Greg Rusedski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Greg Rusedski
Greg Rusedski
Carrière professionnelle
1991 – 2007
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Puis à partir du 22 mai 1995

Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Naissance (42 ans)
Drapeau : Canada Montréal
Taille / poids 1,93 m (6 4) / 90 kg (198 lb)
Prise de raquette Gaucher, revers à une main
Gains en tournois 8 944 841 $
Palmarès
En simple
Titres 15
Finales perdues 12
Meilleur classement 4e (06/10/1997)
En double
Titres 3
Finales perdues 2
Meilleur classement 63e (19/06/1995)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/8 1/8 1/4 F(1)
Double 1/16 1/32 1/16 1/16

Gregory Rusedski, né le à Pointe-Claire (Québec), est un joueur de tennis canadien et britannique, professionnel de 1991 à 2007.

Il possède la double nationalité canadienne et britannique, sa mère Helen étant née en Angleterre. Son père est Allemand d'origine Polonaise et Ukrainienne. Rusedski a d'abord porté les couleurs du Canada à ses débuts, avant de choisir de représenter le Royaume-Uni à 22 ans (à partir du lundi 22 mai 1995).

Rusedski est un joueur réputé pour son jeu d'attaque et pour son service très puissant. Il a d'ailleurs détenu pendant longtemps le record du service le plus rapide avec 239,8 km/h, jusqu'à ce qu'Andy Roddick ne porte ce record à 249,5 km/h en 2004, record étant actuellement détenu par Ivo Karlović avec 251 km/h. Avec 685 aces en 1995, il se classa alors 5e parmi les joueurs du circuit ATP pour le nombre d'aces réalisés en une saison.

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Entre 1985 et 1990, Greg Rusedski remporte six titres juniors, chez les moins de 14 ans puis chez les moins de 18 ans.

Sur le circuit de l'ATP[modifier | modifier le code]

Arrivé sur le circuit professionnel au début des années 1990, Rusedski remporte 15 tournois ATP. Sa plus belle victoire est probablement celle acquise à Paris-Bercy en 1998, lorsqu'il bat Pete Sampras en finale sur le score de 6-4, 7-6, 6-3.

Il a battu 4 fois le no 1 mondial, à chaque fois un joueur différent : Pete Sampras, Gustavo Kuerten, Marat Safin et Lleyton Hewitt.

Tournois du Grand Chelem[modifier | modifier le code]

Il est finaliste à l'US Open en 1997 (battu par l'Australien Patrick Rafter).

Palmarès[modifier | modifier le code]

En simple messieurs[modifier | modifier le code]

En double messieurs[modifier | modifier le code]

Autres résultats[modifier | modifier le code]

Record[modifier | modifier le code]

Il a longtemps détenu le record du service le plus rapide avec 239,8 km/h (1998).
Il codétient avec Bill Scanlon le record du nombre de points remporté à la suite : 25[1].
Il détient aussi le record de doubles fautes de suite : 5.

