Maxette Pirbakas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Maxette Pirbakas
Illustration.
Maxette Pirbakas en 2019.
Fonctions
Députée européenne
En fonction depuis le
(3 ans)
Élection 26 mai 2019
Circonscription France
Législature 9e
Groupe politique ID (2019-2022)
NI (depuis 2022)
Biographie
Date de naissance (47 ans)
Lieu de naissance Pointe-à-Pitre (France)
Nationalité Française
Parti politique RN (2019-2022)
REC (depuis 2022)
Syndicat FNSEA
Profession Agricultrice

Maxette Pirbakas, née le à Pointe-à-Pitre (Guadeloupe), est une agricultrice, syndicaliste et femme politique française.

Candidate sur la liste du Rassemblement national aux élections européennes de 2019, elle est élue députée au Parlement européen. Elle rejoint ensuite le parti Reconquête.

Situation personnelle[modifier | modifier le code]

Elle naît le 14 avril 1975 à Pointe-à-Pitre. Elle a été agricultrice et acquiert une renommée en Guadeloupe pour sa défense des agriculteurs et son « localisme »[1], qui se manifeste notamment par la fondation du groupe Avenir identité régionale Guadeloupe[2].

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Débuts militants[modifier | modifier le code]

À partir de , elle dirige la Fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles (FDSEA) en Guadeloupe[1]. En 2016, elle est nommée membre du conseil d'administration de la FNSEA. Membre de la chambre d'agriculture en Guadeloupe à partir de 2013, elle est nommée en 2018 au conseil économique social et environnemental régional de Guadeloupe (CESER), dont elle devient 6e vice-présidente[3]. Elle est battue aux élections de la chambre d'agriculture de Guadeloupe en [4].

Députée européenne[modifier | modifier le code]

En , elle rencontre Marine Le Pen au Salon de l'agriculture[5]. Le mois suivant, la présidente du Rassemblement national lui propose de remplacer Christiane Delannay-Clara à la douzième position sur la liste du parti aux élections européennes de 2019. Elle est élue députée européenne en mai[6].

Le , elle aurait voté contre une résolution du Parlement européen reprenant à son compte le mot d’ordre américain « Black Lives Matter » et déclarant la traite des esclaves « crime contre l'humanité »[7]. Cette annonce suscite des réactions variées[8],[9]. Cependant, Maxette Pirbakas dénonce une fausse information émanant du député Younous Omarjee et affirme s’être abstenue lors du scrutin[10].

Elle est à la tête d'une liste présentée par le mouvement localiste Avenir, identité régionale Guadeloupe (AIRG), soutenue par le RN, aux élections régionales de 2021 en Guadeloupe[11]. Elle obtient 3,4 % des suffrages exprimés[12].

En février 2022, elle quitte le RN pour rejoindre la campagne présidentielle d'Éric Zemmour, président de Reconquête, où elle est chargée du programme pour l'Outre-mer[13],[14].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Maxette Grisoni-Pirbakas en 12ème position sur la liste pour les Européennes du Rassemblement National », sur la1ere.francetvinfo.fr, .
  2. « Élections régionales : Maxette Pirbakas se lance dans la course », sur Guadeloupe la 1ère (consulté le )
  3. « Région Guadeloupe-Les élus et commissions du CESR », sur www.regionguadeloupe.fr (consulté le )
  4. DAAF Guadeloupe, « Élections à la chambre d’agriculture, proclamation des résultats », sur daaf.guadeloupe.agriculture.gouv.fr, (consulté le )
  5. « Maxette Grisoni-Pirbakas en 12ème position sur la liste pour les Européennes du Rassemblement National », sur Guadeloupe la 1ère (consulté le )
  6. « Européennes 2019 : France entière », sur elections.interieur.gouv.fr, (consulté le ).
  7. « Maxette Pirbakas ne vote pas l’esclavage comme crime contre l’humanité - Toute la politique en Guadeloupe », sur guadeloupe.franceantilles.fr (consulté le ).
  8. Rodrigue Fénélon Massala, « Une élue Afro de l’extrême droite française vote contre la reconnaissance de l’esclavage comme crime contre l’humanité au parlement européen », sur financialafrik.com, (consulté le ).
  9. « L’esclavage crime contre l’humanité : le vote « contre » de Maxette Pirbakas suscite la polémique », sur la1ere.francetvinfo.fr (consulté le ).
  10. « Esclavage crime contre l'humanité : Maxette Pirbakas se défend d'avoir voté contre », sur guadeloupe.franceantilles.fr (consulté le ).
  11. « Elections régionales : Les candidats s'alignent progressivement sur la ligne de départ », sur la1ere.francetvinfo.fr, 7 mars 2021, mis à jour le 8 mars 2021 (consulté le ).
  12. « Elections régionales et des assemblées de Corse, Guyane et Martinique 2021 - Guadeloupe », sur Ministère de l'Intérieur, (consulté le )
  13. Charles Sapin, « Éric Zemmour pique sa caution outre-mer au Rassemblement national », sur lefigaro.fr, (consulté le ).
  14. « Présidentielle 2022 : L’eurodéputée Maxette Pirbakas, figure ultramarine du RN, part chez Zemmour », sur 20minutes.fr, (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]