Guillermo García-López

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
García López est un nom espagnol. Le premier nom de famille, paternel, est García ; le second, maternel, souvent omis, est López.
Guillermo García López
Guillermo García López
Guillermo García-López à l'US Open en 2014.
Carrière professionnelle
2002
Nationalité Drapeau de l'Espagne Espagne
Naissance (32 ans)
Drapeau : Espagne La Roda
Taille / poids 1,88 m (6 2) / 82 kg (180 lb)
Prise de raquette Droitier, revers à une main
Entraîneur Jose Aparis et Diego Dinomo
Gains en tournois 5 784 093 $
Palmarès
En simple
Titres 5
Finales perdues 3
Meilleur classement 23e (21/02/2011)
En double
Titres 2
Finales perdues 5
Meilleur classement 47e (22/06/2015)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/8 1/8 1/16 1/16
Double 1/8 1/8 1/16 1/8

Guillermo García López, né le à La Roda (Albacete), est un joueur de tennis espagnol, professionnel depuis 2002.

Carrière[modifier | modifier le code]

García-López débute sa carrière professionnelle en 2002, année durant laquelle il atteint deux finales du circuit Future. L'année suivante il profite d'une wild card pour faire ses débuts sur le circuit ATP, à Valence. Il atteint sa première finale d'un tournoi Challenger à Séville et remporte ses premiers titres Futures, en simple et en double.

En 2005, pour sa première participation à l'Open d'Australie, il réussit l'exploit de sortir au premier tour Carlos Moyà, alors 5e mondial, ce qui constitue sa plus grande victoire selon ses propres dires. Il termine l'année dans le top 100 pour la première fois.

Il faut attendre 2009 pour le voir remporter son premier tournoi ATP, à Kitzbühel. En 2010, il dispute et perd sa deuxième finale ATP à Eastbourne contre Michaël Llodra[1]. Début octobre à Bangkok, il se qualifie pour la finale en réalisant un nouvel exploit, battant son compatriote numéro 1 mondial Rafael Nadal. Au cours du match, il sauve 24 balles de break sur 26 et convertit la seule opportunité qu'il a de ravir le service de Nadal[2]. Le lendemain, il bat en finale Jarkko Nieminen, remportant ainsi son deuxième titre en simple[3]. La même année, associé à son compatriote Albert Montañés, il remporte son premier tournoi ATP en double, à Doha.

Au Masters de Monte-Carlo 2014, il sort le numéro 5 mondial Tomáš Berdych en huitièmes de finale, et emporte le premier set face au numéro 2 mondial Novak Djokovic en quarts avant de s'incliner (6-4, 3-6, 1-6)[4].

Contrairement à beaucoup de joueurs espagnols de sa génération, Guillermo García-López semble aussi à l'aise sur terre battue que sur les autres surfaces, puisqu'il a remporté deux de ses cinq titres en simple sur dur, et atteint une finale sur herbe.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titres en simple (5)[modifier | modifier le code]

No Date[T 1] Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Finaliste Score
1 18/05/2009 Drapeau : Autriche Interwetten Austrian Open KitzbühelKitzbühel ATP 250 Terre (ext.) Drapeau : France Julien Benneteau 3-6, 7-61, 6-3 Parcours
2 27/09/2010 Drapeau : Thaïlande PTT Thailand OpenBangkok ATP 250 Dur (int.) Drapeau : Finlande Jarkko Nieminen 6-4, 3-6, 6-4 Parcours
3 07/04/2014 Drapeau : Maroc Grand-Prix Hassan IICasablanca ATP 250 Terre (ext.) Drapeau : Espagne Marcel Granollers 5-7, 6-4, 6-3 Parcours
4 02/02/2015 Drapeau : Croatie PBZ Zagreb IndoorsZagreb ATP 250 Dur (int.) Drapeau : Italie Andreas Seppi 7-64, 6-3 Parcours
5 20/04/2015 Drapeau : Roumanie BRD Nastase Tiriac TrophyBucarest ATP 250 Terre (ext.) Drapeau : République tchèque Jiří Veselý 7-65, 7-611 Parcours

Finales en simple (3)[modifier | modifier le code]

No Date[T 1] Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Vainqueur Score
1 12/06/2010 Drapeau : Royaume-Uni AEGON InternationalEastbourne ATP 250 Gazon (ext.) Drapeau : France Michaël Llodra 7-5, 6-2 Parcours
2 22/04/2013 Drapeau : Roumanie BRD Nastase Tiriac TrophyBucarest ATP 250 Terre (ext.) Drapeau : République tchèque Lukáš Rosol 6-3, 6-2 Parcours
3 16/09/2013 Drapeau : Russie St. Petersburg Open 2013Saint-Pétersbourg ATP 250 Dur (int.) Drapeau : Lettonie Ernests Gulbis 3-6, 6-4, 6-0 Parcours

Titres en double (2)[modifier | modifier le code]

No Date[T 1] Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Partenaire Finalistes Score
1 04/01/2010 Drapeau : Qatar Qatar ExxonMobil Open
 Doha
ATP 250 Dur (ext.) Drapeau : Espagne Albert Montañés Drapeau : République tchèque František Čermák
Drapeau : Slovaquie Michal Mertiňák
6-4, 7-5 Parcours
2 24/02/2014 Drapeau : Brésil Brasil Open
 São Paulo
ATP 250 Terre (int.) Drapeau : Autriche Philipp Oswald Drapeau : Colombie Juan Sebastián Cabal
Drapeau : Colombie Robert Farah
5-7, 6-4, [15-13] Parcours

Finales en double (5)[modifier | modifier le code]

No Date[T 1] Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Vainqueurs Partenaire Score
1 24/07/2006 Drapeau : Croatie Croatia Open Umag
 Umag
Int' Series Terre (ext.) Drapeau : République tchèque Jaroslav Levinský
Drapeau : République tchèque David Škoch
Drapeau : Espagne Albert Portas 6-4, 6-4 Parcours
2 16/07/2007 Drapeau : Allemagne MercedesCup
 Stuttgart
Int' Series Terre (ext.) Drapeau : République tchèque František Čermák
Drapeau : République tchèque Leoš Friedl
Drapeau : Espagne Fernando Verdasco 6-4, 6-4 Parcours
3 28/09/2009 Drapeau : Thaïlande PTT Thailand Open
 Bangkok
ATP 250 Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Eric Butorac
Drapeau : États-Unis Rajeev Ram
Drapeau : Allemagne Mischa Zverev 7-64, 6-3 Parcours
4 22/07/2013 Drapeau : Suisse Crédit Agricole Suisse Open Gstaad
 Gstaad
ATP 250 Terre (ext.) Drapeau : Royaume-Uni Jamie Murray
Drapeau : Australie John Peers
Drapeau : Espagne Pablo Andújar 6-3, 6-4 Parcours
5 05/07/2014 Drapeau : Allemagne MercedesCup
 Stuttgart
ATP 250 Terre (ext.) Drapeau : Pologne Mateusz Kowalczyk
Drapeau : Nouvelle-Zélande Artem Sitak
Drapeau : Autriche Philipp Oswald 6-2, 1-6, [10-7] Parcours

Parcours dans les tournois du Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
2004 2e tour (1/32) Drapeau : Espagne T. Robredo
2005 2e tour (1/32) Drapeau : États-Unis K. Kim 1er tour (1/64) Drapeau : Belgique O. Rochus 2e tour (1/32) Drapeau : Serbie-et-Monténégro N. Djokovic 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis R. Ginepri
2006 2e tour (1/32) Drapeau : France J. Benneteau 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne D. Ferrer 2e tour (1/32) Drapeau : Espagne D. Ferrer 1er tour (1/64) Drapeau : Pérou L. Horna
2007 2e tour (1/32) Drapeau : Croatie M. Ančić 2e tour (1/32) Drapeau : Argentine J.P. Brzezicki 1er tour (1/64) Drapeau : Italie S. Bolelli 1er tour (1/64) Drapeau : Russie I. Kunitsyn
2008 3e tour (1/16) Drapeau : France J-W. Tsonga 2e tour (1/32) Drapeau : Russie D. Toursounov 3e tour (1/16) Drapeau : Allemagne R. Schüttler 2e tour (1/32) Drapeau : Italie A. Seppi
2009 2e tour (1/32) Drapeau : Russie M. Safin 1er tour (1/64) Drapeau : Italie A. Seppi 2e tour (1/32) Drapeau : Suisse R. Federer 2e tour (1/32) Drapeau : Espagne T. Robredo
2010 1er tour (1/64) Drapeau : Suisse S. Wawrinka 2e tour (1/32) Drapeau : Pays-Bas T. de Bakker 1er tour (1/64) Drapeau : Allemagne T. Kamke 2e tour (1/32) Drapeau : Espagne N. Almagro
2011 3e tour (1/16) Drapeau : Royaume-Uni A. Murray 3e tour (1/16) Drapeau : Italie F. Fognini 2e tour (1/32) Drapeau : Slovaquie K. Beck 2e tour (1/32) Drapeau : France G. Simon
2012 1er tour (1/64) Drapeau : Kazakhstan M. Kukushkin 1er tour (1/64) Drapeau : France M. Llodra 2e tour (1/32) Drapeau : France J-W. Tsonga 2e tour (1/32) Drapeau : Italie F. Fognini
2013 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis R. Ram 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis J. Sock 1er tour (1/64) Drapeau : Allemagne D. Brown 1er tour (1/64) Drapeau : Argentine J.M. del Potro
2014 2e tour (1/32) Drapeau : France É. Roger-Vasselin 1/8 de finale Drapeau : France Gaël Monfils 1er tour (1/64) Drapeau : Serbie Dušan Lajović 2e tour (1/32) Drapeau : États-Unis Sam Querrey
2015 1/8 de finale Drapeau : Suisse S. Wawrinka 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis S. Johnson 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne Pablo Andújar
  • À droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
2004 1er tour (1/32)
Drapeau : Espagne J.C. Ferrero
Drapeau : Israël J. Erlich
Drapeau : Israël A. Ram
2005
2006 1er tour (1/32)
Drapeau : Espagne J.C. Ferrero
Drapeau : Allemagne M. Kohlmann
Drapeau : Allemagne A. Waske
2007 1er tour (1/32)
Drapeau : Allemagne T. Behrend
Drapeau : Suède J. Björkman
Drapeau : Biélorussie M. Mirnyi
2e tour (1/16)
Drapeau : Italie F. Volandri
Drapeau : Inde M. Bhupathi
Drapeau : République tchèque R. Štěpánek
1er tour (1/32)
Drapeau : Espagne F. Verdasco
Drapeau : États-Unis B. Bryan
Drapeau : États-Unis M. Bryan
2008 1er tour (1/32)
Drapeau : Espagne F. Verdasco
Drapeau : Pologne M. Fyrstenberg
Drapeau : Pologne M. Matkowski
1er tour (1/32)
Drapeau : Espagne I. Navarro
Drapeau : Suède J. Björkman
Drapeau : Zimbabwe K. Ullyett
2009 1er tour (1/32)
Drapeau : Roumanie V. Hănescu
Drapeau : Australie A. Coelho
Drapeau : Australie J. Sirianni
2e tour (1/16)
Drapeau : Argentine S. Roitman
Drapeau : Argentine J. Acasuso
Drapeau : Chili F. González
1er tour (1/32)
Drapeau : Espagne I. Navarro
Drapeau : Australie R. Junaid
Drapeau : Allemagne P. Marx
1/8 de finale
Drapeau : Belgique O. Rochus
Drapeau : États-Unis B. Bryan
Drapeau : États-Unis M. Bryan
2010 1er tour (1/32)
Drapeau : Espagne A. Montañés
Drapeau : Afrique du Sud W. Moodie
Drapeau : Belgique D. Norman
1er tour (1/32)
Drapeau : Espagne A. Montañés
Drapeau : Suède S. Aspelin
Drapeau : Australie P. Hanley
1er tour (1/32)
Drapeau : Espagne A. Montañés
Drapeau : Pologne M. Fyrstenberg
Drapeau : Pologne M. Matkowski
2011 1er tour (1/32)
Drapeau : Espagne A. Montañés
Drapeau : Pologne M. Fyrstenberg
Drapeau : Pologne M. Matkowski
1er tour (1/32)
Drapeau : Espagne A. Montañés
Drapeau : Allemagne D. Brown
Drapeau : Allemagne M. Kohlmann
1er tour (1/32)
Drapeau : Espagne A. Montañés
Drapeau : Brésil M. Melo
Drapeau : Brésil B. Soares
1er tour (1/32)
Drapeau : Espagne A. Montañés
Drapeau : Espagne M. Granollers
Drapeau : Espagne M. López
2012 2e tour (1/16)
Drapeau : Espagne P. Andújar
Drapeau : Pologne M. Fyrstenberg
Drapeau : Pologne M. Matkowski
1er tour (1/32)
Drapeau : Espagne P. Andújar
Drapeau : Pologne M. Fyrstenberg
Drapeau : Pologne M. Matkowski
1er tour (1/32)
Drapeau : Espagne P. Andújar
Drapeau : Russie M. Elgin
Drapeau : Ouzbékistan D. Istomin
2e tour (1/16)
Drapeau : Espagne P. Andújar
Drapeau : Mexique S. González
Drapeau : États-Unis S. Lipsky
2013 1er tour (1/32)
Drapeau : Espagne P. Andújar
Drapeau : Inde M. Bhupathi
Drapeau : Canada D. Nestor
1er tour (1/32)
Drapeau : Espagne A. Ramos
Drapeau : Allemagne A. Begemann
Drapeau : Allemagne M. Emmrich
1er tour (1/32)
Drapeau : Espagne P. Andújar
Drapeau : République tchèque F. Čermák
Drapeau : Slovaquie M. Mertiňák
1er tour (1/32)
Drapeau : Espagne P. Andújar
Drapeau : Allemagne C. Kas
Drapeau : Autriche O. Marach
2014 1/8 de finale
Drapeau : Espagne P. Carreño-Busta
Drapeau : Australie A. Bolt
Drapeau : Australie A. Whittington
2e tour (1/16)
Drapeau : Autriche P. Oswald
Drapeau : Espagne M. Granollers
Drapeau : Espagne M. López
1er tour (1/32)
Drapeau : Autriche P. Oswald
Drapeau : Allemagne A. Begemann
Drapeau : République tchèque L. Rosol
1/8 de finale
Drapeau : Autriche P. Oswald
Drapeau : États-Unis E. Butorac
Drapeau : Afrique du Sud R. Klaasen
2015 2e tour (1/16)
Drapeau : Espagne P. Carreño-Busta
Drapeau : Pakistan A.U.H. Qureshi
Drapeau : Serbie N. Zimonjić
1/8 de finale
Drapeau : France É. Roger-Vasselin
Drapeau : Croatie I. Dodig
Drapeau : Brésil M. Melo
2e tour (1/16)
Drapeau : Tunisie M. Jaziri
Drapeau : Nouvelle-Zélande M. Daniell
Drapeau : Brésil M. Demoliner
1er tour (1/32)
Drapeau : Espagne P. Carreño-Busta
Drapeau : Pologne M. Matkowski
Drapeau : Serbie N. Zimonjić
  • En dessous du résultat se trouve le nom du partenaire. À droite se trouvent les noms des ultimes adversaires.

