Karen Khachanov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Karen Khachanov
Image illustrative de l’article Karen Khachanov
Karen Khachanov à Wimbledon 2016.
Pays Drapeau de la Russie Russie
Naissance (22 ans)
Moscou
Taille 1,98 m (6 6)
Prise de raquette Droitier, revers à deux mains
Entraîneur Vedran Martić
Gains en tournois 4 975 535 $
Palmarès
En simple
Titres 4
Finales perdues 0
Meilleur classement 11e (05/11/2018)
En double
Titres 0
Finales perdues 1
Meilleur classement 64e (21/05/2018)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/32 1/8 1/8 1/16
Double 1/16 1/16 1/8

Karen Khachanov, né le à Moscou, est un joueur de tennis russe d'origine arménienne, professionnel depuis 2013.

Carrière tennistique[modifier | modifier le code]

Karen Khachanov, joueur russe d'origine arménienne, commence à jouer au tennis à l'âge de 3 ans. Arrivé sur le circuit en 2013, sa surface préférée est le dur.

Il a remporté à ce jour 4 tournois ATP en simple : Chengdu en 2016, Marseille, Moscou et le Masters 1000 de Paris-Bercy en 2018.

2016-2017. Révélation et confirmation[modifier | modifier le code]

Début octobre 2016, alors 101e mondial, il décroche le 1er titre de sa carrière sur le circuit ATP à Chengdu[1], en disposant notamment de quatre têtes de séries : João Sousa, 34e mondial, au 1er tour (7-63, 6-3), Feliciano López, 27e, en quart de finale (6-3, 6-4), Viktor Troicki, 32e, en demi (6-3, 7-5) et enfin Albert Ramos-Viñolas, 31e, en finale en 3 sets (64-7, 7-63, 6-3) en 2 h 40 de jeu[2].

En avril 2017, il commence sa saison sur terre battue par le Masters de Monte-Carlo, où il écarte d'entrée de jeu Nicolas Mahut en 2 manches (6-2, 6-4) avant d'être battu au 2e tour par Pablo Carreño-Busta sur 2 sets identiques (4-6, 4-6). On le retrouve ensuite au tournoi de Barcelone où il bat coup sur coup Thomaz Bellucci (6-3, 6-4), Pablo Cuevas (7-65, 7-65) et sort son 1er top 10, le Belge David Goffin en huitième de finale (67-7, 6-3, 6-4)[3]. Mais au tour suivant, en quart de finale, il s'incline en 2 sets face à Horacio Zeballos (4-6, 1-6).

À Roland-Garros, il s'impose contre le qualifié Nicolás Jarry (6-4, 3-6, 7-64, 6-1), avant de battre le 14e mondial, Tomáš Berdych (7-5, 6-4, 6-4) sans se faire breaker[4]. Il élimine par la suite au 3e tour, le 22e mondial John Isner (7-61, 6-3, 65-7, 7-63) et atteint pour la première fois les huitièmes de finale d'un tournoi du Grand Chelem[5]. Au tour suivant, il se fait battre par le no 1 mondial Andy Murray en 3 sets (3-6, 4-6, 4-6) après 2 h 04 de jeu[6].

Sur le gazon à l'Open de Halle, il passe Gilles Simon (6-2, 62-7, 6-3), puis profite de l'abandon du 9e mondial, Kei Nishikori et se qualifie pour la demi-finale en sortant son compatriote Andrey Rublev (7-68, 4-6, 6-3) après 2 h 19 de jeu[7]. Il s'incline contre le futur vainqueur, Roger Federer (4-6, 65-7) dans un match assez moyen de la part du Suisse[8]. Puis à Wimbledon, il se qualifie jusqu'au 3e tour difficilement après des matchs en cinq manches contre son compatriote Andrey Kuznetsov et en quatre contre Thiago Monteiro. Il perd contre Rafael Nadal (1-6, 4-6, 63-7) en relevant la tête dans la dernière manche[9].

Au Masters de Cincinnati, il atteint sa meilleure performance en Masters 1000 avec un huitième de finale en battant Diego Schwartzman et Thomas Fabbiano mais perdant contre Yuichi Sugita (7-60, 3-6, 3-6).

Le 19 octobre, il se qualifie pour la première édition du Masters Next Gen se déroulant du 7 au 11 novembre à Milan[10].

2018. Trois titres en simple dont un Masters 1000, rentrée dans le top 15[modifier | modifier le code]

Karen Khachanov débute l'année 2018 au tournoi d'Auckland. Il y atteint les quarts de finale où il s'incline en deux sets face à Juan Martín del Potro après une première manche accrochée conclue au jeu décisif. Quelques jours plus tard, il s'incline de nouveau face à l'Argentin au deuxième tour de l'Open d'Australie (4-6, 64-7, 7-60, 4-6) dans un match intense. Après un échec en quart de finale du tournoi ATP 250 de Montpellier face au Belge David Goffin (4-6, 4-6), il perd 2 sets à 1 au premier tour du tournoi de Rotterdam face à Philipp Kohlschreiber, après avoir servi pour le gain du match dans le deuxième set.

Après cet échec précoce, Khachanov remporte son deuxième titre sur le circuit ATP en s'imposant (7-5, 3-6, 7-5) face à Lucas Pouille en finale du tournoi de Marseille, et après avoir battu facilement (6-3, 6-2) le Tchèque Tomáš Berdych au tour précédent[11]. Une victoire qui vient ponctuer une semaine au cours de laquelle il n'a perdu qu'un seul set[12]. La semaine suivante, le Français prend toutefois sa revanche, remportant en trois sets le deuxième tour qui les oppose lors de l'ATP 500 de Dubaï.

Karen Khachanov débute la tournée sur terre battue européenne au Masters 1000 de Monte-Carlo. Il se qualifie pour les huitièmes de finale en battant Thanasi Kokkinakis et Gilles Simon, mais perd (3-6, 2-6) contre le futur vainqueur, le no 1 mondial Rafael Nadal[13].

À Roland-Garros, il atteint les huitièmes de finale après avoir notamment battu la tête de série numéro 15, Lucas Pouille (6-3, 7-5, 6-3) en 2 h 24[14]. Il s'incline en cinq sets (6-4, 64-7, 6-2, 3-6, 3-6) devant la tête de série no 2 Alexander Zverev après trois heures et demi de match[15].

Sur la gazon de Wimbledon, il atteint un 2e huitième de finale consécutif en Grand Chelem après Paris. Il bat pour cela David Ferrer (6-1, 7-63, 3-6, 7-5), puis Márcos Baghdatís (6-3, 6-4, 3-6, 64-7, 7-5) et Frances Tiafoe (4-6, 4-6, 7-63, 6-2, 6-1)[16]. Il perd sèchement (4-6, 2-6, 2-6) contre Novak Djokovic en 1 h 45, le futur lauréat du tournoi[17].

Sur le ciment américain au Masters du Canada, il franchit facilement Filip Krajinović, puis la tête de série numéro 12, Pablo Carreño Busta (6-4, 7-63) après vainc le 9e mondial, John Isner en deux tie-breaks pour arriver en quart de finale ; et enfin il se qualifie pour sa première demi-finale en Masters 1000 après sa victoire (6-3, 6-1) sur Robin Haase[18]. Il s'incline aux portes de la finale contre le no 1 mondial, Rafael Nadal (63-7, 4-6) en 1 h 49 de jeu[19]. Au Masters de Cincinnati après une victoire significative sur Sam Querrey, il s'incline (65-7, 6-3, 4-6) dans une rencontre sinusoïdale face au 7e mondial, Marin Čilić. Enfin à l'US Open, il atteint le 3e tour sans perdre de set et fait jeu égal face au no 1 mondial, Rafael Nadal à ce stade. Il finira par perdre (7-5, 5-7, 67-7, 63-7) après quatre heures et vingt-trois minutes d'une bataille d'une rare intensité[20].

Chez lui au tournoi de Moscou en indoor, il passe ses deux premiers tours sans convaincre face à Lukáš Rosol et Mirza Bašić, avant de se qualifier pour la finale après un gros match contre son compatriote, Daniil Medvedev (6-1, 65-7, 6-3) en 1 h 49[21]. Il remporte facilement (6-2, 6-2) en tout juste une heure de jeu le 2e titre de sa saison face au Français Adrian Mannarino[22].

Le 4 novembre 2018, Karen Kachanov termine sa saison en apothéose, en remportant le Masters de Paris, son plus important titre en carrière, en battant en finale Novak Djokovic. Durant ce tournoi, le Russe a battu en tout quatre membres du top 10 (John Isner, Alexander Zverev, Dominic Thiem et Novak Djokovic). Il atteint grâce à sa victoire la 11e place mondiale. Bénéficiant du forfait de Rafael Nadal aux finales des Masters de Londres, il est convoqué en tant que premier remplaçant.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titres en simple messieurs[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Finaliste Score
1 26-09-2016 Drapeau : République populaire de Chine Chengdu OpenChengdu ATP 250 840 915 $ Dur (ext.) Drapeau : Espagne Albert Ramos-Viñolas 64-7, 7-63, 6-3 Parcours
2 19-02-2018 Drapeau : France Open 13 ProvenceMarseille ATP 250 645 485  Dur (int.) Drapeau : France Lucas Pouille 7-5, 3-6, 7-5 Parcours
3 15-10-2018 Drapeau : Russie VTB Kremlin CupMoscou ATP 250 912 680 $ Dur (int.) Drapeau : France Adrian Mannarino 6-2, 6-2 Parcours
4 29-10-2018 Drapeau : France Rolex Paris MastersParis Masters 1000 4 872 105  Dur (int.) Drapeau : Serbie Novak Djokovic 7-5, 6-4 Parcours

Finale en simple messieurs[modifier | modifier le code]

Aucune

Titre en double messieurs[modifier | modifier le code]

Aucun

Finale en double messieurs[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueurs Partenaire Score
1 21-03-2018 Drapeau : États-Unis Miami Open presented by Itaú
 Miami
Masters 1000 7 972 535 $ Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Bob Bryan
Drapeau : États-Unis Mike Bryan
Drapeau : Russie Andrey Rublev 4-6, 7-65, [10-4] Parcours

Parcours dans les tournois du Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2016 2e tour (1/32) Drapeau : Japon Kei Nishikori
2017 2e tour (1/32) Drapeau : États-Unis Jack Sock 1/8 de finale Drapeau : Royaume-Uni Andy Murray 3e tour (1/16) Drapeau : Espagne Rafael Nadal 1er tour (1/64) Drapeau : Taipei chinois Lu Yen-hsun
2018 2e tour (1/32) Drapeau : Argentine J. M. del Potro 1/8 de finale Drapeau : Allemagne A. Zverev 1/8 de finale Drapeau : Serbie Novak Djokovic 3e tour (1/16) Drapeau : Espagne Rafael Nadal

N.B. : à droite du résultat, se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2017 2e tour (1/16)
Drapeau : Russie A. Kuznetsov
Drapeau : États-Unis Sam Querrey
Drapeau : États-Unis Donald Young
2e tour (1/16)
Drapeau : Russie M. Elgin
Drapeau : Royaume-Uni Jamie Murray
Drapeau : Brésil Bruno Soares
1/8 de finale
Drapeau : Russie A. Rublev
Drapeau : France J. Benneteau
Drapeau : France É. Roger-Vasselin
2018 1er tour (1/32)
Drapeau : Biélorussie Ilya Ivashka
Drapeau : Finlande H. Kontinen
Drapeau : Australie John Peers

N.B. : le nom du partenaire se trouve sous le résultat, tandis que le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Parcours dans les Masters 1000[modifier | modifier le code]

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Madrid Rome Canada Cincinnati Shanghai Paris
2014 1er tour
Drapeau : Espagne D. Gimeno
2015
2016
2017 2e tour
Drapeau : Belgique D. Goffin
1er tour
Drapeau : Argentine Schwartzman
2e tour
Drapeau : Espagne P. Carreño
1er tour
Drapeau : Belgique D. Goffin
1er tour
Drapeau : Espagne P. Carreño
1/8 de finale
Drapeau : Japon Y. Sugita
1er tour
Drapeau : Grèce S. Tsitsipás
1er tour
Drapeau : Uruguay P. Cuevas
2018 1er tour
Drapeau : Russie E. Donskoy
3e tour
Drapeau : Afrique du Sud K. Anderson
1/8 de finale
Drapeau : Espagne R. Nadal
1er tour
Drapeau : Serbie D. Lajović
1er tour
Drapeau : Allemagne P. Kohlschreiber
1/2 finale
Drapeau : Espagne R. Nadal
1/8 de finale
Drapeau : Croatie Marin Čilić
2e tour
Drapeau : Grèce S. Tsitsipás
Victoire
Drapeau : Serbie N. Djokovic

N.B. : sous le résultat, se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Parcours en Coupe Davis[modifier | modifier le code]

# Date Lieu Surface Gagnant(s) Perdant(s) Score
2017 - 1er tour (groupe mondial) - Serbie - Russie 4:1
1 3-5/02/2017 Drapeau : Serbie Niš Dur (int.) Drapeau : Serbie Viktor Troicki Drapeau : Russie Karen Khachanov 6-4, 63-7, 6-3, 1-6, 7-66 Parcours
2017 - play-off (groupe mondial) - Hongrie - Russie 3:1
2 15-17/09/2017 Drapeau : Hongrie Budapest Terre (ext.) Drapeau : Russie Karen Khachanov Drapeau : Hongrie Attila Balázs 3-6, 6-2, 7-612, 6-1 Parcours
Drapeau : Hongrie Márton Fucsovics Drapeau : Russie Karen Khachanov 7-5, 6-4, 6-4

Victoires sur le top 10[modifier | modifier le code]

Toutes ses victoires sur des joueurs classés dans le top 10 de l'ATP lors de la rencontre.

Légende
Grand Chelem
Masters
Jeux olympiques
Masters 1000
500 Series
250 Series
Coupe Davis
# K.K. Tournoi Année Surface Adversaire Rang Tour Score
1 no 56 Drapeau : Espagne Barcelone 2017 Terre battue Drapeau : Belgique David Goffin no 10 1/8 67-7, 6-3, 6-4
2 no 38 Drapeau : Allemagne Halle 2017 Gazon Drapeau : Japon Kei Nishikori no 9 1/8 3-2 ab.
3 no 38 Drapeau : Canada Toronto 2018 Dur Drapeau : États-Unis John Isner no 9 1/8 7-65, 7-61
4 no 18 Drapeau : France Paris-Bercy 2018 Dur (int.) Drapeau : États-Unis John Isner no 9 1/8 6-4, 69-7, 7-68
5 Drapeau : Allemagne Alexander Zverev no 5 1/4 6-1, 6-2
6 Drapeau : Autriche Dominic Thiem no 8 1/2 6-4, 6-1
7 Drapeau : Serbie Novak Djokovic no 2 Finale 7-5, 6-4

Classement ATP en fin de saison[modifier | modifier le code]

Année 2013 2014 2015 2016 2017
Rang en simple 442 en augmentation 374 en augmentation 152 en augmentation 53 en augmentation 45

Source : (en) Classements de Karen Khachanov sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Tournoi de Chengdu : Karen Khachanov en finale », sur l’Équipe, .
  2. « Chengdu : Khachanov, quel coup de maître ! », sur Eurosport, .
  3. « Le Belge David Goffin encaisse une défaite face à l'étoile montante Karen Khachanov », sur rtbf.be,
  4. « Roland-Garros. Tomas Berdych éliminé dès le 2e tour par Karen Khachanov », sur ouest-france.fr, .
  5. « Khachanov s'offre Isner après Berdych et va défier Murray », sur Eurosport, .
  6. « Murray freine Khachanov et avance en quarts », sur Réseau des sports,
  7. « Karen Khachanov bat Andrey Rublev et se qualifie en demi-finales du tournoi de Halle », sur L'Équipe, .
  8. « Sorti des griffes de Khachanov, Federer jouera bien pour un 9e titre », sur Eurosport, .
  9. « Rafael Nadal élimine Karen Khachanov pour rallier les 8es de finale », sur Eurosport, .
  10. (en) « Khachanov Qualifies For Next Gen ATP Finals », sur atpworldtour.com,
  11. « Marseille (ATP) : Karen Khachanov s'impose face à Tomas Berdych et se qualifie pour la finale », sur L'Équipe, .
  12. « Lucas Pouille passe à côté du titre à Marseille, battu par Karen Khachanov en finale (7-5, 3-6, 7-5) », sur Eurosport, .
  13. « Rafael Nadal élimine Khachanov et rejoint Thiem en quart », sur Eurosport, .
  14. « Lucas Pouille sorti sans gloire par Karen Khachanov en trois sets (6-3, 7-5, 6-3) », sur Eurosport, .
  15. « Alexander Zverev sort Karen Khachanov en 5 sets et disputera son premier quart en Grand Chelem », sur Eurosport, .
  16. « Wimbledon : Karen Khachanov renverse Frances Tiafoe », sur L'Équipe, .
  17. « Novak Djokovic bat Karen Khachanov et rejoint les quarts de finale de Wimbledon », sur Eurosport, .
  18. « Toronto : Karen Khachanov s'offre une demie contre Rafael Nadal », sur L'Équipe, .
  19. « MASTERS TORONTO - Nadal puissance 4 au Canada », sur Eurosport, .
  20. « US Open - 3e tour : Rafael Nadal bat Karen Khachanov en quatre sets et plus de quatre heures », sur Eurosport, .
  21. « Moscou : Karen Khachanov sort Daniil Medvedev et rejoint Adrian Mannarino en finale », sur L'Équipe, .
  22. « ATP Moscou : Adrian Mannarino s'incline largement en finale contre Karen Khachanov (6-2, 6-2) », sur Eurosport, .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]