Hugh Laurie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hugh Laurie
Description de cette image, également commentée ci-après

Hugh Laurie au Rey Theater de Los Angeles en 2012.

Nom de naissance James Hugh Calum Laurie
Naissance (58 ans)
Drapeau du Royaume-Uni Oxford, Angleterre
Nationalité Britannique
Profession Acteur
Musicien
chanteur
Films notables Stuart Little (saga)
Séries notables Dr House
Site internet hughlaurieblues.com

Hugh Laurie est un acteur, producteur, musicien, chanteur et écrivain anglais d'origine écossaise, né le à Oxford.

Il a principalement joué dans des séries télévisées ou des téléfilms britanniques, et notamment dans les séries à sketchs A Bit of Fry and Laurie et Jeeves and Wooster avec l'acteur Stephen Fry. Il est aussi connu au Royaume-Uni pour ses rôles dans La Vipère noire, avec Rowan Atkinson. De 2004 à 2012, il a interprété le docteur Gregory House dans la série télévisée américaine Dr House (House), rôle pour lequel il a obtenu le Golden Globe du meilleur acteur dans une série dramatique en 2006 et 2007.

Hugh Laurie a été fait officier de l'ordre de l'Empire britannique (OBE) le 23 mai 2007 par la reine Élisabeth II[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et vie privée[modifier | modifier le code]

Hugh Laurie est né et a grandi à Oxford où il a été élève à la Dragon School avant d'intégrer le collège d'Eton puis le Selwyn College, à Cambridge, où il a étudié l'archéologie et l'anthropologie. Ses parents sont tous deux d'origine écossaise. Son père Ran Laurie ayant été médaillé d'or aux Jeux olympiques d'été de 1948 à Londres en aviron, Hugh fut lui-même rameur durant ses études, puisqu'il prit part en 1980 à la course Oxford-Cambridge (Cambridge perdit cette année-là pour un mètre cinquante). Pendant sa première année universitaire, Laurie rencontre l'actrice britannique Emma Thompson. Il rejoint alors le célèbre Cambridge Footlights, tremplin de plusieurs comédiens britanniques, tels que John Cleese ou Tom Hollander. Lorsque les Footlights donnent leur spectacle de fin d'année à l'occasion du Edinburgh Fringe Festival de 1980, Laurie rencontre Stephen Fry et durant sa dernière année d'études, en 1981, il devient le président du club tandis qu'Emma Thompson en est la vice-présidente. Laurie, Fry et Thompson se parodient durant le University Challenge en présentant le Footlights College, Oxbridge (avec l'aide du scénariste Ben Elton, quatrième élément du groupe) dans Bambi, un épisode de la série télévisée The Young Ones.

Il est marié depuis le avec Jo Green, une administratrice de théâtre, avec laquelle il a une fille, Rebecca (1993), et deux fils, William (1991) et Charlie (1988). Il est le neveu de Sir Christopher Laidlaw, ancien président de British Petroleum (BP), et le cousin de Sam Laidlaw, actuel administrateur de la compagnie Centrica.

Il adore l'écriture, la lecture, la musique et la boxe, sport qu'il pratique[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Révélation britannique (années 1980-1990)[modifier | modifier le code]

Fry et Laurie ont plusieurs séries à leur actif commun et ont joué dans la série télévisée Jeeves and Wooster, une adaptation des Histoires de Jeeves de P. G. Wodehouse. Laurie y incarnait le patron de Jeeves, l'adorable bêta Bertie Wooster, un rôle pour lequel ses talents de pianiste et de chanteur sont venus renforcer sa célèbre voix « snob ».

Cependant, à l'exemple de Fry, Laurie s'est dirigé vers une double carrière d'acteur comique (notamment illustrée par son rôle dans la série Blackadder, écrite par Ben Elton et Richard Curtis, où il jouait aux côtés de Rowan Atkinson ; Laurie y interprétait différents personnages, en particulier ceux du prince George et du lieutenant George) et de comédien dramatique comme dans Peter's Friends (toujours avec Fry). Il a fait d'autres apparitions dans des films tels que Maybe Baby d'Elton et la saga Stuart Little où il utilisa pour la première fois un accent américain. En 1996, son livre The Gun Seller, un roman humoristique à suspense, est publié et rencontre un réel succès[citation nécessaire]. Il est traduit en français en 2009 sous le titre Tout est sous contrôle qui est également un succès. Laurie travaille actuellement à son deuxième roman, The Paper Soldier[citation nécessaire]. En 1996, il a également interprété le rôle de Jasper, l'un des bandits envoyés pour capturer les chiots, dans le film des studios Disney, Les 101 Dalmatiens. Le même été, il tourna à Bordeaux le film La Cousine Bette, d'après l'œuvre d'Honoré de Balzac, jamais sorti en France.

Il apparaît dans l'épisode Celui qui se marie, Partie 2 de la série télévisée Friends (saison 4), grâce notamment au fait que Celui qui se marie se déroule en Angleterre. Il y joue le rôle du voisin de Rachel dans l'avion qu'elle prend pour se rendre à Londres.

À partir de 2002, Laurie a commencé à apparaître dans une série des téléfilms dramatiques britanniques, guest star cette année-là de deux épisodes de la première saison de la série d'espionnage à suspense MI-5 sur BBC One. En 2003, il tient le rôle principal d'une autre série cette fois pour ITV, Fortysomething. Il a également joué un rôle dans Les Griffin, incarnant un personnage de l'épisode intitulé À nous les petits Anglais.

Succès mondial : les années House (2004-2012)[modifier | modifier le code]

A la présentation de la saison 6 de House, en Californie, en août 2009.

Bien que le nom de Hugh Laurie soit devenu familier en Grande-Bretagne depuis les années 1980, il ne s'est réellement fait connaître du public américain à partir de 2004, lorsqu'il est choisi pour incarner l'arrogant docteur Gregory House dans la série de la Fox Dr House. L'accent américain de l'acteur pour ce rôle a en effet réussi à convaincre le producteur Bryan Singer et le créateur David Shore qu'il pouvait se faire passer pour un natif des États-Unis. Il est producteur exécutif des épisodes à partir de la saison 5. Il a aussi réalisé deux épisodes de la série :

C'est lui qui a eu l'idée de faire porter des chaussures de sport au personnage du Dr House[réf. nécessaire]. Nombre de ses compositions personnelles sont jouées dans Dr House notamment dans l'épisode Les jeux sont faits de la saison 4, où la musique à la guitare jouée lors de la scène du licenciement des deux filles, prétendument composée par le patient de l'épisode, est en réalité de Laurie. En 2005, lors d'une apparition en tant qu'invité dans The Tonight Show le 16 novembre, Laurie a révélé qu'il s'était lui-même essayé à l'analgésique pharmacodépendant appelé Vicodin afin de se mettre dans la peau du personnage du docteur Gregory House[3],[réf. nécessaire].

Pour sa performance, l'acteur va être nommé à plusieurs reprises aux Emmy Awards : en 2005, 2007, 2008, 2009, 2010 et 2011. Soit pour chaque saison, sauf les 2 et 8. Et il sera nommé chaque année aux Golden Globes dans la catégorie meilleur acteur dans une série télévisée dramatique, à partir de la saison 2. L'acteur l'emportera en 2006 et 2007, pour son travail sur les seconde et troisième saisons.

D'après le magazine américain TV Guide, en 2010, l'acteur gagnait 400 000 dollars par épisode de Dr House. En 2011, pour la huitième et dernière saison, il touche même 700 000 dollars par épisode, ce qui fait de lui l'un des acteurs de série les mieux payés avec Charlie Sheen (Mon oncle Charlie).

Depuis début juillet 2011, l'acteur confirme sa popularité médiatique, en tant que nouvelle égérie de la marque de cosmétiques française L'Oréal[4].

Confirmation hollywoodienne (depuis 2012)[modifier | modifier le code]

L'acteur en juillet 2012.

Dr House étant arrêté en mai 2012, l'acteur s'aventure vers le cinéma. Il porte d'abord le drame néo-zélandais Mr Pip, qui sort confidentiellement fin 2013, après une première présentation un an plus tôt, au Festival International du Film de Toronto.

A la fin de l'année 2015, il revient au premier plan, en faisant partie de la distribution du blockbuster À la poursuite de demain, écrit et réalisé par Brad Bird. Le film lui donne la possibilité d'évoluer aux côtés de l'interprète d'un autre célèbre docteur du petit écran, George Clooney. Le long-métrage divise la critique et déçoit commercialement, remboursant juste son budget de départ.

Cette même année, il a cependant entamé un retour discret, mais remarqué, à la télévision : il prête ses traits à un homme politique américain affable mais futé, dans six épisodes de la quatrième saison de l'acclamée satire politique Veep, portée par l'actrice américaine multi-récompensée Julia Louis-Dreyfus. L'acteur accepte de devenir un personnage récurrent majeur de la saison suivante, diffusée en mai 2016 par la chaîne HBO.

En octobre 2016, il revient à un registre dramatique en partageant l'affiche de la mini-série d'espionnage britannique The Night Manager avec Tom Hiddleston. Les critiques sont excellentes. Le même mois est lancé plus discrètement son retour à l'univers médical. En effet, il joue le rôle-titre de la nouvelle série dramatique Chance. Il y campe Eldon Chance, un neuro-psychiatre de San Francisco, durant les dix épisodes de la première saison.

Musique[modifier | modifier le code]


Depuis 2006, il fait partie du groupe Band From TV en tant que chanteur et pianiste. Alors qu'il tournait un épisode de House (2x14) avec lui, il a été invité par Greg Grunberg (le fondateur du groupe) à le rejoindre dans cette aventure. Le groupe compte, parmi ses membres, plusieurs acteurs de séries télévisées comme James Denton (Mike Delfino dans Desperate Housewives)[5] ou Jesse Spencer (Robert Chase dans Dr House). Le groupe a pour but d'aider les associations caritatives.

En 2010, il est invité sur l'album Hang Cool Teddy Bear de Meat Loaf. Il y joue du piano sur le titre If I Can't Have You.

Le 26 juillet 2010, Hugh Laurie a signé un contrat avec le label américain Warner Music Entertainment.

Let Them Talk est le nom de son 1er album qui est sorti le 18 avril 2011 en France et le 9 mai au Royaume-Uni. En France, il est entré directement à la 2e place des albums les plus vendus[6]. Sur cet album de reprises de standards du blues de La Nouvelle-Orléans, on retrouve de grands noms de la chanson comme Dr. John ainsi que Tom Jones ou Irma Thomas. L'album ne contient pas de compositions originales seulement des reprises de chansons des années 1920 ou 1930.

Le single You Don't Know My Mind est disponible dès le 23 mars[Quand ?] sur iTunes[7]. Il a également annoncé une série de concerts en Grande-Bretagne, en Allemagne et en France.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Œuvre littéraire[modifier | modifier le code]

  • Hugh Laurie (trad. Jean-Luc Piningre), Tout est sous contrôle [« The Gun Seller »], Paris, Succès du livre, (1re éd. 1996), 746 p. (ISBN 978-2-7382-2469-9)
  • Hugh Laurie (trad. Jean-Luc Piningre), Tout est sous contrôle : 1 CD (10h35), Mp3 [« The Gun Seller »], Vanves, Audiolib, (1re éd. 1996) (ISBN 978-2-35641-197-6)
  • Hugh Laurie (trad. Jean-Luc Piningre), Tout est sous contrôle [« The Gun Seller »], Paris, Point Deux, , 629 p. (ISBN 978-2-36394-009-4)

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Hugh Laurie à la cérémonie des Emmy Awards de 2007

Nominations[modifier | modifier le code]

Divers[modifier | modifier le code]

  • Alors qu'il allait à un dîner après être apparu dans le Saturday Night Live sur NBC, Sacha Baron Cohen, accompagné de Hugh Laurie, a été agressé dans une des rues de New York après avoir fait une farce à un passant, dans le cadre de son personnage de Borat. Il aurait approché l'homme, lui demandant : « J’aime vos fringues. Elles sont classes. S'il vous plaît, je peux les acheter ? Je veux coucher avec elles. »[8] Malheureusement pour Cohen, l'homme n'a pas aimé sa plaisanterie, et a répliqué en frappant plusieurs fois l'acteur au visage. Hugh Laurie a dû intervenir et éloigner l'homme, pour que Sacha Baron Cohen puisse s'échapper[9].

Voix françaises[modifier | modifier le code]

et aussi

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Queen hands OBE to actor Laurie », sur BBC News, (consulté le 3 mai 2011)
  2. « On ne parle que de ça / Hugh Laurie: ‘‘Je n’ai jamais été un bon dragueur.’’ »,
  3. Anecdote également racontée par l'intéressé dans les bonus de la première saison DVD de House M.D.
  4. http://www.loreal-paris.fr/porte-parole/hugh-laurie/biographie.aspx
  5. Site du groupe. Autre site.
  6. http://chartsinfrance.net/Hugh-Laurie/Let-Them-Talk-a110794987.html
  7. http://itunes.apple.com/fr/album/you-dont-know-my-mind-single/id424279383
  8. « I like your clothings. Are nice. Please may I buying? I want have sex with it. »
  9. (en) « Borat Punched In New York », sur eCanada Now,
  10. a, b et c « Comédiens ayant doublé Hugh Laurie en France » sur RS Doublage
  11. a et b « Comédiens ayant doublé Hugh Laurie en France » sur Doublagissimo

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]