny », sur WWE.com,‎ (consulté le )
  19. (en) Matthew Artus, « World Heavyweight Champion Sheamus def. Dolph Ziggler », sur wwe.com,‎ 12 juin 2012 (consulté le 17 juillet 2012)
  20. (en) Tom Herrera, « Dolph Ziggler def. Jack Swagger », sur wwe.com,‎ 18 juin 2012 (consulté le 17 juillet 2012)
  21. (en)« Dolph Ziggler remporte le Money in the Bank Ladder Match pour le contrat du championnat du Monde poids lourds de la WWE à Money in the Bank 2012 » (consulté le )
  22. (en)« Chris Jericho bat Dolph Ziggler à SummerSlam 2012 » (consulté le )
  23. (en)« Randy Orton bat Dolph Ziggler à Night of Champions 2012 » (consulté le )
  24. (en)« Team Ziggler bat Team Foley aux Survivor Series 2012 » (consulté le )
  25. (en)« Dolph Ziggler bat John Cena à TLC 2012 » (consulté le )
  26. (en)« Team Hell No battent Dolph Ziggler et Big E Langston à WrestleMania 29 » (consulté le )
  27. (en)Resultat Raw 08/04/13 « Dolph Ziggler remporte pour la seconde fois le championnat du Monde poids lourds de la WWE » (consulté le )
  28. (en)« Alberto Del Rio bat Dolph Ziggler et remporte le championnat du Monde poids lourds de la WWE à Payback 2013 » (consulté le )
  29. (en)« Dolph Ziggler et Kaitlyn battent Big E Langston et AJ Lee à SummerSlam 2013 » (consulté le )
  30. (en) « 1/6 WWE Superstars taping spoilers featuring Dolph Ziggler vs. Ryback, new Diva entrance music », sur Pro Wrestling.Net
  31. http://pwtorch.com/artman2/publish/WWE_News_3/article_76138.shtml#.UvJ1bmJ5NRI
  32. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58317
  33. http://caq.fr/actualite/2014/02/26/spoiler-smackdown-batista-joue-sa-derniere-carte/
  34. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58535
  35. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58552
  36. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58704
  37. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58767
  38. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58985
  39. http://www.wrestlezone.com/news/276815-dolph-zigglers-brother-ryan-nemeth-talks-about-his-wwe-release-pro-a-cons-of-leaving-wwe-a-more
  40. (en) James Caldwell, « Caldwell's WWE Superstars Report 9/17: Complete report on Santino comedy, Ryder cockiness, Ziggler vs. Finlay main event », Pro Wrestling Torch,‎ 2009-09-17 (consulté en 2009-09-19)
  41. a, b, c et d (en) James Caldwell, « WWE Hell in a Cell Results: Keller's ongoing "virtual time" coverage of John Cena vs. Randy Orton, DX vs. Legacy, Undertaker vs. C.M. Punk », Pro Wrestling Torch,‎ 2009-10-04 (consulté en 2009-11-02)
  42. a, b et c (en) James Caldwell, « Caldwell's WWE Night of Champions PPV Report 7/26: Ongoing "virtual time" coverage of all-title-match PPV », Pro Wrestling Torch,‎ 2009-07-26 (consulté en 2009-11-02)
  43. (en) Mike Tedesco, « Smackdown results – 7/17/09 », WrestleView,‎ 2009-07-17 (consulté en 2009-08-20)
  44. (en) Mike Tedesco, « Smackdown Results – 4/16/10 », WrestleView,‎ 2010-04-16 (consulté en 2010-06-23)
  45. (en) Adam Martin, « Smackdown Results – 5/7/10 », WrestleView,‎ 2010-05-07 (consulté en 2010-06-23)
  46. (en) Greg Parks, « Parks' WWE SmackDown Report 11/20: Ongoing "virtual time" coverage of the show, including Jericho & Show vs. Undertaker & Kane », Pro Wrestling Torch,‎ 2009-11-20 (consulté en 2009-11-20)
  47. (en) « Historique du titre FCW Florida Tag Team », sur Solie (consulté le 17 juillet 2009)
  48. (en) « Historique du titre du World Tag Team Championship - Spirit Squad », sur WWE (consulté le 17 juillet 2009)
  49. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2005 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  50. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2006 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  51. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2007 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  52. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2008 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  53. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2009 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  54. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2010 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  55. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2011 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)
  56. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2012 », Internet Wrestling Database (consulté le 3 septembre 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]