Jacques Brugnon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jacques Brugnon
Image illustrative de l'article Jacques Brugnon
Jacques Brugnon à gauche, avec Henri Cochet à droite
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance
Drapeau : France Paris
Décès (à 82 ans)
Drapeau : Monaco Monaco
Taille / poids 1,69 m (5 7) / 63 kg (139 lb)
Prise de raquette Droitier, revers à une main
Hall of Fame Membre depuis 1976
Palmarès
En double
Titres 10
Finales perdues 7
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/16 1/4 1/2 1/4
Double V(1) V(5) V(4) -
Mixte 1/2 V(2) 1/2
Médailles olympiques
Double 1
Titres par équipe nationale
Coupe Davis 5
Jacques Brugnon avec Suzanne Lenglen en 1921.

Jacques Marie Stanislas Jean Brugnon dit Toto est un joueur français de tennis né le à Paris 8e et mort le à Monaco.

Il était l'un des Quatre Mousquetaires du tennis français des années 1920 et des années 1930, en tant que spécialiste du double. La « coupe Jacques Brugnon » est remise aux vainqueurs du double messieurs aux Internationaux de France de tennis.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Jean-Baptiste Marie Henri Brugnon (né en 1870), avocat à la cour d'appel et de Marie Louise Rigault (née en 1874)[1].

Il a été fait officier de la Légion d'honneur en 1977, comme ses trois partenaires de l'équipe de France de Coupe Davis.

Dans le civil, il a travaillé dans le secteur bancaire.

Carrière[modifier | modifier le code]

Demi-finaliste à Wimbledon en simple en 1926, il obtient 5 balles de match face à Howard Kinsey avant de s'incliner.

Il est membre du International Tennis Hall of Fame depuis 1976.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Coupe Davis[modifier | modifier le code]

Internationaux de France de tennis[modifier | modifier le code]

Internationaux de Grande-Bretagne - Wimbledon[modifier | modifier le code]

  • Vainqueur en double en 1926 (avec Cochet), 1928 (avec Cochet), 1932 (avec Borotra) et 1933 (avec Borotra)
  • Finaliste en double en 1927 (avec Cochet), 1931 (avec Cochet) et 1934 (avec Borotra)
  • Simple : demi-finaliste en 1926

Internationaux d'Australie[modifier | modifier le code]

  • Double en 1928 (avec Borotra)

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Championnat International des vétérans[modifier | modifier le code]

  • Double en 1959 (avec Hopman)

Championnat de France[modifier | modifier le code]

  • Double en 1922 (avec Dupont)
  • Mixte en 1921, 1922, 1923 (avec Lenglen à chaque édition)

Tributaire de ses partenaires par ailleurs engagés en individuel, il ne participa qu'une seule fois aux internationaux des États-Unis de double, ceux-ci étant alors totalement indépendants en lieu et heure du tournoi de simples.

Parcours dans les tournois du Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
1920 1/8 de finale Drapeau : États-Unis R. Williams
1921
1922 1/8 de finale Drapeau : Royaume-Uni R. Lycett
1923 3e tour (1/16) Drapeau : États-Unis V. Richards 1/8 de finale Drapeau : Royaume d'Espagne M. Alonso
1924 3e tour (1/16) Drapeau : Afrique du Sud L. Raymond 2e tour (1/32) Drapeau : États-Unis A. Chapin
1925 1/8 de finale Drapeau : Raj britannique S. Jacob 1/8 de finale Drapeau : Australie J. Anderson 3e tour (1/16) Drapeau : États-Unis G. Lott
1926 3e tour (1/16) Drapeau : France P-H. Landry 1/2 finale Drapeau : États-Unis H. Kinsey 1/4 de finale Drapeau : États-Unis V. Richards
1927 1/4 de finale Drapeau : France R. Lacoste 1/4 de finale Drapeau : États-Unis B. Tilden 1/4 de finale Drapeau : États-Unis B. Johnston
1928 1/8 de finale Drapeau : Australie J. Cummings 1/4 de finale Drapeau : Australie J. Hawkes 1/4 de finale Drapeau : France C. Boussus 1/4 de finale Drapeau : États-Unis F. Shields
1929 1/4 de finale Drapeau : France H. Cochet 3e tour (1/16) Drapeau : Royaume-Uni B. Austin
1930 3e tour (1/16) Drapeau : République de Weimar H. Kleinschroth 2e tour (1/32) Drapeau : Nouvelle-Zélande B. Andrews
1931 3e tour (1/16) Drapeau : Royaume-Uni B. Austin 2e tour (1/32) Drapeau : États-Unis B. Grant
1932 1/8 de finale Drapeau : République de Weimar R. Menzel 1er tour (1/64) Drapeau : Nouvelle-Zélande B. Andrews
1933 3e tour (1/16) Drapeau : Italie G. De Stefani 2e tour (1/32) Drapeau : Royaume-Uni B. Austin
1934 2e tour (1/32) Drapeau : Royaume-Uni D. Prenn 2e tour (1/32) Drapeau : France A. Merlin
1935 3e tour (1/16) Drapeau : Australie J. Clemenger 1er tour (1/64) Drapeau : Australie J. Crawford 2e tour (1/32) Drapeau : Tchécoslovaquie J. Maleček 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis G. Mako
1936 2e tour (1/32) Drapeau : Grèce L. Stálios 2e tour (1/32) Drapeau : France J. Le Sueur 3e tour (1/16) Drapeau : États-Unis J. Van Ryn
1937 3e tour (1/16) Drapeau : Tchécoslovaquie F. Cejnar 2e tour (1/32) Drapeau : États-Unis F. Parker 2e tour (1/32) Drapeau : États-Unis G. Toley
1938 2e tour (1/32) Drapeau : États-Unis O. Anderson 1er tour (1/64) Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie F. Punčec 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis H. Surface
1939 3e tour (1/16) Drapeau : France B. Destremau 1/8 de finale Drapeau : Allemagne H. Henkel 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis G. Mulloy
40-47
1948 1er tour (1/64) Drapeau : Égypte A. El Shafei
  • À droite du résultat, se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives de Paris en ligne, V4E 8706, p. 6.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :