Chloé Zhao

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Chloé Zhao
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (39 ans)
PékinVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
赵婷 (Zhào Tíng)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Domicile
Formation
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Beau-parent
Autres informations
Distinctions
Œuvres principales

Chloé Zhao (en chinois : 赵婷 ; Zhào Tíng en hànyǔ pīnyīn), née le à Pékin, est une réalisatrice et scénariste chinoise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir vécu toute son enfance à Pékin, elle part pour Londres puis étudie les sciences politiques au Mount Holyoke College (Massachusetts) et la production cinématographique à l'université de New York[1],[2].

Son premier long métrage, Les Chansons que mes frères m'ont apprises (Songs My Brothers Taught Me), est présenté au Festival du film de Sundance 2015[3] puis à la Quinzaine des réalisateurs au Festival de Cannes 2015[4].

Son second long métrage, The Rider, est présenté à la Quinzaine des réalisateurs au Festival de Cannes 2017 où il remporte le Prix Art Cinema du meilleur film de cette sélection parallèle[5]. Il est ensuite sélectionné au Festival du cinéma américain de Deauville 2017 où il remporte le Grand prix[6]. À la 33e édition du Film Independent's Spirit Awards, les prix qui récompensent le meilleur du cinéma indépendant aux États-Unis, le film The Rider permet à Chloé Zhao de remporter la première édition du Bonnie Award[7]. Le Bonnie Award a été nommé ainsi en hommage à Bonnie Tiburzi Caputo, première femme pilote dans une ligne aérienne commerciale. Elle avait été embauchée en 1973, à l’âge de 24 ans, par American Airlines, qui commandite le prix. Cette bourse de 50 000 $ permet d'encourager les femmes cinéastes en milieu de carrière[7].

En 2018, elle est choisie pour réaliser le long-métrage Les Éternels pour Marvel Studios avec Angelina Jolie et Salma Hayek en actrices principales[8],[9]. La sortie est prévue pour 2020[8].

Elle remporte le Lion d'or à la Mostra de Venise 2020[10] puis le Golden Globe du meilleur réalisateur en 2021 pour son film Nomadland[11]. Elle devient alors la deuxième femme réalisatrice à remporter ce Golden Globe après Barbra Streisand pour Yentl en 1984[12] et la première personne venue d'Asie à avoir un Golden Globe[13]. Elle remporte les Oscars du meilleur film et de la meilleur réalisatrice lors des Oscars 2021 pour le même film[14]. Elle est la deuxième femme à recevoir l'Oscar de la meilleure réalisation après Kathryn Bigelow.

Polémiques[modifier | modifier le code]

Chloé Zhao a quitté la Chine à l’âge de 15 ans, pour aller étudier en Grande-Bretagne puis vivre aux Etats-Unis[13]. Cet éloignement, conjugué aux critiques qu'elle a exprimées sur la Chine lui vaut d'être vue, par certains Chinois comme une « traîtresse »[15]. En 2013, dans une interview pour Filmaker Magazine, elle dit se rappeler la Chine de son enfance comme un pays où « le mensonge est partout »[16].

En 2020, une de ses interviews pour le journal australien News.com fait polémique : le texte change de version[13]. Dans la première version, Chloé Zhao est citée ainsi : « Les États-Unis sont maintenant [now] mon pays. » Le papier est ensuite rectifié ainsi : « Les États-Unis ne sont pas [not] mon pays[17] ».

Son film The Rider n'est pas distribué en Chine[13]. Nomadland devait sortir en avril 2021, mais le film subit des menaces de censure[18].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Sélection[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Chloé Zhao », sur Filmmaker Magazine (consulté le 10 septembre 2017).
  2. « Chloé Zhao, une Pékinoise chez les Sioux », sur Télérama., (consulté le 21 juillet 2019)
  3. (en) « Sundance Film Review: ‘Songs My Brothers Taught Me’ », sur Variety, (consulté le 10 septembre 2017).
  4. « Cannes 2015 : Desplechin, Garrel, Bidegain, Miike... à la Quinzaine des réalisateurs », sur Télérama, (consulté le 10 septembre 2017).
  5. (en) « Cannes: Chloe Zhao’s ‘The Rider’ Tops Cannes’ Directors’ Fortnight », sur Variety, (consulté le 10 septembre 2017).
  6. « Festival de Deauville : le Grand Prix à "The Rider" de Chloé Zhao. Découvrez le palmarès complet », sur Ouest France, (consulté le 10 septembre 2017).
  7. a et b (en) Michael Nordine et Michael Nordine, « ‘The Rider’ Director Chloé Zhao to Helm Biopic About Bass Reeves, the First Black U.S. Marshall, for Amazon Studios », sur IndieWire, (consulté le 21 juillet 2019)
  8. a et b « Cinéma : Angelina Jolie sera la nouvelle héroïne Marvel dans "The Eternals" », sur LaProvence.com, (consulté le 21 juillet 2019)
  9. « Marvel se féminise en recrutant la réal indé Chloé Zhao pour The Eternals », sur Konbini - All Pop Everything! (consulté le 21 juillet 2019)
  10. « Le Lion d’or de la Mostra de Venise décerné à « Nomadland » de l’Américaine Chloé Zhao », sur Le Monde, (consulté le 13 septembre 2020).
  11. « La réalisatrice Chloé Zhao entre dans l'Histoire des Golden Globes », sur www.msn.com (consulté le 1er mars 2021)
  12. (en-GB) « Golden Globes: 'Tears' as Chloe Zhao becomes first Asian woman to win best director », BBC News,‎ (lire en ligne, consulté le 1er mars 2021)
  13. a b c et d « En Chine, le cinéma et les artistes sont priés de voir rouge », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 9 avril 2021)
  14. « Oscars 2021 : derrière le triomphe de « Nomadland », une cérémonie sous le signe de la diversité », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 26 avril 2021)
  15. « Malgré son Golden Globe, Chloé Zhao est perçue comme une "traîtresse" en Chine », sur Le HuffPost, (consulté le 9 avril 2021)
  16. (en-US) Scott Macaulay, « Parting Shot: Chloé Zhao », sur Filmmaker Magazine (consulté le 9 avril 2021)
  17. (en) « How Chloe Zhao captured the American heartland in Nomadland », sur NewsComAu, (consulté le 9 avril 2021)
  18. « Pourquoi la réalisatrice de Nomadland risque d’être censurée en Chine », sur Konbini - All Pop Everything : #1 Media Pop Culture chez les Jeunes (consulté le 9 avril 2021)
  19. « Golden Globes 2021 : « Nomadland », « The Crown », « Le Jeu de la dame » et « Borat 2 » parmi les grands vainqueurs », sur Le Monde, (consulté le 1er mars 2021)

Liens externes[modifier | modifier le code]