Parcours dans les tournois du Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
1993 1er tour (1/64) Drapeau : Suède S. Edberg
1994 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis I. Lendl 3e tour (1/16) Drapeau : Ukraine A. Medvedev 2e tour (1/32) Drapeau : Suède C. Bergström 1er tour (1/64) Drapeau : Suède H. Holm
1995 3e tour (1/16) Drapeau : États-Unis A. Agassi 1/8 de finale Drapeau : États-Unis P. Sampras 1er tour (1/64) Drapeau : Pays-Bas J. Winnink
1996 1er tour (1/64) Drapeau : Allemagne Bo. Becker 2e tour (1/32) Drapeau : Allemagne M. Stich 2e tour (1/32) Drapeau : Nouvelle-Zélande B. Steven 1er tour (1/64) Drapeau : Allemagne H. Dreekmann
1997 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne F. Mantilla 1er tour (1/64) Drapeau : Suède M. Norman 1/4 de finale Drapeau : France C. Pioline Finale Drapeau : Australie P. Rafter
1998 3e tour (1/16) Drapeau : Australie T. Woodbridge 1er tour (1/64) Drapeau : Belgique J. Van Herck 1er tour (1/64) Drapeau : Australie M. Draper 3e tour (1/16) Drapeau : Pays-Bas J. Siemerink
1999 2e tour (1/32) Drapeau : États-Unis P. Goldstein 1/8 de finale Drapeau : Uruguay M. Filippini 1/8 de finale Drapeau : Australie M. Philippoussis 1/8 de finale Drapeau : États-Unis T. Martin
2000 1er tour (1/64) Drapeau : République tchèque S. Doseděl 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis V. Spadea 2e tour (1/32) Drapeau : France C. Pioline
2001 1/8 de finale Drapeau : France A. Clément 2e tour (1/32) Drapeau : France F. Santoro 1/8 de finale Drapeau : Croatie G. Ivanišević 3e tour (1/16) Drapeau : Argentine M. Zabaleta
2002 3e tour (1/16) Drapeau : Royaume-Uni T. Henman 1/8 de finale Drapeau : Belgique X. Malisse 3e tour (1/16) Drapeau : États-Unis P. Sampras
2003 1er tour (1/64) Drapeau : Russie N. Davydenko 2e tour (1/32) Drapeau : États-Unis A. Roddick 1er tour (1/64) Drapeau : France G. Carraz
2004 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne A. Costa 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne F. Verdasco 2e tour (1/32) Drapeau : Allemagne R. Schüttler 1er tour (1/64) Drapeau : France C. Saulnier
2005 2e tour (1/32) Drapeau : États-Unis A. Roddick 1er tour (1/64) Drapeau : Brésil F. Saretta 2e tour (1/32) Drapeau : Suède J. Johansson 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis J. Blake
2006 1er tour (1/64) Drapeau : Chili P. Capdeville 1er tour (1/64) Drapeau : Russie M. Safin 1er tour (1/64) Drapeau : Royaume-Uni T. Henman
  • À droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
1994 2e tour (1/16)
Drapeau : Royaume-Uni C. Bailey
Drapeau : Suède J. Apell
Drapeau : Suède J. Björkman
2e tour (1/16)
Drapeau : Canada D. Nestor
Drapeau : États-Unis K. Jones
Drapeau : États-Unis M. Lucena
1995 2e tour (1/16)
Drapeau : France G. Raoux
Drapeau : Bahamas M. Knowles
Drapeau : Canada D. Nestor
1996
1997
1998
1999
2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006 1er tour (1/32)
Drapeau : République tchèque T. Zíb
Drapeau : Slovaquie D. Hrbatý
Drapeau : Slovaquie M. Mertiňák
  • En dessous du résultat se trouve le nom du partenaire. À droite se trouvent les noms des ultimes adversaires.

Parcours dans les Masters 1000[modifier | modifier le code]

