Christopher Daniels

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Daniel Covell)
Aller à : navigation, rechercher

Daniel Christopher Covell

Description de cette image, également commentée ci-après

Christopher Daniels en 2011.

Données générales
Nom complet Daniel Christopher Covell
Nom de ring Daniels
Chris Daniels
Christopher Daniels
Conquistador Dos
Curry Man
Suicide
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Né(e) le 24 mars 1970 (44 ans),
Fayetteville, Caroline du Nord, Drapeau des États-Unis États-Unis
Taille 5 10 (1,78 m)[1]
Poids 232 lb (105 kg)[1]
Catcheur (ou catcheuse) en activité
Fédération(s) Ring of Honor
anglais : Total Nonstop Action Wrestling
World Championship Wrestling
Entraîné(e) par Sam DeCero
Mike Anthony
Kevin Quinn
Carrière pro. Avril 1993 – aujourd'hui

Daniel Christopher Covell, mieux connu sous le nom de ring de Christopher Daniels ou plus simplement Daniels, est un catcheur américain travaillant actuellement sur le circuit indépendant.

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts (1993-2001)[modifier | modifier le code]

Christopher Daniels débuta sa carrière de lutteur dans la fédération indépendante Windy City Pro Wrestling (WCPW) de Chicago dans les années 1990. Il devient champion poids-léger de cette fédération le 22 mai 1993 après sa victoire face à Trevor Blanchard et perd ce titre le 6 novembre face à Danny Dominion[2],[3]. Il a travaillé ensuite à Porto Rico au sein du World Wrestling Council ou avec Kevin Quinn il a remporte le 23 mai 1995 le titre par équipe de cette fédération et l'a perdu le 26 novembre 1995[4],[5]. Il retourne ensuite aux États-Unis où le 1er mai 1997 il remporte le championnat des poids-moyens de la WCPW après sa victoire face à Bret Sanders et il perd ce titre le 18 mai face à Brandon Bishop[4],[6]. Il va ensuite en Californie à l’Empire Wrestling Federation où il remporte le championnat poids-lourds le 28 septembre et il conserve son titre jusqu'au 8 novembre[7]. À partir de janvier 1998 et jusqu'au début des années 2000, il apparaît à plusieurs reprises à à la World Wrestling Federation. De plus, il tenta de s'emparer du titre WWF Light Heavyweight Championship de Taka Michinoku en tant que Fallen Angel (l'Ange Déchu) qui se solda par un échec à WWF Shotgun Saturday Night[4]. Il a aussi catché pour les fédérations extrêmes XPW et ECW. Daniels lutta fréquemment au Japon en tant que Curry Man, son alter-ego masqué inspiré de Curry Cook, un personnage du manga Muscleman.

World Championship Wrestling (2001)[modifier | modifier le code]

Le 23 janvier 2001, il apparaît à Monday Nitro et affronte Michael Modest. Durant ce match, il tente un Springboard Moonsault mais il chute lourdement sur la tête et a failli se briser la nuque. Malgré cet incident, il continue le match mais a été arrêté un peu plus tard par l'intervention de Scott Steiner[8]. Après le match, ils signent tous les deux un contrat de 90 jours par la World Championship Wrestling, mais le rachat de la fédération par la World Wrestling Federation a eu pour conséquence l'annulation du contrat.

Ring of Honor (2002-2007)[modifier | modifier le code]

The Prophecy et ROH World Tag Team Champion (2002-2004)[modifier | modifier le code]

