Heinz Günthardt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Günthardt.

Heinz Günthardt
Image illustrative de l’article Heinz Günthardt
Heinz Günthardt en 1981
Carrière professionnelle
1976 – 1990
Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse
Naissance (60 ans)
Zurich
Taille 1,80 m (5 11)
Prise de raquette Droitier
Gains en tournois 1 550 007 $
Palmarès
En simple
Titres 5
Finales perdues 4
Meilleur classement 22e (07/04/1986)
En double
Titres 31
Finales perdues 30
Meilleur classement 3e (08/07/1985)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple - 1/8 1/4 1/4
Double 1/8 V(1) V(1) F(1)
Mixte - V(1) F(1) V(1)

Heinz Günthardt, né le à Zurich, est un ancien joueur de tennis professionnel suisse.

Meilleur joueur de tennis suisse des années 1980, il s'est surtout illustré en double, discipline dans laquelle il a remporté quatre tournois du Grand Chelem dont deux en double mixte.

Il est le frère de Markus Günthardt avec qui il a gagné trois titres en double.

Biographie[modifier | modifier le code]

Photographie couleur de deux personnes, face-à-face, l’une de dos, l’autre de face
Heinz Günthardt et Ana Ivanović en 2010

Heinz Günthardt a gagné cinq tournois en simple et trente en double, essentiellement avec le hongrois Balázs Taróczy. En simple, il devient le premier joueur à remporter un tournoi avec un statut de Lucky loser à Springfield en 1979. Classé 221e mondial, il bat en finale Harold Solomon, 13e[1].

Il a joué de 64 matchs en 30 rencontres avec l'équipe de Suisse de Coupe Davis, de 1975 à 1990. Il fut aussi brièvement capitaine de l'équipe à la fin de sa carrière.

En 1985, il s'est aussi imposé en double mixte à Roland-Garros et à l'US Open aux côtés de Martina Navrátilová. Il réalise cette année-là ses meilleurs résultats en simple avec un huitième et deux quarts de finale en Grand Chelem.

Après sa carrière de joueur, il a succédé à Pavel Složil en tant qu'entraîneur de Steffi Graf jusqu'à la retraite sportive de celle-ci en juillet 1999.

En 2005, il commente les retransmissions de matchs de tennis auprès de la télévision suisse alémanique, ainsi qu'auprès d'Eurosport.

Entre février et novembre 2010, il entraîne, à temps partiel, la Serbe Ana Ivanović[2]. Il est, depuis mars 2012, le sélectionneur de l'équipe de Suisse de Fed Cup, où il remplace Christiane Jolissaint[3].

Palmarès[modifier | modifier le code]

En simple messieurs[modifier | modifier le code]

En double messieurs[modifier | modifier le code]

En double mixte[modifier | modifier le code]

Parcours dans les tournois du Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open Open d'Australie
1978 n.o. 2e tour (1/32) Drapeau : Australie C. Dibley 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis V. Gerulaitis 2e tour (1/32) Drapeau : Suède B. Borg
1979 n.o. 1er tour (1/64) Drapeau : Pologne W. Fibak 2e tour (1/32) Drapeau : Australie J. Alexander
1980 n.o. 3e tour (1/16) Drapeau : République populaire de Hongrie B. Taróczy 3e tour (1/16) Drapeau : États-Unis J. Connors 2e tour (1/32) Drapeau : Royaume-Uni B. Mottram
1981 n.o. 1er tour (1/64) Drapeau : Argentine J. L. Clerc 1er tour (1/64) Drapeau : Australie P. McNamara 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis S. Giammalva
1982 n.o. 3e tour (1/16) Drapeau : États-Unis V. Gerulaitis 1er tour (1/64) Drapeau : Suède M. Wilander 3e tour (1/16) Drapeau : Australie K. Warwick
1983 n.o. 3e tour (1/16) Drapeau : France Roger-Vasselin 1/8 de finale Drapeau : États-Unis J. Connors
1984 n.o. 3e tour (1/16) Drapeau : Suède J. Gunnarsson 1er tour (1/64) Drapeau : France G. Forget 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis E. Teltscher
1985 n.o. 1/8 de finale Drapeau : Argentine M. Jaite 1/4 de finale Drapeau : Suède A. Järryd 1/4 de finale Drapeau : États-Unis J. Connors
1986 n.o. 1er tour (1/64) Drapeau : République fédérale d'Allemagne D. Keretić 2e tour (1/32) Drapeau : Tchécoslovaquie M. Šrejber n.o.

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open Open d'Australie
1976 1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis H. Hoyt
Drapeau : République socialiste de Roumanie I. Năstase
Drapeau : États-Unis V. Gerulaitis
n.o.
1977 1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis H. Hoyt
Drapeau : Chili Gildemeister
Drapeau : Paraguay F. González
1978 n.o. 1er tour (1/32)
Drapeau : Australie W. Lloyd
Drapeau : Australie Edmondson
Drapeau : Australie J. Marks
2e tour (1/16)
Drapeau : Tchécoslovaquie T. Šmíd
Drapeau : États-Unis J. McEnroe
Drapeau : États-Unis P. Fleming
1979 n.o. 1/8 de finale
Drapeau : Afrique du Sud B. Hewitt
Drapeau : États-Unis P. Dupré
Drapeau : États-Unis S. Smith
2e tour (1/16)
Drapeau : Suisse Dowdeswell
Drapeau : États-Unis J. Sadri
Drapeau : États-Unis T. Wilkison
1/8 de finale
Drapeau : Suisse Dowdeswell
Drapeau : États-Unis P. Fleming
Drapeau : États-Unis J. McEnroe
1980 n.o. 1/4 de finale
Drapeau : Tchécoslovaquie P. Složil
Drapeau : Pologne W. Fibak
Drapeau : Tchécoslovaquie I. Lendl
1/4 de finale
Drapeau : Afrique du Sud F. McMillan
Drapeau : États-Unis P. Fleming
Drapeau : États-Unis J. McEnroe
1/4 de finale
Drapeau : Australie F. Stolle
Drapeau : Australie McNamara
Drapeau : Australie McNamee
1981 n.o. Victoire
Drapeau : République populaire de Hongrie B. Taróczy
Drapeau : États-Unis T. Moor
Drapeau : États-Unis E. Teltscher
1/8 de finale
Drapeau : République populaire de Hongrie B. Taróczy
Drapeau : États-Unis F. Buehning
Drapeau : États-Unis F. Taygan
Finale
Drapeau : Australie McNamara
Drapeau : États-Unis P. Fleming
Drapeau : États-Unis J. McEnroe
1/8 de finale
Drapeau : Suisse Günthardt
Drapeau : États-Unis C. Edwards
Drapeau : Afrique du Sud E. Edwards
1982 n.o. 1/2 finale
Drapeau : République populaire de Hongrie B. Taróczy
Drapeau : Chili Gildemeister
Drapeau : Chili B. Prajoux
1er tour (1/32)
Drapeau : Brésil C. Motta
Drapeau : États-Unis C. Hooper
Drapeau : États-Unis P. Rennert
1983 n.o. 1/4 de finale
Drapeau : États-Unis Gottfried
Drapeau : Suède A. Järryd
Drapeau : Suède Simonsson
1er tour (1/32)
Drapeau : Tchécoslovaquie T. Šmíd
Drapeau : États-Unis S. Meister
Drapeau : États-Unis C. Wittus
1984 n.o. 1/8 de finale
Drapeau : République populaire de Hongrie B. Taróczy
Drapeau : France H. Leconte
Drapeau : France Y. Noah
1/8 de finale
Drapeau : République populaire de Hongrie B. Taróczy
Drapeau : Australie Edmondson
Drapeau : États-Unis S. Stewart
1/2 finale
Drapeau : République populaire de Hongrie B. Taróczy
Drapeau : Australie J. Fitzgerald
Drapeau : Tchécoslovaquie T. Šmíd
1985 n.o. 1/8 de finale
Drapeau : République populaire de Hongrie B. Taróczy
Drapeau : Israël S. Glickstein
Drapeau : Suède Simonsson
Victoire
Drapeau : République populaire de Hongrie B. Taróczy
Drapeau : Australie P. Cash
Drapeau : Australie J. Fitzgerald
1er tour (1/32)
Drapeau : République populaire de Hongrie B. Taróczy
Drapeau : États-Unis De Palmer
Drapeau : États-Unis G. Donnelly
1986 n.o. 1/2 finale
Drapeau : Australie McNamee
Drapeau : Australie J. Fitzgerald
Drapeau : Tchécoslovaquie T. Šmíd
1er tour (1/32)
Drapeau : République populaire de Hongrie B. Taróczy
Drapeau : États-Unis Giammalva
Drapeau : États-Unis G. Holmes
n.o.
1987 1er tour (1/32)
Drapeau : Suisse J. Hlasek
Drapeau : Royaume-Uni J. Bates
Drapeau : Royaume-Uni A. Castle
2e tour (1/16)
Drapeau : Suisse J. Hlasek
Drapeau : Suède S. Edberg
Drapeau : Suède A. Järryd
n.o.
1988 2e tour (1/16)
Drapeau : République populaire de Hongrie B. Taróczy
Drapeau : Australie L. Warder
Drapeau : États-Unis Willenborg
1er tour (1/32)
Drapeau : République populaire de Hongrie B. Taróczy
Drapeau : États-Unis E. Korita
Drapeau : Nigeria N. Odizor
n.o.
1989 1er tour (1/32)
Drapeau : République populaire de Hongrie B. Taróczy
Drapeau : Espagne T. Carbonell
Drapeau : Espagne C. Costa
n.o.
1990 2e tour (1/16)
Drapeau : Royaume-Uni N. Brown
Drapeau : États-Unis R. Leach
Drapeau : États-Unis J. Pugh
n.o.

N.B. : le nom du ou de la partenaire se trouve sous le résultat; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

En double mixte[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Heinz Günthardt sensationnel, Gazette de Lausanne, 14 février 1978
  2. (en) Associated Press, « Ana Ivanovic splits from coach », sur espn.go.com, (consulté le 24 août 2013).
  3. (de) si/rek, « Heinz Günthardt übernimmt das Fedcup-Team », sur sport.sf.tv, (consulté le 24 août 2013).
  4. La finale du double en 1979 a été retardée à cause de la pluie (Garden City Telegram, 29 août 1979).

Liens externes[modifier | modifier le code]