Cône Sud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vert foncé : régions toujours incluses dans la définition du Cône Sud.
Vert intermédiaire : régions parfois incluses dans la définition du Cône Sud.
Vert clair : Régions rarement incluses dans la définition du Cône Sud

Le cône Sud est une expression apparue dans les années 1980 et qui désigne la zone d'Amérique du Sud la plus australe du continent. Située au sud du Tropique du Capricorne elle forme un grand triangle, quasiment comme une grande péninsule. La caractéristique principale de cette région est la très forte présence de descendants d'Européens, fruit des courants migratoires en provenance d'Europe jusqu'en 1950. Par rapport aux autres pays d'Amérique du Sud, l'influence culturelle européenne demeure beaucoup plus marquée.

Les pays du cône Sud ont tous un niveau de développement considéré comme élevé par l'Organisation des Nations unies. Ces pays ont également les PIB par habitant les plus élevés d'Amérique du Sud et correspondent au centre économique du Mercosur.

Délimitations[modifier | modifier le code]

Au sens strict, le cône sud comprend les pays suivants :

De manière étendue on y ajoute certaines régions du Paraguay et les États méridionaux du Brésil.

  • Les grandes métropoles de la région, comme Montevideo, Buenos Aires, Santiago du Chili, Viña del Mar, Valparaíso, Córdoba, Rosario, Porto Alegre, Curitiba, Asuncion et São Paulo, ont des minorités importantes d'origine italienne. Rien qu'en Argentine, le consulat italien recense en 2006 environ 600 000 Argentins qui ont le passeport italien ; 300 000 d'entre eux ont voté pour les élections de 2006. À São Paulo ce nombre est de 180 000 citoyens.
  • Il y a également des villes peuplées par des Allemands (Valdivia, Pucon, Osorno, Frutillar, Puerto Varas au Chili, Villa General Belgrano en Argentine, Blumenau en Brésil).
  • Une ville comme Bariloche, en Argentine, est peuplée par des descendants d'Européens : Slovènes, Suisses (dont son fondateur en 1904), mais aussi Allemands et Britanniques.
  • Trelew, Rawson, Trevelin, Gaiman et Dolavon, en Patagonie, sont des colonies fondées par des Gallois ; à Gaiman on fête encore aujourd'hui l'Eistedfodd.
  • Les villes de Buenos Aires et de São Paulo comptent des hôpitaux qui ont été bâtis par les immigrés européens. À Buenos Aires : l'hôpital allemand, l'hôpital britannique, l'hôpital italien (l'un des centres de haute complexité les plus remarquables du pays), l'hôpital français, et l'hôpital israélite. À São Paulo : l'hôpital allemand « Osvaldo Cruz », l'hôpital israélite « Albert-Einstein », l'hôpital syro-libanais, l'hôpital portugais « Beneficência Portuguesa » et l'hôpital Italien « Umberto-I » (aujourd'hui fermé).

Caractéristiques sociologiques[modifier | modifier le code]

De ce fait, le cône Sud a des caractéristiques sociologiques et culturelles qui le différencie des pays du Nord du tropique du Capricorne. Certains vont jusqu'à remettre en cause la notion même d'Amérique latine[réf. souhaitée], inapplicable selon eux à des pays à forte tradition européenne comme l'Argentine, l'Uruguay ou le Chili.

Économie[modifier | modifier le code]

Les pays du cône Sud ont également un niveau de vie supérieur aux autres pays d'Amérique du Sud. L'indice de développement humain y est plus élevé.

IDH des différents États membres de l'ONU en 2011. Les pays du cône sud font partie des plus développés au monde selon le PNUD.
  •      Très élevé
  •      Élevé
  •      Moyen
  •      Faible
  •      Données indisponibles

Tableau comparatif[modifier | modifier le code]

Ci-dessous un tableau comparatif des pays du cône Sud (données mises à jour en 2012).

Pays Population Superficie (km2) Densité (hab./km2) Capitale
Drapeau de l’Argentine Argentine 40 117 096 2 780 400 14,4 Buenos Aires
Drapeau du Chili Chili 17 402 630 756 102 23,0 Santiago
Drapeau de l'Uruguay Uruguay 3 286 314 176 215 18,6 Montevideo
Total 60 806 040 3 712 717 16,4

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]