José Beaurain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

José Beaurain
Illustration.
Fonctions
Député français
En fonction depuis le
(7 jours)
Élection 19 juin 2022
Circonscription 4e de l'Aisne
Législature XVIe (Cinquième République)
Groupe politique RN
Prédécesseur Marc Delatte
Conseiller municipal de Chauny
En fonction depuis le
(5 ans et 28 jours)
Élection 30 mars 2014
Réélection 15 mars 2020
Maire Marcel Lalonde (2017-2020)
Emmanuel Liévin (2020-)
Biographie
Date de naissance (50 ans)
Lieu de naissance Chauny (Aisne)
Nationalité Française
Parti politique FN/RN
Profession Artisan

José Beaurain, né le à Chauny (Aisne), est un homme politique français.

Membre du Rassemblement national, il est élu député dans la 4e circonscription de l'Aisne lors des élections législatives de 2022. Il est également conseiller municipal de Chauny depuis 2017.

En situation de handicap, il est le premier aveugle à devenir député sous la Cinquième République[1]. Toute période confondue, il est le second député aveugle après Élie Bloncourt, élu dans le même département dans la 2e circonscription de Laon de 1936 à 1940, puis de 1945 à 1946[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

José Beaurain naît le à Chauny dans l'Aisne[3]. Il est le fils d'un ouvrier métallurgiste et d'une aide-soignante et il est divorcé[4]. Malvoyant de naissance en raison d'un glaucome congénital, il perd complètement la vue en 2008[5],[6]. Il s'engage en faveur de l'intégration des personnes handicapées[5],[6]. Il soutient la déconjugalisation de l'allocation aux adultes handicapés, un meilleur accompagnement de l'autisme, de l'adaptation et l'accompagnement des personnes handicapés[6].

Titulaire d'un CAP[4], il est accordeur de piano et pianiste en pratiquant le piano-bar dans des restaurants lillois au début de sa jeunesse[7]. Il pratique aussi le culturisme ce qui lui a permis de « remonter la pente suite à ma perte de vision »[7]. Il devient vice-champion dans la catégorie des −80 kg et vice-champion de France handisport de bodybuilding en 2000[7],[6].

Intéressé par la politique dans des cercles d'amis, il décide d'adhérer au Front national dans le début des années 2010, car il est séduit par « l'accueil et la bienveillance trouvés au RN »[5],[7]. Il veut faire face au délitement de la société et se sent « très patriote dans l'âme »[5],[7],[6].

Il se présente sur la liste du FN, mené par Véronique Agoutin, à Chauny en 8e position lors des élections municipales de 2014. La liste obtient 22,89 % des voix au second tour et 4 élus au conseil municipal. Il n'est pas élu conseiller municipal à l'issue de cette élection.

À la suite de démission successive au sein du groupe FN au conseil municipal de Chauny, il intègre ce dernier en juin 2017[7]. Il devient rapidement le chef de file du groupe au sein du conseil municipal.

Il décide en juin 2019 de mener la liste du Rassemblement national pour les élections municipales de 2020 à Chauny[8]. Lors de l'unique tour du scrutin, il obtient 23,08 % des suffrages exprimées. Sa liste obtient 3 élus au conseil municipal. Il est d'ailleurs réélu conseiller municipale de Chauny et est élu conseiller communautaire à la communauté d'agglomération Chauny-Tergnier-La Fère.

L'année suivante, José Beaurain se présente comme candidat du RN en binôme avec Brigitte Fian dans le canton de Chauny pour les élections départementales. Il échoue au second tour en obtenant 38,92 % face au binôme divers gauche mené par Mario Lirussi et Fabienne Marchionni alors qu'il est arrivé en tête au premier tour avec 29,22 % des voix face à ce binôme.

Pour les élections législatives de 2022, il est choisi par le RN comme candidat dans la quatrième circonscription de l'Aisne[9],[10]. Ce dernier estime que cette circonscription est gagnable pour le RN[11]. Il arrive en tête au premier tour avec 35,72 % face à le député LREM sortant Marc Delatte qui est passé de justesse au second tour avec 22,77 % des suffrages exprimés[12],[13]. Il est élu député dans la quatrième circonscription de l'Aisne le 19 juin 2022 en battant le député sortant en recueillant 57,15 % des voix au second tour[14],[7].

Détail des fonctions et mandats[modifier | modifier le code]

Mandats électifs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alexandre Sulzer, « «Toute personne peut avoir des rêves» : José Beaurain (RN), un député aveugle à l’Assemblée », Le Parisien,‎ (lire en ligne Accès payant, consulté le ).
  2. Frédéric Gouis, « Marne, Aisne et Ardennes : les grandes et petites histoires de nos députés depuis 1791 », L'Union,‎ (lire en ligne Accès payant, consulté le ).
  3. « M. José Beaurain », sur assemblee-nationale.fr (consulté le ).
  4. a et b « Il veut "ouvrir les yeux" des Français sur le handicap: José Beaurain (RN) est le tout premier député non-voyant », Nice-Matin,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  5. a b c et d « Policiers, profs, anciens LR... Qui sont les nouveaux députés RN ? », L'Express,‎ (lire en ligne Accès libre, consulté le ).
  6. a b c d et e Caroline Denime, « José Beaurain, député de l’Aisne RN, accordeur, culturiste et non-voyant », L'Union,‎ (lire en ligne Accès payant, consulté le ).
  7. a b c d e f et g « Qui est José Beaurain, le nouveau député RN de la 4e circonscription de l’Aisne ? », L'Union,‎ (lire en ligne Accès libre, consulté le ).
  8. François Fené, « Chauny : José Beaurain (RN), tel «la tortue de la fable» en vue des municipales », L'Union,‎ (lire en ligne Accès payant, consulté le ).
  9. Éric Jonneau, « Voici les cinq candidats du Rassemblement national dans l’Aisne », L'Aisne nouvelle,‎ (lire en ligne Accès payant, consulté le ).
  10. François Fené, « Soissons/Chauny : politique, José Beaurain, «aux législatives pour le RN, fort d’un élan confirmé» », L'Union,‎ (lire en ligne Accès payant, consulté le ).
  11. Ludovic Quillet, « José Beaurain, candidat RN, estime que la circonscription de Chauny-Tergnier-Soissons est «gagnable» », L'Aisne nouvelle,‎ (lire en ligne Accès payant, consulté le ).
  12. Hervé Marti, « Législatives: le député Marc Delatte en mauvaise posture face au RN dans la 4e circonscription de l’Aisne », L'Union,‎ (lire en ligne Accès payant, consulté le ).
  13. François Fené et Delphine Oliva, « Chauny/Tergnier : législatives, José Beaurain en position de force avant le second tour », L'Union,‎ (lire en ligne Accès payant, consulté le ).
  14. « Le RN José Beaurain élu député de la 4e circonscription Soissons-Chauny aux législatives, Marc Delatte battu », L'Union,‎ (lire en ligne Accès libre, consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]