Il effectue ses débuts à la ROH lors du premier show de cette fédération le 23 février 2002 à The Era of Honor Begins en perdant face à Bryan Danielson et Low-Ki dans un Three Way match remporté par ce dernier[9]. Le 24 avril, lors de Night of Appreciation, il perd face à Donovan Morgan[10]. Suite à ce match, Daniels forme The Prophecy. Le 27 juillet, il perd contre Spanky, Doug Williams et Low-Ki dans un Fatal Four Way 60 minute Iron Man match pour devenir le premier ROH Champion, match remporté par Low-Ki[11]. Il devient le premier champion par équipe de la fédération lors de Unscripted le 21 septembre 2002 avec Donovan Morgan en battant Bryan Danielson et Michael Modest après avoir aidé Xavier à remporter le ROH Championship et à l'intégrer dans son clan[12]. Ils conservent leurs titres le 9 novembre en faisant équipe avec Samoa Joe, qui effectue ses débuts à la ROH, en battant Doug Williams, Low-Ki et Homicide[10]. Il perd son titre en faisant équipe avec Xavier le 15 mars 2003 contre A.J. Styles & The Amazing Red[10]. Lord de Glory by Honor II le 20 septembre, il affronte Samoa Joe pour le titre mondial mais ne parvient pas à le battre[13]. Il tente ensuite de récupérer les ceintures par équipes avec Dann Maff, un de ses équipiers de son clan le 29 novembre contre les Briscoe Brothers mais sans succès[10]. La dernière apparition de Daniels fut le 10 janvier 2004 où The Prophecy perdent contre The Second City Saints (CM Punk, Colt Cabana & Ace Steel)[10].

Retour à la ROH et champion par équipe (2005-2007)[modifier | modifier le code]

Il fait son retour le 18 juin 2005, lors de Death Before Dishonor III, en défiant le champion de la ROH CM Punk, que ce dernier refuse[14]. Le 8 juillet, il effectue son premier match depuis son retour en battant Colt Cabana[15]. Le 12 août, à Redemption, il perd contre James Gibson, CM Punk et Samoa Joe pour devenir ROH Champion, match gagné par James Gibson[16]. Huit jours plus tard, il affronte Samoa Joe pour le ROH Pure Championship mais perd contre ce dernier[10]. Le 24 septembre, il participe au Survival of the Fittest 2005 et bat James Gibson au tour qualificatif mais perd en finale dans un Six-Way Elimination match au profit de Roderick Strong[17]. Le 19 novembre, il obtient un match de championnat pour le ROH World Championship mais perd contre le champion Bryan Danielson[10]. Il entame ensuite début 2006 une rivalité contre Samoa Joe qui prend fin le 1er avril avec la victoire de Samoa Joe dans un Four Corners Survival qui impliquait également A.J. Styles et Jimmy Yang[18]. Il obtient à nouveau une opportunité pour le ROH Pure Championship le 28 avril mais perd contre le champion en titre Nigel McGuinness[19].

Il entame ensuite une série de matchs contre Matt Sydal. Cette rivalité aboutit à la formation d'une équipe qui parvient à récupérer les ceintures par équipes de la ROH le 25 novembre 2006 en battant The Kings of Wrestling (Chris Hero & Claudio Castagnoli)[20]. Le 22 décembre, ils conservent leurs titres face à Shingo et CIMA[10]. Ils conservent leurs titres le 16 février 2007 contre Austin Aries et Roderick Strong[21] mais perdent leurs titres huit jours plus tard lors de Fifth Year Festival : Chicago au profit des Briscoe Brothers (Jay Briscoe & Mark Briscoe)[22]. Son dernier match à la ROH se déroule le 28 avril 2007 et affronte Eric Stevens qui se finit en match nul[23].

Total Nonstop Action Wrestling (2002-2010)[modifier | modifier le code]

Daniels sur le ring en face de A.J. Styles avec le TNA X Division Championship en 2006.

Daniels rejoint la Total Nonstop Action Wrestling (TNA) le 10 juillet 2002 où il perd un match à six à élimination pour désigner le challenger pour le championnat de la division X face à Jerry Lynn, Kid Romeo, Tony Mamaluke, Elix Skipper et Low Ki où après avoir éliminé Skipper il est le dernier éliminé par Low Ki[24]. Il forma le Tag Team Triple X (XXX) avec Low Ki et Elix Skipper. Cette équipe gagna rapidement le titre de la NWA World Tag Team Championship. Mais le groupe dut se séparer lors du transfert de Low-Ki vers le Japon, où celui-ci lutte encore actuellement, et car les deux autres membre perdirent un match décisif en cage au profit de l'équipe America's Most Wanted, composé de Chris Harris et James Storm. Ensuite, Daniels eut une rapide feud avec Jeff Jarrett d'août à septembre 2003. Après cela, Christophers Daniels s'engagea dans la X Division jusqu'à ce qu'il reforme XXX avec Skipper en juillet 2004. Mais ils furent forcés de se séparer une nouvelle fois après avoir perdu contre la même équipe qui causa leur précédente séparation : America's Most Wanted. Cette défaite eut lieu le 5 décembre à TNA Turning Point 2004 dans l'un des plus célèbres Six Sides of Steel, le ring était en effet entouré d'une cage de métal, durant lequel Skipper fit le Catwalk Rana. Lors d'Impact en décembre 2007, il remporte un match face à Senshi où l'une des 4 valises du Feast Or Fired 2007 était en jeu, manque de chance, la valise contenait une rupture de contrat et Daniels fut "renvoyé".

Curry Man lors du match Feast or Fired à TNA Final Resolution en 2008.

Trois mois plus tard, Daniels revient à Impact sous le masque de Curry Man, il se met en équipe avec Shark Boy et ont une rivalité avec la Team 3D. Il tente à quelques occasions d'obtenir le X-Division Championship mais en vain. Il forme ensuite les Prince Justice Brotherhood avec Super Eric et Shark Boy. À Final Resolution, il est l'un des quatre vainqueurs du match Feast or Fired mais il récupère pour la 2e fois de suite la mauvaise valise et se fait « renvoyer » une nouvelle fois. Début 2009, il revient sous le masque de Suicide le temps de remplacer Frankie Kazarian, blessé. Il revient ensuite le 16 avril sous sa gimmick de Chris Daniels en tant que face et s'en prend verbalement au Main Event Mafia. Il fait partie de la Team Jarrett avec qui il gagne le Lethal Lockdown 2009 contre le Main Event Mafia. À Sacrifice 2009, il affronte Suicide pour le titre X Division mais ne gagne pas le titre. Il affronte et bat Shane Douglas a Slammiversary 2009. Puis il affronte Samoa Joe pour le titre X Division a No Surrender 2009 mais perd le match. Il participe aussi sans succès au Ultimate X a Bound For Glory 2009 suite a un gros bumps ou il chute avec Suicide. Il devient challenger au titre TNA World Title pour Turning Point 2009 ou il affrontera Samoa Joe et AJ Styles mais perd le combat au profit de Styles dans un grand match de plus de 30min. Il effectue un heel turn en s'attaquant a AJ Styles mais l échoue dans sa tentative du titre mondial à Final Résolution. Le 14 janvier il attaque Sean Morley et le défit pour le pay-per-view Genesis. Le 17 janvier lors du PPV Genesis il perd son match face à Sean Morley. Le 28 janvier il perd face à Hernandez dans un match de qualification pour le tournoi qui définira l'aspirant au titre poids lourd numéro 1. Le 8 mars 2010 il perd face à Doug Williams dans un tripple threat match ou le titre de la X Division était en jeu. Le 21 mars 2010 lors du PPV Destination X il perd un match face à Kazarian pour définir l'apirant numéro 1 au titre de la X Division.

Retour à Ring of Honor (2010-2011)[modifier | modifier le code]

Retour à la ROH (2010)[modifier | modifier le code]

Il effectue un retour surprise le 3 avril 2010 lors de The Big Bang! en défiant Davey Richards[25]. Le 7 mai, il bat Kevin Steen et avance au rang 2 au Pick 6 Challenge[26]. Le lendemain, lors de Supercard of Honor V, il bat Eddie Edwards[27]. Le 21 mai, il fait équipe avec Roderick Strong et perdent contre The American Wolves[28]. Le 19 juin, à Death Before Dishonor VIII, il conserve son deuxième rang au Pick 6 Challenge en battant Kenny Omega[29]. Le 11 septembre, lors de Glory By Honor IX, il bat Austin Aries[30]. Lors du Gauntlet Match du 1er octobre, il rentre 3e et élimine Jay Briscoe, puis Rhett Titus, avant de se faire éliminer par Davey Richards.

