Catch hardcore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Match hardcore opposant Wifebeater et Nick Mondo. On peut voir ici l'utilisation d'un objet, qui est autorisée lors des matchs hardcores.

Le catch hardcore (hardcore wrestling) est une forme dite extrême de catch. Il se définit par l'absence de disqualification: l'utilisation d'objets, les interventions extérieures et nombre de gestes interdits en stipulation normale (comme les coups bas) sont autorisés.

Bien que, comme au catch classique, le vainqueur ainsi que les moments importants du combat soient déterminés à l'avance, il s'agit de la forme la plus violente et la plus dangereuse du catch, et il n'est pas rare que les catcheurs se blessent gravement.
Il existe de nombreuses variations de match hardcore ou la méthode de victoire varie (comme le Ladder match ou le Tables match), ou tout simplement les armes autorisées (Chairs match) où l'environnement (Barbed Wire match).

Née au Japon, cette forme de catch a principalement été popularisée par la fédération Extreme Championship Wrestling, où tous les matchs étaient hardcores. Si certaines fédération utilisent encore aujourd'hui les matchs hardcores comme matchs de base (comme la Combat Zone Wrestling ou la Big Japan Pro Wrestling), la plupart n'utilisent cette stipulation qu'occasionnellement (Comme la World Wrestling Entertainment, qui avait créé un Championnat hardcore spécialement pour les catcheurs utilisant ce style).


Règles[modifier | modifier le code]

La règle principale derrière le hardcore peut avoir différentes connotations. Ainsi, le catch hardcore est souvent séparé dans différents "niveaux" selon la nature du match:

  • Une règle du « 24/7 » décrit une situation ou un catcheur hardcore doit défendre le titre tout le temps. Le match (et le titre) peut être gagné par tombé à n'importe quel moment et n'importe quel endroit en la présence d'un arbitre officiel. Le match n'a pas de lieu, temps ou même adversaire fixé. C'est l'une des plus sévères formes d'hardcore mais aussi le type de match le plus imprévisible. C'était initialement une stipulation spéciale lors du règne de Crash Holly sur le WWE Hardcore Championship mais par la suite ça devenait une règle générale du titre. Pendant la période où Crash a défendu son titre, il l'a fait dans des lieux comme sa chambre d'hôtel, à un aéroport et même au cirque[1],[2].
  • Un match sans disqualification
    • autorise l'usage des armes: chaises, extincteurs, tables, échelles, battes, chaînes, marteaux/masses, guitares, gourdins, poubelles métallique…
    • d'autres personnes non impliquées dans le match peuvent faire une intervention sur ce match.
    • pas de décompte extérieur et les règles habituelles ne sont pas appliquées (le plus souvent).
  • Un match à mort (Deathmatch[3]) décrit un match extrême qui montre que le combat doit se terminer par une victoire. Lors de ces combats, les participants peuvent utiliser des armes (qui peuvent couper le corps des catcheurs) telles que des néons (light tubes), panneaux de verre, punaises, fils barbelés etc… Ces matchs sont particulièrement violents et sanglants.

Exemples d'objets régulièrement utilisés comme armes[modifier | modifier le code]

Voici une liste des objets les plus utilisés et/ou les plus populaires en général :

  • Chaise pliante : légère et facile à manier, la chaise pliante est constituée de matière métallique. Elle sert généralement à frapper l'adversaire une fois repliée, mais il arrive que l'on fasse chuter l'adversaire dessus. C'est l'un des objets les plus utilisés traditionnellement dans les matchs hardcore, du fait qu'elle permet de multiples utilisations variées.
  • Kendo stick/Singapore cane : un bâton en bois. Il est très léger mais produit un bruit de craquement lors d'un contact fort, donnant l'illusion que le coup est plus douloureux qu'il ne l'est réellement.
  • Table : Le plus souvent, elle sert à faire passer l'adversaire au travers, avec une technique qui soulève l'adversaire (par exemple une powerbomb) ou depuis un point élevé. Les tables peuvent être placée sur leurs pieds (le plus souvent, des pieds pliants pour pouvoir être rangés), être placées dans le coin, ou même être empilées.
  • Échelle : habituellement utilisée pour les Ladder matchs. Le catcheur peut s'en servir comme simple outil pour atteindre un point élevé, mais aussi s'en servit comme arme de manières diverses: en donnant directement des coups avec, en faisant chuter l'adversaire depuis le haut, en l'envoyant sur l'adversaire, en la positionnant dans le coin et en envoyant l'adversaire dessus, ou encore en la mettant à plat au sol et en faisant chuter l'adversaire dessus.
  • Poubelle : Souvent en aluminium, donc bien moins solide qu'une véritable poubelle en métal.
  • Masse : Sorte de marteau géant, à deux faces arrondies. Il est peu souvent utilisé comme un vrai marteau, du fait du risque extrêmement élevé (un tel coup peut provoquer une mort sur le coup). Elle est plutôt utilisée comme bélier. Le plus souvent, l'attaquant met sa main sur l'avant de la masse pour amortir le choc.
  • Fil de fer barbelé : les fils barbelés peuvent être enroulés sur des objets comme une batte de baseball, une chaise pliante, un bout de bois et peuvent aussi être posés sur une table.
  • Punaises : Outil répandu dans le domaine du catch par Mick Foley, qui amenait un sac qui en était rempli et les répandais ensuite sur le ring pour envoyer son adversaire dessus. Depuis, de multiples catcheurs, notamment Abyss, ont repris ce concept.

Championnats hardcores[modifier | modifier le code]

Mick Foley, tout premier Champion hardcore de la WWE, est l'une des plus grandes légendes du catch hardcore.

Beaucoup de championnats hardcore ont disparu (12 sur 18 dans cette liste).

  • ECCW/NWA Pacific Northwest Hardcore Championship (1999-présent)
  • CZW Ultraviolent Underground Championship (2005-Présent)
  • FMW/WEW Hardcore Championship (Japon) (1999-2001)
  • FMW/WEW Hardcore Tag Team Championship (Japon) (2000-2003, 2005-Présent)
  • FMW Brass Knuckles Heavyweight Championship (Japon) (1990-1999)
  • FMW Brass Knuckles Tag Team Championship (Japon) (1991-2002)
  • FMW Independent Heavyweight Championship (Japon) (1996-1999)
  • GHC Openweight Hardcore Championship (Japon) (2004-Présent)
  • IWA Hardcore Championship (Porto Rico) (2000-Présent)
  • NWA World Brass Knuckles Championship (1978-1980)
  • OVW Hardcore Championship (2000-2001)
  • WCW Hardcore Championship (1999-2000)
  • WEW Hardcore Championship (2002-présent)
  • WWC Hardcore Championship (Porto Rico) (1999-2001, 2003)
  • WWE Hardcore Championship (1998-2002)
  • WXW Hardcore Championship (2000-2003)
  • XPW King of the Deathmatch Championship (2000-2002)
  • XPW World Heavyweight Championship (1999-2002)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Jason Clevett, « Crash Holly found dead at 34 », sur SLAM! Wrestling,‎ 6 novembre 2003 (consulté le 15 septembre 2009)
  2. (en) David Kimble, « A Crash course in believing yourself: Crash Holly may be small, but he has a gigantic drive to prove he can excel in the WWF - Cover Story - Interview », sur BNet,‎ février 2002 (consulté le 14 septembre 2009)
  3. (en) History of the Death Match sur le site Online World of Wrestling

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :