Ilie Năstase

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ilie Năstase
Image illustrative de l’article Ilie Năstase
Ilie Nastase lors de la Coupe Davis contre les Pays-Bas, le 18 mai 1973.
Carrière professionnelle
1969 (Pro indépendant) et 1974 (Pro) – Octobre 1985
Nationalité Drapeau de la Roumanie Roumanie
Naissance (76 ans)
Bucarest
Taille 1,80 m (5 11)
Prise de raquette Droitier, revers à une main
Gains en tournois 2 076 771 $
Hall of Fame Membre depuis 1991
Palmarès
En simple
Titres 87 dont 58 enregistrés à l'ATP
Finales perdues 38
Meilleur classement 1er (23/08/1973)
En double
Titres 55 dont 45 enregistrés à l'ATP
Finales perdues 41
Meilleur classement 10e (30/08/1977)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/32 V(1) F(2) V(1)
Double - V(1) V(1) V(1)
Mixte - - V(2) F(1)
Meilleurs résultats aux Masters
Simple V (4)

Ilie Năstase (iˈli.e nəsˈtase Écouter), né le à Bucarest, est un ancien joueur de tennis professionnel roumain.

Premier numéro 1 mondial du classement ATP, il remporta notamment l'US Open en 1972 et le tournoi de Roland-Garros en 1973. Il gagna 87 tournois (dont 57 tournois enregistrés par l'ATP) en simple et 55 en double messieurs (dont 47 enregistrés à l'ATP) au cours de sa carrière.

Năstase se distinguait sur le court par son sens du spectacle, n'hésitant ni à amuser le public ni à s'en prendre verbalement à l'arbitre, mais ses frasques étaient celles d'un grand joueur[non neutre]. Il fut le premier sportif professionnel à signer un contrat avec Nike en 1972.

Carrière[modifier | modifier le code]

Ilie Năstase commence sa carrière internationale en 1966, à vingt ans. Auparavant il n'a pas pu participer aux tournois de jeunes hors du rideau de fer. Par la suite il participe par contre à la Coupe Davis, avec son compatriote Ion Țiriac, où les professionnels sous contrat ne sont pas admis. Avec l'équipe de son pays, il dispute deux challenge-rounds en 1969 et en 1971 ainsi que la finale de 1972 mais ne remporte pas le trophée.

Năstase remporte son premier tournoi mineur à Cannes, le .

Il réussit sa première véritable performance en disputant la finale du tournoi de Stockholm, le , après avoir éliminé entre autres, Tony Roche et Stan Smith.

Il intègre le club des 20 meilleurs joueurs du monde dès 1970 : la plupart des spécialistes le classent autour de la 6e place derrière le quatuor australien constitué de Rod Laver-Ken Rosewall-John Newcombe-Tony Roche et l'Américain Arthur Ashe grâce à ses succès à l'Italian Open à Rome et à l'U.S. Indoor Open à Salisbury. Malgré les difficultés posées par l'administration roumaine, il joue également beaucoup en double, en particulier avec Ion Țiriac. Ensemble ils remportent le double messieurs à Roland Garros cette année-là. Même s'il est sorti au stade des quarts de finale en simple, l'histoire d'amour de Năstase avec le tournoi parisien vient de commencer.

En 1971, il atteint la finale du tournoi de Roland Garros. Dévalué par l'absence de 16 des 32 joueurs sous contrat avec la WCT, Il est battu en quatre sets par Jan Kodeš. À la suite d'une belle passe d'armes où les deux joueurs rivalisent d'adresse au filet et qui se termine par un plongeon du roumain, Kodes est mis à contribution pour enlever à coups de serviette la terre battue du polo de son adversaire. La réputation d'amuseur de Nastase est sans doute née ce jour-là. Il remporte aussi son premier Masters du Grand Prix où les « joueurs WCT » sont encore absents car ils sont obligés de participer d'abord à leur propre circuit WCT.

Les deux années suivantes, il atteint son apogée.

En 1972, il s'impose comme le deuxième joueur du monde (voir Joueurs de tennis numéros 1 mondiaux). Il s'incline face à Stan Smith 4-6, 6-3, 6-3, 4-6, 7-5 en finale de Wimbledon, tournoi interdit cette année-là à tous les joueurs WCT ; mais surtout il remporte l'U.S. Open qui est le seul tournoi de toute l'année où tous les meilleurs joueurs du monde sans exception participent. Il bat dans une finale mémorable Arthur Ashe (6-3, 3-6, 6-7, 6-4, 6-3) alors joueur WCT. En Coupe Davis, encore fermée aux joueurs WCT, Năstase gagne tous ses simples, à l'exception de celui qui l'oppose à Stan Smith en finale. Il remporte un deuxième Masters (comme en 1971 sans joueurs WCT) en battant pour la première fois de l'année Smith qui a donc gagné 4 rencontres sur 5 face au Roumain en 1972.

Ilie Năstase en 1973.
Timbre-poste roumain représentant Ilie Năstase (2004).

En 1973, Wimbledon (avec le boycott d'environ 80 joueurs de l'ATP et donc la présence d'uniquement 4 des 20 meilleurs joueurs du monde) et l'Open d'Australie avec seulement 2 des 20 meilleurs du monde ne méritent pas l'appellation de tournois du Grand Chelem : les 5 plus grandes épreuves de l'année sont l'U.S. Open, Roland Garros, le Masters (cette fois accessible à tous les joueurs), les finales WCT de Dallas (qui sont le « Masters du circuit WCT ») et la Coupe Davis pour la première fois ouverte à tous les joueurs y compris les professionnels sous contrat. En remportant deux de ses épreuves (Roland Garros et le Masters) plus quinze autres tournois soit 17 tournois (14 recensés par l'ATP plus Washington D.C., Istanbul, et Kingston), Ilie Năstase s'affirme comme le numéro 1 mondial incontestable en 1973. À Roland Garros notamment il est le premier à gagner le tournoi sans perdre une manche (Björn Borg l'imitera en 1978 et 1980) et notamment il remporte facilement la finale 6-3, 6-3, 6-0 contre le Yougoslave Pilic et entre dans la légende. Il réalise un triplé inédit dans l'ère Open en gagnant successivement Roland Garros-Rome-Tournoi du Queen's (les deux premiers tournois sur terre battue et le troisième sur gazon). En Coupe Davis il gagne 7 simples (dont 1 face à Tom Okker) sur 8, mais la Roumanie échoue en demi-finale. Dans les face-à-face il mène 1-0 face à Newcombe et partage les victoires, 1-1, avec Smith ses deux plus grands rivaux. Le « Bouffon de Bucarest », devient le joueur le plus populaire au sein du public, séduit par son style exubérant et son apparente décontraction, mais les joueurs, agacés par son attitude, le snobent pendant un an dans les vestiaires.

1974 est la première année du déclin malgré ses qualifications à la fois aux finales WCT à Dallas et au Masters du Grand Prix qu'il est le seul à réaliser cette année-là (Newcombe participe aux deux événements aussi mais est invité, en tant que joueur local, au Masters car il n'était pas qualifié). Comme d'habitude Năstase s'illustre au Masters, notamment dans sa demi-finale contre Newcombe (sur l'ensemble de leur carrière Năstase a battu Newcombe 4 fois sur 5 en ne perdant que la première confrontation en 1969). Le Roumain perd de justesse en finale au cinquième set face à Guillermo Vilas, l'Argentin disputant probablement le meilleur match de toute sa carrière.

Pour la cinquième année consécutive, Năstase dispute la finale du Masters 1975 (snobé pour la deuxième année de suite par Jimmy Connors) et remporte un 4e titre en jouant lui aussi dans ce tournoi probablement le meilleur match de sa carrière face à Björn Borg qu'il domine 6-2, 6-2, 6-1.

Dans la première moitié de 1976, Năstase remporte quatre tournois (Atlanta WCT, Avis Challenge Cup WCT, U.S. Open Indoor, et La Costa). Face aux tout meilleurs de l'époque il affiche un bilan strictement positif puisqu'il mène 2 matchs à 1 face à Connors, 1-0 face à Vilas, 1-0 face à Ashe (en finale de l'Avis Cup, tournoi WCT hors ATP) et 2-0 face à Borg (en demi-finale de l'Avis Challenge Cup WCT le et en exhibition à Copenhague le ). Mais il ne participe pas aux deux premiers, chronologiquement, tournois du Grand Chelem, à savoir l'Open d'Australie, boudé par les meilleurs, et Roland Garros car il ne s'est pas rendu compte que son contrat avec WTT l'empêche de disputer son tournoi préféré. Dans la deuxième moitié de l'année 1976 il dispute les deux autres tournois du Grand Chelem, qui sont les deux plus grands de l'époque à savoir Wimbledon et l'U.S. Open : il atteint respectivement la finale et la demi-finale, seulement battu par Björn Borg à chaque fois qui prend sa revanche des rencontres précédentes perdues face au Roumain. Năstase est généralement considéré par les spécialistes comme le 3e joueur du monde derrière Connors et Borg en 1976.

En 1977, les spécialistes classent Năstase entre la 10e et la 15e place mondiale (9e à l'ATP) grâce à ses quarts de finale à Wimbledon et à Roland Garros et à sa qualification aux finales de Dallas.

1978 est la dernière année où Năstase figure encore dans le Top 20, notamment grâce à sa victoire en huitièmes de finale sur le gazon de Wimbledon aux dépens du canonnier Roscoe Tanner avant de céder en quarts de finale du tournoi face à son vieux rival depuis ses débuts, le « Hollandais volant » (the Flying Dutchman), Tom Okker.

Par la suite, le Roumain décline régulièrement et ne remporte qu'occasionnellement de belles victoires comme celle sur Johan Kriek au troisième tour de l'US Open 1982.

Il prend sa retraite en au tournoi de Toulouse, à 39 ans, avant un baroud d'honneur en au tournoi challenger de Dijon.

Il est membre de l'International Tennis Hall of Fame depuis 1991.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Jeu[modifier | modifier le code]

Ilie Năstase fut capable de jouer tous les coups du tennis à part peut-être la volée qui était un peu faible mais à son apogée il compensa cette relative faiblesse par une rapidité extraordinaire sur le court et une superbe anticipation. Il fut un des rares joueurs sinon l'unique capable d'exécuter régulièrement des lobs d'attaque ou défensif des deux côtés du court à la fois en coup droit et en revers. Sa véritable faiblesse provenait de son mental avec des sautes de concentration ou des inhibitions lors de matchs à grand enjeu comme lors de son simple face à Stan Smith en finale de la Coupe Davis 1972 ou lors de sa deuxième finale à Wimbledon en 1976.

Équipier[modifier | modifier le code]

Ilie Năstase et Jimmy Connors jouèrent souvent ensemble en double au début des années 1970 et jouèrent souvent sur le circuit hivernal américain du promoteur et manager Bill Riordan.

Divers[modifier | modifier le code]

Ilie Năstase en 2009 à Roland-Garros.
  • Ilie Năstase fut le premier sportif professionnel à signer un contrat avec Nike en 1972[1].
  • Il entre en politique en 1990 et est candidat à la mairie de Bucarest en 1996, où il échoue[2]. Il revient vers le tennis et devient président de la Fédération roumaine de tennis[réf. nécessaire].
  • Ayant commencé le tennis au club militaire de Steaua, il progresse au fil de ses victoires dans la hiérarchie militaire roumaine, finissant avec le grade de major général. Il est retraité en 2008[2].
  • Il a vécu trente ans à Paris et ses cinq enfants y sont nés. Il vit depuis à Bucarest[2].
  • En 2004, il épouse en troisièmes noces le jeune mannequin roumain Amalia Teodorescu, de trente ans sa cadette. La soirée a eu lieu à Roland-Garros, la veille de la finale messieurs[réf. nécessaire].
  • Le mardi , il démissionne de son poste de président de la fédération roumaine de tennis à la suite de problèmes avec les journalistes roumains ainsi que la justice[réf. nécessaire].
  • En , l'International Tennis Federation (ITF) ouvre une enquête contre Ilie Năstase après ses propos sur la joueuse de tennis Serena Williams, qui attend son premier enfant avec son fiancé Alexis Ohanian. Capitaine de l’équipe de Roumanie de Fed Cup, Năstase avait déjà, en , accusé Serena Williams de se doper ; il se laisse de nouveau aller à un commentaire déplacé au sujet de la grossesse de l’Américaine, le vendredi à Constanta, dans l’est de la Roumanie, déclarant lors de la conférence de presse d'avant match avec la Grande-Bretagne, à propos de l'enfant à venir de Williams : « De quelle couleur sera-t-il ? Chocolat au lait ? ». Il est aussi l'auteur de remarques déplacées au sujet de la capitaine britannique, Anne Keothavong. Le lendemain, , il est exclu de la rencontre face à la Grande-Bretagne après plusieurs incidents et un « comportement anti-sportif » dénoncé par la fédération internationale. L'ex-gloire du tennis roumain s'en est pris à l'arbitre et à deux joueuses britanniques, provoquant une interruption du match. Son accréditation lui a été retirée et il ne pourra plus assister aux rencontres[3],[4],[5],[6].

Récompenses et hommages[modifier | modifier le code]

  • En 1969, 1972, 1974 et 1975, Ilie Năstase est élu « sportif roumain de l'année »[réf. nécessaire].
  • Dans les années 1980, l'équipementier allemand Adidas lui dédie un modèle de chaussure de tennis[7] ; ce modèle sera le plus contrefait au monde[réf. nécessaire].
  • En 1981, il reçoit le Prix Orange et le Prix Citron à Roland-Garros[8].
  • En 1990, il obtient, toujours à Roland-Garros, le Prix de la décennie. Ce trophée revient au joueur qui, sur dix ans, a su imposer son style et son talent tennistique, son fair-play, et dont le nom restera gravé dans le Grand Livre du tennis[réf. nécessaire].
  • En , il fait partie du top 10 des plus grands séducteurs au monde d'après le magazine Maxim : il est alors 6e avec près de 2 500 conquêtes supposées[9].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Parcours dans les tournois du Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open Open d'Australie
1966 3e tour (1/16) C. Drysdale 1er tour (1/64) T. Koch n.o.
1967 3e tour (1/16) J. Kodeš 1er tour (1/64) P. Curtis n.o.
1968 2e tour (1/32) D. Crealy n.o.
1969 1er tour (1/64) S. Matthews 3e tour (1/16) C. Graebner 1/8 de finale K. Rosewall n.o.
1970 1/4 de finale C. Richey 1/8 de finale C. Graebner n.o.
1971 Finale J. Kodeš 2e tour (1/32) G. Goven 3e tour (1/16) R. Carmichael n.o.
1972 2e tour (1/32) A. Panatta Finale S. Smith Victoire A. Ashe n.o.
1973 Victoire N. Pilić 1/8 de finale S. Mayer 2e tour (1/32) A. Pattison n.o.
1974 1/4 de finale H. Solomon 1/8 de finale D. Stockton 3e tour (1/16) R. Tanner n.o.
1975 3e tour (1/16) A. Panatta 2e tour (1/32) S. Stewart 1/4 de finale M. Orantes n.o.
1976 Finale B. Borg 1/2 finale B. Borg n.o.
1977 1/4 de finale B. Gottfried 1/4 de finale B. Borg 2e tour (1/32) C. Barazzutti
1978 n.o. 1/4 de finale T. Okker
1979 n.o. 1er tour (1/64) M. Orantes 2e tour (1/32) J. McEnroe
1980 n.o. 3e tour (1/16) P. Fleming 2e tour (1/32) H. Solomon
1981 n.o. 3e tour (1/16) T. Moor 1er tour (1/64) S. Mayer 1er tour (1/64) M. Purcell 1er tour (1/32) C. Lewis
1982 n.o. 2e tour (1/32) G. Forget 1er tour (1/64) L. Bourne 1/8 de finale J. Connors
1983 n.o. 3e tour (1/16) G. Vilas 1er tour (1/64) P. Fleming
1984 n.o. 1er tour (1/64) J. Higueras 1er tour (1/64) P. Cash
1985 n.o. 1er tour (1/64) M. Bauer

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Victoires : 2[modifier | modifier le code]

Année Date Nom et lieu du tournoi Surface Finaliste Score
1972 - US Open (Forest Hills) Gazon Arthur Ashe 3-6, 6-3, 6-7, 6-4, 6-3
1973 - Internationaux de France de tennis (Paris) Terre battue Nikola Pilić 6-3, 6-3, 6-0

Finales : 3[modifier | modifier le code]

Année Date Nom et lieu du tournoi Surface Vainqueur Score
1971 - Internationaux de France de tennis Terre battue Jan Kodeš 8-6, 6-2, 2-6, 7-5
1972 - Wimbledon Gazon Stan Smith 4-6, 6-3, 6-3, 4-6, 7-5
1976 - Wimbledon Gazon Björn Borg 6-4, 6-2, 9-7

En double[modifier | modifier le code]

Parcours en double à partir de 1968.

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open Open d'Australie
1968 1/2 finale
R. Emerson
R. Laver
n.o.
1969 1/2 finale
R. Emerson
R. Laver
1er tour (1/32)
G. Stilwell
Wooldridge
1er tour (1/32)
J. Kodeš
J. Kukal
n.o.
1970 Victoire
A. Ashe
C. Pasarell
1/2 finale
K. Rosewall
F. Stolle
1er tour (1/32)
P. Cornejo
J. Fillol
n.o.
1971 2e tour (1/32)
J. Spalding
K. West
1/4 de finale
Alexander
P. Dent
1/4 de finale
B. Hewitt
F. McMillan
n.o.
1972 2e tour (1/16)
Hombergen
B. Mignot
1/8 de finale
J. Gisbert
M. Orantes
1/2 finale
C. Drysdale
R. Taylor
n.o.
1973 Finale
Newcombe
T. Okker
Victoire
J. Cooper
N. Fraser
n.o.
1974 1/4 de finale
D. Crealy
O. Parun
1/2 finale
Newcombe
T. Roche
n.o.
1975 1/4 de finale
Gottfried
R. Ramírez
2e tour (1/16)
D. Crealy
N. Pilić
Victoire
T. Okker
M. Riessen
n.o.
1976 2e tour (1/16)
S. Ball
N. Pilić
2e tour (1/16)
P. Kronk
C. Letcher
n.o.
1977 1/2 finale
Gottfried
R. Ramírez
1978 n.o.
1979 n.o. 2e tour (1/16)
J. Fillol
Á. Fillol
1er tour (1/32)
Buehning
P. Rennert
1980 n.o. 1er tour (1/32)
B. Prajoux
F. González
1/8 de finale
Günthardt
F. Stolle
1981 n.o. 1/2 finale
Günthardt
B. Taróczy
2e tour (1/16)
Gottfried
R. Ramírez
1er tour (1/32)
Giammalva
Giammalva
1982 n.o. 1/8 de finale
Edmondson
B. Manson
2e tour (1/16)
K. Curren
S. Denton
1983 n.o. 1/8 de finale
E. Fromm
Glickstein
1er tour (1/32)
S. Mayer
F. Taygan
1984 n.o. 1/8 de finale
S. Stewart
Edmondson
1er tour (1/32)
J. Jones
K. Jones
1985 n.o. 2e tour (1/16)
S. Glickstein
Simonsson
1er tour (1/32)
S. Meister
C. Wittus

N.B. : le nom du ou de la partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Victoires : 3[modifier | modifier le code]

Année Date Nom et lieu du tournoi Surface Partenaire Finalistes Score
1970 - Internationaux de France de tennis Terre battue Ion Țiriac Arthur Ashe
Charlie Pasarell
6-2, 6-4, 6-3
1973 - Wimbledon Gazon Jimmy Connors John Cooper
Neale Fraser
3-6, 6-3, 6-4, 8-9, 6-1
1975 - US Open (Forest Hills) Terre battue Jimmy Connors Tom Okker
Marty Riessen
6-4, 7-6

Finales : 2[modifier | modifier le code]

Année Date Nom et lieu du tournoi Surface Partenaire Vainqueurs Score
1966 - Internationaux de France de tennis Terre battue Ion Țiriac Clark Graebner
Dennis Ralston
6-3, 6-3, 6-0
1973 - Internationaux de France de tennis Terre battue Jimmy Connors John Newcombe
Tom Okker
6-1, 3-6, 6-3, 5-7, 6-4

En double mixte[modifier | modifier le code]

Victoires : 2[modifier | modifier le code]

Année Date Nom et lieu du tournoi Surface Partenaire Finalistes Score
1970 - Wimbledon Gazon Rosemary Casals Olga Morozova
Alex Metreveli
6-3, 4-6, 9-7
1972 - Wimbledon Gazon Rosemary Casals Evonne Goolagong
Kim Warwick
6-4, 6-4

Finale : 1[modifier | modifier le code]

Année Date Nom et lieu du tournoi Surface Partenaire Vainqueurs Score
1972 - US Open (Forest Hills) Gazon Rosemary Casals Margaret Court
Marty Riessen
6-3, 7-5

Palmarès au Masters[modifier | modifier le code]

Victoires : 4[modifier | modifier le code]

Année Date Lieu du tournoi Surface Finaliste Score
1971 4- Paris Moquette Stan Smith 5-7, 7-6, 6-3
1972 - Barcelone Moquette Stan Smith 6-3, 6-2, 3-6, 2-6, 6-3
1973 4- Boston Moquette Tom Okker 6-3, 7-5, 4-6, 6-3
1975 - Stockholm Dur (int.) Björn Borg 6-2, 6-2, 6-1

Finale : 1[modifier | modifier le code]

Année Date Lieu du tournoi Surface Vainqueur Score
1974 10- Melbourne Gazon Guillermo Vilas 7-6, 6-2, 3-6, 3-6, 6-4

Détail de ses performances en Grand Chelem et au Masters[modifier | modifier le code]

Tournoi 1966 1967 1968 1969 1970 1971 1972 1973 1974 1975 1976 1977 1978 1979 1980 1981 1982 1983 1984 1985 Carrière V-D
Open d'Australie - - - - - - - - - - - - - - - 1T - - - - 0 0-1
Internationaux de France de tennis 3T 3T 2T 1T QF F 2T V QF 3T - QF - 1T - 3T 2T 3T 1T - 1 37-15
Wimbledon 1T 1T - 3T 4T 2T F 4T 4T 2T F QF QF - 3T 1T 1T - - - 0 35-15
US Open - - - 4T - 3T V 2T 3T QF DF 2T - 2T 2T 1T 4T 1T 1T 1T 1 30-14
Masters - - - - - V V V F V - - - - - - - - - - 4 22-3

Titres[modifier | modifier le code]

Sources : ATP[11]; Michel Sutter[a], Vainqueurs Winners 1946-2003, Paris 2003; John Barrett editor, World of Tennis Yearbooks, London 1977; Joe McCauley in Mr Nastase : The Autobiography by Ilie Nastase, Debbie Beckerman, 2004; ATP Official Guide to Professional Tennis 2004 (page G18).

Le terme de Challenger n'ayant pas existé avant les années 1980 et ayant été adopté par l'ATP pour les tournois secondaires depuis 1978[Quand ?], il n'a quasiment pas existé pendant la carrière de Năstase : l'expression utilisée ici sera « tournoi mineur ».

