Sam Querrey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sam Querrey
Image illustrative de l'article Sam Querrey
Sam Querrey au tournoi de Wimbledon en 2016.
Carrière professionnelle
2006
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (29 ans)
Drapeau : États-Unis San Francisco
Taille / poids 1,98 m (6 6) / 95 kg (209 lb)
Prise de raquette Droitier, revers à deux mains
Gains en tournois 9 122 218 $
Palmarès
En simple
Titres 9
Finales perdues 7
Meilleur classement 17e (31/01/2011)
En double
Titres 5
Finales perdues 7
Meilleur classement 23e (17/05/2010)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/16 1/16 1/2 1/8
Double 1/8 1/8 1/16 1/2
Mixte F(1)

Sam Querrey, né le à San Francisco, est un joueur de tennis américain, professionnel depuis 2006.

Carrière[modifier | modifier le code]

En 2006, il gagne son premier match sur le circuit principal à Indian Wells et remporte son premier tournoi Challenger à Yuba City. En 2007, ses victoires sur José Acasuso et Florent Serra lui permettent de se qualifier pour le 3e tour de l'Open d'Australie et d'entrer parmi les 100 premiers joueurs mondiaux.

Au tournoi d'Indianapolis, il bat le record du plus grand nombre d'aces consécutifs dans un même match en circuit professionnel : 10, face à James Blake en 1/4 de finale. En 2008, il réussit une belle performance en se qualifiant pour les 1/8 de finale à l'US Open.

En 2009, à la suite de résultats probants lors de la tournée nord-américaine (victoire à Los Angeles, finale à Indianapolis et à New Haven), il remporte l'US Open Series, devançant Andy Murray et Juan Martín del Potro. À l'US Open, il est battu au 3e tour par Robin Söderling.

En à Bangkok, il doit déclarer forfait car il doit être opéré en urgence. Assis sur une table en verre, il se penche pour refaire ses lacets et la table cède, l'entaillant sérieusement au bras droit[réf. nécessaire]. Il ne peut rejouer avant un mois et il déclare que ce fut « le pire jour de sa vie ! ».

2010: 4 titres remportés sur 4 surfaces différentes dont un ATP 500 et une victoire en finale face à Andy Murray[modifier | modifier le code]

Entre février et , il réalise une performance assez rare en remportant quatre titres, et ce sur quatre surfaces différentes : d'abord à Memphis sur dur (indoor)[1], puis à Belgrade sur terre battue, ensuite au Queen's sur herbe et enfin à Los Angeles sur dur. Il sauve une balle de match à Belgrade en finale contre John Isner et à Los Angeles une en demi-finale contre Janko Tipsarević et une autre en finale contre Andy Murray.

2012: Victoire face à Novak Djokovic et 1/4 de finale à Paris-Bercy[modifier | modifier le code]

Lors du Masters de Paris-Bercy 2012, après avoir battu Fernando Verdasco sur abandon au premier tour, il crée la sensation en battant le no 2 mondial Novak Djokovic (0-6, 7-65, 6-4), alors qu'il était mené 0-6, 0-2[2]. Au tour suivant, il bat le Canadien Milos Raonic (6-3, 7-61). Il s'incline ensuite en quart de finale face à Michaël Llodra (64-7, 3-6)[3].

2013 à 2015: Saisons sans titre ATP et sans grosse performance sur le circuit, finale en double mixte à l'US Open[modifier | modifier le code]

En , il atteint sa première finale de double dans le double mixte de l'US Open 2015 avec sa compatriote Bethanie Mattek-Sands. Il perd face à la paire helvético-indienne Martina Hingis et Leander Paes. Il atteint également la demi-finale en double (la première de sa carrière) avec son compatriote Steve Johnson, en ayant battu notamment les frères Bryan au premier tour.

2016: Victoire contre le no 1 mondial Novak Djokovic et quart de finale à Wimbledon, victoire en ATP 250 à Delray Beach[modifier | modifier le code]

En , il remporte le tournoi de Delray Beach face à son compatriote Rajeev Ram (6-4, 7-66) après avoir sorti en demi-finale Juan Martín del Potro (7-5, 7-5) qui faisait son retour sur le circuit.

Lors du tournoi de Wimbledon à la fin juin-début , il réitère son exploit de 2012 en sortant au troisième tour le no 1 mondial, Novak Djokovic (7-66, 6-1, 3-6, 7-65) après plusieurs interruptions dues à la pluie et avoir joué sur deux jours[4]. Querrey menait deux sets à zéro au bout de la première journée. Cela demeure la plus grande victoire de sa carrière et il se qualifie pour les huitièmes de finale[5]. Il rencontre Nicolas Mahut et prend sa revanche, contre celui qui l'a battu trois semaines plus tôt au tournoi de Bois-le-Duc. Il s'impose aisément contre le Français en trois sets (6-4, 7-65, 6-4). Il accède de ce fait, et pour la première fois de sa carrière aux quarts de finale d'un Grand Chelem[6]. Il s'incline face à Milos Raonic (4-6, 5-7, 7-5, 4-6) en 2 h 31[7].

2017: Meilleure saison en carrière, titre en ATP 500 à Acapulco, demi-finale en Grand Chelem à Wimbledon[modifier | modifier le code]

En , il remporte le tournoi ATP 500 d'Acapulco, en battant sur son chemin Kyle Edmund (6-2, 4-6, 6-3), le Belge David Goffin 11e mondial (6-2, 6-3), puis l'Autrichien Dominic Thiem 9e mondial (6-1, 7-5) et en demi-finale, le tombeur de Djokovic, l'Australien Nick Kyrgios 17e mondial (3-6, 6-1, 7-5) blessé à la fin pour se qualifier pour la finale[8]. Il bat l'Espagnol Rafael Nadal, 6e mondial (6-3, 7-63) pour la première fois de sa carrière, remportant le neuvième titre de sa carrière, le plus beau en terme de plateau[9],[10].

Pour la période sur gazon, à Wimbledon, il passe ses deux premiers tours sans trop de difficultés contre Thomas Fabbiano et Nikoloz Basilashvili. Puis à partir du 3e tour, il enchaîne trois victoires en cinq manches : face au 10e mondial Jo-Wilfried Tsonga, dans un match interrompu par la nuit et reprenant le lendemain pour quelques minutes (6-2, 3-6, 7-65, 1-6, 7-5)[11] puis contre le Sud-Africain Kevin Anderson en 3 h 7 (5-7, 7-65, 6-3, 611-7, 6-3), ralliant les quarts de finale comme l'année précédente, et finalement contre le no 1 mondial et tenant du titre Andy Murray (3-6, 6-4, 64-7, 6-1, 6-1) en seulement 2 h 42 après avoir été mené deux manches à une, avant de remporter les deux dernières en moins d'une heure[12]. L'Écossais avait du mal à se déplacer dans les deux derniers sets, à cause de sa blessure aux hanches mais à tenu pour ne pas abandonner. Sam Querrey atteint donc sa première demi-finale en Grand Chelem pour sa 42e participation, et devient le premier joueur américain en demi-finale d'un tournoi du Grand Chelem depuis Andy Roddick à Wimbledon en 2009[13],[14]. Il perd contre le 6e mondial Marin Čilić, après un gros match de presque trois heures (7-66, 4-6, 63-7, 5-7), manquant trop de points importants pour rallier la finale[15].

Palmarès[modifier | modifier le code]

En simple messieurs[modifier | modifier le code]

En double messieurs[modifier | modifier le code]

En double mixte[modifier | modifier le code]

Parcours dans les tournois du Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2006 2e tour (1/32) Drapeau : Argentine Gastón Gaudio
2007 3e tour (1/16) Drapeau : Espagne Tommy Robredo 1er tour (1/64) Drapeau : France L. Recouderc 1er tour (1/64) Drapeau : Colombie Alejandro Falla 1er tour (1/64) Drapeau : Autriche Stefan Koubek
2008 3e tour (1/16) Drapeau : Serbie Novak Djokovic 1er tour (1/64) Drapeau : Suisse Roger Federer 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne J.C. Ferrero 1/8 de finale Drapeau : Espagne Rafael Nadal
2009 1er tour (1/64) Drapeau : Allemagne P. Kohlschreiber 1er tour (1/64) Drapeau : Lettonie Ernests Gulbis 2e tour (1/32) Drapeau : Croatie Marin Čilić 3e tour (1/16) Drapeau : Suède Robin Söderling
2010 1er tour (1/64) Drapeau : Allemagne Rainer Schüttler 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis Robby Ginepri 1/8 de finale Drapeau : Royaume-Uni Andy Murray 1/8 de finale Drapeau : Suisse S. Wawrinka
2011 1er tour (1/64) Drapeau : Pologne Łukasz Kubot 2e tour (1/32) Drapeau : Croatie Ivan Ljubičić
2012 2e tour (1/32) Drapeau : Australie Bernard Tomic 1er tour (1/64) Drapeau : Serbie Janko Tipsarević 3e tour (1/16) Drapeau : Croatie Marin Čilić 3e tour (1/16) Drapeau : République tchèque Tomáš Berdych
2013 3e tour (1/16) Drapeau : Suisse S. Wawrinka 3e tour (1/16) Drapeau : France Gilles Simon 1er tour (1/64) Drapeau : Australie Bernard Tomic 2e tour (1/32) Drapeau : France Adrian Mannarino
2014 3e tour (1/16) Drapeau : Italie Fabio Fognini 2e tour (1/32) Drapeau : Russie D. Toursounov 2e tour (1/32) Drapeau : France J-W. Tsonga 3e tour (1/16) Drapeau : Serbie Novak Djokovic
2015 1er tour (1/64) Drapeau : Canada Vasek Pospisil 1er tour (1/64) Drapeau : Croatie Borna Ćorić 2e tour (1/32) Drapeau : Suisse Roger Federer 1er tour (1/64) Drapeau : France Nicolas Mahut
2016 1er tour (1/64) Drapeau : Serbie Dušan Lajović 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis Bjorn Fratangelo 1/4 de finale Drapeau : Canada Milos Raonic 1er tour (1/64) Drapeau : Serbie Janko Tipsarević
2017 3e tour (1/16) Drapeau : Royaume-Uni Andy Murray 1er tour (1/64) Drapeau : Corée du Sud Chung Hyeon 1/2 finale Drapeau : Croatie Marin Čilić
  • À droite du résultat, se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2005 1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis D. Young
Drapeau : Italie M. Bertolini
Drapeau : Italie F. Volandri
2006 1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis J. Levine
Drapeau : Israël J. Erlich
Drapeau : Israël Andy Ram
2007 1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis M. Russell
Drapeau : Argentine M. García
Drapeau : Argentine S. Prieto
1/4 de finale
Drapeau : États-Unis R. Kendrick
Drapeau : France J. Benneteau
Drapeau : France N. Mahut
2008 1er tour (1/32)
Drapeau : Royaume-Uni J. Auckland
Drapeau : Inde R. Bopanna
Drapeau : États-Unis Rajeev Ram
1/8 de finale
Drapeau : États-Unis John Isner
Drapeau : États-Unis Bob Bryan
Drapeau : États-Unis Mike Bryan
1er tour (1/32)
Drapeau : Pays-Bas Robin Haase
Drapeau : Italie F. Cipolla
Drapeau : Allemagne D. Gremelmayr
1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis John Isner
Drapeau : Argentine A. Calleri
Drapeau : Chili F. González
2009 1er tour (1/32)
Drapeau : Afrique du Sud C. Haggard
Drapeau : Allemagne C. Kas
Drapeau : Pays-Bas R. Wassen
1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis D. Martin
Drapeau : États-Unis T. Parrott
Drapeau : Slovaquie F. Polášek
2e tour (1/16)
Drapeau : États-Unis R. Kendrick
Drapeau : Canada D. Nestor
Drapeau : Serbie N. Zimonjić
2e tour (1/16)
Drapeau : États-Unis John Isner
Drapeau : Croatie I. Ljubičić
Drapeau : France M. Llodra
2010 1/8 de finale
Drapeau : États-Unis John Isner
Drapeau : République tchèque L. Dlouhý
Drapeau : Inde Leander Paes
2011 1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis John Isner
Drapeau : Italie D. Bracciali
Drapeau : Italie P. Starace
2012 1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis James Blake
Drapeau : Espagne D. Marrero
Drapeau : Italie Andreas Seppi
1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis James Blake
Drapeau : Philippines T.C. Huey
Drapeau : Royaume-Uni D. Inglot
2013 1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis B. Klahn
Drapeau : Inde R. Bopanna
Drapeau : France É. Roger-Vasselin
2014 1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis S. Johnson
Drapeau : États-Unis E. Butorac
Drapeau : Afrique du Sud R. Klaasen
1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis S. Johnson
Drapeau : Croatie Ivan Dodig
Drapeau : Brésil Marcelo Melo
2015 1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis S. Johnson
Drapeau : Italie S. Bolelli
Drapeau : Italie Fabio Fognini
2e tour (1/16)
Drapeau : États-Unis S. Johnson
Drapeau : Pays-Bas J.J. Rojer
Drapeau : Roumanie Horia Tecău
2e tour (1/16)
Drapeau : États-Unis S. Johnson
Drapeau : États-Unis Bob Bryan
Drapeau : États-Unis Mike Bryan
1/2 finale
Drapeau : États-Unis S. Johnson
Drapeau : Royaume-Uni Jamie Murray
Drapeau : Australie John Peers
2016 2e tour (1/16)
Drapeau : États-Unis S. Johnson
Drapeau : Afrique du Sud R. Klaasen
Drapeau : États-Unis Rajeev Ram
1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis S. Johnson
Drapeau : République tchèque Radek Štěpánek
Drapeau : Serbie Nenad Zimonjić
1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis S. Johnson
Drapeau : Italie Fabio Fognini
Drapeau : Italie Andreas Seppi
2017 1/8 de finale
Drapeau : États-Unis Donald Young
Drapeau : Australie Alex Bolt
Drapeau : Australie B. Mousley
2e tour (1/16)
Drapeau : États-Unis E. Escobedo
Drapeau : Colombie J.S. Cabal
Drapeau : Colombie Robert Farah
1er tour (1/32)
Drapeau : Luxembourg Gilles Müller
Drapeau : Croatie Nikola Mektić
Drapeau : Croatie Franko Škugor
  • Sous le résultat, le nom du (de la) partenaire ; à droite, les noms des ultimes adversaires.

