Essequibo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

7° 02′ N 58° 27′ O / 7.033, -58.45

Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Essequibo (colonie).
Essequibo
Ponton sur l'Essequibo.
Ponton sur l'Essequibo.
Carte du bassin versant de l'Essequibo.
Carte du bassin versant de l'Essequibo.
Caractéristiques
Longueur 1 014 km [1]
Bassin ?
Bassin collecteur Essequibo
Débit moyen 2 104 m3/s (Plantain Island)
Cours
Embouchure l'océan Atlantique
· Altitude 0 m
Géographie
Pays traversés Drapeau du Guyana Guyana, Drapeau du Venezuela Venezuela

L'Essequibo est le plus long fleuve du Guyana ainsi que le plus grand cours d'eau entre l'Orénoque et l'Amazone.

Géographie[modifier | modifier le code]

Sa source se trouve dans les monts Acaraï, près de la frontière avec le Brésil ; de là, il s'étend au nord sur environ 1 000 kilomètres, traversant de la forêt tropicale humide et des savanes avant de se jeter dans l'océan Atlantique. On peut trouver maints chutes d'eau et rapides sur toute sa longueur. Son estuaire est parsemé de plusieurs petites îles. Il rejoint l'océan à 21 km de la capitale du Guyana, Georgetown.

Il a beaucoup d'affluents, dont les plus importants sont le Rupunini, le Potaro, le Mazaruni, le Siparuni, le Cuyuni et le Kiyuwini. Le fleuve est divisé par les grandes îles plates et fertiles de Leguan (46,62 km carrés), Wakenaam (44,03 km carrés) et Hog (57 km carrés) environ 20 km avant son embouchure. L'île du Fort est situé à l'est de l'île Hog et hébergea autrefois le siège du gouvernement colonial néerlandais au Guyana.

Histoire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Essequibo (colonie).

Le premier établissement européen pérenne au Guyana fut fondé par des zélandais dans le bas Essequibo en 1616 (colonie d'Essequibo). Les colons eurent des relations amicales avec les Amérindiens habitant la région et établirent des plantations de coton d'indigo et de cacao.

En 1995, l'entreprise minière canadienne Cambior déversa accidentellement quatre milliards de litres de déchets contaminés de cyanure, causant de graves dommages irréversibles à l'écosystème.

Le nom du fleuve provient probablement du mot Arawak pour « pierres du foyer », faisant référence à la tradition arawake de prendre des galets des rives pour utiliser dans leurs foyers.

Pour le gouvernement vénézuélien, l'Essequibo forme la véritable frontière entre lui et le Guyana : il revendique donc tout le territoire à l'ouest de ce fleuve (soit 67 % du territoire du Guyana) connu sous le nom de Guayana Esequiba.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

La surface du bassin versant de l'Essequibo est de 66 600 km2 à Plantain Island. Son module y est de 2 104 m3/s et son débit spécifique de 31,6 L/s par km2. L'Essequibo présente une période de hautes eaux en été de juin à août et un période de basse eaux en automne-hiver d'octobre à avril. Les valeurs extrêmes mesurées pour le débit mensuel sur la période 1965-1990 sont égales à 178 m3/s et 7 630 m3/s.

Débit moyen mensuel (en m3/s)
Station hydrologique : Plantain Island
(données calculées sur la période 1965-1990[2])

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]