Steve Darcis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Steve Darcis
Image illustrative de l’article Steve Darcis
Steve Darcis à Roland-Garros 2015.
Carrière professionnelle
2003 – 2020
Nationalité Drapeau de la Belgique Belgique
Naissance (38 ans)
Liège, Belgique
Taille 1,78 m (5 10)
Prise de raquette Droitier, revers à une main
Entraîneur Yannis Déméroutis
Gains en tournois 3 445 786 $
Palmarès
En simple
Titres 2
Finales perdues 1
Meilleur classement 38e (22/05/2017)
En double
Titres 0
Finales perdues 0
Meilleur classement 126e (05/01/2009)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/16 1/16 1/32 1/32
Double 1/32 1/4 1/8 1/8
Titres par équipe nationale
Coupe Davis Finale (2015, 2017)

Steve Darcis, né le à Liège, est un joueur de tennis belge, professionnel de 2003 à 2020.

Vainqueur de deux tournois ATP en simple, il a atteint la 38e place mondiale. Avec l'équipe de Belgique de Coupe Davis, il a joué deux finales en 2015 et en 2017.

Il est parfois surnommé "Shark".

Profil[modifier | modifier le code]

Son père, Alain Darcis, ancien propriétaire d'un club de tennis qui a jadis accueilli la Fed Cup et professeur de tennis, a transmis le virus du tennis à son fils. Il accompagne de temps à autre son fils lors de ses déplacements pour le soutenir dès qu'il en a la possibilité. Steve est coaché par Yannis Déméroutis.

Rafael Nadal a dit de lui : « C'est un bon joueur. Il est talentueux. Il sait comment jouer au tennis et sur toutes les surfaces. Il a de bons coups. Je dirais que c'est un joueur très complet[1]. »

Carrière[modifier | modifier le code]

Ses débuts (2003-2006)[modifier | modifier le code]

Longtemps considéré comme l'un des espoirs du tennis belge, l'élève du Centre de l'AFT à Mons a mis beaucoup de temps à sortir de l'ombre, notamment à cause de nombreuses blessures l'empêchant d'évoluer à son meilleur niveau. Il apparaît en 2003 sur le circuit Future. Il atteint la finale du tournoi Future de Glasgow en septembre, où il perd contre Andy Murray. Deux mois plus tard, il remporte son premier tournoi Future en République tchèque face au local Jan Masik. Ces deux performances lui permettent d'être classé aux alentours de la 480e place mondiale à la fin de l'année. L'année suivante, il atteint, à 20 ans, les demi-finales du tournoi Challenger de Saransk, où il perd contre le Slovaque Ladislav Švarc.

En 2005, il joue la majorité de ses tournois dans le circuit Challenger, et atteint deux finales en fin de saison, à Kolding et Eckental, mais ne parvient pas à les gagner. C'est pourtant au tournoi danois qu'il gagne ses deux premiers matchs contre des joueurs du top 100 mondial, au premier tour contre Jiří Vaněk (ATP 99) et en demi-finales contre Paul Goldstein (ATP 83), avant d'échouer contre Dmitri Toursounov (ATP 93) en finale. Fin septembre, il dispute son premier match de Coupe Davis avec la Belgique, sans réelle imortance puisque les Belges ont déjà perdu contre les Américains. Darcis s'incline d'ailleurs contre James Blake en deux sets. Il est alors, à la fin de l'année, classé à la 153e place mondiale.

L'année suivante, Darcis commence la saison avec une blessure au genou[2] qui l'empêche d'atteindre un bon niveau et le contraint à abandonner à plusieurs reprises. Il tente de se qualifier pour les tournois du circuit principal mais n'y parvient qu'une seule fois à l'Open d'Amersfoort, disputé sur terre battue, où il perd au premier tour. Il décide d'arrêter sa saison après les qualifications de l'US Open où il s'incline au premier tour. Il retombe à la 474e place mondiale en fin de saison.

2007. Révélation sur le circuit principal[modifier | modifier le code]

À 23 ans, Darcis sort de l'ombre grâce à son épopée à l'Open d'Amersfoort. Lors du tournoi ATP aux Pays-Bas, qui n'est que le second tournoi sur le circuit principal de sa carrière, il aligne huit succès consécutifs. Il bouscule la hiérarchie en évinçant quatre joueurs issus du top 70. Durant cette semaine exceptionnelle, le Liégeois bat successivement, sur la terre battue hollandaise, les Français Marc Gicquel (ATP 39) et Gilles Simon (ATP 51) avant de battre les Russes Igor Andreev (ATP 53) et Mikhail Youzhny (ATP 14). En finale, il domine nettement (6-1, 7-6) le vétéran autrichien Werner Eschauer (ATP 125) lors d'un match joué en plusieurs fois en raison de la pluie. Classé aux environs de la 300e place de la hiérarchie mondiale en début de semaine, Darcis se hisse à la 146e place mondiale le . Steve Darcis devient ainsi le cinquième joueur belge à remporter un tournoi ATP depuis le début de l'ère Open, en 1968[3]. Il rejoint ainsi Bernard Mignot, Filip Dewulf, Olivier Rochus et Xavier Malisse. Le Liégeois devient le joueur le moins bien classé (ATP 297) remportant un tournoi ATP depuis plus de trois ans. Il s'agissait à l'époque de l'Allemand Tommy Haas, alors classé 349e, qui a remporté le tournoi de Houston en .

Fin du mois de juillet à Sopot, en Pologne, Steve Darcis passe par les qualifications. Le Liégeois continue sa marche en avant. Après sa victoire à l'Open d'Amersfoort, il décroche sa 11e victoire consécutive en simple en écartant sèchement l'Argentin Gastón Gaudio en qualification sur le score de 6-2, 6-0. Après être sorti des qualifications, Steve vient à bout du Chilien Nicolás Massú au premier tour du tournoi. Le Liégeois s'impose en trois sets (68-7, 7-60, 6-4). Au second tour, Steve s'incline en trois sets (1-6, 6-0, 7-5) face à Tommy Robredo, 2e tête de série et septième mondial.

Un mois plus tard, il parvient à se qualifier pour l'US Open, le premier Grand Chelem de sa carrière, lors duquel il s'incline dès le premier tour en quatre sets face à Tommy Haas, bien qu'ayant gagné son premier set au tie-break.

Il intègre le top 100 pour la première fois de sa carrière le après sa victoire dans le tournoi Challenger de Helsinki contre l'Allemand Tobias Kamke, en ne perdant qu'un seul set (en finale) de tout le tournoi. C'est la première victoire de sa carrière en Challenger.

Il termine cette année 2007, qui l'a révélé au grand public, à la 86e place mondiale.

2008. Numéro 1 belge[modifier | modifier le code]

Début janvier, Steve passe avec succès l'étape des qualifications du tournoi de Sydney et intègre le tableau final. Il remporte ensuite son match du premier tour face à Joseph Sirianni en deux sets avant de s'incliner face à Fabrice Santoro en deux manches. Il participe ensuite à l'Open d'Australie, le deuxième Grand Chelem de sa carrière. Malheureux au tirage, il hérite du favori local, Lleyton Hewitt, au premier tour, face auquel il perd en trois sets.

En février, il gagne son premier match pour la Belgique en coupe Davis contre le Tchèque Lukáš Dlouhý mais n'empêche pas la défaite finale des Belges 3-2.

Le , Steve remporte son deuxième tournoi ATP à Memphis face au Suédois Robin Söderling, tête de série numéro 8 et ATP 42, en deux sets. Durant la compétition, il élimine brillamment Vincent Spadea, au tie-break du dernier set, puis l'Autrichien Jürgen Melzer pourtant tête de série numéro 7 en deux sets. Ensuite, pour atteindre la finale, il dispose facilement de l'Allemand Benjamin Becker (6-1, 6-0) et, en demi-finales, du Suédois Jonas Björkman. Ce succès lui permet de faire un bond de 35 places et d'atteindre son meilleur classement ATP (une 46e place) et ainsi de devenir le numéro 1 belge[4].

Deux semaines plus tard, il essaye d'intégrer le tableau final des Masters de Miami, mais échoue face à Harel Levy, pourtant classé cinquante places derrière lui. Darcis ne se décourage pas et, en mai, aux Masters de Rome, premier tableau final des Masters auquel il prend part, il passe le premier tour en battant Ivan Ljubičić en deux sets, mais échoue face à Novak Djokovic, futur vainqueur du tournoi et troisième mondial, au tour suivant. Il améliore encore le meilleur classement de sa carrière en atteignant, le , à l'issue du tournoi de Rome, la 44e place mondiale.

Éliminé au premier tour des Masters de Hambourg par Ivan Ljubičić qui prend sa revanche sur le tournoi de Rome, il est encore malheureux au tirage au sort de Roland-Garros, son premier Grand Chelem sur terre battue. En effet, il hérite de l'Espagnol David Ferrer, cinquième mondial, et perd en trois sets. Le mois suivant, il dispute le Grand Chelem de Wimbledon sur herbe. Malgré deux tournois de préparation, sa saison sur gazon s'arrête au premier tour du tournoi, où il perd en quatre sets contre le Chypriote Márcos Baghdatís.

Fin juillet, alors classé 56e mondial, Darcis participe pour la troisième fois d'affilée à l'Open d'Amersfoort, disputé sur terre battue. Il s'y incline cette fois-ci en finale contre l'Espagnol Albert Montañés, après avoir éliminé la tête de série numéro 1 du tournoi Marc Gicquel. Le mois suivant, il participe aux Jeux olympiques de Pékin en simple. Il est éliminé au premier tour du tournoi par Nicolás Massú, tenant du titre.

Il participe également au quatrième Grand Chelem de l'année, l'US Open, à New York (il réussit donc à participer aux quatre tournois majeurs de l'année plus les Jeux olympiques). Il gagne le premier match en Grand Chelem de sa carrière en battant, au premier tour, l'Allemand Denis Gremelmayr, en quatre sets. Il doit néanmoins abandonner au tour suivant alors qu'il y avait un set partout entre James Blake et lui.

En fin d'année, au mois d'octobre, il parvient à se qualifier pour les Masters de Madrid mais s'incline au premier tour dans le tableau final contre l'Américain Mardy Fish. Son dernier tournoi a lieu la semaine suivante, sur moquette, à Lyon. Il est éliminé en quarts de finale par Julien Benneteau en ayant battu, au tour précédent, Richard Gasquet, quinzième mondial. Cette victoire contre le Français est la meilleure performance de son année 2008, qu'il termine à la 61e place mondiale.

2009-2010. Deux saisons difficiles[modifier | modifier le code]

L'année 2009 de Steve Darcis débute par cinq défaites d'affilée en janvier-février. Il est notamment battu au premier tour de l'Open d'Australie par le Français Sébastien de Chaunac (ATP 253), pourtant issu des qualifications et classé 200 places derrière Steve, en cinq sets. Il ne parvient pas non plus à gagner un match au tournoi de Memphis, qu'il avait brillamment remporté l'année précédente. En effet, il hérite dès le premier tour d'Andy Roddick, qui l'élimine en deux sets. Il sort donc du top 100 pour deux semaines, avant de le réintégrer après sa première victoire de la saison au Masters d'Indian Wells contre Marcel Granollers (ATP 47), qui abandonne alors que Steve mène 5 jeux à 0 dans le premier set.

À la fin du mois d'avril, il atteint les demi-finales de deux tournois Challenger, à Sofia, où il perd contre Florian Mayer et la semaine suivante à Ostrava, où il s'incline contre Jan Hájek. Le mois suivant à Roland-Garros, il tombe dès le premier tour face au Roumain Victor Hănescu, en trois sets tous trois disputés au tie-break. Il participe ensuite au Challenger de Prostejov. Il est défait en finale encore une fois par Jan Hájek, après avoir réalisé une belle performance en demi-finale en sortant le 20e mondial Tomáš Berdych. Cette victoire est sa meilleure performance de la saison. Il offre également la victoire à la Belgique lors des barrages de la Coupe Davis, grâce à deux victoires en trois sets face aux Ukrainiens Serhiy Stakhovsky et Sergueï Bubka. Malgré une demi-finale à l'Ethias Trophy, il sort finalement du top 100 en fin d'année.

Sa saison 2010 est également difficile. Il débute bien en atteignant les quarts de finale au tournoi ATP de Doha après avoir battu au premier tour le 41e mondial Guillermo García-López mais doit abandonner face à Rafael Nadal pour un problème de dos. Par la suite, ses seules performances notables sont réalisées sur le circuit Challenger (une victoire à Cordenons ainsi que deux finales à Barletta et à l'Ethias Trophy).

2013. La plus belle victoire de sa carrière[modifier | modifier le code]

Lors du tournoi de Wimbledon 2013, il réalise l'exploit d'éliminer Rafael Nadal, vainqueur de Roland-Garros deux semaines plus tôt, au premier tour en trois sets (7-64, 7-68, 6-4). C'est le premier joueur à avoir éliminé Nadal, qui a alors 27 ans, au premier tour d'un tournoi du Grand Chelem (Fernando Verdasco élimine Nadal au premier tour de l'Open d'Australie 2016).

Au tour suivant, il doit déclarer forfait à cause d'une blessure à l'épaule et est tenu éloigné des courts de longs mois[5].

2016-2017. Victoires en Challenger et meilleur classement[modifier | modifier le code]

À l'Open de Shenzhen 2017, il affronte au second tour le no 4 mondial Alexander Zverev qu'il avait battu en début d'année en Coupe Davis. Il remporte le premier set 6-4, puis pousse l'Allemand au tie-break dans les deux suivants mais s'y incline à chaque fois 5-7[6].

Steve Darcis ne dispute aucun match en 2018 en raison d'une blessure chronique au coude droit[7].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titres en simple (2)[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Finaliste Score
1 16/07/2007  Dutch Open TennisAmersfoort Int' Series Terre (ext.) Werner Eschauer 6-1, 7-61 Parcours
2 25/02/2008  Regions Morgan Keegan ChampionshipsMemphis Series Gold Dur (int.) Robin Söderling 6-3, 7-65 Parcours

Finale en simple (1)[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Vainqueur Score
1 14/07/2008  Dutch Open TennisAmersfoort Int' Series Terre (ext.) Albert Montañés 6-1, 5-7, 3-6 Parcours

Titre en double[modifier | modifier le code]

Aucun

Finale en double[modifier | modifier le code]

Aucune

Palmarès en tournois Challenger[modifier | modifier le code]

En simple (10/23)[modifier | modifier le code]

Résultat Date Tournoi Prize Money Adversaire en finale Score
Finaliste 17/10/2005 Kobstaedernes ATP Challenger, Kolding 50 000 $ Dmitri Toursounov 3-6, 4-6
Finaliste 07/11/2005 Bauer Watertechnology Cup, Eckental 25 000 $ Michael Berrer 3-6, 6-4, 4-6
Victoire 12/11/2007 IPP Open, Helsinki 42 500 € Tobias Kamke 6-3, 1-6, 6-4
Finaliste 01/06/2009 UniCredit Czech Open, Prostějov 127 500 € Jan Hájek 2-6, 6-1, 4-6
Finaliste 22/03/2010 Open Barletta, Barletta 30 000 € Pere Riba 3-6, ab.
Victoire 26/07/2010 Zucchetti Kos Tennis Cup, Cordenons 85 000  Daniel Muñoz de la Nava 6-2, 6-4
Finaliste 04/10/2010 Ethias Trophy, Mons 106 500  Adrian Mannarino 5-7, 2-6
Victoire 04/07/2011 The Hague Open, Schéveningue 42 500 € Marsel Ilhan 6-3, 4-6, 6-2
Victoire 01/08/2011 Internazionali Città di Trani, Trani 30 000 € Leonardo Mayer 4-6, 6-3, 6-2
Finaliste 06/02/2012 yp Challenger of Dallas, Dallas 100 000 $ Jesse Levine 4-6, 4-6
Finaliste 29/04/2013 Prosperita Open, Ostrava 85 000 € Jiří Veselý 4-6, 4-6
Finaliste 29/09/2014 Ethias Trophy, Mons 106 500 € David Goffin 3-6, 3-6
Victoire 06/10/2014 Open de Rennes, Rennes 85 000 € Nicolas Mahut 6-2, 6-4
Victoire 05/01/2015 Challenger BNP Paribas, Nouméa 75 000 $ Adrián Menéndez-Maceiras 6-3, 6-2
Victoire 06/06/2016 Open Sopra-Steria de Lyon, Lyon 64 000 € Thiago Monteiro 3-6, 6-2, 6-0
Finaliste 13/06/2016 Internationaux de tennis de Blois, Blois 42 500 € Carlos Berlocq 2-6, 0-6
Finaliste 01/08/2016 Svijany Open, Liberec 42 500 € Arthur De Greef 64-7, 3-6
Victoire 08/08/2016 Strabag Challenger Open, Trnava 42 500 € Jordi Samper-Montaña 6-3, 6-4
Finaliste 24/10/2016 WHB Hungarian Open, Budapest 64 000 € Marius Copil 4-6, 2-6
Victoire 31/10/2016 Bauer Watertechnology Cup, Eckental 35 000 € Alex De Minaur 6-4, 6-2
Victoire 15/05/2017 BNP Paribas Primrose, Bordeaux 106 000 € Rogério Dutra Silva 7-62, 4-6, 7-5
Finaliste 11/02/2019 Challenger Cherbourg-La Manche, Cherbourg 46 600 € Ugo Humbert 7-66, 3-6, 3-6
Finaliste 28/10/2019 Bauer Watertechnology Cup, Eckental 46 600 € Jiří Veselý 4-6, 6-4, 3-6

En double (3/5)[modifier | modifier le code]

Résultat Date Tournoi Prize Money Partenaire Adversaires Score
Victoire 27/06/2005 Open de Montauban, Montauban 25 000 $ Stefan Wauters Gabriel Trujillo-Soler
Lovro Zovko
6-4, 65-7, 6-4
Finaliste 04/07/2005 Siemens Open, Schéveningue 42 500 € Kristof Vliegen Édouard Roger-Vasselin
Julien Benneteau
7-5, 5-7, 65-7
Finaliste 14/05/2007 Sanremo Tennis Cup, San Remo 21 250 € Stefan Wauters Sanchai Ratiwatana
Sonchat Ratiwatana
63-7, 3-6
Victoire 15/02/2010 Morocco Tennis Tour, Tanger 30 000 € Dominik Meffert Uladzimir Ignatik
Martin Kližan
5-7, 7-5, [10-7]
Victoire 29/04/2013 Prosperita Open, Ostrava 85 000 € Olivier Rochus Tomasz Bednarek
Mateusz Kowalczyk
7-5, 7-5

Titres en tournois Future[modifier | modifier le code]

Parcours dans les tournois du Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2007 1er tour (1/64) Tommy Haas
2008 1er tour (1/64) Lleyton Hewitt 1er tour (1/64) David Ferrer 1er tour (1/64) Márcos Baghdatís 2e tour (1/32) J. Blake
2009 1er tour (1/64) S. de Chaunac 1er tour (1/64) Victor Hănescu 2e tour (1/32) Ivo Karlović 1er tour (1/64) Nicolás Almagro
2010 2e tour (1/32) Nicolás Almagro
2011 3e tour (1/16) Gaël Monfils 2e tour (1/32) J. I. Chela
2012 1er tour (1/64) Florent Serra 1er tour (1/64) F. Verdasco 1er tour (1/64) Guillaume Rufin 2e tour (1/32) S. Wawrinka
2013 1er tour (1/64) P. Kohlschreiber 1er tour (1/64) Michaël Llodra 2e tour (1/32) Forfait
2014 1er tour (1/64) Martin Kližan
2015 1er tour (1/64) Simone Bolelli 1er tour (1/64) Feliciano López 2e tour (1/32) Roger Federer
2016 1er tour (1/64) Guido Pella 2e tour (1/32) Novak Djokovic 2e tour (1/32) John Isner
2017 3e tour (1/16) Andreas Seppi 1er tour (1/64) Milos Raonic 2e tour (1/32) David Ferrer 1er tour (1/64) Guido Pella
2018
2019 1er tour (1/64) Borna Ćorić 2e tour (1/32) R. Bautista-Agut 1er tour (1/64) Dušan Lajović

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2008 1er tour (1/32)
F. Čermák
L. Dlouhý
1/4 de finale
D. Nestor
N. Zimonjić
1er tour (1/32)
M. Kohlmann
J.-C. Scherrer
1er tour (1/32)
I. Kunitsyn
D. Toursounov
2009 1er tour (1/32)
F. Fognini
I. Ljubičić
2010 2e tour (1/16)
John Isner
Sam Querrey
2011
2012 1er tour (1/32)
M. Elgin
D. Istomin
1/8 de finale
R. Lindstedt
Horia Tecău
1er tour (1/32)
Bob Bryan
Mike Bryan
2013
2014
2015 1er tour (1/32)
M. Matkowski
N. Zimonjić
1er tour (1/32)
A. Mannarino
F. Martin
2016
2017 1er tour (1/32)
M. Elgin
K. Khachanov
1/8 de finale
Robin Haase
M. Middelkoop

N.B. : le nom du partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Parcours dans les Masters 1000[modifier | modifier le code]

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Rome Hambourg puis Madrid[8] Canada Cincinnati Madrid puis Shanghai[9] Paris
2008 2e tour
N. Djokovic
1er tour
I. Ljubičić
1er tour
Mardy Fish
2009 2e tour
Marin Čilić
1er tour
Amer Delić
2010
2011
2012 2e tour
A. Dolgopolov
1er tour
D. Nalbandian
2013
2014
2015 3e tour
N. Djokovic
2016
2017 1er tour
D. Goffin

N.B. : sous le résultat se trouve le nom de l’ultime adversaire.

Parcours en Coupe Davis[modifier | modifier le code]

# Date Lieu Surface Gagnant(s) Perdant(s) Score
2005 - play-off (groupe mondial) - Belgique - États-Unis 1:4
1 23-25/09/2005 Louvain Terre (int.) James Blake Steve Darcis 7-5, 6-1 Parcours
2008 - 1er tour (groupe mondial) - République tchèque - Belgique 3:2
2 8-10/02/2008 Ostrava Synthétique (int.) Radek Štěpánek Steve Darcis 4-6, 64-7, 65-7 Parcours
Steve Darcis Lukáš Dlouhý 7-61, 6-1
2008 - play-off (groupe mondial) - Suisse - Belgique 4:1
3 19-21/09/2008 Lausanne Dur (int.) Stanislas Wawrinka Steve Darcis 63-7, 6-1, 6-3, 2-6, 6-4 Parcours
Stéphane Bohli Steve Darcis 6-3, 1-6, 6-3
2009 - play-off (groupe mondial) - Belgique - Ukraine 3:2
4 18-20/09/2009 Charleroi Terre (int.) Steve Darcis Serhiy Stakhovsky 6-2, 6-3, 6-4 Parcours
Steve Darcis Sergueï Bubka 6-2, 6-1, 6-0
2010 - 1er tour (groupe mondial) - Belgique - République tchèque 1:4
5 5-7/03/2010 Bree Terre (int.) Steve Darcis Jan Hájek 7-66, 1-6, 6-4 Parcours
Tomáš Berdych
Radek Štěpánek
Steve Darcis
Olivier Rochus
66-7, 0-6, 3-6
2010 - play-off (groupe mondial) - Australie - Belgique 2:3
6 17-19/09/2010 Cairns Dur (ext.) Steve Darcis Carsten Ball 7-64, 6-3, 6-4 Parcours
2011 - 1er tour (groupe mondial) - Belgique - Espagne 1:4
7 4-6/03/2011 Charleroi Terre (int.) Steve Darcis Feliciano López 64-7, 7-66, 7-63 Parcours
Feliciano López
Fernando Verdasco
Steve Darcis
Olivier Rochus
66-7, 4-6, 3-6
2011 - play-off (groupe mondial) - Belgique - Autriche 1:4
8 16-18/09/2011 Anvers Dur (int.) Steve Darcis Jürgen Melzer 7-63, 64-7, 6-4, 6-3 Parcours
Oliver Marach
Alexander Peya
Steve Darcis
Olivier Rochus
4-6, 6-3, 6-4, 6-4
2012 - play-off (groupe mondial) - Belgique - Suède 5:0
9 14-16/09/2012 Bruxelles Terre Battue (ext.) Steve Darcis Michael Ryderstedt 6-3, 7-63, 6-0 Parcours
Steve Darcis Andreas Vinciguerra 6-4, 6-2
2013 - 1er tour (groupe mondial) - Belgique - Serbie 2:3
10 1-3/02/2013 Charleroi Terre (int.) Viktor Troicki
Nenad Zimonjić
Ruben Bemelmans
Steve Darcis
6-4, 6-4, 5-7, 6-4 Parcours
Steve Darcis Nenad Zimonjić 6-2, 6-4
2013 - play-off (groupe mondial) - Belgique - Israël 3:2
11 12-15/09/2013 Anvers Terre (int.) Steve Darcis Dudi Sela 6-1, 6-2, 6-2 Parcours
Jonathan Erlich
Andy Ram
Steve Darcis
Olivier Rochus
6-4, 5-7, 1-6, 7-5, 6-3
Steve Darcis Amir Weintraub 6-2, 6-2, 6-2
2014 - play-off (groupe mondial) - Ukraine - Belgique 2:3
12 12-14/09/2014 Tallinn Dur (int.) Serhiy Stakhovsky Steve Darcis 65-7, 6-4, 6-2, 6-2 Parcours
Illya Marchenko Steve Darcis 7-62, 6-4
2015 - 1er tour (groupe mondial) - Belgique - Suisse 3:2
13 6-8/03/2015 Liège Dur (int.) Steve Darcis Michael Lammer 6-3, 6-1, 6-3 Parcours
Henri Laaksonen Steve Darcis 6-3, 3-6, 3-6, 7-65, 6-1
2015 - 1/4 de finale (groupe mondial) - Belgique - Canada 5:0
14 17-19/07/2015 Ostende Terre battue (ext.) Steve Darcis Frank Dancevic 3-6, 6-1, 7-5, 6-3 Parcours
Steve Darcis Filip Peliwo 6-4, 6-3
2015 - 1/2 finale (groupe mondial) - Belgique - Argentine 3:2
15 18-20/09/2015 Bruxelles Dur (int.) Leonardo Mayer Steve Darcis 7-65, 7-61, 4-6, 6-3 Parcours
Carlos Berlocq
Leonardo Mayer
Ruben Bemelmans
Steve Darcis
6-2, 7-62, 5-7, 7-65
Steve Darcis Federico Delbonis 6-4, 2-6, 7-5, 7-63
2015 - Finale (groupe mondial) - Belgique - Grande-Bretagne 1:3
16 27-29/11/2015 Gand Terre (int.) Andy Murray
Jamie Murray
Steve Darcis
David Goffin
6-4, 4-6, 6-3, 6-2 Parcours
2016 - play-off (groupe mondial) - Belgique - Brésil 4:0
17 16-18/09/2016 Ostende Dur (int.) Steve Darcis Thomaz Bellucci 65-7, 6-1, 6-3, 6-3 Parcours
2017 - 1er tour (groupe mondial) - Allemagne - Belgique 1:4
18 3-5/02/2017 Francfort Dur (int.) Steve Darcis Philipp Kohlschreiber 6-4, 3-6, 2-6, 7-62, 7-65 Parcours
Steve Darcis Alexander Zverev 2-6, 6-4, 6-4, 7-68
2017 - 1/4 de finale (groupe mondial) - Belgique - Italie 3:2
19 7-9/04/2017 Charleroi Dur (int.) Steve Darcis Paolo Lorenzi 63-7, 6-1, 6-1, 7-64 Parcours
2017 - 1/2 finale (groupe mondial) - Belgique - Australie 3:2
20 15-17/09/2017 Bruxelles Terre (int.) Nick Kyrgios Steve Darcis 6-3, 3-6, 65-7, 6-1, 6-2 Parcours
Steve Darcis Jordan Thompson 6-4, 7-5, 6-2
2017 - Finale (groupe mondial) - France - Belgique 3:2
21 24-26/11/2017 Villeneuve-d'Ascq Dur (int.) Jo-Wilfried Tsonga Steve Darcis 6-3, 6-2, 6-1 Parcours
Lucas Pouille Steve Darcis 6-3, 6-1, 6-0
2019 - Phase de poules (groupe mondial) - Belgique - Colombie 2:1
22 18/11/2019 Madrid Dur (int.) Steve Darcis Santiago Giraldo 6-3, 6-2 Parcours
2019 - Phase de poules (groupe mondial) - Belgique - Australie 1:2
23 20/11/2019 Madrid Dur (int.) Nick Kyrgios Steve Darcis 6-2, 7-69 Parcours

Classements ATP en fin de saison[modifier | modifier le code]

Année 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
Rang en simple 1049 en augmentation 549 en augmentation 360 en augmentation 155 en diminution 474 en augmentation 88 en augmentation 61 en diminution 122 en augmentation 109 en augmentation 88 en diminution 91 en diminution 169 en augmentation 163 en augmentation 86 en stagnation 86 en augmentation 77
Rang en double - 865 en augmentation 684 en augmentation 276 - 411 en augmentation 128 en diminution 802 en augmentation 183 en diminution 955 en augmentation 228 en diminution 463 en diminution 1046 en augmentation 600 en diminution 864 en augmentation 318

Source : (en) Classements de Steve Darcis sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Records et statistiques[modifier | modifier le code]

Victoires sur le top 10[modifier | modifier le code]

Toutes ses victoires sur des joueurs classés dans le top 10 de l'ATP lors de la rencontre.

Légende
Grand Chelem
Jeux olympiques
Masters 1000
500 Series
250 Series
Coupe Davis
# S.D. Tournoi Année Surface Adversaire Rang Tour Score
1 no 75 Jeux olympiques 2012 Gazon Tomáš Berdych no 7 1/32 6-4, 6-4
2 no 135 Wimbledon 2013 Gazon Rafael Nadal no 5 1/64 7-64, 7-68, 6-4
3 no 73 Pékin 2017 Dur Pablo Carreño Busta no 10 1/16 6-0, 6-4

Steve Darcis a également battu 3 joueurs classés dans le top 20 :

Ses trois meilleures victoires en simple par saison[modifier | modifier le code]

2002

  1. Julien Benneteau - 225e - 7-5, 6-2
  2. Igor Gaudi - 375e - 6-1, 7-5
  3. -

2003

  1. Ivaylo Traykov - 295e - 6-2, 6-4
  2. Marc Gicquel - 375e - 6-4, 4-6, 6-2
  3. Ryan Sachire - 427e - 6-3, 6-4

2004

  1. Petr Kralert - 282e - 6-3, 6-1
  2. Andrei Stoliarov - 326e - 6-1, 6-1
  3. Marc Fornell-Mestres - 330e - 6-1, 6-1

2005

  1. Paul Goldstein - 83e - 7-62, 6-4
  2. Alexander Waske - 97e - 7-62, 6-4
  3. Jiří Vaněk - 99e- 6-4, 6-3

2006

  1. Evgeny Korolev - 162e - 6-3, 6-2
  2. Evgeny Korolev - 164e - 6-3, 4-1 ab.
  3. Amir Hadad - 256e - 6-3, 6-4

2007

  1. Mikhail Youzhny - 13e - 4-6, 6-0, 7-5
  2. Marc Gicquel - 39e - 6-3, 6-4
  3. Gilles Simon - 51e - 7-64, 6-1

2008

  1. Richard Gasquet - 15e - 6-4, 3-6, 7-65
  2. Radek Štěpánek - 28e - 6-4, 3-6, 6-3
  3. Ivan Ljubičić - 29e - 7-5, 7-65

2009

  1. Tomáš Berdych - 20e - 7-67, 7-64
  2. Marcel Granollers - 47e - 5-0 ab.
  3. Dudi Sela - 59e - 6-4, 61-7, 6-3

2010

  1. Guillermo García-López - 41e - 6-4, 6-1
  2. Eduardo Schwank - 64e - 6-2, 7-5
  3. Jan Hájek - 82e - 7-66, 1-6, 6-4

2011

  1. Jürgen Melzer - 21e - 7-63, 64-7, 6-4, 6-3
  2. Michaël Llodra - 24e - 65-7, 6-3, 6-3, 6-3
  3. Nikolay Davydenko - 38e - 3-6, 6-0, 7-62

2012

  1. Tomáš Berdych - 7e - 6-4, 6-4
  2. Andy Roddick - 21e - 7-66, 7-63
  3. Viktor Troicki - 22e - 6-4, 4-6, 6-4

2013

  1. Rafael Nadal - 5e - 7-64, 7-68, 6-4
  2. Lukáš Rosol - 35e - 4-6, 7-63, 6-4
  3. Paul-Henri Mathieu - 72e - 7-5, 6-4

2014

  1. Jiří Veselý - 78e - 6-4, 6-4
  2. Dudi Sela - 84e - 3-6, 6-0, 6-2
  3. Dudi Sela - 87e - 6-1, 7-63

2015

  1. Jérémy Chardy - 34e - 6-3, 4-6, 6-3
  2. Gilles Müller - 36e - 6-4, 62-7, 6-3
  3. Adrian Mannarino - 42e - 7-64, 6-4

2016

  1. Benoît Paire - 42e - 66-7, 6-1, 6-4
  2. Thomaz Bellucci - 79e - 65-7, 6-1, 6-3, 6-3
  3. J. Thompson - 91e - 5-7, 3-6, 7-65, 6-4, 7-5

2017

  1. Pablo Carreño Busta - 10e - 6-0, 6-4
  2. Alexander Zverev - 22e - 2-6, 6-4, 6-4, 7-68
  3. Philipp Kohlschreiber - 29e - 6-4, 3-6, 2-6, 7-62, 7-65

2018
-

2019

  1. Malek Jaziri - 45e - 7-5, 6-2
  2. Adrian Mannarino - 50e - 5-7, 6-0, 6-1
  3. Roberto Carballés Baena - 73e - 6-3, 6-4

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Serge Fayat, « Nadal: "Steve Darcis ? Il est talentueux" », sur DH.be, (consulté le )
  2. Steve Darcis « out » pour la Coupe Davis, lesoir.be
  3. [archives.lesoir.be/l-acteur-steve-darcis_t-20070724-00CFFY.html Steve Darcis], lesoir.be
  4. Steve Darcis nouveau numéro un belge, lesoir.be
  5. Steve Darcis a déclaré forfait !, www.dhnet.be
  6. « Steve Darcis proche de l'exploit mais battu en trois sets par Alexander Zverev à Shenzhen », sur rtbf.be,
  7. « Steve Darcis, gêné par des douleurs au coude, ne prendra pas part au reste de la saison », sur lequipe.fr,
  8. L'ordre chronologique des Masters 1000 de Rome, de Hambourg (jusqu'en 2008) et de Madrid (depuis 2009) a changé au cours des ans.
  9. Les Masters 1000 de Madrid (2002-2008) et de Shanghai (depuis 2009) se sont succédé.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]