Il entame ensuite une rivalité contre Roderick Strong. Lors du Survival of the Fittest 2010, il gagne avec The Briscoe Brothers contre Roderick Strong et The House of Truth. Lors du show du 13 novembre, il perd contre Roderick Strong pour le ROH World Championship[31].

ROH World Television Champion (2010-2011)[modifier | modifier le code]

Lors du show du 17 janvier, il bat Chris Hero et devient challenger au titre de la télévision de la ROH. Le lendemain, il bat Eddie Edwards et remporte le ROH World Television Championship[32]. Lors de Final Battle 2010, il perd contre Homicide[33]. Il réussit sa première défense de titre le 15 janvier en gagnant contre Claudio Castagnoli. Il conserve son titre dans un 2 out of 3 Falls match pour la revanche contre Edwards lors de 9th Anniversary Show, le match s'étant terminé en match nul (1 tombé partout)[34]. Le 19 mars, à Manhattan Mayhem IV, il perd contre Davey Richards, le partenaire d'Edwards, dans un Pure Wrestling match[35]. Le 1er avril, à Honor Takes Center Stage, il obtient un match de championnat pour le ROH World Championship, détenu par Edwards, qui se termine par la victoire du champion en titre[36]. Le lendemain, il bat Michael Elgin[37]. Lors de Supercard of Honor VI, il perd contre Colt Cabana[38]. Le 26 juin, à Best in the World 2011, il est défait par El Generico et perd son titre[39]. Suite à cette défaite, il décide de quitter la ROH.

Retour à la Total Nonstop Action Wrestling (2011-2014)[modifier | modifier le code]

Rivalité avec Rob Van Dam (2011-2012)[modifier | modifier le code]

Christopher Daniels faisant son entrée lors de Bound for Glory (2011).

Christopher Daniels a effectué son retour a l'Impact! Zone le jeudi 31 mars 2011 lors de Impact et a sauvé Fortune, Sting et Rob Van Dam des Immortal. À Impact! du 7 avril, il perd face à Bully Ray dans un Lumberjack Match à cause de Hulk Hogan qui a assommé Daniels et Ray en a profiter. Fortune a admis Christopher Daniels dans le clan Fortune.

Lors de Lockdown (2011), lui et les autres membres de Fortune remporte le Lethal Lockdown match contre Immortal (à noter qu'AJ Styles a effectué son retour après s'être fait passer à travers une table par Bully Ray il y a un mois), ce qui a aidé Fortune à gagner en étant à 5 vs 4. Pendant le match, Daniels a effectué un saut du haut de la cage sur Matt Hardy et Abyss. Le 28 avril, il perd contre Gunner est ne remporte pas le titre TV de la TNA. Lors de l'édition de Impact Wrestling du 7 juillet, il perd face à Rob Van Dam, AJ Styles et Jerry Lynn dans un 4 Corners Match gagné par Rob Van Dam. Lors de Destination X, il perd contre AJ Styles. Lors d'Impact Wrestling à Huntsville Alabama du 1er septembre 2011, il bat A.J. Styles il effectue un heel turn en attaquant ce dernier. Lors de Bound For Glory, il perd contre A.J. Styles dans un I Quit Match. Lors de Turning Point, il perd contre Rob Van Dam dans un No DQ Rules Match. Lors de Final Resolution, il perd contre Rob Van Dam.

Bad Influence (2012-2013)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Bad Influence (catch).