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Rome Hambourg[2] Canada Cincinnati Stockholm puis Essen puis Stuttgart puis Madrid[3] Paris
1992 1/8 de finale
Drapeau : États-Unis A. Agassi
1993 1er tour
Drapeau : Espagne E. Sánchez
2e tour
Drapeau : États-Unis A. Krickstein
1994 1er tour
Drapeau : Italie A. Gaudenzi
1er tour
Drapeau : Pays-Bas J. Siemerink
1er tour
Drapeau : Afrique du Sud W. Ferreira
1er tour
Drapeau : Russie A. Olhovskiy
1er tour
Drapeau : Suisse J. Hlasek
2e tour
Drapeau : États-Unis M. Chang
1995 1er tour
Drapeau : États-Unis M. Joyce
2e tour
Drapeau : États-Unis P. McEnroe
2e tour
Drapeau : Suisse M. Rosset
1996 1er tour
Drapeau : Allemagne B. Karbacher
2e tour
Drapeau : Suède J. Björkman
1er tour
Drapeau : Croatie G. Ivanišević
2e tour
Drapeau : États-Unis J. Courier
2e tour
Drapeau : Allemagne Bo. Becker
1997 1er tour
Drapeau : Espagne A. Portas
1er tour
Drapeau : États-Unis J. Stark
2e tour
Drapeau : Allemagne N. Kiefer
1/4 de finale
Drapeau : Russie I. Kafelnikov
1998 Finale
Drapeau : Chili M. Ríos
1/8 de finale
Drapeau : Suède T. Enqvist
2e tour
Drapeau : Allemagne Bo. Becker
1er tour
Drapeau : République tchèque B. Ulihrach
1/8 de finale
Drapeau : Croatie G. Ivanišević
1/4 de finale
Drapeau : Suède J. Björkman
Victoire
Drapeau : États-Unis P. Sampras
1999 1/8 de finale
Drapeau : Royaume-Uni T. Henman
1/8 de finale
Drapeau : Allemagne N. Kiefer
2e tour
Drapeau : République tchèque J. Novák
2e tour
Drapeau : Équateur N. Lapentti
2e tour
Drapeau : Espagne A. Berasategui
1/2 finale
Drapeau : Pays-Bas R. Krajicek
2e tour
Drapeau : Espagne A. Costa
2000 2e tour
Drapeau : Biélorussie M. Mirnyi
1/8 de finale
Drapeau : États-Unis P. Sampras
1er tour
Drapeau : République tchèque S. Doseděl
1er tour
Drapeau : Espagne F. Vicente
1/4 de finale
Drapeau : Australie L. Hewitt
1er tour
Drapeau : France A. Clément
2001 1er tour
Drapeau : Australie P. Rafter
2e tour
Drapeau : Allemagne D. Prinosil
1er tour
Drapeau : Roumanie A. Pavel
2e tour
Drapeau : Afrique du Sud W. Ferreira
1er tour
Drapeau : Espagne À. Corretja
1er tour
Drapeau : Espagne C. Moyà
1/4 de finale
Drapeau : Australie P. Rafter
1er tour
Drapeau : France J. Boutter
1er tour
Drapeau : Belgique X. Malisse
2002 2e tour
Drapeau : France J. Boutter
2e tour
Drapeau : États-Unis A. Agassi
1er tour
Drapeau : Italie S. Galvani
1er tour
Drapeau : États-Unis T. Martin
2e tour
Drapeau : Espagne T. Robredo
2003 2e tour
Drapeau : Suisse R. Federer
2e tour
Drapeau : France A. Clément
2004 1/8 de finale
Drapeau : Espagne T. Robredo
2005 2e tour
Drapeau : Chili F. González
2e tour
Drapeau : Suède T. Johansson
1er tour
Drapeau : Suisse R. Federer
1er tour
Drapeau : États-Unis A. Roddick
2e tour
Drapeau : Royaume-Uni T. Henman
1/2 finale
Drapeau : États-Unis A. Agassi
2e tour
Drapeau : Australie L. Hewitt
1er tour
Drapeau : Croatie I. Karlović
2e tour
Drapeau : Russie N. Davydenko
2006 1er tour
Drapeau : Suisse S. Wawrinka
2e tour
Drapeau : Argentine J.I. Chela
1er tour
Drapeau : Argentine J.I. Chela
1/8 de finale
Drapeau : États-Unis A. Roddick
1er tour
Drapeau : France G. Simon
1er tour
Drapeau : Russie M. Youzhny
1er tour
Drapeau : Croatie I. Ljubičić
  • En dessous du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. ATP Records, tennisbios.com
  2. L'ordre chronologique des Masters 1000 de Rome et de Hambourg a changé au cours des ans.
  3. Les Masters 1000 de Stockholm (1990-1994), d'Essen (1995), de Stuttgart (1996-2001) et de Madrid (2002-2008) se sont succédé.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :