Leander Paes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Leander Paes
Image illustrative de l'article Leander Paes
Leander Paes à Wimbledon en 2013.
Carrière professionnelle
1991
Nationalité Drapeau de l'Inde Inde
Naissance (44 ans)
Drapeau : Inde Calcutta
Taille / poids 1,78 m (5 10) / 78 kg (172 lb)
Prise de raquette Droitier, revers à une main
Gains en tournois 8 362 767 $
Palmarès
En simple
Titres 1
Finales perdues 0
Meilleur classement 73e (24/08/1998)
En double
Titres 54
Finales perdues 42
Meilleur classement 1er (21/06/1999)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/32 1/32 1/32 1/16
Double V (1) V (3) V (1) V (3)
Mixte V (3) V (1) V (4) V (2)
Médailles olympiques
Simple 1

Leander Paes, né le à Calcutta, est un joueur de tennis professionnel indien.

Il est considéré comme l'un des meilleurs joueurs de double au monde. Il a en effet remporté 18 tournois du Grand Chelem dans cette discipline : 8 en double messieurs et 10 en double mixte. Il a longtemps été associé à son compatriote Mahesh Bhupathi, puis avec les Tchèques Lukáš Dlouhý et Radek Štěpánek. En 2016, il devient le 5e joueur de l'histoire à remporter les quatre tournois du Grand Chelem en double et en double mixte. Il est, à ce jour, le seul joueur de tennis à avoir participé à 7 olympiades.

Biographie[modifier | modifier le code]

Leander Paes grandit à Calcutta dans une famille de sportifs : sa mère est une joueuse professionnelle de basket-ball (capitaine de l'équipe indienne aux championnats d'Asie en 1980), son père un joueur de hockey sur gazon membre de l'équipe médaillée de bronze aux Jeux olympiques d'été de 1972 à Munich. Il commence à jouer au tennis à l'âge de 5 ans.

En 1985, Leander Paes rejoint la Britannia Tennis Academy à Madras où il est entraîné par Dave O'Meara. En 1990, il remporte Wimbledon junior et termine la saison numéro 1 mondial junior. Il devient professionnel en 1991 et remporte l'US Open junior la même année.

C'est lorsqu'il représente son pays que Leander Paes obtient ses meilleurs résultats. Membre de l'équipe indienne de Coupe Davis depuis 1990, il réalise l'exploit de battre Henri Leconte puis Arnaud Boetsch en quart de finale dans les arènes de Fréjus en 1993, avant que la victoire de Ramesh Krishnan sur Rodolphe Gilbert dans le 5e match qualifie l'Inde pour les demi-finales. Aux Jeux olympiques d'été de 1996 à Atlanta, sa médaille de bronze fait de lui le premier Indien lauréat d'une médaille individuelle depuis Khashaba Dadasaheb Jadhav en 1952. C'est à Newport, en 1998, qu'il remporte son seul tournoi en simple à l'heure actuelle. Son meilleur classement mondial reste toutefois la 73e place le 24 août 1998.

C'est en effet en double que Leander Paes confirme pleinement les résultats obtenus chez les juniors, atteignant le premier rang mondial le 21 juin 1999. Il remporte d'ailleurs huit tournois du Grand Chelem : trois Roland-Garros en 1999, 2001 et 2009, Wimbledon en 1999, trois US Open en 2006 et 2009 et 2013, et l'Open d'Australie en 2012. Cette dernière victoire lui permet de réaliser le Grand Chelem en carrière en double.

De 1996 à 2002, Leander Paes a fait équipe avec son compatriote Mahesh Bhupathi. Les deux partenaires ont remporté ensemble 23 tournois, dont 3 du Grand Chelem. Ils reçoivent en outre la Padma Shri en 2001. Ensuite, Paes a notamment joué avec les Tchèques David Rikl et Martin Damm avec lequel il a remporté l'US Open 2006. Damm et Paes ont participé en novembre 2007 au Masters de Shanghai (c'est la deuxième fois pour la paire Paes/Damm) en comptant bien ajouter un trophée à des palmarès dignes des meilleurs spécialistes de double, mais ils s'inclinent en demi-finale face à Simon Aspelin et Julian Knowle sur le score de 6-4, 6-4. Leander Paes fait équipe en 2008 avec l'expérimenté Australien Paul Hanley mais après un début de saison médiocre, il entame une nouvelle collaboration avec le Tchèque Lukáš Dlouhý. Dans le but de ramener une médaille d'or des Jeux olympiques de Pékin, il retrouve son ancien partenaire Mahesh Bhupathi avec lequel il a connu ses plus grands succès mais ils sont battus en quart de finale par Roger Federer et Stanislas Wawrinka, les futurs champions olympiques. En 2009, il s'impose à Roland Garros puis à l'US Open aux côtés de Dlouhý.

En-dehors du circuit professionnel, il remporte la médaille de bronze des Jeux du Commonwealth en 2010 en double avec Mahesh Bhupathi.

En 2012, il décide d'avoir pour partenaire de double attitré Radek Štěpánek. Ce partenariat s'avère gagnant puisqu'ils gagnent l'Open d'Australie et le tournoi de Miami. En 2013, il est en demi-finale de Wimbledon et gagne l'US Open, toujours avec Radek Štěpánek.

Leander Paes est devenu fin 2003 capitaine de l'équipe de Coupe Davis indienne en remplacement de Ramesh Krishnan[1].

Saison antérieure[modifier | modifier le code]

Saison 2016[modifier | modifier le code]

Leander Paes connaît une saison difficile, après de nombreuses défaites et aucun titre à son palmarès cette année. Néanmoins, il réalise, à cheval sur deux années, le Grand Chelem en double mixte, au côté de Martina Hingis.

Il devient le premier joueur de l'histoire du tennis à participer à 7 olympiades. Mais cette participation historique est ternie par des divergences avec sa fédération et ses compatriotes Sania Mirza et Rohan Bopanna, avec qui il entretient des rapports difficiles depuis quelques années. En effet, la Fédération Indienne de Tennis a décidé d'aligner ces deux derniers en double mixte alors que Leander Paes venait de remporter le Grand Chelem dans cette discipline. Il s'oppose à cette décision, la jugeant anormale, ce qui lui vaut une réponse virulente de sa compatriote, le qualifiant de « personne toxique ». Les deux hommes sont, quant à eux, alignés ensemble et s'inclinent au 1er tour face à Łukasz Kubot et Marcin Matkowski.

Saison 2017[modifier | modifier le code]

En manque de résultat ces deux dernières années en double messieurs en raison de l'absence d'un partenaire fixe, Leander Paes décide de s'associer pour toute la saison 2017 au Brésilien André Sá. Ils participent tout d'abord au tournoi de Chennai, où ils s'inclinent dès le 1er tour contre Purav Raja et Divij Sharan. En marge de la compétition, une rumeur circule, selon laquelle l'Indien ne tarderait pas à prendre sa retraite. Elle est rapidement démentie par l'intéressé, âgé de 43 ans, qui précise prendre encore du plaisir à jouer au tennis, espérant pratiquer encore quelques années, et qu'il s'agissait d'une phrase sortie de son contexte. Les deux joueurs s'envolent ensuite pour Auckland où ils réalisent leur première performance, en écartant les têtes de série no 1, Treat Conrad Huey et Max Mirnyi, en 2 sets. Ils chutent en 1/4 de finale contre Marcus Daniell et Marcelo Demoliner (3-6, 64-7). On les retrouve pour la troisième semaine consécutive à l'Open d'Australie. À nouveau opposés à Huey et Mirnyi, Leander Paes et André Sá sont défaits au 1er tour, après un match accrochés (6-4, 63-7, 4-6). En double mixte, l'Indien atteint les 1/4 de finales au côté de sa partenaire habituelle, Martina Hingis. Ils sont éliminés par Samantha Stosur et Sam Groth (3-6, 2-6). Il est sélectionné pour participer au 1er tour de Coupe Davis du groupe 1 Asie/Océanie contre la Nouvelle-Zélande. Associé à Vishnu Vardhan, il s'incline lors de l'épreuve du double face à Artem Sitak et Michael Venus (6-3, 3-6, 66-7, 3-6). L'Inde se qualifie par la suite pour les qualifications aux éliminatoires du groupe mondial.

Il reprend la compétition au tournoi de Delray Beach, associé à Lu Yen-hsun. Ils battent au 1er tour Bjorn Fratangelo et Taylor Fritz (7-67, 6-3), puis Bob et Mike Bryan (7-64, 2-6, [10-7]) avant d'être éliminé en 1/2 finale par Treat Conrad Huey et Max Mirnyi (2-6, 1-6). C'est la troisième fois en moins de 2 mois que l'Indien affronte ces deux joueurs. Il enchaîne la semaine suivante, à Dubaï, au côté de Guillermo García-López. Ils éliminent tout d'abord James Cerretani et Philipp Oswald (6-2, 6-4), puis Daniel Nestor et Édouard Roger-Vasselin (7-63, 7-66) mais s'inclinent en 1/2 finale contre Rohan Bopanna et Marcin Matkowski (3-6, 6-3, [6-10]). Il s'associe ensuite à Juan Martín del Potro pour le premier Masters 1000 de la saison, à Indian Wells, en recevant une invitation. Les deux hommes sont battus dès le 1er tour par Gilles Müller et Sam Querrey (3-6, 4-6). Il clôt cette première partie de saison sur dur avec deux tournois Challenger. Le premier à Irving au côté de Dustin Brown. Malheureusement, ils sont éliminés pour leur entrée en lice par Oliver Marach et Fabrice Martin (1-6, 6-3, [4-10]). Le second a lieu à León, au Mexique, dont il est le finaliste sortant. Accompagné d'Adil Shamasdin, il remporte le tournoi en battant en finale Luca Margaroli et Caio Zampieri (6-1, 6-4).

Il entame sa saison sur terre battue avec le tournoi de Houston où il retrouve André Sá. Ils s'inclinent au 1er tour contre les frères Bryan (0-6, 4-6). Ils sont ensuite dominés en 1/4 de finale du Challenger de Sarasota par Stefan Kozlov et Peter Polansky (3-6, 6-3, [7-10]). Il remporte la semaine suivante le Challenger de Tallahassee avec Scott Lipsky, en battant en finale Máximo González et Leonardo Mayer (4-6, 7-65, [10-7]). Il enchaîne pour une quatrième semaine consécutive de compétition avec l'ATP 250 d'Estoril au côté de André Sá. Ils écartent pour leur entrée en lice Renzo Olivo et Benoît Paire (7-61, 6-2) avant d'être battus en 1/4 de finale par Nicolás Almagro et Guillermo García-López (62-7, 6-4, [8-10]). Il met fin à sa collaboration avec André Sá et finira la saison sur terre avec l'Américain Scott Lipsky. Ils sont tout d'abord écartés en 1/2 finale du Challenger de Bordeaux par Purav Raja et Divij Sharan (2-6, 3-6). Ils poursuivent ensuite avec le tournoi de Genève où ils battent au 1er tour David Marrero et Tommy Robredo (63-7, 7-63, [10-4]), puis bénéficient du forfait de Rogério Dutra Silva et Paolo Lorenzi avant de s'incliner en 1/2 finale contre Jean-Julien Rojer et Horia Tecău (3-6, 6-3, [3-10]). À Roland Garros, ils dominent dans un premier temps Radu Albot et Chung Hyeon (7-65, 4-6, 6-2), puis retrouvent à nouveau David Marrero et Tommy Robredo, qui prennent leur revanche (63-7, 2-6). Tenant du titre en double mixte avec Martina Hingis, ils perdent dès le 1er tour contre Katarina Srebotnik et Raven Klaasen (4-6, 6-1, [2-10]). Il conclut sa saison sur terre en République Tchèque, au Challenger de Prostějov. Accompagné de David Marrero, ils sont battus en 1/2 finale par Roman Jebavý et Hans Podlipnik-Castillo (3-6, 4-6).

Scott Lipsky et Leander Paes commencent la saison sur gazon au tournoi de Bois-le-Duc. Ils écartent au 1er tour Steve Darcis et Gilles Müller (7-5, 6-4) avant de s'incliner en 1/4 de finale contre Raven Klaasen et Rajeev Ram (4-6, 4-6). Il remporte la semaine suivante le Challenger d'Ilkley au côté d'Adil Shamasdin en battant en finale Brydan Klein et Joe Salisbury (2-6, 6-2, [10-8]). Il s'agit de leur 2e titre de la saison ensemble en Challenger. Les deux hommes continuent sur leur lancée au tournoi d'Antalya en dominant Wesley Koolhof et Matwé Middelkoop (3-6, 7-5, [11-9]), puis Carlos Berlocq et João Sousa (6-1, 6-2). Ils sont éliminés en 1/2 finale par Oliver Marach et Mate Pavić (4-6, 4-6). Malheureusement, leur belle performance sur herbe ne leur permettra pas d'aller plus loin que le 1er tour à Wimbledon. En effet, Adil Shamasdin et Leander Paes sont surpris dès leur entrée en lice par Julian Knowle et Philipp Oswald, alors qu'ils menaient 2 sets à 0 (6-4, 6-4, 2-6, 62-7, 8-10). Associé depuis 2015 à Martina Hingis en double mixte, il joue cette année avec la Chinoise Xu Yifan mais sont dominés dès le 1er tour par Fabrice Martin et Raluca Olaru (7-5, 3-6, 2-6). L'Indien clôt sa saison sur gazon par le tournoi de Newport, associé à Sam Groth. Les deux hommes écartent Marco Chiudinelli et Adrian Mannarino (6-3, 7-62), puis Wesley Koolhof et Artem Sitak (6-4, 6-1). Ils s'inclinent aux portes de la finale face à Aisam-Ul-Haq Qureshi et Rajeev Ram (6-4, 66-7, [9-11]), après s'être procuré 8 balles de match dans le 2e set.

Il revient un temps sur terre battue et dispute le tournoi de Gstaad avec Antonio Šančić. Ils sont éliminés dès le 1er tour par Thomaz Bellucci et André Sá (3-6, 2-6). Il entame ensuite sa saison américaine estivale sur dur par le Masters 1000 de Cincinnati, au côté d'Alexander Zverev. Ils perdent au 1er tour face à Feliciano López et Marc López. (6-2, 62-7, [6-10]). À partir de là, il décide de s'associer jusqu'à la fin de la saison avec son compatriote Purav Raja. Les deux hommes entament leur collaboration à Winston-Salem où ils s'inclinent d'entrée contre Paolo Lorenzi et Franko Škugor (7-63, 3-6, [5-10]). Ils débarquent la semaine suivante à l'US Open. Faciles vainqueurs au 1er tour de Janko Tipsarević et Viktor Troicki (6-1, 6-3), ils sont surpris au tour suivant par les Russes Karen Khachanov et Andrey Rublev (4-6, 67-7). Par ailleurs, Leander Paes n'est pas aligné en double mixte, une première pour lui depuis Roland Garros 2014.

Il fait son retour à la compétition mi-septembre à l'occasion du tournoi de Saint-Pétersbourg. Purav Raja et lui passent le 1er tour en battant James Cerretani et Fabio Fognini (6-3, 6-4), puis s'imposent en 1/4 de finale contre Marcus Daniell et Marcelo Demoliner (6-4, 6-2). Leur parcours s'arrête en 1/2 finale face à Julio Peralta et Horacio Zeballos (6-4, 3-6, [7-10]). Présents la semaine suivante à Shenzhen, ils abandonnent dès le 1er tour après la perte du 1er set en raison de douleurs au bas du dos ressenties par Leander Paes. On les retrouve deux semaines plus tard à Stockholm où ils sont battus dès le 1er tour par Jack Sock et Nenad Zimonjić (6-3, 63-7, [8-10]). Leander Paes conclut sa saison sur le circuit secondaire en s'inclinant tout d'abord en 1/4 de finale du Challenger de Brest contre Tristan Lamasine et Hugo Nys (6-2, 68-7, [3-10]). Purav Raja et lui s'envolent ensuite pour les États-Unis où ils tombent à nouveau en 1/4 de finale à Charlottesville contre Denis Kudla et Danny Thomas (62-7, 2-6). Ils terminent leur saison avec brio en remportant deux Challenger d'affilée. Le premier à Knoxville en écartant en finale James Cerretani et John-Patrick Smith (7-64, 7-64). Le second à Champaign en battant en finale Ruan Roelofse et Joe Salisbury (6-3, 65-7, [10-5]).

Bilan : Leander Paes a remporté 5 Challenger et atteint à 6 reprises les 1/2 finales d'un tournoi ATP. Il termine l'année à la 63e place mondiale en double, soit un recul de 4 places par rapport au début de saison (59e le 2 janvier).

Palmarès[modifier | modifier le code]

En simple messieurs[modifier | modifier le code]

En double messieurs[modifier | modifier le code]

55 titres en double 8 G. Chelem 0 Masters 13 Masters 1000 6 ATP 500 28 ATP 250 0 JO
35 sur dur 5 sur gazon 13 sur terre battue 2 sur moquette

En double mixte[modifier | modifier le code]

Parcours dans les tournois du Grand Chelem[modifier | modifier le code]

Participation aux Masters[modifier | modifier le code]

Parcours dans les Masters 1000[modifier | modifier le code]

Classements ATP en fin de saison[modifier | modifier le code]

Meilleures performances en simple[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « LP/MB/NS/Indian-Tennis: Notes for the weeks ending on Nov 17, 2003 » sur le site de l'UC Irvine, 17 novembre 2003.
  2. En raison de circonstances extérieures au tournoi, la finale n'a pu être jouée.
  3. a et b Les Masters 1000 de Stockholm (1990-1994), d'Essen (1995), de Stuttgart (1996-2001), de Madrid (2002-2008) et de Shanghai (depuis 2009) se sont succédé.
  4. L'ordre chronologique des Masters 1000 de Rome, de Hambourg (jusqu'en 2008) et de Madrid (depuis 2009) a changé au cours des ans.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]