Lors de Impact Wrestling du 28 janvier, il gagne contre A.J. Styles. Lors de Impact Wrestling du 1er mars, il gagne avec Kazarian contre A.J. Styles. Lors de Impact Wrestling du 15 mars, il perd contre Mr. Anderson. Lors de Victory Road, Kazarian et lui perdent contre AJ Styles et Mr. Anderson. Lors de l'Impact du 22 mars, Kazarian et lui perdent contre James Storm. Lors de Lockdown, Bully Ray, Eric Bischoff, Gunner, Kazarian et lui perdent contre A.J. Styles, Austin Aries, Garett Bischoff, Mr. Anderson et Rob Van Dam dans un Lethal Lockdown Match. Lors de Sacrifice 2012, ils gagnent avec Kazarian contre Samoa Joe et Magnus et deviennent les nouveaux TNA World Tag Team Champion. Lors de Slammiversary, Kazarian et lui perdent contre A.J. Styles et Kurt Angle et perdent leurs titres. Lors de l'Impact Wrestling du 28 juin, Kazarian et lui battent Kurt Angle et A.J. Styles et remportent les TNA world Tag Team Championship pour la deuxième fois. Lors de Destination X 2012, il perd contre A.J. Styles dans un Last Man Stading Match. Lors de l'Impact Wrestling du 10 aout, Kazarian et lui battent Devon et Garett Bischoff et conservent leurs titres. Lors de Hardcore Justice, il perd contre A.J. Styles dans un Ladder Match qui comprenait aussi Samoa Joe et Kurt Angle. Lors de l'Impact Wrestling du 7 septembre, Kazarian et lui battent Chavo Guerrero et Hernandez et conserve leurs titres. Lors de No Surrender, Kazarian et lui battent A.J. Styles et Kurt Angle et conservent leurs titres. Lors de Bound for Glory, Kazarian et lui perdent contre Hernandez et Chavo Guerrero et perdent leurs titres dans un match qui comprenait également Kurt Angle et AJ Styles. Lors de Turning Point, Kazarian et lui perdent contre Chavo Guerrero et Hernandez et ne remportent pas les TNA Tag Team Championship.Lors de Final Resolution, il bat AJ Styles. Lors de Genesis 2013, il bat James Storm et devient challenger no 1 au TNA World Heavyweight Championship. Lors de l'IMPACT Wrestling du 24 janvier, il perd contre Jeff Hardy et ne remporte pas le TNA World Heavyweight Championship. Lors de Lockdown 2013, Kazarian et lui perdent contre Austin Aries et Bobby Roode dans un match qui comprenait également Hernandez et Chavo Guerrero et ne remportent pas les TNA World Tag Team Championship. Lors de One Night Only: Joker's Wild 2013, Samoa Joe et lui battent Chavo Guerrero et Rob Van Dam lors du premier tour du Joker's Wild Tournament. Le même soir, Lors de la finale, il perd contre James Storm dans un Gauntlet Battle Royal.

Rivalité avec Joseph Park et Départ (2013-2014)[modifier | modifier le code]

À Bound for Glory, Bad Influence ont été défaits par Eric Young et Joseph Park dans un Gauntlet Match. Après avoir été éliminé, les deux ont attaqué Joseph Park et fait l'ont saigner. La même nuit, Abyss est apparu et a attaqué Bad Influence. Au cours des semaines suivantes, Bad Influence raillé sur la famille Park et tenté de révéler sa véritable identité. Le 5 novembre 2013, Bad Infleunce a révélé que la buffete de Joseph Park a été fermé il y a 13 ans. Il fait son retour le 28 novembre en Curry Man en perdant contre Ethan Carter III. Le 12 décembre, Bad Influence furent défaits par Park et Eric Young. Le 26 décembre, il perd contre Park dans un Monster's Ball match.

Le 23 avril 2014, Daniels annonce son départ de la TNA[40].

Second retour à la Ring of Honor (2014-...)[modifier | modifier le code]

Lors de War of the Worlds (2014), une vidéo promotionnelle montre que Daniels effectuerait son retour à la ROH le 22 juin lors de Best in the World (2014) et qu'il ne serait pas seul[41]. Il est également annoncé dans trois shows de la ROH durant l'été 2014[42]. Le 22 juin, à Best in the World (2014), il fait équipe avec Frankie Kazarian et perdent contre les reDRagon et ne remportent pas les ROH World Tag Team Championship[43]. Le 18 juillet, lui et Kazarian battent Adam Cole et Jay Lethal[44]. Le lendemain, ils obtiennent une nouvelle opportunité pour les titres par équipe en battant Briscoe Brothers, War Machine et Tommaso Ciampa & Rocky Romero et deviennent challengers pour les titres par équipes[45] mais perdent à nouveau contre les ReDRagon le 15 août lors de Field of Honor (2014)[46].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Christopher Daniels exécutant un crossbody
Christopher Daniels exécutant un double jump moosault
  • En tant que Christopher Daniels
    • Prise de finition
      • Angel's Wings (Spinning Double Underhook Facebuster)
      • Double jump moosault qu'il nomme Best Moonsault Ever (BME)
  • Managers
    • Simply Luscious
    • Allison Danger
    • Jim Cornette
    • Prince Nana
    • Truth Martini


