Sylvie Goddyn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Goddyn.

Sylvie Goddyn
Illustration.
Sylvie Goddyn en 2016.
Fonctions
Députée européenne
En fonction depuis le
(4 ans, 10 mois et 22 jours)
Élection 25 mai 2014
Législature 8e
Groupe politique NI (2014-2015)
ENL (2015-2018)
ELDD (depuis 2018)
Conseillère régionale du Nord-Pas-de-Calais

(11 ans, 8 mois et 11 jours)
Élection 28 mars 2004
Réélection 21 mars 2010
Biographie
Date de naissance (54 ans)
Lieu de naissance Lille (Nord)
Nationalité Française
Parti politique FN (1989-2018)

Sylvie Goddyn, née le à Lille (Nord), est une femme politique française.

Membre du Front national (FN) puis du Rassemblement national (RN) de 1989 à 2018, elle est conseillère municipale de Roubaix de 2001 à 2008, conseillère régionale du Nord-Pas-de-Calais de 2004 à 2015, et députée européenne depuis 2014.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mariée à Éric Dillies (ancien responsable du Rassemblement national à Lille)[1], elle est mère de deux enfants[2].

Elle rejoint le Front national en 1989[3]. Elle est membre du comité central et assistante parlementaire au Parlement européen, avant son élection dans cette même assemblée, en 2014[2].

De 2001 à 2008, elle est conseillère municipale à Roubaix[2]. Elle est conseillère régionale du Nord-Pas-de-Calais entre 2004 et 2015[4]. Lors des élections municipales de 2014, elle est tête de liste à Marcq-en-Barœul, où elle est élue conseillère municipale d'opposition[5].

Lors des élections législatives de 2017, elle est candidate dans la 3e circonscription du Nord[6]. Elle obtient 48,70 % des suffrages exprimés au second tour, s’inclinant face à Christophe Di Pompeo (LREM)[7].

Le 3 octobre 2018, elle annonce, avec Philippe Loiseau, qu'elle va soutenir la liste d'union conduite par Nicolas Dupont-Aignan pour les élections européennes de 2019, tout en annonçant son souhait de rester membre du Rassemblement national[8]. Quelques jours plus tard, elle est exclue du RN[1]. Au Parlement européen, elle quitte le groupe ENL pour le groupe ELDD. Elle rejoint Les Amoureux de la France et doit figurer sur la liste de Debout la France aux élections européennes de 2019[1],[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « L'eurodéputée Sylvie Goddyn exclue du Rassemblement national », Le Figaro,‎ (lire en ligne, consulté le 19 octobre 2018).
  2. a b et c « Municipales à Marcq-en-Barœul : Sylvie Goddyn et le retour du Front national dans la ville, une révolution ? », sur La Voix du Nord, (consulté le 1er décembre 2015).
  3. « Sylvie Goddyn », sur frontnational.com (consulté le 1er décembre 2015).
  4. « Sylvie Goddyn candidate du FN contre « Joséphine ange gardien » et « l'Arlésienne », sur lavoixdunord.fr, (consulté le 30 novembre 2015).
  5. « Résultats des élections municipales et communautaires 2014 », sur interieur.gouv.fr/ (consulté le 21 octobre 2018).
  6. « Le Front national confirme la pré-investiture de trois candidats dans les 3e, 12e et 18e circonscriptions », sur La voix du Nord, (consulté le 4 décembre 2016).
  7. « Résultats des élections législatives 2017 », sur interieur.gouv.fr/ (consulté le 21 octobre 2018).
  8. « Dupont-Aignan annonce le ralliement de deux eurodéputés RN », sur http://www.europe1.fr, (consulté le 3 octobre 2018).
  9. « Nicolas Dupont-Aignan : "Le pouvoir sombre dans la folie" », sur parismatch.com, (consulté le 10 janvier 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]