Fédération internationale de tennis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir FIT.

Fédération internationale de tennis
Image illustrative de l’article Fédération internationale de tennis

Sigle ITF
Sport(s) représenté(s) Tennis
Création 1913
Président David Haggerty (en)
Siège Londres, Royaume-Uni
Site internet itftennis.com

La Fédération internationale de tennis (FIT) (ou International Tennis Federation, ITF) est une association sportive internationale qui compte 210 fédérations nationales affiliées en 2013.

Historique[modifier | modifier le code]

Le Docteur Hans O. Behrens, en 1913 devenu alors le premier Président de la F.I.L-T.

L'idée de la création d'une instance internationale pour régir la pratique du tennis remonte à 1911[1]. L'initiative revient à trois hommes : l'américain Duane Williams, mort tragiquement lors du naufrage du Titanic en 1912, le suisse Charles Barde et français Henri Wallet. Fin octobre 1912, la commission centrale française de lawn-tennis sous la présidence de Wallet, organise une réunion au siège de l'USFSA dans le but de former une fédération internationale, en présence de délégués de l'Angleterre, de la Belgique, de l'Allemagne, de la Suède et de la Suisse. La création de cette entité a pour principal objectif d'unifier les règles de jeu, codifiées jusqu'à présent par la Lawn Tennis Association, règlementer l'organisation des grandes compétitions internationales et définir l'amateurisme[2]. En 1913, la Fédération reconnait officiellement l'organisation des trois Championnats du monde :

  • les championnats du monde sur herbe, organisés à perpétuité par la Lawn Tennis Association
  • les championnats du monde sur terre battue, organisés à l'origine pour quatre ans par la commission centrale de lawn-tennis de l'USFSA[3]
  • les championnats du monde sur courts couverts[4]
  • la Coupe Davis comme unique compétition internationale par équipe[5].

Initialement créée par quinze fédérations nationales[6] le 1er mars 1913 à Paris rue Duphot, l'International Lawn Tennis Federation (ILTF) (Fédération internationale de tennis sur gazon) est reconnue comme autorité organisatrice des compétitions de tennis sur herbe à travers le monde en 1924[7]. Aux 15 nations d'origines se joignent en 1914 la Norvège, le Canada et les États-Unis. Après la Première Guerre mondiale, la Fédération Internationale ne compte plus que 10 membres. Il est en effet décidé lors du congrès de 1919 que les fédérations nationales des Empires centraux seront radiées (Allemagne, Autriche et Hongrie)[8].

En 1922 a été créé une commission de codification des règles et on adopte la suppression du Challenge Round dans les Championnats du Monde[9]. Cinq nouveaux pays sont admis lors du congrès de l'année 1923 : la Nouvelle-Zélande, le Canada, la Yougoslavie, la Pologne et l'Argentine[10] et deux autres en 1924 (le Japon et la Roumanie), portant le total à 20 membres[11]. L'affiliation à la F.I.L.T donne théoriquement le droit de participer à la Coupe Davis. Six nouveaux pays dont l'Autriche et la Hongrie intègre la Fédération l'année suivante.

En 1927, un différend entre la Fédération internationale et le Comité international olympique portant notamment sur la participation de joueurs de tennis professionnels, a pour conséquence le retrait de l'ITF du programme olympique des Jeux de 1928 après avoir interdit à ses athlètes d'y participer[12].

Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle déménage de Paris à Roehampton, dans le sud-ouest de Londres.

En 1977, le terme lawn est abandonné, la majorité des compétitions se déroulant dorénavant sur d'autres surfaces.

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

La FIT est subdivisée en six fédérations continentales auxquelles elle délègue ses compétences sur leurs territoires respectifs :

Elle organise dans le monde entier nombre de tournois dits Futures. Les juniors y font souvent leurs armes, les meilleurs d'entre eux accédant aux circuits professionnels WTA (femmes) et ATP (hommes). Les tournois Futures féminins sont dotés de 10 000 à 100 000 dollars, quand leurs homonymes masculins offrent de 10 000 à 15 000 dollars. La raison est que le circuit masculin offre une catégorie intermédiaire supplémentaire de tournois, dits Challenger, organisés par l'ATP et dotés de 25 000 à 150 000 dollars.

L'ITF est responsable également de l'organisation des quatre tournois du Grand Chelem, mais aussi de la Fed Cup, de la Coupe Davis et de la Hopman Cup.

Au terme de chaque saison depuis 1978, l'association élit enfin des champions du monde, en simple et en double.

Fédérations nationales affiliées (liste non exhaustive)[modifier | modifier le code]

Membres-fondateurs de la Fédération internationale de tennis, le 1er mars 1913 à Paris, rue Duphot.

Dirigeants[modifier | modifier le code]

Les présidents successifs de la Fédération internationale de tennis. Avant 1938 principal (chairmen) et à partir de 1991 président et directeur général[13] :

Les secrétaires généraux successifs de la Fédération internationale de tennis puis directeurs des opérations à partir de 1987 et directeur exécutif à partir de 1998[13] :

Les trésoriers honoraires successifs de la Fédération internationale de tennis [13] :

  • 1913/1939 : Drapeau : France Robert Gallay
  • 1946/1963 : Drapeau : Royaume-Uni Clarence Sadd
  • 1963/1977 : Drapeau : Royaume-Uni H. J. Sargeant
  • 1977-2013[14] : Drapeau : Royaume-Uni David Jude

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. History, sur itftennis.com
  2. Une Fédération Internationale, sur Gil Blas, 31 janvier 1913
  3. G. Collot, Les épreuves officielles de la Fédération Internationale de lawn-tennis, sur Paris-Midi, 6 janvier 1914
  4. Les championnats du monde de tennis à Stockholm, sur Excelsior, 14 octobre 1913
  5. A la Fédération Internationale de Lawn-Tennis - Les trois championnats officiels, sur L'Écho d'Alger, 26 mai 1913
  6. Par ordre alphabétique : Afrique du Sud, Allemagne, Australasie (Australie et Nouvelle-Zélande), Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, France, Grande-Bretagne, Hongrie, Italie, Pays-Bas, Russie, Suède, Suisse
  7. “ILTF rules of lawn tennis”
  8. Lawn-tennis - Le congrès international, sur L'Intransigeant, 19 juin 1919
  9. Le Congrès international de Lawn-Tennis, sur Le Figaro, 18 mars 1922
  10. Le congrès de la Fédération internationale, Le Figaro, 17 mars 1923
  11. Lawn-Tennis - À la Fédération Internationale, Le Figaro, 3 avril 1924
  12. La participation de la Fédération Internationale de Lawn-Tennis, Le Temps, 14 août 1927
  13. a b et c Constitution, Statuts et Règlements de l'ITF
  14. Poste supprimé

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]