  • Équipes et Clans
    • International Males (avec Kevin Quinn) (1998)
    • Sports Entertainment eXtreme (2002-2003)
    • The Prophecy (2002-2004)
    • Triple X (2002-2007)
    • Team NWA (2004)
    • A.J. Styles et Christopher Daniels (2005-2006)
    • Christopher Daniels et Matt Sydal (2006-2007)
    • The Prince Justice Brotherhood (2008)
    • La Legion Extranjera (2009-2011)
    • Fortune (2010-2011)
    • Bad Influence (2012-…)
    • The E.G.O (2013-2014)
  • Surnoms
    • Fallen Angel
    • Mr. TNA
    • Hot and Spicy (en Curry Man)
    • King of Spice (en Curry Man)
    • Tastes Great
    • The Face of Impact Wrestling
    • The Ring General
  • Thèmes Musicaux
Thème d'entrée Compositeur Période Fédération(s)
Manson Dale Oliver 2002-2007 TNA
Wings Of A Fallen Angel Dale Oliver 2007-2010 TNA
Spicy Hot Dale Oliver 2008 TNA
Coming Alive Dale Oliver 2009-2011 TNA
Fortune 4 Dale Oliver et Serg Salinas 2010-2011 TNA
Wings Of A Fallen (Remix) Dale Oliver 2011-2012 TNA
Devious Dale Oliver 2012-2014 TNA
Bad Influence Dale Oliver 2013 TNA
Your Sexy Beast Kushinator 2014-... ROH

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • All Pro Wrestling
    • 1 fois APW Worldwide Internet Champion
    • 1 fois Natural Heavyweight Champion
    • King of the Indies (2000)
    • Ballpark Brawl
  • East Coast Wrestling Association
    • 2 fois ECWA Heavyweight Champion
    • Super 8 Tournament (2000, 2004)
    • ECWA Hall of Fame (2001)
  • Empire Wrestling Federation
    • 1 fois EWF Heavyweight Champion
  • Michinoku Pro Wrestling
    • 1 fois British Commonwealth Junior Heavyweight Champion
    • Futaritabi Tag Team League (2002) avec Super Rice Boy
  • Midwest Championship Wrestling
    • 1 fois MCW Tag Team Champion avec Reign
  • NWA Florida
    • 1 fois NWA Florida Heavyweight Champion
  • NWA Midwest
    • 1 fois NWA Midwest Tag Team Champion avec Kevin Quinn
  • New Age Wrestling Federation
    • 1 fois CT Cup avec John Brooks
  • Premier Wrestling Federation
    • 1 fois PWF United States Champion
  • Pro-Pain Pro Wrestling
    • 1 fois 3PW Heavyweight Champion
  • Pro Wrestling Report
    • Équipe de l'année (2006) avec A.J. Styles
  • Pro Wrestling Zero1-Max
    • 1 fois Zero1-Max United States Openweight Champion
  • Ultimate Pro Wrestling
    • UPW Heavyweight Championship (2 fois)
  • Windy City Pro Wrestling
    • 1 fois WCPW League Champion
    • 1 fois WCPW Lightweight Champion
    • 1 fois WCPW Middleweight Champion
    • 2 fois WCPW Tag Team Champion avec Kevin Quinn (1) et Mike Anthony (1)
  • World Power Wrestling
    • 1 fois WPW Heavyweight Champion
  • World Wrestling Council
    • 1 fois WWC World Tag Team Champion avec Kevin Quinn
  • Wrestling Observer Newsletter awards
    • 5 Star Match (2005) vs. Samoa Joe et A.J. Styles à TNA Unbreakable
    • Worst Worked Match of the Year (2006) TNA Reverse Battle Royal on TNA Impact!
    • Match de l'année (2006) avec A.J. Styles vs. Homicide et Hernandez à No Surrender, 24 septembre 2006
    • Équipe de l'année (2006) avec A.J. Styles