Il existe une petite controverse sur une victoire de Nastase en 1969 : selon Sutter il a remporté le tournoi de Denver et selon McCauley le tournoi d'Ancona.

Titres en simple (1967-1978) : 87[modifier | modifier le code]

Titres en simple ATP : 59[modifier | modifier le code]

  • (58 recensés par le site Web de l'ATP et *1 figurant dans l'ATP Player's Guide.)
Année Date Nom et lieu du tournoi Surface Finaliste Score
1 1969 10- * Barranquilla Colombia International (Colombie) Terre battue Jan Kodeš 6-4, 6-4, 8-10, 2-6, 6-3
2 1970 15- Salisbury U.S. National Indoor (États-Unis) Moquette Cliff Richey 6-8, 3-6, 6-4, 9-7, 6-0
3 1970 20- Rome Italian Championships (Italie) Terre battue Jan Kodeš 6-3, 1-6, 6-3, 8-6
4 1971 3- Richmond WCT Fidelity Tournament(États-Unis) Dur (int.) Arthur Ashe 3-6, 6-2, 6-4
5 1971 1- Hampton U.S. National Indoor (États-Unis) Dur (int.) Clark Graebner 7-5, 6-4, 7-6
6 1971 -4 avr. Nice International Championships (France) Terre battue Jan Kodeš 10-8, 11-9, 6-1
7 1971 5- Monte Carlo Open (France) Terre battue Tom Okker 3-6, 8-6, 6-1, 6-1
8 1971 5- Bastad Swedish Open Championships (Suède) Terre battue Jan Leschly 6-7, 6-2, 6-1, 6-4
9 1971 23- Tournoi de tennis de Wembley (Londres) British Indoor (Angleterre) Dur (int.) Rod Laver 3-6, 6-3, 3-6, 6-4, 6-4
10 1971 4- Paris Masters (France) Moquette Stan Smith 5-7, 7-6, 6-3
11 1972 3- Baltimore International Indoor (États-Unis) Dur (int.) Jimmy Connors 1-6, 6-4, 7-6
12 1972 -1er février Omaha Nesbraka International (États-Unis) Dur (int.) Ion Țiriac 7-5, 6-3
13 1972 - Monte Carlo Open (France) Terre battue František Pala 6-1, 6-0, 6-3
14 1972 10- Madrid Melia Trophy (Espagne) Terre battue František Pala 6-0, 6-0, 6-1
15 1972 17- Nice International Championships (France) Terre battue Jan Kodeš 6-0, 6-4, 6-3
16 1972 26- Düsseldorf Open (Allemagne) Terre battue Jürgen Fassbender 6-0, 6-2, 6-3
17 1972 14- Toronto Rothmans Canadian Open (Canada) Dur Andrew Pattison 6-4, 6-3
18 1972 21- South Orange Eastern Grass Court (États-Unis) Gazon Manuel Orantes 6-4, 6-4
19 1972 -10 sep. US Open (Forest Hills) (États-Unis) Gazon Arthur Ashe 3-6, 6-3, 6-4, 6-3
20 1972 11- Seattle Rainier International (États-Unis) Au Tom Gorman 6-4, 3-6, 6-3
21 1972 13- Londres Dewar Cup (Angleterre) Moquette Tom Gorman 6-4, 6-3
22 1972 28 nov-2 déc. Barcelone Masters (Espagne) Moquette Stan Smith 6-3, 6-2, 3-6, 2-6, 6-3
23 1973 23- Omaha Nebraska International (États-Unis) Dur (int.) Jimmy Connors 5-0, ab.
24 1973 12- Calgary Indoor Championships (Canada) Moquette Paul Gerken 6-4, 7-6
25 1973 19- * Washington Indoor Equity Open (États-Unis) Moquette Jimmy Connors 4-6, 6-4, 6-2, 5-7, 6-2
26 1973 2- Barcelone Rothmans Championships (Espagne) Terre battue Adriano Panatta 6-1, 3-6, 6-1, 6-2
27 1973 16- Monte Carlo Craven Championships (France) Terre battue Björn Borg 6-4, 6-1, 6-2
28 1973 23- Madrid Rothmans Championships (Espagne) Terre battue Adriano Panatta 6-3, 7-6, 5-7, 6-1
29 1973 - Florence Dunhill Championships (Italie) Terre battue Adriano Panatta 6-3, 3-6, 0-6, 7-6, 6-4
30 1973 - Roland-Garros (France) Terre battue Nikola Pilić 6-3, 6-3, 6-0
31 1973 2- Rome Italian Championships (Italie) Terre battue Manuel Orantes 6-1, 6-1, 6-1
32 1973 18- Tournoi de tennis du Queen's (Londres) Grass Court (Angleterre) Gazon Roger Taylor 9-8, 6-3
33 1973 9- Gstaad Swiss Open Championships (Suisse) Terre battue Roy Emerson 6-4, 6-3, 6-3
34 1973 6- Cincinnati Western Championships (États-Unis) Dur Manuel Orantes 5-7, 6-3, 6-4
35 1973 8- Barcelone Spanish Championships (Espagne) Terre battue Manuel Orantes 2-6, 6-1, 8-6, 6-4
36 1973 29 oct-4 nov. Paris Indoor Jean Becker Open (France) Moquette Stan Smith 4-6, 6-1, 3-6, 6-0, 6-2
37 1973 4- Boston Masters (États-Unis) Moquette Tom Okker 6-3, 7-5, 4-6, 6-3
38 1974 - Richmond WCT Fidelity Tournament (États-Unis) Moquette (ext.) Tom Gorman 6-2, 6-3
39 1974 11- Washington/WCT (États-Unis) Moquette Tom Okker 6-3, 6-3
40 1974 20- Bournemouth Rothmans Open (Angleterre) Terre battue Paolo Bertolucci 6-1, 6-3, 6-2
41 1974 9- Cedar Grove Perspectus Classic (États-Unis) Au Juan Gisbert 6-4, 7-6
42 1974 7- Madrid Melia Trophy (Espagne) Terre battue Björn Borg 6-4, 5-7, 6-2, 4-6, 6-4
43 1974 14- Barcelone Spanish Open (Espagne) Terre battue Manuel Orantes 8-6, 9-7, 6-3
44 1975 7- Barcelone Catalunya Championships (Espagne) Terre battue Juan Gisbert 6-1, 7-5, 6-2
45 1975 14- Valence Valencia International (Espagne) Terre battue Manuel Orantes 6-3, 6-0
46 1975 21- Madrid International (Espagne) Terre battue Manuel Orantes 7-6, 6-1, 2-6, 6-3
47 1975 19- South Orange Tennis Week Open (États-Unis) Terre battue Bob Hewitt 7-6, 6-1
48 1975 30 nov-7 déc. Stockholm Masters (Suède) Dur (int.) Björn Borg 6-2, 6-2, 6-1
49 1976 14- Atlanta/WCT Phoenix Cup (États-Unis) Moquette Jeff Borowiak 6-2, 6-4
50 1976 14- Salisbury U.S. National Indoor (États-Unis) Moquette Jimmy Connors 6-2, 6-3, 7-6
51 1976 16- La Costa Celebrity-Pro (États-Unis) Dur Jimmy Connors 4-6, 6-0, 6-1
52 1976 - Honolulu/WCT Avis Challenge Cup (États-Unis) Dur Arthur Ashe 6-3, 1-6, 6-7, 6-3, 6-1
53 1976 9- Myrtle Beach Pepsi Grand Slam (États-Unis) Terre battue Manuel Orantes 6-4, 6-3
54 1976 23- South Orange Tennis Week Open (États-Unis) Terre battue Roscoe Tanner 6-4, 6-2
55 1976 13- Las Vegas/WCT Challenge Cup (États-Unis) Dur Jimmy Connors 3-6, 7-6, 6-4, 7-5
56 1977 8- Mexico/WCT Copa Old Spice (Mexique) Dur Wojtek Fibak 4-6, 6-2, 7-6
57 1977 26 sep-2 oct. Aix-en-Provence Gold Racquet (France) Terre battue Guillermo Vilas 6-1, 7-5 ab.
58 1978 - Miami Coca Cola Tennis Classic (États-Unis) Terre battue Tom Gullikson 6-3, 7-5
59 1978 12- Montego Bay/WCT Challenge Cup (Jamaïque) Dur Peter Fleming 2-6, 5-6, 6-2, 6-4, 6-4

Titres en simple non recensés par l'ATP : 28[modifier | modifier le code]

Année Date Nom et lieu du tournoi Surface Finaliste Score
1 1967 10- Cannes - Cannes Carlton (France)[12],[13] Terre battue Petre Marmureanu 7-5, 4-6, 6-2
2 1967 9- Travemünde Germany International (Allemagne) Terre battue Jan Leschly 6-4, 6-3, 6-2
3 1968 13- Viareggio International Championships (Italie) Terre battue Boro Jovanović 5-7, 8-6, 6-0, 6-3
4 1968 2- Bucarest Romania Championships (Roumanie) Terre battue John Alexander 6-4, 11-9, 6-2
5 1969 1- Madras Visakhapatnam International (Inde) ? Premjit Lall 4-6, 6-2, 6-3, 7-5
6 1969 6- New Delhi Indian National Tennis (Inde) ? Premjit Lall 6-4, 6-2, 4-6, 6-4
7 1969 20- Gauhati Assam International Tennis (Inde) ? Tadeusz Nowicki 6-4, 2-6, 6-1
8 1969 1- Travemünde Germany International (Allemagne) Terre battue István Gulyás 6-2, 7-5, 1-6, 2-6, 6-4
9 1969 22- La Corogne Galicia International (Espagne) Terre battue Manuel Orantes 4-6, 6-4, 6-2, 11-9
10 1969 12- Budapest Hungary International (Hongrie) Terre battue István Gulyás 9-7, 6-4, 6-2
11 1969 14- Denver Colorado Invitational (États-Unis) Moquette Stan Smith 6-4, 7-5
12 1970 - Naples International Championships (Italie) Terre battue Martin Mulligan 6-1, 4-6, 6-4, 6-3
13 1970 20-23 déc. Ancône Ancona Indoor Championships (Italie) Moquette Željko Franulović 6-1, 6-4
14 1971 26 jan-1er fév. Omaha Nebraska International (États-Unis) Dur (int.) Cliff Richey 6-4, 6-3, 6-1
15 1971 3- Istanbul Turkish International Championships (Turquie) Terre battue ? Andrew Pattison 6-4, 6-4, 11-9
16 1973 24- Istanbul Turkish International Championships (Turquie) Terre battue ? Juan Gisbert 6-2, 3-6, 6-3, 6-2
17 1973 10-14 déc. Kingston Rothmans Tennis International (Jamaïque) Dur Brian Gottfried 6-1, 6-7, 6-3
18 1974 - Portland Downeast Classic (États-Unis) Moquette Roger Taylor 4-6, 6-1, 6-4
19 1974 29 oct-1er nov. Hilton Head/WITC (États-Unis) Terre battue Björn Borg 7-6, 6-3
20 1975 1- Utrecht Amro Invitational Round Robin (Pays-Bas) Moquette Marty Riessen (2) ?
21 1975 20- Hilton Head/WITC (États-Unis) Terre battue Rod Laver 5-7, 7-6, 6-4
22 1975 22- Graz Austria Indoor Invitational (Autriche) Moquette Tom Okker ?
23 1975 25- Helsinki Tennis Tournament Open (Finlande) Moquette Wojtek Fibak 7-5, 4-6, 6-2
24 1975 8- Uppsala Swedish International Tournament (Suède) Moquette Wojtek Fibak 7-6, 7-5
25 1976 30 sep-3 oct. Caracas Round Robin Invitation (Venezuela) T Jimmy Connors (2) 6-3, 6-1
26 1976 28- Buenos Aires The Obras 76 Round Robin (Argentine) Terre battue Guillermo Vilas (2) 7-5, 7-6
27 1977 5- Rotterdam World Star Pro Tennis (Pays-Bas) Moquette Vitas Gerulaitis 6-2, 6-2
28 1978 7- Francfort Cup Invitational (Allemagne) Moquette Vitas Gerulaitis 6-7, 6-3, 2-6, 6-1, 6-4

Finales en simple perdues : 38[modifier | modifier le code]

  • (35 recensées par le site Web de l'ATP et 3* figurant dans l'ATP Player's Guide.)
Année Date Nom et lieu du tournoi Surface Vainqueur Score
1 1969 24-29 nov. Stockholm Open (Suède) Dur (int.) Nikola Pilić 6-4 4-6 6-2
2 1970 12- * Bruxelles Belgian Indoor Championships (Belgique) Moquette Tom Okker 6-3 6-4 0-6 4-6 6-4
3 1970 11- Hambourg German Open (Allemagne) Terre battue Tom Okker 4-6 6-3 6-3 6-4
4 1971 23 fév-1er mars Macon Invitational (États-Unis) Moquette Željko Franulović 6-4 7-5 5-7 3-6 7-6
5 1971 3- * Madrid International (Espagne) Terre battue Ion Țiriac 7-5 6-1 6-0
6 1971 17- Bruxelles Belgian Indoor Championships (Belgique) Moquette Cliff Drysdale 6-0 6-1 7-5
7 1971 - Roland-Garros Internationaux de France de tennis (France) Terre battue Jan Kodeš 8-6 6-2 2-6 7-5
8 1971 25 nov-1er déc. Buenos Aires South American Open (Argentine) Terre battue Željko Franulović 6-3 7-6 6-1
9 1972 13- Salisbury U.S. National Indoor (États-Unis) Dur (int.) Stan Smith 5-7 6-2 6-3 6-4
10 1972 28 fév- Hampton National Indoor Championships (États-Unis) Dur (int.) Stan Smith 6-3 6-2 6-7 6-4
11 1972 - Wimbledon Internationaux de Grande-Bretagne (Angleterre) Gazon Stan Smith 4-6 6-3 6-3 4-6 7-5
12 1972 10- Bastad Swedish Open Championships (Suède) Terre battue Manuel Orantes 6-4 6-3 6-1
13 1973 26 fév- Hampton Coliseum Mall International (États-Unis) Dur (int.) Jimmy Connors 4-6 6-3 7-5 6-3
14 1973 7- Bournemouth British Hard Court (Angleterre) Terre battue Adriano Panatta 6-8 7-5 6-3 8-6
15 1973 12-17 nov. Londres Dewar Cup (Angleterre) Moquette Tom Okker 6-3 6-4
16 1974 11- Toronto/WCT Rothmans Championships (Canada) Moquette Tom Okker 7-6 6-2
17 1974 4- Hampton Coliseum Mall International (États-Unis) Moquette Jimmy Connors 6-4 6-4
18 1974 8- Monte Carlo/WCT Open (France) Terre battue Andrew Pattison 5-7 6-3 6-4
19 1974 - Rome Italian Championships (Italie) Terre battue Björn Borg 6-3 6-4 6-2
20 1974 10- Masters Melbourne (Australie) Gazon Guillermo Vilas 7-6 6-2 3-6 3-6 6-4
21 1975 3- Bâle Swiss Indoor (Suisse) Moquette Jiří Hřebec 6-1 7-6 2-6 6-3
22 1975 - Tucson American Airlines Tennis (États-Unis) Dur John Alexander 7-5 6-2
23 1975 - Louisville First National Tennis Classic (États-Unis) Terre battue Guillermo Vilas 6-4 6-3
24 1975 11- Toronto Canadian Open (Canada) Dur Manuel Orantes 7-6 6-0 6-1
25 1976 25 jan-1er fév. Baltimore International (États-Unis) Dur (int.) Tom Gorman 7-5 6-3
26 1976 8- Hampton Coliseum Mall International (États-Unis) Moquette Jimmy Connors 6-2 6-2 6-2
27 1976 - Caracas/WCT Altamira International (Venezuela) Terre battue Raúl Ramírez 6-3 6-4
28 1976 20- Stockholm/WCT Opel Championships (Suède) Moquette Wojtek Fibak 6-4 7-6
29 1976 - Wimbledon Internationaux de Grande-Bretagne (Angleterre) Gazon Björn Borg 6-4 6-2 9-7
30 1976 7- Hong Kong Classic (Chine) Dur Ken Rosewall 1-6 6-4 7-6 6-0
31 1977 21- Rotterdam/WCT ABN World Tennis (Pays-Bas) Moquette Dick Stockton 2-6 6-3 6-3
32 1977 19- Virginia Beach Classic (États-Unis) Terre battue Guillermo Vilas 6-2 4-6 6-2
33 1978 17- Houston/WCT River Oaks Bank (États-Unis) Terre battue Brian Gottfried 3-6 6-2 6-1
34 1978 10- Forest Hills/WCT Invitational (États-Unis) Terre battue Vitas Gerulaitis 6-2 6-0
35 1978 9- Barcelone International of Spain (Espagne) Terre battue Balázs Taróczy 1-6 7-5 4-6 6-3 6-4
36 1979 13- Cleveland Gray International (États-Unis) Dur Stan Smith 7-6 7-5
37 1981 16- Nancy Open de Lorraine (France) Dur (int.) Pavel Složil 6-2 7-5
38 1981 16-22 nov. Bologne Italian Indoor Championships (Italie) Moquette Sandy Mayer 7-5 6-3

Finale en simple non terminée ou annulée : 1[modifier | modifier le code]

Année Date Nom et lieu du tournoi Surface Adversaire Score
1 1976 14- Nottingham John Player (Angleterre) Gazon Jimmy Connors Finale annulée pour cause de forte pluie.

Finales en simple perdues non recensées par l'ATP : 18[modifier | modifier le code]

Année Date Nom et lieu du tournoi Surface Vainqueur Score
1 1967 13- Alexandrie International of Egypt (Égypte) Terre battue Jaime Pinto Bravo 9-7 2-6 6-8 6-3 7-5
2 1967 3- Cannes - Cannes L.T.C. (France)[14] Terre battue Jan Kodeš 6-0 6-1
3 1967 9- ? Riccione Rimini Championships (Italie) Terre battue Ion Țiriac 8-6 9-7 8-6
4 1968 3- ? Rome Parioli Championships (Italie) Terre battue Ion Țiriac 9-7 6-3 6-4
5 1968 - Reggio de Calabre International (Italie) Terre battue Marty Riessen 3-6 3-6 6-3 6-4 6-2
6 1969 14- Palerme Sicily Championships (Italie) Terre battue Ion Țiriac 4-6 6-0 6-2 2-6 6-2
7 1970 6- Palerme Sicily Championships (Italie) Terre battue István Gulyás 6-1 6-4 6-4
8 1975 13- Charlotte The Carolinas International (États-Unis) Terre battue Vijay Amritraj 3-6 7-5 6-4
9 1976 14- Guadalajara Jalisco Tennis Invitational (Mexique) Terre battue Björn Borg (1) 6-3 7-5
10 1976 17- Mexico Marlboro Tennis Invitational (Mexique) Terre battue Björn Borg (1) 7-6 0-6 6-1
11 1977 23- Rye (Wetschester Country Club) (États-Unis) Terre battue Guillermo Vilas 6-2 6-0
12 1977 28- Caracas The Super Tennis 77 (Venezuela) Terre battue Guillermo Vilas 6-2 6-2
13 1977 24- Tokyo Gunze Invitation (Japon) Moquette Ken Rosewall 4-6 7-6 6-4
14 1978 21- Tokyo Gunze Invitation (Japon) Moquette Jimmy Connors 6-2 6-4
15 1979 25- Aix-en-Provence Invitational Tournament (France) Dur Guillermo Vilas 6-4 6-4
16 1979 25- Essen Gruga Hall International (Allemagne) Terre battue Björn Borg 6-1 6-4
17 1980 24- Dubaï Golden Tennis Tournament (Dubaï) Dur Wojtek Fibak 3-6 7-6 6-4
18 1981 26- White Plains AMF Head Cup (États-Unis) Dur Ivan Lendl Forfait

Titres en double : 55[modifier | modifier le code]

