Lawrence Kasdan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kasdan.
Lawrence Kasdan
Description de cette image, également commentée ci-après
En 2015.
Naissance (70 ans)
Miami, Floride, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américain
Profession Réalisateur
Scénariste
Producteur
Films notables Star Wars, épisode V : L'Empire contre-attaque
La Fièvre au corps
Les Aventuriers de l'arche perdue
Star Wars, épisode VI : Le Retour du Jedi
Silverado
Wyatt Earp
Star Wars, épisode VII : Le Réveil de la Force

Lawrence Kasdan est un producteur, scénariste, réalisateur et acteur américain né le à Miami Beach, Floride (États-Unis).

Il est surtout connu pour avoir travaillé sur Star Wars et Indiana Jones.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

Lawrence Kasdan est né au sein d'une famille juive américaine. Il est le fils de Sylvia Sarah (née Landau) et de Clarence Norman Kasdan. Il a grandi en Virginie occidentale[1].

Sa femme, l'actrice et scénariste Meg Goldman, a grandi dans une communauté juive de Detroit[1].

Son frère, Mark Kasdan, est scénariste et producteur.

Ses fils Jake (né en 1974) et Jon (né en 1979) travaillent également dans le cinéma.

Carrière[modifier | modifier le code]

Ses études terminées, Lawrence Kasdan part pour Hollywood au début des années 1970 avec son script de Bodyguard sous la main, dans l'espoir de monter le projet avec Steve McQueen. Après avoir essuyé plusieurs refus des studios, le projet sera abandonné (le film sera finalement réalisé en 1992 avec Kevin Costner).

En 1979, il réussit à vendre un autre scénario, Continental Divide à Steven Spielberg, qui deviendra un film réalisé par Michael Apted en 1981 avec John Belushi dans le rôle principal.

George Lucas le contacte dans la foulée pour rédiger le scénario de sa prochaine production basée sur une histoire écrite par Philip Kaufman et lui-même, Les Aventuriers de l'arche perdue. Satisfait par son travail, Lucas lui confie le remaniement de plusieurs dialogues de son scénario de Star Wars : Épisode V - L'Empire contre-attaque[2].

Le succès international de ces films lui permet de passer à la mise en scène avec le thriller La Fièvre au corps en 1981, coproduit par George Lucas.

Lucas l'engage de nouveau pour remanier plusieurs dialogues de son scénario de Star Wars, épisode VI : Le Retour du Jedi, le dernier épisode de la trilogie originale.

Par la suite, il se spécialise dans les films choraux, réunissant un large casting d'acteurs confirmés ou débutants, révélant au passage Kevin Kline, avec qui il collaborera sur plusieurs films, ou Kevin Costner.

Ses films abordent des genres aussi différents que la comédie dramatique avec Les Copains d'abord en 1983 et Grand Canyon (Ours d'or à Berlin en 1992), le western avec Silverado et Wyatt Earp, la comédie romantique avec French Kiss ou carrément noire avec Je t'aime à te tuer.

Réalisateur à succès durant les années 1980 et 1990, ses derniers films ne parviennent pas à toucher un large public et connaissent des échecs commerciaux, comme ce fut le cas avec le film fantastique Dreamcatcher, adapté du roman de Stephen King en 2003.

À la suite de l'acquisition de la société Lucasfilm par la Walt Disney Company en 2012, le retour de Lawrence Kasdan pour la franchise Star Wars est officiellement annoncé. Il coécrit Star Wars : Épisode VII - Le Réveil de la Force et le spin-off consacré à Han Solo, puis annonce son départ de la franchise.

Il a souvent fait tourner les mêmes acteurs dans ses films, notamment :

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme producteur[modifier | modifier le code]

Comme scénariste[modifier | modifier le code]

Comme réalisateur[modifier | modifier le code]

Comme acteur[modifier | modifier le code]

Récompense[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en-US) « About a dog, lost and found — Jewish Journal », Jewish Journal,‎ (lire en ligne, consulté le 24 novembre 2018)
  2. J.W. Rinzler, L'Empire contre-attaque - Le Making of, Akileos, 2013 (ISBN 2355741484).

Liens externes[modifier | modifier le code]