Jack Swagger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jacob Hager

Description de cette image, également commentée ci-après

Jack Swagger en 2013

Données générales
Nom complet Jacob Hager
Nom de ring Jake Hager[1]
Jack Swagger
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Né(e) le 24 mars 1982 (32 ans)[1],
Perry, Oklahoma, Drapeau des États-Unis États-Unis[1]
Taille 2,09 m (6 10)[2]
Poids 118 kg (260 lb)[2]
Catcheur (ou catcheuse) en activité
Fédération(s) World Wrestling Entertainment
Entraîné(e) par DSW staff
OVW staff
FCW staff
Carrière pro. 7 septembre 2006aujourd'hui

Jacob Hager (né le 24 mars 1982[1] à Perry, Oklahoma) est un catcheur américain. Il travaille actuellement à la World Wrestling Entertainment sous le nom de Jack Swagger.

Durant sa carrière, il a été deux fois champion du Monde : une fois champion du Monde poids lourds de la WWE et une fois champion de la ECW. Il est aussi le vainqueur du Money in the Bank Ladder match de WrestleMania XXVI (le dernier à s'être déroulé à WrestleMania), et a été une fois champion des États-Unis de la WWE.

Débuts[modifier | modifier le code]

Il a été recruté à l'université d'Oklahoma, où il pratiquait deux sports : défenseur au football américain et lutteur poids-lourds[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

World Wrestling Entertainment (2006-…)[modifier | modifier le code]

Territoires de développement (2006-2008)[modifier | modifier le code]

En septembre 2006, il fait ses débuts dans le ring à la Deep South Wrestling (fédération affiliée) en battant Antonio Mestre dans un dark match. Il y reste jusqu'en décembre 2006.

En janvier 2007, il débute à la Ohio Valley Wrestling (club-école) et défait Atlas DaBone. Il participe à plusieurs dark matches et y reste jusqu'en juillet 2007.

En août 2007, il débute à la Florida Championship Wrestling en entrant en rivalité avec T.J. Wilson. Le 15 février 2008, Hager défait Ted DiBiase, Jr. à Tampa, en Floride pour devenir le premier FCW Florida Heavyweight Champion[4]. Plus tard dans la soirée, Hager et DiBiase sont les deux finalistes d'une bataille royale à 23 catcheurs.

Le 22 mars 2008, il bat le FCW Southern Heavyweight Champion Heath Miller, à New Port Richey, en Floride, pour devenir le nouveau champion[5].

Débuts et ECW Champion (2008-2010)[modifier | modifier le code]

Swagger en tant ECW World Champion.
Jack Swagger à la ECW en 2009, lors d'un match contre Christian

Hager fait ses débuts télévisés le 9 septembre 2008 à la ECW sous le nom de Jack Swagger, en tant que heel, et remporte son premier match contre un catcheur local. Swagger fait rapidement sensation en remportant son premier titre, le championnat de la ECW, en seulement quatre mois. Il remporte ce titre face à Matt Hardy le 13 janvier 2009. Swagger restera invaincu pendant ses premiers mois à la fédération, avant qu'il subisse sa première défaite le 3 février, face à Finlay. Après deux défense successives du titre en pay-per-view, d'abord au Royal Rumble face à Matt Hardy[6], puis à No Way Out contre Finlay[7], Swagger perd finalement le titre contre Christian lors de Backlash[8]. Swagger tentera vainement de récupérer le titre d'abord à Judgment Day contre Christian, puis à Extreme Rules lors d'un Triple Threat Harcore match contre Christian et Tommy Dreamer[9], et enfin à The Bash dans un Scramble match, qui comprenait aussi Christian, Finlay et Mark Henry,et le champion Tommy Dreamer[10].