  • (45 recensés par le site Web de l'ATP, *7 figurant dans l'ATP Player's Guide et **1 figurant sur le site Web de l'ITF.)
Année Nom et lieu du tournoi Surface Partenaire Finalistes Score
1 1969 ** Bastad (Suède) Terre battue Ion Țiriac Manuel Orantes
Manuel Santana
6-3 6-4
2 1970 Philadelphie (États-Unis) Moquette Ion Țiriac Arthur Ashe
Dennis Ralston
6-4 6-3
3 1970 Rome (Italie) Terre battue Ion Țiriac Bill Bowrey
Owen Davidson
0-6 10-8 6-3 6-8 6-1
4 1970 * Bruxelles (Belgique) Moquette Ion Țiriac Bill Bowrey
Marty Riessen
?
5 1970 Internationaux de France de tennis French Open (France) Terre battue Ion Țiriac Arthur Ashe
Charlie Pasarell
6-2 6-4 6-3
6 1970 Cincinnati (États-Unis) Terre battue Ion Țiriac Bob Hewitt
Frew McMillan
6-3 6-4
7 1971 Hampton (États-Unis) Dur (int.) Ion Țiriac Clark Graebner
Thomaz Koch
6-4 4-6 7-5
8 1971 * Nice (France) Terre battue Ion Țiriac Pierre Barthes
François Jauffret
6-3 6-3
9 1971 Monte Carlo (Monaco) Terre battue Ion Țiriac Tom Okker
Roger Taylor
1-6 6-3 6-3 8-6
10 1971 * Bastad (Suède) Terre battue Ion Țiriac Jaime Pinto Bravo
Butch Seewagen
7-6 6-1
11 1971 Buenos Aires (Argentine) Terre battue Željko Franulović Patricio Cornejo
Jaime Fillol
6-4 6-4
12 1972 * Omaha (États-Unis) Dur (int.) Ion Țiriac Andrés Gimeno
Manuel Orantes
?
13 1972 Kansas City (États-Unis) Moquette Ion Țiriac Andrés Gimeno
Manuel Orantes
6-7 6-4 7-6
14 1972 Hampton (États-Unis) Dur (int.) Ion Țiriac Andrés Gimeno
Manuel Orantes
7-5 7-5
15 1972 Madrid (Espagne) Terre battue Stan Smith Andrés Gimeno
Manuel Orantes
6-3 6-4 6-4
16 1972 Rome (Italie) Terre battue Ion Țiriac Lew Hoad
Frew McMillan
3-6 3-6 6-4 6-3 5-3 ab.
17 1972 Hambourg (Allemagne) Terre battue Jan Kodeš Bob Hewitt
Frew McMillan
4-6 6-0 3-6 6-2 6-2
18 1972 Toronto (Canada) Terre battue Ion Țiriac Jan Kodeš
Jan Kukal
7-6 6-3
19 1973 Calgary (Canada) Moquette Mike Estep Szabolcz Baranyi
Péter Szőke
6-7 7-5 6-3
20 1973 Salisbury (États-Unis) Dur (int.) Clark Graebner Jürgen Fassbender
Juan Gisbert
2-6 6-4 6-3
21 1973 Hampton (États-Unis) Dur (int.) Clark Graebner Jimmy Connors
Ion Țiriac
6-2 6-1
22 1973 Monte Carlo (Monaco) Terre battue Juan Gisbert Georges Goven
Patrick Proisy
6-2 6-2 6-2
23 1973 * Madrid (Espagne) Terre battue Rolf Norberg Juan Gisbert
Manuel Orantes
?
24 1973 * Bournemouth (Angleterre) Terre battue Juan Gisbert Adriano Panatta
Ion Țiriac
6-4 8-6
25 1973 Wimbledon (Angleterre) Gazon Jimmy Connors John Cooper
Neale Fraser
3-6 6-3 6-4 8-9 6-1
26 1973 South Orange (États-Unis) Dur Jimmy Connors Pancho Gonzales
Tom Gorman
6-7 6-3 6-2
27 1973 Barcelone (Espagne) Terre battue Tom Okker Antonio Muñoz
Manuel Orantes
4-6 6-3 6-2
28 1973 Madrid (Espagne) Terre battue Tom Okker Robert Carmichael
Frew McMillan
6-3 6-0
29 1973 Paris Indoor (France) Dur (int.) Juan Gisbert Arthur Ashe
Roscoe Tanner
6-2 4-6 7-5
30 1973 Stockholm (Suède) Dur (int.) Jimmy Connors Robert Carmichael
Frew McMillan
6-3 6-7 6-2
31 1974 Bournemouth (Angleterre) Terre battue Juan Gisbert Corrado Barazzutti
Paolo Bertolucci
6-4 6-2 6-0
32 1974 Indianapolis (États-Unis) Terre battue Jimmy Connors Jürgen Fassbender
Hans-Jürgen Pohmann
6-7 6-3 6-4
33 1974 Barcelone (Espagne) Terre battue Juan Gisbert Manuel Orantes
Guillermo Vilas
3-6 6-0 6-2
34 1974 Londres Dewar Cup (Angleterre) Moquette Jimmy Connors Brian Gottfried
Raúl Ramírez
3-6 7-6 6-3
35 1975 Salisbury (États-Unis) Moquette Jimmy Connors Jan Kodeš
Roger Taylor
7-6 6-2
36 1975 South Orange (États-Unis) Terre battue Jimmy Connors Dick Crealy
John Lloyd
6-2 6-3
37 1975 US Open (Forest Hills)
(États-Unis)
Terre battue Jimmy Connors Tom Okker
Marty Riessen
6-4 7-6
38 1975 * Hamilton (Bermudes) Terre battue Jimmy Connors Vitas Gerulaitis
Sandy Mayer
?
39 1975 Madrid (Espagne) Terre battue Jan Kodeš Juan Gisbert
Manuel Orantes
7-6 4-6 9-7
40 1976 Stockholm/WCT (Suède) Moquette Alex Metreveli Tom Okker
Adriano Panatta
6-4 7-5
41 1977 Saint Louis/WCT (États-Unis) Moquette Adriano Panatta Vijay Amritraj
Dick Stockton
6-4 3-6 7-6
42 1977 Londres/WCT (Angleterre) Dur (int.) Adriano Panatta Mark Cox
Eddie Dibbs
7-6 6-7 6-3
43 1977 Houston/WCT (États-Unis) Dur Adriano Panatta John Alexander
Phil Dent
6-3 6-4
44 1977 Aix-en-Provence (France) Terre battue Ion Țiriac Patrice Dominguez
Rolf Norberg
1-6 7-5 6-3 6-3
45 1979 Sarasota (États-Unis) Moquette Steve Krulevitz John James
Keith Richardson
7-6 6-3
46 1979 Monte Carlo (Monaco) Terre battue Raúl Ramírez Víctor Pecci
Balázs Taróczy
6-3 6-4
47 1979 Cincinnati (États-Unis) Dur Brian Gottfried Robert Lutz
Stan Smith
1-6 6-3 7-6
48 1979 Atlanta (États-Unis) Dur Raymond Moore Steve Docherty
Eliot Teltscher
6-4 6-2
49 1979 Tel-Aviv (Israël) Dur Tom Okker Mike Cahill
Colin Dibley
7-5 6-4
50 1981 Nancy (France) Dur (int.) Adriano Panatta John Feaver
Jiří Hřebec
6-4 2-6 6-4
51 1981 Bâle (Suisse) Dur (int.) José Luis Clerc Markus Günthardt
Pavel Složil
7-6 6-7 7-6
52 1981 Paris Indoor (France) Dur (int.) Yannick Noah Andrew Jarrett
Jonathan Smith
6-4 6-4
53 1982 San Benedetto 1 (Italie) Terre battue Florin Segarceanu Gianni Marchetti
Enzo Vattuone
5-7 7-6 7-6
54 1983 Koweït City 1 (Koweït) Dur Vijay Amritraj Broderick Dyke
Rod Frawley
6-3 3-6 6-2
55 1985 Tel-Aviv (Israël) Dur Brad Gilbert Michael Robertson
Florin Segarceanu
6-3 6-2
  • 1 : Tournoi Challenger

Finales en double perdues : 41[modifier | modifier le code]