Parcours dans les Masters 1000[modifier | modifier le code]

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Rome Hambourg puis Madrid[5] Canada Cincinnati Madrid puis Shanghai[6] Paris
2005 1er tour
Drapeau : France R. Gasquet
2006 2e tour
Drapeau : Croatie M. Ančić
2007 3e tour
Drapeau : États-Unis M. Russell
2e tour
Drapeau : Belgique O. Rochus
1/8 de finale
Drapeau : Allemagne P. Kohlschreiber
1er tour
Drapeau : Argentine J. Acasuso
2008 2e tour
Drapeau : Suisse R. Federer
1er tour
Drapeau : Allemagne N. Kiefer
2009 1er tour
Drapeau : États-Unis M. Russell
1er tour
Drapeau : Italie A. Seppi
1er tour
Drapeau : République tchèque T. Berdych
1er tour
Drapeau : France P-H. Mathieu
1/8 de finale
Drapeau : France J. Benneteau
1er tour
Drapeau : Espagne F. López
2010 1/8 de finale
Drapeau : Argentine J. Mónaco
2e tour
Drapeau : France J-W. Tsonga
1er tour
Drapeau : Allemagne P. Petzschner
1/8 de finale
Drapeau : Espagne F. Verdasco
1/8 de finale
Drapeau : France G. Monfils
1/4 de finale
Drapeau : Serbie N. Djokovic
2011 2e tour
Drapeau : États-Unis R. Harrison
2e tour
Drapeau : Afrique du Sud K. Anderson
2e tour
Drapeau : France R. Gasquet
1er tour
Drapeau : Belgique X. Malisse
1/8 de finale
Drapeau : Serbie N. Djokovic
1er tour
Drapeau : France J. Benneteau
2e tour
Drapeau : Espagne R. Nadal
2e tour
Drapeau : France J-W. Tsonga
2012 3e tour
Drapeau : États-Unis R. Harrison
2e tour
Drapeau : Serbie V. Troicki
2e tour
Drapeau : France G. Simon
2e tour
Drapeau : France G. Simon
1er tour
Drapeau : France J. Chardy
2013 1er tour
Drapeau : États-Unis J. Isner
2014 3e tour
Drapeau : Canada M. Raonic
1/4 de finale
Drapeau : Serbie N. Djokovic
2e tour
Drapeau : Japon K. Nishikori
1er tour
Drapeau : Tunisie M. Jaziri
1er tour
Drapeau : Royaume-Uni J. Ward
1er tour
Drapeau : France G. Simon
1er tour
Drapeau : Autriche J. Melzer
2015 2e tour
Drapeau : Australie T. Kokkinakis
3e tour
Drapeau : Argentine J. Mónaco
1/8 de finale
Drapeau : Espagne D. Ferrer
1er tour
Drapeau : Espagne F. Verdasco
  • En dessous du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Llodra, label vert », sur eurosport.fr (consulté le 2 octobre 2010)
  2. « Garcia-Lopez résiste au siège de Nadal », sur eurosport.fr (consulté le 2 octobre 2010)
  3. « Garcia-Lopez va au bout », sur eurosport.fr (consulté le 4 octobre 2010)
  4. « Novak Djokovic ne s'est pas amusé face à Garcia Lopez », sur liberation.fr (consulté le 18 avril 2014)
  5. L'ordre chronologique des Masters 1000 de Rome, de Hambourg (jusqu'en 2008) et de Madrid (depuis 2009) a changé au cours des ans.
  6. Les Masters 1000 de Madrid (2002-2008) et de Shanghai (depuis 2009) se sont succédé.
  1. a, b, c et d Pour chaque tournoi, la date indiquée correspond à la première journée, en général un lundi.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]