Hervé Juvin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Juvin.
Hervé Juvin
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Parti politique

Hervé Juvin, né le à Malestroit (Morbihan), est un intellectuel et homme d'affaires français.

Auteur d'une quinzaine d'ouvrages, notamment chez Gallimard, il intervient régulièrement dans le débat public, où il développe ses analyses économiques et géopolitiques.

Ancien associé d'Eurogroup Consulting, groupe de conseil en stratégie et organisation européen de plus de 1 200 consultants, il est président de l'Observatoire Eurogroup jusqu'en 2017, qu'il quitte pour fonder son propre cabinet.

Il figure sur la liste du Rassemblement national pour les élections européennes de 2019.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Hervé Juvin est né à Malestroit (Morbihan)[1].

Il est fondateur d'Eurogroup Institute, société qu'il dirige jusqu'en août 2014. Il est aussi vice-président du groupe Agipi et de la Société de Stratégie. Il dirige le cabinet de conseil Natpol DRS qu'il a créé en octobre 2017[2].

En 2018, il fonde Géopragma avec notamment Caroline Galactéros[3]. Il y cesse ses fonctions en septembre 2018[4].

Engagement à l'extrême droite[modifier | modifier le code]

En 2010, il participe à un colloque du Bloc identitaire intitulé « Localisme et identité, la réponse au mondialisme »[5].

Il rédige un discours sur l'environnement prononcé par Marine Le Pen en janvier 2017[5]. Il est un temps annoncé dans la presse comme une possible tête de liste du RN pour les élections européennes de 2019[6]. Finalement, il est placé en cinquième position le 13 janvier 2019 à l'occasion du congrès du parti à la Mutualité à Paris[7]. Tout comme Thierry Mariani et Jean-Paul Garraud, ex-LR qui rejoignent eux aussi la liste du RN, il indique qu'il ne l'aurait pas fait si Marine Le Pen n'avait pas fait évoluer sa position sur l'Union européenne et l'euro : il juge en effet « irresponsable d'appeler à une sortie unilatérale »[8].

Presse et édition[modifier | modifier le code]

Il se rapproche[Quand ?] de Raymond Barre et de Marcel Gauchet, lequel publie cinq de ses livres dans la collection Gallimard/Le Débat[réf. nécessaire].

Il a publié une dizaine d'ouvrages et de rapports, ainsi que des articles dans différents journaux ; il a ainsi été chroniqueur au journal Le Monde, rédacteur pour L'Expansion, l'AGEFI, AGIR et Enjeux-Les Échos, et chroniqueur sur TV Libertés. Il publie une chronique mensuelle sur le site de géopolitique Realpolitik.tv.[réf. nécessaire]

Depuis septembre 2017, il a rejoint la revue Éléments pour laquelle il écrit une rubrique appelée à être régulière sur « L’écologie des civilisations ». L’annonce en a été faite par Pascal Eysseric, directeur de la rédaction dans le numéro 168.

Thèmes abordés[modifier | modifier le code]

Dans son livre de 2010, Le Renversement du monde : politique de la crise, il explore le concept de « détaxation de proximité ». Il analyse différents événements tels que l'affaire des écoutes américaines révélée en 2015, celle des frégates « Mistral », ainsi que les sanctions contre la Russie dans le cadre de la guerre du Donbass, comme une « subordination absolue de ceux que les États-Unis nomment alliés, alors qu'ils les traitent comme des pions[9]. »

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Les Stratégies bancaires, La Banque au Risque du marché, 1992
  • Les Stratégies patrimoniales des particuliers, Le Devoir de Gestion, 1994
  • Le Devoir de gestion : quand l'État-Providence se retire, chacun doit gérer sa vie, Éditions Les Djinns, 1996
  • La Construction européenne. Stratégies pour l'Euro, La France face à l'Europe sociale, Éditions Les Djinns, 1998
  • Les Marchés financiers, regards sur la planète financière, Les Éditions d'Organisation, 2001
  • L'Avènement du corps, Gallimard, 2006
  • Produire le Monde, Gallimard, 2008
  • Bienvenue dans la crise du monde, Eurogroup, 2009
  • L'Occident mondialisé : Controverse sur la culture planétaire, Grasset, , 256 p. (ISBN 978-2253156192), coécrit avec Gilles Lipovetsky
  • Le Renversement du monde : Politique de la crise, Gallimard, , 272 p. (ISBN 978-2070130511)
  • La Grande Séparation : Pour une écologie des civilisations, Gallimard, , 400 p. (ISBN 978-2070142873)
  • Le Mur de l'Ouest n'est pas tombé : Les idées qui ont pris le pouvoir et comment le reprendre, Pierre-Guillaume de Roux, , 288 p. (ISBN 978-2363711281)
  • Le Gouvernement du désir, Gallimard, , 288 p. (ISBN 978-2072697234)
  • France, le moment politique. Pour que la France vive !, Éditions du Rocher, 2018, 285 p.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Hervé Juvin », sur whoswho.fr, .
  2. « Infogreffe - Natpol DRS »
  3. Voir sur notes-geopolitiques.com.
  4. « Géopragma - communiqué de la présidente », .
  5. a et b Julien Chabrout, « Européenne : Hervé Juvin, future tête de liste du Rassemblement national? », sur lejdd.fr, (consulté le 19 septembre 2018).
  6. Le JDD, « Européenne : Hervé Juvin, future tête de liste du Rassemblement national ? », lejdd.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 13 septembre 2018)
  7. « Hervé Juvin, la caution écolo de Marine Le Pen », sur lefigaro.fr.
  8. Charles Sapin, « Le RN abandonne la sortie de l'euro », Le Figaro,‎ , p. 7 (lire en ligne, consulté le 20 janvier 2019).
  9. Hervé Juvin : «L'union européenne, une entreprise à décerveler les peuples», entretien, lefigaro.fr, 26 juin 2015.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]