  • (35 recensées par le site Web de l'ATP, *5 figurant dans l'ATP Player's Guide et **1 figurant sur le site Web de l'ITF.)
Année Nom et lieu du tournoi Surface Partenaire Vainqueurs Score
1 1969 ** Barranquilla (Colombie) Terre battue Željko Franulović Thomaz Koch
José Edison Mandarino
14-12 3-6 6-2 6-2
2 1970 * Macon (États-Unis) Moquette Ion Țiriac Terry Addison
Robert Carmichael
?
3 1970 * Londres Indoor (Angleterre) Moquette Ion Țiriac Arthur Ashe
Stan Smith
?
4 1970 Washington (États-Unis) Dur Ion Țiriac Bob Hewitt
Frew McMillan
7-5 6-0
5 1970 Indianapolis (États-Unis) Terre battue Ion Țiriac Arthur Ashe
Clark Graebner
2-6 6-4 6-4
6 1970 * Tournoi de tennis de Wembley (Angleterre) Moquette Ion Țiriac Ken Rosewall
Stan Smith
6-4 6-3 6-2
7 1971 Palerme (Italie) Terre battue Ion Țiriac Pierre Barthes
Georges Goven
6-2 6-3
8 1971 Bruxelles (Belgique) Terre battue Ion Țiriac Tom Okker
Marty Riessen
Pluie1
9 1972 Los Angeles (États-Unis) Dur (int.) Ion Țiriac Jim McManus
Jim Osborne
6-2 5-7 6-4
10 1972 Nice (France) Terre battue Frew McMillan Jan Kodeš
Stan Smith
6-3 3-6 7-5
11 1972 Bornemouth (Angleterre) Terre battue Ion Țiriac Bob Hewitt
Frew McMillan
7-5 6-2
12 1972 * Bastad (Suède) Terre battue Neale Fraser Juan Gisbert
Manuel Orantes
?
13 1972 Barcelone (Espagne) Terre battue Frew McMillan Juan Gisbert
Manuel Orantes
6-3 3-6 6-4
14 1973 * Washington Indoor (États-Unis) Moquette Jimmy Connors Jürgen Fassbender
Karl Meiler
?
15 1973 Florence (Italie) Terre battue Juan Gisbert Paolo Bertolucci
Adriano Panatta
6-3 6-4
16 1973 Internationaux de France de tennis (France) Terre battue Jimmy Connors John Newcombe
Tom Okker
6-1 3-6 6-3 5-7 6-4
17 1973 Los Angeles (États-Unis) Dur Jimmy Connors Jan Kodeš
Vladimír Zedník
6-2 6-4
18 1974 Rotterdam/WCT (Pays-Bas) Moquette Pierre Barthes Bob Hewitt
Frew McMillan
3-6 6-4 6-3
19 1974 Munich/WCT (Allemagne) Moquette Pierre Barthes Bob Hewitt
Frew McMillan
6-2 7-6
20 1975 Rome (Italie) Terre battue Jimmy Connors Brian Gottfried
Raúl Ramírez
6-4 7-6 2-6 6-1
21 1975 Toronto (Canada) Dur Jan Kodeš Cliff Drysdale
Raymond Moore
6-4 5-7 7-6
22 1975 Paris Indoor (France) Dur (int.) Tom Okker Wojtek Fibak
Karl Meiler
6-4 7-6
23 1975 Londres (Dewar Cup) (Angleterre) Moquette Jimmy Connors Wojtek Fibak
Karl Meiler
6-1 7-5
24 1976 Baltimore (États-Unis) Moquette Cliff Richey Bob Hewitt
Frew McMillan
3-6 7-6 6-4
25 1976 Toronto Indoor/WCT (Canada) Moquette Alex Metreveli Jaime Fillol
Frew McMillan
6-7 6-2 6-3
26 1976 Caracas/WCT (Venezuela) Terre battue Jeff Borowiak Brian Gottfried
Raúl Ramírez
7-5 6-4
27 1976 South Orange (États-Unis) Terre battue Vitas Gerulaitis Fred McNair
Marty Riessen
7-5 4-6 6-2
28 1976 Hong Kong (Chine) Dur Anand Amritraj Hank Pfister
Butch Walts
6-4 6-2
29 1977 Mexico/WCT (Mexique) Dur Adriano Panatta Wojtek Fibak
Tom Okker
6-2 6-3
30 1977 Paris (France) Terre battue Ion Țiriac Christophe Roger-Vasselin
Jacques Thamin
6-2 4-6 6-3
31 1978 Monte Carlo (Monaco) Terre battue Jaime Fillol Peter Fleming
Tomáš Šmíd
6-4 7-5
32 1979 Londres/WCT (Angleterre) Moquette Sherwood Stewart Peter Fleming
John McEnroe
3-6 6-2 6-3 6-1
33 1979 Birmingham (États-Unis) Moquette Tom Okker Stan Smith
Dick Stockton
6-2 6-3
34 1979 Johannesburg (Afrique du Sud) Dur Raymond Moore Colin Dowdeswell
Heinz Günthardt
6-3 7-6
35 1979 Rome (Italie) Terre battue José Luis Clerc Peter Fleming
Tomáš Šmíd
4-6 6-1 7-5
36 1980 Birmingham (États-Unis) Moquette José Luis Clerc Wojtek Fibak
Tom Okker
6-3 6-3
37 1980 Stowe (États-Unis) Dur Ferdi Taygan Robert Lutz
Bernard Mitton
6-4 6-3
38 1982 Bornemouth (Angleterre) Terre battue Henri Leconte Paul McNamee
Buster C Mottram
3-6 7-6 6-3
39 1982 Venise (Italie) Terre battue José Luis Clerc Carlos Kirmayr
Cássio Motta
6-4 6-2
40 1983 Caracas (Venezuela) Dur Andrés Gómez Jaime Fillol
Stan Smith
6-7 6-4 6-3
41 1984 Stockholm (Suède) Dur (int.) Vijay Amritraj Henri Leconte
Tomáš Šmíd
3-6 7-6 6-4
  • 1 Finale annulée

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Michel Sutter pour une commande de l'ATP à terminer pour le Masters 1991 avait recensé tous les tournois internationaux qu'il a pu retrouver dans divers ouvrages et archives concernant la période 1946-automne 1991. Il avait indiqué la ville, la date du dernier match (finale ou match de poule), le vainqueur, le finaliste (ou le 2e) et le score de la finale. Il avait choisi de prendre en règle générale tous les tournois d'au moins 8 joueurs (à quelques exceptions près comme les tournois Pepsi Grand Slam de la deuxième moitié des années 1970, ceux-ci ont d'ailleurs été insérés fin 2006 dans les statistiques ATP environ vingt ans après leur existence) et tous les tournois d'un niveau supérieur ou égal à celui des tournois challengers d'aujourd'hui soit environ 160 tournois par an soit l'équivalent de 3 tournois par semaine. À priori c'est la seule source quasi exhaustive de tournois depuis la Seconde Guerre mondiale qui existe (il manque quelques tournois professionnels de l'ère pré-open c'est-à-dire d'avant 1968). Sutter a actualisé sa liste dans un second ouvrage plus succinct (avec seulement les vainqueurs et les années) pour la période 1946-27 avril 2003. Voici la liste concernant Năstase augmentée de la victoire du Roumain au tournoi sur invitation à 4 joueurs de Caracas en octobre 1976. Structurellement cette liste est plus complète que celle de l'ATP puisque a) les statistiques de l'ATP sont inexistantes pour la période avant 1968, b) elles sont très incomplètes entre 1968 et 1970 (de grands tournois comme l'U.S. Pro 1968 ou le Dunlop Sydney Open 1970 sont introuvables), c) il manque pas mal de données entre 1971 et 1973 (voire un peu après), d) aucun tournoi de moins de 8 joueurs (hormis le Masters 70 à 6 joueurs et l'édition 71 à 7 joueurs et récemment les Pepsi Grand Slam) ne figure dans les statistiques ATP, e) dans les statistiques ATP les titres des tournois Challenger ne sont pas pris en compte (et encore moins les tournois satellites et futures) bien que leurs résultats soient intégrés dans les classements ATP, et f) les grands tournois sur invitation, très prisés par les meilleurs dans les années 1970-80, sont indiqués.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « 11 Things Hardly Anyone Knows About Nike », Lara O'Reilly, Businessinsider.fr, 4 novembre 2014.
  2. a b et c Ilie Anastase, interviewé par Kahina Sekkai, « Le jour où je gagne Roland-Garros », Paris Match, semaine du 27 octobre au 2 novembre 2016, page 134.
  3. « Ilie Nastase s'en prend à Serena Williams, puis pète un plomb en plein match », L'Express.fr avec AFP, 22 avril 2017.
  4. « Fed Cup : Insultée par Ilie Nastase, Johanna Konta en larmes face à la Roumanie », L’Équipe.fr, 22 avril 2017.
  5. « Insultes, expulsion, propos déplacés envers Serena Williams : Nastase touche le fond », Laurent Vergne, Eurosport.fr, 22 avril 2017.
  6. « Fed Cup : Surréaliste... Le coach roumain pète un boulon et se fait exclure de la compétition ! », 20 minutes.fr, 22 avril 2017.
  7. « La Stan Smith d'Adidas est de retour, enfin ! », Le Vif.be, 14 janvier 2014.
  8. « Prix Orange - Prix Citron & Prix Bourgeon | 2010 », sur www.orange-citrontv.org (consulté le )
  9. « General Nastase, how did your wife feel knowing she's lover No. 2,501? », sur Mail Online, (consulté le )
  10. Légion d'honneur pour Ilie Nastase
  11. Fiche sur atptennis.com
  12. L'Équipe, mardi 11 avril 1967. Article parlant des têtes de série du tournoi de Cannes Carlton avec : 1- Nastase, 2- Gasiorek, 3- Marmureanu, 4- Lewandowski... Source : BPI - le quotidien L'Équipe micro-films.
  13. L'Équipe, lundi 17 avril 1967. Article relatant la victoire au tournoi de Cannes Carlton de Nastase face à son compatriote Marmureanu. Source : BPI - le quotidien L'Équipe micro-films.
  14. L'Équipe, lundi 10 avril 1967. Article relatant les Df et la finale, du jeune Nastase respectivement face à Gasiorek et Kodes ainsi que des victoires en double mixte par la paire franco-roumaine, Monique Salfati-Ilie Nastase en Df et en finale de Cannes LTC. Source : BPI - le quotidien L'Équipe micro-films.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]