Classement de Magazines[modifier | modifier le code]

Année 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013
Rang[48] 114 en augmentation76 en augmentation65 en augmentation57 en augmentation 20 en diminution 25 en augmentation 17 en augmentation 15 en diminution 30 en diminution 95 en augmentation 58 en augmentation 47 en augmentation 26 en diminution 48 en augmentation 45

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Profil de Christopher Daniels », sur Online World of Wrestling (consulté le 26 mai 2014)
  2. (en) « WCPW @ Chicago 1993/05/22 », sur Wrestling Data (consulté le 26 mai 2014)
  3. (en) « WCPW @ Chicago 1993/11/06 », sur Wrestlingdata (consulté le 26 mai 2014)
  4. a, b et c (en) John M. Milner, « Biographie de Christopher Daniels », sur Slam! Wrestling (consulté le 26 mai 2014)
  5. (en) « Historique du Championnat par équipe du World Wrestling Council », sur Cagematch (consulté le 1 juin 2014)
  6. (en) « Historique du championnat des poids-moyens de la Windy City Pro Wrestling », sur Cagematch (consulté le 1 juin 2014)
  7. (en) « Historique du championnat poids-lourds de l'Empire Wrestling Federation », sur Cagematch (consulté le 1 juin 2014)
  8. (en) Widro, « 411's WCW Monday Nitro Report 1.23.01 », sur 411 mania,‎ 23 janvier 2001 (consulté le 28 mai 2014)
  9. (en) « Ring of Honor - The Era of Honor Begins », sur Online World of Wrestling (consulté le 26 mai 2014)
  10. a, b, c, d, e, f, g et h (en) « Past Events », sur Ring of Honor (consulté le 26 mai 2014)
  11. (en) J.D. Dunn, « Dark Pegasus Video Review: Ring of Honor - Road to the Title », sur 411Mania,‎ 25 mars 2006 (consulté le 26 mai 2014)
  12. (en) Derek Burgan, « DVD Review: Burgan Reviews ROH Unscripted - Tag Title Tournament, Xavier, Low Ki », sur Pro Wrestling Torch,‎ 15 avril 2004 (consulté le 26 mai 2014)
  13. (en) Mike Campbell, « Rated R Reviews: ROH: Glory By Honor II - 9/20/03 », sur 411Mania,‎ 17 septembre 2011 (consulté le 26 mai 2014)
  14. (en) « The Furious Flashbacks – ROH Death Before Dishonor III », sur 411Mania (consulté le 26 mai 2014)
  15. (en) Andrew Shillinglaw, « ROH: Sign Of Dishonor - July 8, 2005 Long Island, New York », sur 411Mania,‎ 19 octobre 2005 (consulté le 26 mai 2014)
  16. (en) Andrew Shillinglaw, « ROH Redemption: August 12, 2005, Dayton, Ohio », sur 411Mania,‎ 26 décembre 2005 (consulté le 26 mai 2014)
  17. (en) « Dark Pegasus Video Review: Ring of Honor — Survival of the Fittest 2005 », sur 411Mania (consulté le 26 mai 2014)
  18. (en) Andrew Shillinglaw, « ROH Better Than Our Best DVD Review », sur 411Mania,‎ 20 juin 2006 (consulté le 26 mai 2014)
  19. (en) Andrew Shillinglaw, « ROH Weekend of Champions Night 1 DVD Review », sur 411Mania,‎ 10 août 2006 (consulté le 26 mai 2014)
  20. (en) Chris Vetter, « DVD Review: ROH, "Dethroned," (11-25-06), w/ Sydal & Daniels vs. Hero & Castagnoli, Aries vs. Richards », sur PWTorch,‎ 27 février 2007 (consulté le 26 mai 2014)
  21. (en) J.D. Dunn, « Dark Pegasus Video Review: Ring of Honor — Fifth Year Festival (NYC) », sur 411Mania,‎ 12 juin 2007 (consulté le 26 mai 2014)
  22. (en) « ROH - Fifth Year Festival: Chicago DVD Review », sur 411Mania (consulté le 26 mai 2014)
  23. (en) Chris Vetter, « DVD Review: ROH, "Good Times, Great Memories" (4-28-07) with Cabana's final match, Briscoes-Shelley/Sabin », sur PWTorch,‎ 31 août 2007 (consulté le 26 mai 2014)
  24. (en) Adam Martin, « Full NWA TNA Pay Per View Results - 7/10 », sur WrestleView,‎ 10 juillet 2002 (consulté le 1 juin 2014)
  25. (en) « Ring of Honor Focus: "Fallen Angel" Christopher Daniels Rises Once Again », Bleacher Report (consulté le 28 mai 2014)
  26. (en) « ROH News: Former TNA wrestler tops new Pick 6 Standings, Preview for tonight's big NYC show », PWTorch (consulté le 28 mai 2014)
  27. (en) « ROH: Supercard of Honor V Review », pwponderings.com (consulté le 28 mai 2014)
  28. (en) « ROH on HDNet Taping Results (Spoilers) », 411Mania (consulté le 28 mai 2014)
  29. « Death Before Dishonor VIII », prowrestlinghistory.com (consulté le 8 juin 2014)
  30. (en) « LIVE ROH Glory by Honor IX PPV Results (New ROH champion crowned) », Gerweck.net (consulté le 8 juin 2014)
  31. (en) « LEAHY'S INDEPENDENT DVD REVIEW SERIES: ROH's "Fate of an Angel II" DVD release - Daniels vs. Strong (11/13/10) », PWTorch (consulté le 8 juin 2014)
  32. (en) « ROH: New TV champion crowned », Canöe SLAM! (consulté le 8 juin 2014)
  33. (en) « ROH Final Battle 2010 Review », pwponderings (consulté le 8 juin 2014)
  34. (en) « ROH: 9th Anniversary Show Review », pwponderings.com (consulté le 8 juin 2014)
  35. (en) « ROH: Manhattan Mayhem IV Review », pwponderings.com (consulté le 8 juin 2014)
  36. (en) « ROH Internet PPV Report 4/1: Caldwell & Radican's "virtual-time" coverage of live ROH PPV from Atlanta », Pro Wrestling Torch (consulté le 8 juin 2014)
  37. (en) « ROH Internet PPV Report 4/2: Caldwell & Radican's complete "virtual-time" coverage of live ROH PPV from Atlanta », Pro Wrestling Torch (consulté le 8 juin 2014)
  38. (en) « ROH: Supercard of Honor VI Review », pwponderings.com (consulté le 8 juin 2014)
  39. « PW Tourch - Radican's "Best in the World" I-PPV Report 6/28/11 » (consulté le 8 juin 2014)
  40. (en) « FORMER TNA STAR IS NOW OFFICIALLY A FREE AGENT », WrestleView (consulté le 23 mai 2014)
  41. « ROH : Chris Daniels de retour à Best in The World ’14, capture d’un fief de la TNA, etc », CatchAuQuotidien (consulté le 22 mai 2014)
  42. (en) « CHRISTOPHER DANIELS ADDED TO "SUMMER HEAT TOUR" », Ring of Honor (consulté le 28 mai 2014)
  43. (en) « CALDWELL'S ROH "BEST IN THE WORLD" PPV RESULTS 6/22: Ongoing "virtual-time" coverage of live cable PPV debut », PWTorch (consulté le 22 juin 2014)
  44. (en) « ROH 07/18/14 Summer Heat Tour Results (Live Report) », PWPonderings (consulté le 19 juillet 2014)
  45. (en) « Spoilers: Ring of Honor Summer Heat Tour (TV Taping) – 7/19/14 », DailyWrestlingNews (consulté le 20 juillet 2014).
  46. (en) « ROH 08/15/14 Field of Honor Results », PWPonderings (consulté le 16 août 2014)
  47. (en) « Pro Wrestling Illustrated Award Winners - Tag Team of the Year » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Wrestling Information Archive (1972-2007). Consulté le 27 décembre 2009
  48. (en) « PWI Ratings for Christopher Daniels », Internet Wrestling Database (consulté le 27 mai 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :