Dionýsios Kásdaglis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Denys.

Dionýsios Kásdaglis
Image illustrative de l’article Dionýsios Kásdaglis
Rencontre entre John Boland et Dionýsios Kásdaglis (Athenes Lawn Tennis Club)
Nationalité Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau de l'Égypte Égypte
Drapeau de la Grèce Royaume de Grèce
Naissance
Salford
Décès (à 58 ans)
Le Caire
Palmarès
Médailles olympiques
Simple 1
Double 1

Dionýsios Kásdaglis (en grec : Διονύσιος Κάσδαγλης), né le à Salford au Royaume-Uni et mort le au Caire, est un joueur de tennis britannique et égyptien, vice-champion olympique lors des Jeux olympiques d'été de 1896 à Athènes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jusqu'en 2008, il était connu sous le nom de Dionýsios Kásdaglis mais à la suite de recherches puis confirmation par des proches, il s'avère que son vrai nom est Demetrius Emmanuel Kasdaglis (anglicisé en Casdagli), né dans le Lancashire, en Angleterre. Son père, russe naturalisé britannique né à Rhodes, était un marchand de coton qui s'est installé à Manchester en 1862 pour développer ses affaires. Demetrius est retourné en Égypte en 1895 afin de prendre en main les affaires familiales sur place. Son petit frère Xenofón y est né en 1880. Dans le rapport officiel des Jeux de 1896 il est grec domicilié en Égypte, alors qu'il était citoyen britannique[1],[2].

Kásdaglis participe au double messieurs avec Dimítrios Petrokókkinos, l'équipe apparaît comme mixte dans la base de données officielle du Comité international olympique. Ce dernier n'est pas référencé et n'a donc pas de nationalité connue, ce qui pourrait signifier que Kásdaglis est cette fois inscrit comme britannique[3]. La Fédération internationale de tennis donne la nationalité grecque à cette paire[4]. Kásdaglis apparaît également comme Égyptien pour d'autres sources. Une rapport officiel de l'époque parle de six Grecs sur les quinze joueurs dans les tournois de simple et double alors qu'au vu du tableau, 7 joueurs grecs jouent le simple ce qui encore une fois laisse songer que l'un d'eux, sans doute Kásdaglis, n'est pas grec[5].

Ses clubs d'affiliation sont le Alexandria Sporting Club et le Ifitos Kairou.

Son divorce en 1917 avec son épouse grecque Jeanne Casulli a donné lieu une problématique bien connue en droit anglais sur le fait de savoir si un citoyen britannique pouvait élire domicile en Egypte (qui était un protectorat depuis 1914) et être régit par les lois en vigueurs[6]. Casdagli a en effet fait valoir son domicile égyptien afin d'échapper à la loi anglaise[7]. La justice a finalement décidé qu'il était dans son droit[8].

Carrière[modifier | modifier le code]

Kásdaglis dispute le tournoi de tennis en simple, l'emportant sur le hongrois Momcsilló Tapavicza en demi-finale, avant de s'incliner contre le britannique John Pius Boland.

Avec Dimítrios Petrokókkinos en double, ils battent George Stuart Robertson et Teddy Flack en demi-finale, avant d'affronter en finale la paire John Pius Boland-Friedrich Traun. C'est une nouvelle défaite qui donne toutefois la médaille d'argent à Kásdaglis.

Il participe également aux Jeux olympiques intercalés et non reconnus par le CIO en 1906, il joue et perd au premier tour en double mixte avec Euphrosine Paspati.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Finale en simple messieurs[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Vainqueur Score
1 06-04-1896 Drapeau : Grèce Jeux olympiques d'étéAthènes J. Olympiques Terre (ext.) Médaille d'or, Jeux olympiques Drapeau : Royaume-Uni John Pius Boland 6-2, 6-2 Parcours

Finale en double messieurs[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Vainqueurs Partenaire Score
1 06-04-1896 Drapeau : Grèce Jeux olympiques d'été
 Athènes
J. Olympiques Terre (ext.) Médaille d'or, Jeux olympiques Drapeau : Royaume-Uni John Pius Boland
Médaille d'or, Jeux olympiques Drapeau : Empire allemand Friedrich Traun
Médaille d'argent, Jeux olympiques Drapeau : Grèce D. Petrokókkinos 5-7, 6-4, 6-1 Parcours

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dimitrios Kasdaglis, sur sport-reference.com
  2. Dimitrios Kasdaglis, sur Tennis Archives
  3. Demetrius Casdagli, sur sport-reference.com
  4. (en) Guide tennis aux J.O. de l'ITF
  5. (en)(de) Compte rendu des J.O. de 1896
  6. Yen, S. T., and K. N. L. “Acquisition of Domicil in Extraterritorial Countries.” The Yale Law Journal, vol. 28, no. 8, 1919, pp. 810–817, sur JSTOR.
  7. Bulletin de la jurisprudence anglaise par M. Raphaël Rougier, sur Journal du droit international, n°48, année 1921, pp. 252-262
  8. Casdagli v. Casdagli, 1917, sur law.mq.edu.au

Liens externes[modifier | modifier le code]