Mark Jindrak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mark Jindrak

Description de cette image, également commentée ci-après

Mark Jindrak en 2005.

Données générales
Nom complet Mark Jindrak
Nom de ring Mark Jindrak
Mark Millium
Marco Corleone
Sodom
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Né(e) le 26 juin 1977 (37 ans),
Auburn, New York
Taille 6 5 (1,96 m)[1]
Poids 260 lb (118 kg)[1]
Fédération(s) World Championship Wrestling
World Wrestling Federation/Entertainment
New Japan Pro Wrestling
Consejo Mundial de Lucha Libre
Asistencia Asesoría y Administración
Entraîné(e) par Paul Orndorff

Mark Robert Jindrak (né le 26 juin 1977 à Auburn, New York) est un catcheur américain connu pour son travail à la World Championship Wrestling et à la World Wrestling Federation/Entertainment. Il est actuellement sous contrat avec le Consejo Mundial de Lucha Libre (CMLL), une des principales fédération de catch mexicaine, sous le nom de Marco Corleone.

Carrière[modifier | modifier le code]

World Championship Wrestling[modifier | modifier le code]

Jindrak est formé au Power Plant et a fait son premier match télévisé le 6 novembre 1999 où il a perdu face à Chuck Palumbo[2]. C'est à partir d'août 2000 qu'il est mis en valeur en faisant équipe avec Sean O'Haire et en appartenant aux The Natural Born Thrillers (en), un clan composé d'anciens membres du Power Plant (Mike Sanders, Shawn Stasiak, , Mike Awesome, Chuck Palumbo, Reno et Johnny the Bull)[3].

World Wrestling Entertainment[modifier | modifier le code]

Lors de son passage dans la World Wrestling Entertainment il fut placé à WWE SmackDown où il aura des rivalités avec Booker T et Rico mais surtout avec John Cena. Il perd sa chance pour le titre de John Cena l'actuel champion des États-Unis, lors de ce show, John Cena le blessa à l'épaule conservant ainsi son titre US. Il obtint dans 6 man tag team match, il faisait équipe avec Kurt Angle et Booker T. De son côté, John Cena était associé à Rob Van Dam et Rey Mysterio. Mais l'équipe de Cena prouva sa supériorité, après un 619 de Rey Mysterio, un Five-Star Frog Splash de RVD et un Knuckle Shuffle. John Cena réalisa le tombé sur Jindrak. Lors de ce match, ce dernier fut blessé. Cette blessure mis un terme à son passage à la WWE.

Consejo Mundial de Lucha Libre (2006-2008)[modifier | modifier le code]

Commence alors, pour Jindrak une longue période de rééducation de 6 mois, lors de ses débuts à la Consejo Mundial de Lucha Libre, il fait équipe avec Johnny Hernandez, ensemble ils battront les challengers pour le titre par équipe de la CMLL. Ils prendront le titre de la CMLL le 27 janvier 2007 et le conserveront pendant 6 mois, au moment où Hernandez se blessa à la clavicule. Il aura des rivalités avec Much Muchu Jr, Pipo Litcha et Fabio Livoltua. Jindrak et Hernandez reprendront leur titre 1 mois plus tard dans steel cage match. Ils batteront toutes les équipes de la CMLL dans une soirée le 28 juin 2008. Mark Jindrak a eu plusieurs propositions de retourner a la WWE mais il refusa à cause de sa grave blessure contracté au mois de novembre 2004 contre John Cena dans un match pour le Titre US.

Prises de finition et favorites[modifier | modifier le code]

  • Mark of Excellence (Back suplex side slam) - WCW / WWE
  • Air Corleone
  • Left hook knock-out punch
  • Vertical suplex dropped into an implant DDT
  • Standing high angle dropkick
  • Springboard flying clothesline
  • Double underhook powerbomb
  • Belly to back superplex
  • Superkick

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Coliseum Championship Wrestling
    • CCW Tag Team Champion avec James Blanks 1 fois
  • Defiant Championship Wrestling
    • DCW Heavyweight Champion 1 fois
  • Hardcore Wrestling Association
    • HWA Tag Team Champion avec Malik Daniels 1 fois
  • International Wrestling League
    • IWL Heavyweight Champion 1 fois
  • Wrestling Alliance of Chicago
    • WAC Heavyweight Champion 1 fois

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Profil de Marco Corleone », sur Cagematch (consulté le 26 décembre 2014).
  2. (en) « WCW Saturday Night », sur Cagematch (consulté le 27 décembre 2014).
  3. (en) John Canton, « 8 Talented Young Wrestlers Who Were Screwed By WCW’s Demise », sur What Culture (consulté le 27 décembre 2014).