Patrick Poivey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Patrick Poivey
Description de cette image, également commentée ci-après

Patrick Poivey le 8 février 2013 lors du Paris Manga.

Naissance (69 ans)
Paris, Seine, France
Nationalité France Française
Profession Acteur

Patrick Poivey est un acteur français né le à Paris[1].

Très actif dans le doublage, il est notamment connu pour être la voix française régulière de Bruce Willis, mais aussi de Kyle MacLachlan, Don Johnson, Gary Cole et Peter Stormare. Il a également été la première voix récurrente de Tom Cruise et de Mickey Rourke à leurs débuts d'acteurs.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après quelques mois passés au cours Simon, Patrick Poivey s'inscrit au concours du Conservatoire qu'il réussit. Jeune comédien, il joue dans des pièces de théâtre, avant de découvrir, grâce à Paul Meurisse[2], l'exercice de la post-synchronisation ou doublage au début des années 1970.

Doté d'un timbre vocal immédiatement identifiable, il prête sa voix à quelques jeunes premiers de Hollywood au cinéma et à la télévision dans les années 1980-1990 : Don Johnson (Deux flics à Miami, Nash Bridges), Emilio Estevez (Young Guns), Kyle MacLachlan (Twin Peaks, Sex and the City, Desperate Housewives), Mickey Rourke mais aussi Kevin Costner et Kenneth Branagh.

Il a doublé Tom Cruise dans certains de ses films les plus populaires (La Couleur de l'argent, Top Gun, La Firme, Mission impossible, Rainman) mais il est surtout connu pour être la voix « officielle » de Bruce Willis depuis les débuts de l'acteur à la télévision dans Clair de lune[3].

Il a également participé à de nombreux documentaires, publicités et habillages radios en tant que voix off pour notamment les radios Rire et Chansons et Alouette.

En 1994, il s'engage activement dans le mouvement de grève des acteurs de doublage afin de faire valoir leurs droits sur les diffusions de leur travail au cinéma et à la télévision[4].

Il est l'époux de la comédienne Séverine Morisot[5].

Théâtre[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Doublage[modifier | modifier le code]

Les dates inscrites en italique correspondent aux sorties initiales des films dans lesquels Patrick Poivey a participé aux redoublages.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

Films d'animation[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries animées[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Voix-off[modifier | modifier le code]

Télévisuelle[modifier | modifier le code]

Radio[modifier | modifier le code]

Publicités[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

  • Futuroscope : voix du film pour cinéma dynamique EcoDingo (2009)
  • Disneyland Paris : voix dans la file d'attente du Crush's Coaster
  • Cannes : voix française du petit train touristique (été 2014)
  • Narrateur des documentaires de La Vie du rail et du centre audiovisuel de la SNCF
  • Brice : voix du coach mode pour la web-série Un coach pas comme les autres[13]
  • Robosapien V2 par WowWee : voix française du jouet.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche de l'acteur » sur AnimeLand, consulté le 28 février 2014
  2. Rencontres autour du doublage, Éditions Objectif Cinéma (2006)
  3. À l'exception de Boire et Déboires (doublé par Dominique Collignon-Maurin), Un homme presque parfait (Jacques Bouanich), Allô maman, ici bébé ! (Daniel Auteuil), Le Cinquième Élément et Une vie à deux (Bernard Métraux) ainsi qu'un épisode de la série La Cinquième Dimension (« Le Jour de la déchirure », saison 1), doublé par Pierre Arditi et la série Deux flics à Miami (« Un œil de trop », saison 1), doublé par Jacques Ferrière, car Patrick Poivey doublait déjà Don Johnson.
  4. « Des voix prennent corps », L'Humanité, 29 octobre 1994.
  5. Fred Dumas, « La « voix » de Bruce Willis vient se ressourcer à Hyères », sur varmatin.com, (consulté le 14 juillet 2015)
  6. 1er puis 2e doublages.
  7. Doublé dans les années 80.
  8. en version longue
  9. Il a été remplacé par Emmanuel Curtil (saisons 4 à 6).
  10. Il a été remplacé par Guy Chapellier.
  11. Doublé par Peter Stormare dans la version originale.
  12. [1]
  13. « Brice donne des conseils vestimentaires aux hommes sur internet », sur leparisien.fr (consulté le 14 juin 2016)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]