André Gobert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
André Gobert
Image illustrative de l'article André Gobert
André Gobert en 1913 à Saint-Cloud.
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance
Drapeau : France Paris
Décès (à 61 ans)
Drapeau : France Paris
Taille / poids 1,93 m (6 4)[1] / 
Prise de raquette Droitier
Palmarès
En simple
Meilleur classement 5e (1920)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple - V(2) F(1) -
Double V(1)
Médailles olympiques
Simple 1
Double 1

Henri Maurice André Gobert, né le à Paris et mort le à Paris, est un joueur de tennis et de golf français, double champion olympique, seul joueur français à avoir accompli cet exploit.

Biographie[modifier | modifier le code]

André Gobert est né à Paris dans le 17e et y est mort à son domicile du 7e arrondissement, avenue Émile-Deschanel[2]. Membre du Sporting Club de Houlgate et Officier de la Légion d'honneur, il délaisse un peu le tennis au cours des années 1920 pour se consacrer au golf, devenant l'un des meilleurs joueurs français dans les années 1930.

En 1933, il est nommé président de l'association des joueurs de tennis professionnels français.

Son fils, Olivier Gobert, a remporté en 1938 la Coupe de l'International Club de France associé à Jean Borotra.

Carrière[modifier | modifier le code]

En 1912, âgé de 21 ans, il remporte le tournoi des Jeux olympiques de Stockholm en salle en simple après avoir battu les britanniques Gordon Lowe en demi-finale (6-4, 10-8, 2-6, 2-6, 6-2) et Charles Dixon en finale (8-6, 6-4, 6-4), et en double avec Maurice Germot contre les suédois Carl Kempe et Gunnar Setterwall.

La même année, il se distingue lors du tournoi de Wimbledon en s'inclinant en finale en simple contre Arthur Gore (All-comers final) et en double avec Max Decugis, après avoir remporté le tournoi l'année précédente contre Anthony Wilding et Josiah Ritchie, devenant les premiers Français à inscrire leur nom au palmarès du tournoi.

Champion de France en simple en 1911 et 1920, en double en 1921 et en double mixte en 1911, il s'est aussi imposé aux Championnats du monde sur courts couverts en 1919, au British Covered Court Championships en 1911, 1912, 1920, 1921 et 1922 et a atteint la finale des championnats du monde sur terre battue en 1913 et 1920[3].

Joueur de Coupe Davis à 5 reprises de 1912 à 1922.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titre en Grand Chelem[modifier | modifier le code]

Année Tournoi Surface Partenaire Finalistes Score
1911 Wimbledon Herbe (ext.) Drapeau : France Max Decugis Drapeau : Australie Anthony Wilding
Drapeau : Royaume-Uni Josiah Ritchie
9-7, 5-7, 6-3, 2-6, 6-2

Finale en Grand Chelem[modifier | modifier le code]

Année Tournoi Surface Vainqueurs Partenaire Score
1912 Wimbledon Herbe (ext.) Drapeau : Australie Anthony Wilding
Drapeau : Royaume-Uni Josiah Ritchie
Drapeau : France Max Decugis 3-6, 6-3, 6-4, 7-5

Références[modifier | modifier le code]

  1. La Saga des mousquetaires: La Belle époque du tennis français (1,92 m)
  2. Le dictionnaire des médaillés olympiques français, Stéphane Gachet, LITIE
  3. André Gobert sur tennisarchives

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]