Jean-Philippe Tanguy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jean-Philippe Tanguy
Illustration.
Fonctions
Député français
En fonction depuis le
(12 jours)
Élection 19 juin 2022
Circonscription 4e de la Somme
Législature XVIe (Cinquième République)
Prédécesseur Jean-Claude Leclabart
Biographie
Date de naissance (36 ans)
Lieu de naissance Boulogne-sur-Mer (France)
Nationalité Français
Parti politique DLF (2012-2020)
RN (depuis 2020)
L'Avenir français (depuis 2021)
Diplômé de ESSEC
IEP de Paris
Profession Cadre supérieur
Chef de projet industriel

Jean-Philippe Tanguy, né le à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais), est un homme politique français.

Membre du Rassemblement national, il est élu député dans la 4e circonscription de la Somme lors des élections législatives de 2022.

Situation personnelle[modifier | modifier le code]

Naissance et famille[modifier | modifier le code]

Jean-Philippe Tanguy naît le à Boulogne-sur-Mer[1]. Sa mère est secrétaire et son père est gestionnaire de sites industriels[2].

Études et formation[modifier | modifier le code]

Il étudie à Saint-Cyr sans finir la formation et est diplômé de l’ESSEC et de Sciences Po Paris[3]. Il est un spécialiste des questions industrielles et énergétiques[En quoi ?][1].

Dans le cadre de ses études, il rejoint Alstom pour une alternance et intègre le cabinet de Clara Gaymard. Il est critiqué après son passage à Alstom pour avoir conservé chez lui une clé USB que lui avait confié Gaymard et s'autoproclame lanceur d'alertes[4].

Parcours politique[modifier | modifier le code]

Il s'engage auprès de Nicolas Dupont-Aignan après les élections législatives de 2012. Il devient son assistant parlementaire[4]. Il est la tête de liste de Debout la France aux élections régionales de 2015 en Nord-Pas-de-Calais-Picardie[3]. Durant l'élection présidentielle de 2017, il fait partie de l'équipe de campagne de Nicolas Dupont-Aignan. Il œuvre à son ralliement envers Marine Le Pen durant l'entre-deux-tours[4],[5]. Il est ensuite nommé directeur de cabinet de Nicolas Dupont-Aignan à la mairie de Yerres (Essonne). Il est désigné 3e sur la liste DLF aux élections européennes de 2019[4]. Il quitte DLF en novembre 2020 pour rejoindre le RN[6].

Au printemps 2021, il crée le parti L'Avenir français, composé d'ex-DLF et gravitant autour du RN. Lors des élections régionales de 2021 dans les Hauts-de-France, il rejoint les listes de Sébastien Chenu[4]. Lors de l'élection présidentielle de 2022, il est le directeur de campagne adjoint de Marine Le Pen[7]. La même année lors des élections législatives, il arrive en tête dans la quatrième circonscription de la Somme devant le député sortant Jean-Claude Leclabart, en obtenant 32,45 % des suffrages exprimés[8]. Il est élu député au second tour avec 54,59 % des voix[9].

En juin 2022, Jean-Philippe Tanguy est le candidat du groupe RN à la présidence de la commission des finances de l'Assemblée nationale[10]. Après avoir évoqué une présidence tournante entre les trois candidats non-NUPES (Charles de Courson du groupe LIOT, Véronique Louwagie du groupe LR et lui-même), il est battu par l'insoumis Éric Coquerel au troisième tour de scrutin par 21 voix contre 11, après le retrait du candidat LIOT, Charles de Courson[11].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Jean-Philippe Tanguy », sur lepoint.fr (consulté le ).
  2. « Jean-Philippe Tanguy », sur huffingtonpost.fr.
  3. a et b « Régionales : qui sont les quatre "petits candidats" en Nord Pas-de-Calais / Picardie ? » Accès libre, sur France 3 Hauts-de-France, (consulté le )
  4. a b c d et e Victor Boiteau, « Jean-Philippe Tanguy, le visage du RN pour la commission des finances de l’Assemblée nationale » Accès payant, sur Libération, (consulté le )
  5. Lucie Delaporte, « Proches de Marine Le Pen, élus locaux, novices... Les nouveaux visages du RN à l’Assemblée nationale » Accès payant, sur Mediapart, (consulté le )
  6. Tristan Berteloot, « Chez Dupont-Aignan, Tanguy quitte le foyer pour rejoindre Le Pen » Accès libre, sur Libération, (consulté le )
  7. Robin D'Angelo, « Présidentielle : Jean-Philippe Tanguy, l'adjoint de la campagne de Marine Le Pen », sur lejdd.fr, .
  8. Olivier Bacquet, « LEGISLATIVES 2022. En tête dans la 4e circonscription de la Somme, le candidat RN Jean-Philippe Tanguy se dit "honoré mais humble" », sur actu.fr, .
  9. « Législatives dans la Somme : le RN Jean-Philippe Tanguy devient député de la 4e circonscription », sur ici, par France Bleu et France 3, (consulté le )
  10. « Le député RN de la Somme Jean-Philippe Tanguy candidat à la présidence de la Commission des finances », sur francebleu.fr, (consulté le ).
  11. « Présidence de la Commission des Finances : une présidence tournante entre Louwagie/Tanguy/De Courson a été évoquée », sur francetvinfo.fr, (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]