Swagger est transféré à Raw, et fait son premier match face à Randy Orton, qu'il perd volontairement par décompte à l'extérieur. Il tente vainement de remporter le championnat des États-Unis détenu par Kofi Kingston, dont plusieurs fois à Raw ainsi qu'à Night of Champions, dans Six Pack Challenge match contre Carlito, The Miz, Primo, MVP et le champion, Kofi Kingston[11]. Il débute ensuite une courte rivalité avec MVP, contre qui il perd à SummerSlam[12]. Puis, à Hell in a Cell, il tente à nouveau de remporter le titre des États-Unis contre Kofi Kingston et The Miz, mais n'y parvient pas[13]. Lors de Bragging Rights (2009), il est dans la Team Raw qui perd face à la Team SmackDown. Lors de Survivor Series 2009, il est dans l'équipe de The Miz qui bat celle de Morrison malgré son élimination.

Money in the Bank et World Heavyweight Champion (2010-2011)[modifier | modifier le code]

Le 11 janvier 2010 à Raw il perd face à Santino Marella. La semaine suivante le 18 janvier 2010 il se fait battre par Mark Henry . Lors du Raw du 2 février, il perd contre Triple H pour ce qualifier à l'Elimination Chamber pour le WWE Championship. À WrestleMania XXVI, il remporte le Money in the Bank Ladder Match [14], pour lequel il s'était qualifié en battant Santino Marella, et tente d'utiliser son contrat dès le lendemain à Raw contre le WWE Champion John Cena, mais, après que ce dernier lui a porté son STF, il revient sur sa décision et quitte le ring avant que l'arbitre n'officialise le début du match.

Le 2 avril à SmackDown, il utilise sa mallette contre le World Heavyweight Champion Chris Jericho qui venait d'être attaqué par Edge, effectue sur lui sa Gutwrench Powerbomb et s'empare du titre pour la première fois de sa carrière[15]. La WWE annonce ensuite qu'il est drafté à SmackDown, où, deux semaines plus tard, il défend avec succès son titre contre Edge et Jericho. Il conserve ensuite successivement son titre à Extreme Rules contre Randy Orton dans un Extreme Rules Match [16], puis à Over the Limit (2010) contre Big Show par disqualification en frappant son adversaire avec la ceinture [17], avant de le perdre lors de 4-Way Finale au profit de Rey Mysterio lors d'un Fatal Four-Way Match qui incluait également CM Punk et le Big Show. Peu après la perte du titre, Swagger dévoile sa nouvelle prise de finition, l'Ankle lock. Il tente infructueusement de récupérer le titre à Money in the Bank contre Mysterio, puis il ne reste pas challenger en perdant une nouvelle fois contre Mysterio qui a perdu son titre face à Kane à Money in the Bank [18].

Swagger au Tribute to the Troops, en 2010

Il entre ensuite en rivalité avec Edge qui le bat lors de Hell in a Cell 2010[19]. Lors du SmackDown du 15 octobre, il bat MVP pour se qualifier pour l'équipe de SmackDown à Bragging Rights où, bien qu'il soit éliminé, remporta pour la deuxième année consécutive sur celle de Raw. Lors des Survivor Series il est dans l'équipe d'Alberto Del Rio qui perd contre celle de Rey Mysterio. Lors TLC: Tables, Ladders and Chairs, il affronte Kofi Kingston et Dolph Ziggler dans un Triple Threat Ladder Match pour le WWE Intercontinental Championship, remporté par Ziggler [20]. Lors du SmackDown suivant, Ziggler conserve une nouvelle fois son titre contre Kingston et Swagger. Le 4 février, il perd contre Rey Mysterio et ne participera pas à l'Elimination Chamber. Il devient l'entraineur de Michael Cole pour son match contre Jerry Lawler à Wrestlemania XXVII et est aux abords du ring où il prendra un Stone Cold Stunner par l'arbitre du match, Stone Cold Steve Austin.

United States Champion, American Perfection et repos (2011-2013)[modifier | modifier le code]

Jack Swagger est transféré à Raw lors du draft supplémentaire[21]. Son alliance avec Michael Cole prend fin à Extreme Rules, lorsqu'ils battent Jerry Lawler et Jim Ross[22]. Trois mois plus tard, Swagger participe au Money in the Bank Ladder match de Raw à Money in the Bank, mais ne remporte pas le match[23]. Durant le mois d'août, Vickie Guerrero deviendra son manager, étant déjà le manager du champion des États-Unis Dolph Ziggler. Les deux hommes ne s'entendent pas très bien, étant donné que Swagger convoite le titre de Ziggler. Il tente de le remporter à Night of Champions dans un Fatal Four Way match face à Alex Riley, John Morrison et Dolph Ziggler, match qui sera remporté par Ziggler[24]. Cependant les deux hommes finissent par s'entendre durant les semaines suivantes, formant donc une équipe qui sera plus tard nommée American Perfection. Ils tentent à plusieurs reprises en fin d'année de s'emparer les championnats par équipes détenus par Air Boom, notamment à Hell in a Cell[25] où encore à Vengeance[26], sans parvenir à remporter les titres.

En début d'année 2012, Jack Swagger remporte le championnat des États-Unis en battant Zack Ryder (qui a remporté le titre face à Ziggler en fin 2011) le 16 janvier à Raw[27]. Il participe ensuite au Royal Rumble match lors du Royal Rumble en entrant en 25e position, mais se fait éliminer par le Big Show[28]. Il parvient à conserver le titre des États-Unis face à Justin Gabriel à Elimination Chamber[29]. Il finit par perdre le titre face à Santino Marella à Raw le 5 mars[30]. Swagger fait partie de l'équipe de John Laurinaitis à WrestleMania XXVIII dans un match par équipes à 7 contre 7, que son équipe remportera. Il reprend ensuite les matchs par équipes avec son partenaire Dolph Ziggler, et tentent plusieurs fois de remporter les titres par équipes face à Kofi Kingston et R-Truth, notamment à Over the Limit[31], sans y parvenir. Leur équipe finit par se dissoudre le 18 juin à Raw, sur une victoire de Dolph Ziggler sur Jack Swagger. Il reprend sa carrière en solo, et enchaîne une série de défaite pendant plusieurs mois. Jack Swagger décide alors de prendre quelques semaines de congé afin de se recentrer.

Rivalité avec Alberto Del Rio pour le World Heavyweight Championship (2013)[modifier | modifier le code]

Jack Swagger fait son retour en février 2013, avec un gimmick de Real American, il entrera désormais avec une nouvelle musique d'entrée, étant accompagné par son nouveau manager Zeb Colter. Swagger participe et remporte l'Elimination Chamber Match de l'Elimination Chamber (2013), obtenant ainsi un match pour le championnat du Monde poids lourds, détenu par Alberto Del Rio, à WrestleMania 29. Le match sera cependant remporté par Alberto Del Rio[32].Il aura un autre match pour le titre à Extreme Rules, un Triple Threat Ladder match face à Dolph Ziggler (étant devenu nouveau champion) et Alberto Del Rio[33]. Lors du Smackdown du 3 mai, il blesse Dolph Ziggler en lui portant un Superkick dans la tête et ce dernier ne défendra pas son WWE World Heavyweight Championship et un match est organisé entre lui, et Alberto Del Rio à Extreme Rules (2013) dans un « I Quit » match et le vainqueur affrontera Dolph Ziggler pour le WWE World Heavyweight Championship. Lors de Extreme Rules (2013), il perd contre Alberto Del Rio dans un « I Quit » match après que l'arbitre ait fait recommencé le match. Lors du Raw du 20 mai, il perd contre Randy Orton. Après le match, il s'est blessé au genou et est de nouveau écarté du ring pendant plusieurs semaines.

The Real Americans (2013-2014)[modifier | modifier le code]

Jack Swagger et Zeb Colter en 2013

Il participe au Money in the Bank Ladder Match pour la malette du World Heavyweight Championship lors de Money in the Bank (2013). Il fait son retour le 1er juillet en accompagnant avec Zeb Colter, Antonio Cesaro pour son combat face à Cody Rhodes qui était accompagné par son partenaire Damien Sandow.

The Real Americans en 2013

Le 15 juillet à Raw, il perd avec Antonio Cesaro contre The Usos. Le 19 juillet à Smackdown, il perd contre Dolph Ziggler. Le 19 août à Raw, il perd avec Antonio Cesaro contre les Prime Time Players. Lors de Night Of Champion, il perd avec Antonio Cesaro un Five Tag Team match pour les Tag Team Championship au profit de The Prime Time Players. À Battleground 2013, Cesaro et lui battent The Great Khali et Santino Marella. Lors de Hell in a Cell, lui et Antonio Cesaro perdent face à Los Matadores. Lors du Raw du 28 octobre, Cesaro et lui battent Cody Rhodes et Goldust. Lors de Survivor Series, il gagne dans le traditionnel combat par équipes. Lors de TLC, Cody Rhodes et Goldust conservent les WWE Tag Team Championship contre The Real Americans ; Big Show et Rey Mysterio ; et Ryback et Curtis Axel. Le 20 décembre à SmackDown, il perd face à Big E Langston. Lors de RAW du 23 décembre, ils perdent face à Los Matadores. Le 9 janvier 2014 à Smackdown, les Real Americans, Ryback et Curtis Axel perdent face à Rey Mysterio, Sin Cara et Los Matadores. Lors de RAW du 13 janvier, il perd face à Big Show. Lors de RAW du 27 janvier, ils battent Sin Cara et Rey Mysterio. Lors de Smackdown du 31 janvier, il perd face à Christian. Lors de RAW du 10 février, les Real Americans perdent face à Sheamus et Christian[34]. Lors de Smackdown du 14 février, Il bat Rey Mysterio, Mark Henry et Kofi Kingston pour devenir l'inspirant n°1 pour l'Intercontinental Championship détenu par Big E Langston. Lors de Smackdown du 21 février, il perd face à Daniel Bryan[35]. Lors de Elimination Chamber, il perd contre Big E Langston et ne remporte pas l'Intercontinental Championship[36]. Lors de RAW du 03 mars, il perd par disqualification face à Big E suite à une intervention de Cesaro[37]. Lors de Smackdown du 07 mars, il perd face à Big E[38]. Lors de RAW du 10 mars, il perd une nouvelle fois face à Big E[39]. Lors de RAW du 24 mars, ils perdent face à Dean Ambrose et Seth Rollins[40].

Retour en solo (2014-...)[modifier | modifier le code]

Lors de RAW du 7 avril, Cesaro annonce son alliance avec Paul Heyman, ce qui met fin aux Real Americans. Plus tard dans la soirée, Cesaro bat Jack Swagger[41]. Lors de RAW du 14 avril, il perd face à Sheamus[42]. Lors de Extreme Rules, il perd face à Cesaro, dans un combat qui impliquait également Rob Van Dam[43]. Au mois de mai, il débute une rivalité avec Adam Rose. Après de nombreux attaques d'une part et d'autre, les deux hommes s'affrontent à RAW le 2 juin, combat que Jack Swagger perd[44].

Lors de Money in the Bank, il ne remporte pas la mallette au profit de Seth Rollins[45].

Le 30 juin à RAW, il effectue le premier face turn de sa carrière en interrompant Rusev et en attaquant ce dernier[46]. Lors de Battleground, il perd face à Rusev par décompte extérieur[47].

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

Le Patriot Lock porté par Jack Swagger
  • Surnoms
    • "The All American American"[57]
    • "Mr. Money in the Bank" (2010)
    • "The Real American" (2013-...)
  • Catchphrases
    • "I'm the All American American"
    • "We The People"
  • Musiques d'entrées
Musiques d'entrées Compositeurs Périodes Fédération(s)
"2 Z' Top" Kathryn Matthews 2008 WWE
"Get on Your Knees" Rage Against the Machine[58] 2008-2013 WWE
"Here To Show The World" Downstait 2011-2012 WWE
"Patriot" Jim Johnston 2013-… WWE

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jack Swagger à WrestleMania XXVI, après avoir remporté le Money in the Bank Ladder match

Récompenses de magazines[modifier | modifier le code]

Année 2008 2009 2010 2011 2012
Rang 222[62] augmentation 18[63] diminution 21[64] diminution 39[65] augmentation 33[66]

Vie privée[modifier | modifier le code]

  • Jacob Hager a épousé Catalina White, une ancienne lutteuse, en décembre 2010[67]. Le couple a un enfant né le 17 octobre 2011, Knox Stribling Hager[68].
  • Le 19 février 2013, il se fait arrêter par la police dans la ville de Biloxi, au Mississippi, juste après les enregistrements de SmackDown , pour excès de vitesse, conduite sous l'emprise de produits illicites ainsi que possession de Marijuana[69].

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en)« Profil de Jack Swagger » (consulté le 18 août 2009)
  2. a et b (en)« Profil de Jack Swagger » (consulté le 2 mai 2013)
  3. http://www.examiner.com/article/before-he-was-wwe-s-jack-swagger-he-was-oklahoma-all-american-matman-jake-hager
  4. a et b (en) « FCW Heavyweight Title History », sur Solie's Title Histories (consulté le 18 août 2009)
  5. a et b (en) « FCW Southern Heavyweight Title History », sur Solie's Title Histories (consulté le 18 août 2009)
  6. (en)« Résultats Royal Rumble 2009 » (consulté le 9 juin 2009)
  7. (en)« Résultats No Way Out 2009 » (consulté le 27 juillet 2009)
  8. (en)« Résultats Backlash 2009 » (consulté le 25 juillet 2009)
  9. (en)« Résultats Extreme Rules 2009 » (consulté le 27 juillet 2009)
  10. (en)« Résultats The Bash 2009 » (consulté le 25 juillet 2009)
  11. « Kofi Kingston bat Carlito, The Miz, Primo, MVP et Jack Swagger à Night of Champions 2009 » (consulté le 2 mai 2013)
  12. (en)« MVP bat Jack Swagger à SummerSlam 2009 » (consulté le 2 mai 2013)
  13. (en)« Kofi Kingston bat The Miz et Jack Swagger à Hell in a Cell 2009 » (consulté le 2 mai 2013)
  14. (en) Jack Swagger wins Money in the Bank Ladder Match wwe.com.Consulté le 7 janvier 2012
  15. (en) « Jack Swagger's first reign », World Wrestling Entertainment (consulté le 3 avril 2010)
  16. (en) World Heavyweight Champion Jack Swagger def. Randy Orton (Extreme Rules Match) wwe.com. Consulté le 7 janvier 2012
  17. (en) Big Show def. World Heavyweight Champion Jack Swagger by Disqualification wwe.com. Consulté le 7 janvier 2012
  18. (en) World Champion Rey Mysterio def. Jack Swagger; Kane def. Rey Mysterio (New World Champion) wwe.com. Consulté le 7 janvier 2012
  19. (en) Edge def. Jack Swagger wwe.com. Consulté le 7 janvier 2012
  20. (en) Intercontinental Champion Dolph Ziggler def. Kofi Kingston & Jack Swagger (Triple Threat Ladder Match) wwe.com. Consulté le 7 janvier 2012
  21. (en)« Jack Swagger est drafté à Raw en 2011 » (consulté le 2 mai 2013)
  22. (en)« Jack Swagger et Michael Cole battent Jerry Lawler et Jim Ross à Extreme Rules 2011 » (consulté le 2 mai 2013)
  23. (en)« Alberto del Rio remporte le Money in the Bank Ladder match de Raw à Money in the Bank 2011 » (consulté le 2 mai 2013)
  24. (en)« Dolph Ziggler bat Jack Swagger, Alex Riley et John Morrison à Night of Champions 2011 » (consulté le 2 mai 2013)
  25. (en)« Kofi Kingston et Evan Bourne battent Jack Swagger et Dolph Ziggler à Hell in a Cell 2011 » (consulté le 2 mai 2013)
  26. (en)« Kofi Kingston et Evan Bourne battent Jack Swagger et Dolph Ziggler à Vengeance 2011 » (consulté le 2 mai 2013)
  27. (en)« Jack Swagger bat Zack Ryder le 16 janvier 2012 à Raw » (consulté le 2 mai 2013)
  28. (en)« Jack Swagger participe au Royal Rumble match au Royal Rumble 2012 » (consulté le 2 mai 2013)
  29. (en)« Jack Swagger bat Justin Gabriel à Elimination Chamber 2012 » (consulté le 2 mai 2013)
  30. (en)« Santino Marella bat Jack Swagger le 5 mars 2012 à Raw » (consulté le 2 mai 2013)
  31. (en)« Kofi Kingston et R-Truth battent Jack Swagger et Dolph Ziggler à Over the Limit 2012 » (consulté le 2 mai 2013)
  32. (en)« Alberto Del Rio bat Jack Swagger à WrestleMania 29 » (consulté le 2 mai 2013)
  33. (en)« Dolph Ziggler vs Alberto Del Rio vs Jack Swagger à Extreme Rules 2013 » (consulté le 2 mai 2013)
  34. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58317
  35. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58400
  36. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58453
  37. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58535
  38. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58552
  39. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58622
  40. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58747
  41. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58922
  42. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58985
  43. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=59148
  44. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=59434
  45. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=59693
  46. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=59713
  47. Jean Vinnier, « Résultat Battleground 2014! », sur Examiner.com,‎ 21 juillet 2014 (consulté le 21 juillet 2014)
  48. (en)« 6/25 WWE Smackdown Hits & Misses: Swagger's Ankle Lock, Hardy vs. McIntyre, McIntyre Deported, No Mysterio » (consulté le 3 juillet 2007)
  49. (en)« Keller's WWE SmackDown Report 7/2: Rey & Show vs. Cody & Swagger, Money in Bank match announced, Dolph vs. Kofi » (consulté le 3 juillet 2010)
  50. Jack Swagger Finisher - Gutwrench Powerbomb
  51. Jack Swagger Gutwrench Powerbomb
  52. (fr) « Jack Swagger Bio » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-04-12 wwe-fanatics.com, consulté le 7 janvier 2012
  53. (en) Todd Martin, « Raw is SummerFest TVreport », Wrestling Observer/Figure Four Online,‎ 2009-05-04 (consulté le 2009-08-04)
  54. (en) Phil DiLiegro, « ECW TV report by Phil DiLiegro », Wrestling Observer/Figure Four Online,‎ 2008-09-60 (consulté le 2008-10-07)
  55. Jack Swagger - German Suplex youtube.com, consulté le 7 janvier 2012
  56. (en) Phil DiLiegro, « Phil DiLiegro's ECW TV report for September 9 », Wrestling Observer/Figure Four Online,‎ 2008-09-09 (consulté le 2008-09-21)
  57. Profil sur wwe.com
  58. (en)lien web|url=http://itunes.apple.com/fr/album/id442415295%7Ctitre=WWE: Get On Your Knees (Jack Swagger) feat. Rage Against the Machine - Single|site=iTune
  59. (en)« Jack Swagger, champion du Monde poids lourds de la WWE » (consulté le 2 mai 2013)
  60. (en)« Jack Swagger, champion de la ECW » (consulté le 2 mai 2013)
  61. (en)« Jack Swagger, champion des États-Unis de la WWE » (consulté le 2 mai 2013)
  62. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2008 », Internet Wrestling Database (consulté le 2 août 2011)
  63. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2009 », Internet Wrestling Database (consulté le 2 août 2011)
  64. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2010 », Internet Wrestling Database (consulté le 2 août 2011)
  65. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2011 », Internet Wrestling Database (consulté le 2 août 2011)
  66. (en) « Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2012 », Internet Wrestling Database (consulté le 2 août 2011)
  67. (en)« Jack Swagger Gets Married, Triple H's Return Update, & More » (consulté le 3 juillet 2012)
  68. (en)« Gerweck Pro Wrestling and MMA News » (consulté le 29 octobre 2010)
  69. (en)« WWE Star Jack Swagger Arrested on Traffic and Marijuana Violations » (consulté le 21 février 2013)
  70. http://www.thesmackdownhotel.com/svr2010/roster/
  71. http://bleacherreport.com/articles/455882-thqs-smackdown-vs-raw-2011-mostly-complete-roster-revealed
  72. http://www.wwe.com/inside/thq/wwe-12/thq-wwe-12-roster-reveal-september
  73. http://wwe13.2k.com/roster
  74. http://bleacherreport.com/articles/1823304-wwe-2k14-breaking-down-full-roster-in-latest-release

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :