Antigua-et-Barbuda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Antigua-et-Barbuda est un pays des Antilles ayant pour capitale Saint John's. Cet État est composé de deux îles principales, l'île d'Antigua, connue également en français sous le nom d'Antigue (la vieille) et l'île de Barbuda, ou Barbude, ainsi que de quelques îles plus petites.

Antigua-et-Barbuda est membre de l'Alliance bolivarienne pour les Amériques (ALBA) depuis 2009.

Histoire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Histoire d'Antigua-et-Barbuda.

Les Ciboney habitaient Antigua et Barbuda depuis -2400. Ensuite arrivèrent les Arawaks et les Caraïbes. Christophe Colomb y débarqua en 1493, lors de son second voyage. Elles furent d'abord colonisées par les Espagnols et les Français, ensuite par les Anglais. En 1674, Christopher Codrington fonda la première grande plantation de sucre sur l'île d'Antigua. Le seul village de Barbuda porta son nom. Codrington et les autres propriétaires firent amener des esclaves de la côte ouest de l'Afrique.

Au XVIIIe siècle, English Harbour, sur la côte sud d'Antigua, abrita une part importante de la flotte britannique, sous le commandement, un temps, de l'Amiral Nelson. Ce site bien encaissé et à peine visible du large, était connu comme un « trou à cyclone », un abri sûr.

L'esclavage fut aboli en 1834. Contrairement aux autres colonies britanniques qui choisissent une abolition immédiate suivie d'une période d'apprentissage, période pendant laquelle les esclaves restent au service de leurs anciens maîtres (jusqu'en 1838), les colons d'Antigues choisissent l'abolition immédiate sans apprentissage.

En 1981, Antigua-et-Barbuda devint indépendante en tant que Royaume du Commonwealth. Elle adhéra le 18 juin 1981 à l'Organisation des États de la Caraïbe orientale (OECO).

Politique[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Politique à Antigua-et-Barbuda.

Antigua-et-Barbuda est une monarchie du Commonwealth, le chef de l'État est la reine Elisabeth II du Royaume-Uni, qui est représentée à Antigua-et-Barbuda par un gouverneur général. Le pouvoir exécutif est assuré par le premier ministre, qui est aussi le chef du gouvernement. Le premier ministre est généralement le chef du parti gagnant des élections de la Chambre des Représentants (17 membres), tenues tous les cinq ans. L'autre chambre du parlement, le Sénat, est constitué de 17 membres qui sont nommés par le gouverneur général.

Antigua-et-Barbuda est pleinement membre da la Communauté caribéenne et de l'Alliance bolivarienne pour les Amériques depuis 2009.

Géographie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Géographie d'Antigua-et-Barbuda.
Carte d'Antigua-et-Barbuda
Photo satellite 2002 de Barbuda et Antigua
Photo satellite d'Antigua

Le pays est constitué d'un archipel dont Antigua est la plus grande île, et la plus peuplée. Barbuda, juste au nord d'Antigua, est l'autre île principale. Les îles ont un climat chaud et tropical, avec des températures agréables et constantes toute l'année.

Les îles sont dans l'ensemble peu élevées : leur point le plus haut est Boggy Peak, à 402 m. La ville principale de ce petit pays est la capitale Saint John's sur Antigua; la ville la plus grande de Barbuda est Codrington.

Paroisses et dépendances[modifier | modifier le code]

L'île d'Antigua est divisée en 6 paroisses :

Les paroisses d'Antigua

Les îles de Barbuda et Redonda ont toutes deux le statut de dépendance.

Économie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Économie d'Antigua-et-Barbuda.

Le tourisme représente plus de la moitié du PIB national. La production agricole est pour l'essentiel réalisée dans les deux îles principales. Elle est principalement destinée au marché intérieur. Le manque d'eau et de main-d'œuvre — qui préfère travailler dans le tourisme et la construction, car les salaires sont plus élevés dans ces deux secteurs — limite le développement de l'agriculture. C'est également un pavillon de complaisance.

Événements[modifier | modifier le code]

English Harbour à Antigua

Tous les ans, vers fin avril début mai, a lieu la semaine d'Antigua (Antigua Sailing week), une régate internationale ouverte à de nombreuses classes.

Démographie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Démographie d'Antigua-et-Barbuda.
Évolution de la démographie entre 1961 et 2003 (chiffre de la FAO, 2005). Population en milliers d'habitants.

La plupart de la population sont des descendants des esclaves africains employés sur les habitations-sucreries, mais il existe aussi des groupes d'Européens, notablement britanniques et portugais. La langue officielle est l'anglais, mais la plupart des autochtones parlent une langue créole.

La plupart des Antiguayens sont chrétiens, les anglicans (environ 50 %) étant la plus grande confession.

Population : 69 842 habitants (en 2008). 0-14 ans : 27,97 %; 15-64 ans : 67,15 %; + 65 ans : 4,88 %
Superficie : 442 km2
Densité : 151 hab./km²
Frontières terrestres : 0 km
Littoral : 153 km
Extrémités d'altitude : 0 m > + 402 m
Espérance de vie des hommes : 68 ans (en 2001)
Espérance de vie des femmes : 73 ans (en 2001)
Taux de croissance de la pop. : 0,74 % (en 2001)
Taux de natalité : 19,5 ‰ (en 2001)
Taux de mortalité : 5,87 ‰ (en 2001)
Taux de mortalité infantile : 22,33 ‰ (en 2001)
Taux de fécondité : 2,31 enfants/femme (en 2001)
Taux de migration : - 6,27 ‰ (en 2001)
Indépendance : 1er novembre 1981 (ancienne colonie britannique)
Lignes de téléphone : 28 000 (en 1996)
Téléphones portables : 1 300 (en 1996)
Postes de radio : 36 000 (en 1997)
Postes de télévision : 31 000 (en 1997)
Utilisateurs d'Internet : 8 000 (en 2000)
Nombre de fournisseurs d'accès Internet : 16 (en 2000)
Routes : 1 165 km (dont 384 km goudronnés) (en 1999)
Voies ferrées : 77 km
Voies navigables : 0 km
Nombre d'aéroports : 3 (dont 2 avec des pistes goudronnées) (en 2000)

Codes[modifier | modifier le code]

Antigua-et-Barbuda ont pour codes :

Transport[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Commission générale de terminologie et de néologie Recommandation concernant les noms d’États, d’habitants, de capitales, de sièges diplomatiques ou consulaires (liste établie par le ministère des affaires étrangères et européennes) NOR : CTNX0818389X

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :