Nativisme (politique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le nativisme est un mouvement et une idéologie politique d'origine américaine rencontré dans certains pays soumis à une nouvelle immigration et qui s'y opposent. La distinction est faite dans ces mouvements entre les personnes immigrantes et les personnes nées sur le territoire, parfois à l'échelle de plusieurs générations (le mouvement n'étant pas toujours exempt de racisme quand la distinction se fonde moins sur la possession de la nationalité du pays que sur le faciès éventuellement typé).

États-Unis[modifier | modifier le code]

Les États-Unis sont le berceau du nativisme qui se développe à partir de 1720 où les White Anglo-Saxon Protestant, se proclamant les descendants des Pilgrim fathers, s’opposent aux migrants hispaniques, italiens, irlandais catholiques et à toute désagrégation des Afro-Américains[1],[2],[3]. Le nativisme s'est notamment manifesté dans divers mouvements comme le second Ku Klux Klan[4], le mouvement Know Nothing[5], une organisation qui prônait les discriminations contre les catholiques et les immigrants. Il s'est également opposé à l'adoption du projet Wagner-Rogers, en 1939, qui tentait de sauver 20 000 enfants juifs menacés par l'Allemagne nazie[6],[7]. L'universitaire Cas Mudde s'est questionné pour savoir si le président Donald Trump serait un nativiste[8],[9]. Rachel Kleinfeld et John Dickas de la Fondation Carnegie pour la paix internationale font état d'un renouveau du nativisme aux États-Unis[10].

France[modifier | modifier le code]

Le politologue Jean-Yves Camus écrit, en , que le programme du Front national français tiendrait du « nativisme » plutôt que du racisme ou de la xénophobie[11].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en-US) « Nativism | Encyclopedia.com », sur www.encyclopedia.com (consulté le 26 juillet 2020)
  2. (en-US) « Encyclopedia of Greater Philadelphia | Nativism », sur philadelphiaencyclopedia.org (consulté le 26 juillet 2020)
  3. (en-US) « Anti-Immigrant Sentiment/Nativism | Encyclopedia.com », sur www.encyclopedia.com (consulté le 26 juillet 2020)
  4. (en-US) « Nativism and fundamentalism in the 1920s (article) », sur Khan Academy (consulté le 26 juillet 2020)
  5. (en) « Know-Nothing party | Definition, Platform, & Significance », sur Encyclopedia Britannica (consulté le 26 juillet 2020)
  6. (en-US) « Wagner-Rogers Bill », sur encyclopedia.ushmm.org (consulté le 26 juillet 2020)
  7. (en-US) « Save the Children: Historical Context », sur Re-imagining Migration, (consulté le 26 juillet 2020)
  8. (en-US) Uri Friedman, « What Is a Nativist? », sur The Atlantic, (consulté le 26 juillet 2020)
  9. (en) « With Latest Nativist Rhetoric, Trump Takes America Back To Where It Came From », sur NPR.org (consulté le 26 juillet 2020)
  10. (en-US) Rachel Kleinfeld, John Dickas et Rachel Kleinfeld, John Dickas, « Resisting the Call of Nativism: What U.S. Political Parties Can Learn From Other Democracies », sur Carnegie Endowment for International Peace (consulté le 26 juillet 2020)
  11. Jean-Yves Camus, « L’UMP doit engager une offensive tous azimuts contre l’extrême droite », Le Monde, no 21794,‎ , p. 20 (lire en ligne)
    Contribution intervenue dans le cadre d'une page « Débats » intitulée « Quelle stratégie à droite face au FN ? ».
    Jean-Yves Camus recourt aux guillemets pour encadrer le terme « nativisme », qu'il ne définit d'ailleurs pas.
    La version en ligne n'est accessible dans son intégralité qu'aux seuls abonnés du site Lemonde.fr.