En double mixte[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2010 1er tour (1/16)
Drapeau : États-Unis Nicole Gibbs
Drapeau : Allemagne A-L. Grönefeld
Drapeau : Bahamas Mark Knowles
2015 - - - Finale
Drapeau : États-Unis B. Mattek-Sands
Drapeau : Suisse Martina Hingis
Drapeau : Inde Leander Paes
  • En dessous du résultat se trouve le nom de la partenaire. À droite se trouvent les noms des ultimes adversaires.

Parcours dans les Masters 1000[modifier | modifier le code]

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Rome Hambourg puis Madrid[16] Canada Cincinnati Madrid puis Shanghai[17] Paris
2006 2e tour
Drapeau : États-Unis James Blake
1er tour
Drapeau : États-Unis A. Bogomolov
1er tour
Drapeau : Espagne R. Nadal
2007 2e tour
Drapeau : Russie N. Davydenko
2e tour
Drapeau : Suisse R. Federer
1/4 de finale
Drapeau : États-Unis James Blake
1er tour
Drapeau : Italie A. Seppi
2008 2e tour
Drapeau : Australie L. Hewitt
2e tour
Drapeau : République tchèque T. Berdych
1/4 de finale
Drapeau : Serbie N. Djokovic
1er tour
Drapeau : Russie Marat Safin
2e tour
Drapeau : Royaume-Uni A. Murray
2e tour
Drapeau : Royaume-Uni A. Murray
2009 3e tour
Drapeau : Suisse S. Wawrinka
2e tour
Drapeau : Espagne F. López
1er tour
Drapeau : Italie A. Seppi
2e tour
Drapeau : Italie A. Seppi
1er tour
Drapeau : Allemagne P. Petzschner
1/8 de finale
Drapeau : Australie L. Hewitt
2010 3e tour
Drapeau : États-Unis John Isner
2e tour
Drapeau : France J. Chardy
1er tour
Drapeau : France J. Benneteau
1er tour
Drapeau : Espagne D. Muñoz
2e tour
Drapeau : Afrique du Sud K. Anderson
2e tour
Drapeau : Espagne D. Ferrer
2e tour
Drapeau : France J-W. Tsonga
1er tour
Drapeau : Argentine Juan Mónaco
2011 1/8 de finale
Drapeau : Espagne T. Robredo
3e tour
Drapeau : Serbie V. Troicki
2e tour
Drapeau : Espagne N. Almagro
1er tour
Drapeau : France M. Llodra
2012 2e tour
Drapeau : Espagne N. Almagro
2e tour
Drapeau : Afrique du Sud K. Anderson
2e tour
Drapeau : Espagne N. Almagro
1/8 de finale
Drapeau : Serbie N. Djokovic
2e tour
Drapeau : Royaume-Uni A. Murray
1/8 de finale
Drapeau : République tchèque T. Berdych
1/4 de finale
Drapeau : France M. Llodra
2013 1/8 de finale
Drapeau : Serbie N. Djokovic
1/8 de finale
Drapeau : République tchèque T. Berdych
1er tour
Drapeau : France R. Gasquet
1er tour
Drapeau : Pologne J. Janowicz
1er tour
Drapeau : Serbie J. Tipsarević
1er tour
Drapeau : Allemagne Tommy Haas
2014 2e tour
Drapeau : Italie A. Seppi
2e tour
Drapeau : Espagne N. Almagro
2e tour
Drapeau : Espagne T. Robredo
2e tour
Drapeau : Espagne F. López
2015 1er tour
Drapeau : Ukraine S. Stakhovsky
2e tour
Drapeau : Afrique du Sud K. Anderson
1er tour
Drapeau : France J-W. Tsonga
2e tour
Drapeau : Espagne Bautista-Agut
2e tour
Drapeau : Belgique D. Goffin
2e tour
Drapeau : Espagne T. Robredo
1er tour
Drapeau : Espagne A. Ramos
2016 3e tour
Drapeau : France J-W. Tsonga
2e tour
Drapeau : France A. Mannarino
1er tour
Drapeau : Espagne A. Ramos
1/8 de finale
Drapeau : Espagne R. Nadal
2e tour
Drapeau : Belgique D. Goffin
1er tour
Drapeau : Uruguay P. Cuevas
1er tour
Drapeau : Australie N. Kyrgios
2017 2e tour
Drapeau : États-Unis D. Young
3e tour
Drapeau : Espagne Bautista-Agut
1/8 de finale
Drapeau : Autriche D. Thiem
  • Sous le résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Classements ATP en fin de saison[modifier | modifier le code]

Classements à l'issue de chaque saison
Année 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016
Rang en simple 1405 - 756 en augmentation 127 en augmentation 63 en augmentation 39 en augmentation 25 en augmentation 18 en diminution 93 en augmentation 22 en diminution 46 en augmentation 35 en diminution 59 en augmentation 31
Rang en double - - 1422 en augmentation 828 en augmentation 109 en diminution 205 en augmentation 152 en augmentation 30 en diminution 38 en diminution 45 en diminution 220 en augmentation 64 en augmentation 38 en diminution 97

Source : (en) Classements de Sam Querrey sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Victoires sur le top 10[modifier | modifier le code]

Toutes ses victoires sur des joueurs classés dans le top 10 de l'ATP lors de la rencontre.

Légende
Grand Chelem
Masters
Jeux olympiques
Masters 1000
500 Series
250 Series
Coupe Davis
# S.Q. Lieu Année Surface Adversaire Rang Tour Score
1 no 90 Drapeau : États-Unis Indianapolis 2007 Dur Drapeau : États-Unis James Blake no 10 1/4 7-66, 64-7, 7-64
2 no 65 Drapeau : États-Unis Cincinnati 2007 Dur Drapeau : Russie Mikhail Youzhny no 10 1/16 5-7, 6-3, 6-4
3 no 50 Drapeau : Monaco Monte-Carlo 2008 Terre battue Drapeau : France Richard Gasquet no 9 1/8 2-6, 6-4, 6-3
4 no 56 Drapeau : Allemagne World Team Cup 2009 Terre battue Drapeau : France Gilles Simon no 7 RR 7-5, 6-3
5 no 26 Drapeau : États-Unis Cincinnati 2009 Dur Drapeau : États-Unis Andy Roddick no 5 1/16 7-611, 7-63
6 no 23 Drapeau : États-Unis New Haven 2009 Dur Drapeau : Russie Nikolay Davydenko no 8 1/4 6-3, 3-6, 6-4
7 no 31 Drapeau : États-Unis Memphis 2010 Dur (int.) Drapeau : États-Unis Andy Roddick no 7 1/4 7-5, 3-6, 6-1
8 no 20 Drapeau : États-Unis Los Angeles 2010 Dur Drapeau : Royaume-Uni Andy Murray no 4 Finale 5-7, 7-62, 6-3
9 no 24 Drapeau : États-Unis Indian Wells 2011 Dur Drapeau : Espagne Fernando Verdasco no 9 1/16 7-5, 6-4
10 no 116 Drapeau : Espagne Valence 2011 Dur (int.) Drapeau : France Jo-Wilfried Tsonga no 8 1/8 7-65, 6-2
11 no 23 Drapeau : France Paris-Bercy 2012 Dur (int.) Drapeau : Serbie Novak Djokovic no 2 1/16 0-6, 7-65, 6-4
12 no 30 Drapeau : République populaire de Chine Pékin 2013 Dur Drapeau : Suisse Stanislas Wawrinka no 9 1/8 6-3, 7-62
13 no 43 Drapeau : Mexique Acapulco 2016 Dur Drapeau : Japon Kei Nishikori no 6 1/8 6-4, 6-3
14 no 41 Drapeau : Royaume-Uni Wimbledon 2016 Gazon Drapeau : Serbie Novak Djokovic no 1 1/16 7-65, 6-1, 3-6, 7-65
15 no 40 Drapeau : Mexique Acapulco 2017 Dur Drapeau : Autriche Dominic Thiem no 9 1/4 6-1, 7-5
16 Drapeau : Espagne Rafael Nadal no 6 Finale 6-3, 7-63
17 no 28 Drapeau : Royaume-Uni Wimbledon 2017 Gazon Drapeau : France Jo-Wilfried Tsonga no 10 1/16 6-2, 3-6, 7-65, 1-6, 7-5
18 Drapeau : Royaume-Uni Andy Murray no 1 1/4 3-6, 6-4, 6-74, 6-1, 6-1

Sam Querrey totalise 18 victoires face à des joueurs membres du top 10, dont 11 sur le top 8.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Sam Querrey surprend John Isner à Memphis », sur lapresse.ca,
  2. « Bercy: Novak Djokovic battu dès son entrée par Sam Querrey », sur Eurosport,
  3. « Bercy: Michael Llodra rejoint Gilles Simon en demi-finales », sur Eurosport,
  4. « Séisme à Wimbledon : battu par Sam Querrey, Novak Djokovic est au tapis », sur Eurosport,
  5. « Sam Querrey : « C'est incroyable d'avoir battu Djokovic à Wimbledon » », sur L’Équipe,
  6. « Nicolas Mahut battu par Sam Querrey en huitièmes de finale de Wimbledon », sur L’Équipe (consulté le 4 juillet 2016)
  7. « Milos Raonic affrontera Roger Federer en demi-finale après avoir vaincu Sam Querrey », sur RDS,
  8. « ATP 500 Acapulco : Nadal et Querrey sur un nuage s'affronteront en finale, Kyrgios retombé sur terre », sur Eurosport,
  9. « ATP 500 Acapulco : Sam Querrey n'a fait qu'une bouchée de Rafael Nadal (6-3, 7-6) », sur Eurosport,
  10. « ITW - Sam Querrey : "Je vais m'en souvenir toute ma vie" », sur tennisactu.net,
  11. « Wimbledon (3e tour) : Tsonga, un petit jeu et puis s'en va », sur Eurosport,
  12. « Eliminé par Sam Querrey en cinq manches, Andy Murray tombe de haut ! (3-6, 6-4, 6-7, 6-1, 6-1) », sur Eurosport,
  13. « Demi-finale : Sam Querrey, quand le rêve américain reprend vie », sur Eurosport,
  14. « Demi-finale Marin Cilic - Sam Querrey : la bataille des géants », sur Eurosport,
  15. « Marin Cilic écarte Sam Querrey et va en finale », sur Eurosport,
  16. L'ordre chronologique des Masters 1000 de Rome, de Hambourg (jusqu'en 2008) et de Madrid (depuis 2009) a changé au cours des ans.
  17. Les Masters 1000 de Madrid (2002-2008) et de Shanghai (depuis 2009) se sont succédé.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]