Steve Johnson (tennis)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Steve Johnson.
Steve Johnson
Image illustrative de l'article Steve Johnson (tennis)
Steve Johnson à l'US Open en 2016.
Carrière professionnelle
2012
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (27 ans)
Drapeau : États-Unis Orange
Taille / poids 1,88 m (6 2) / 86 kg (189 lb)
Prise de raquette Droitier, revers à deux mains
Entraîneur Peter Smith
Gains en tournois 3 452 122 $
Palmarès
En simple
Titres 1
Finales perdues 1
Meilleur classement 21e (25/07/2016)
En double
Titres 1
Finales perdues 3
Meilleur classement 39e (23/05/2016)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/16 1/16 1/8 1/16
Double 1/16 1/16 1/16 1/2
Mixte - - - 1/4
Médailles olympiques
Double - - 1

Steve Johnson, né le à Orange en Californie, est un joueur de tennis américain, professionnel depuis 2012.

Carrière[modifier | modifier le code]

Il a remporté le championnat NCAA en simple en 2011[1]. Il a remporté 72 victoires consécutives dans le championnat NCAA, ce qui constitue un record historique dans ce championnat[2].

Il a remporté quatre titres en simple sur le circuit Challenger, en 2012 à Aptos, en 2013 à Nottingham, en 2014 à Dallas et Le Gosier. Son meilleur résultat en Grand Chelem est un huitième de finale au tournoi de Wimbledon 2016, perdu contre Roger Federer.

2015. Première finale[modifier | modifier le code]

Au tournoi de Washington il atteint le dernier carré, en battant Bernard Tomic (67-7, 6-4, 6-2), Grigor Dimitrov (6-3, 1-6, 6-3) et Jack Sock (7-65, 6-1) en quart. Avant de perdre dans un gros match de serveur contre John Isner (3-6, 6-3, 69-7), passant non loin de la victoire finale.

En octobre à Vienne un ATP 500, il atteint sa première finale de sa carrière en battant Alexandr Dolgopolov en trois manches, Jerzy Janowicz (6-4, 67-7, 6-4), puis la tête de série no 2 Kevin Anderson 11e mondial, (5-7, 7-66, 6-4) dans un match très accroché et enfin Ernests Gulbis (6-3, 7-63) dans le dernier carré. Il est vaincu malgré un bon match et un set inscrit (6-4, 4-6, 5-7) contre l'Espagnol David Ferrer 8e mondial[3].

2016. Premier titre, huitième en Grand Chelem et quart aux Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Il signe un troisième tour à l'Open d'Australie en battant Aljaž Bedene et Thomaz Bellucci, mais perdant contre l'Espagnol David Ferrer sèchement.

En mai, il remporte son premier titre ATP en double au tournoi de Genève avec Sam Querrey.

En juin au tournoi de Nottingham sur gazon, il bat John Millman, Vasek Pospisil, la tête de série no 1 Kevin Anderson en quart (7-66, 5-7, 6-4) et en demi-finale, Andreas Seppi (6-4, 6-4) pour se qualifier à la finale. Il remporte son premier match en carrière contre Pablo Cuevas (7-65, 7-5) en 1h33[4]. À Wimbledon il se qualifie pour la première fois en deuxième semaine d'un Grand Chelem en huitième de finale, battant Malek Jaziri, Jérémy Chardy et Grigor Dimitrov (66-7, 7-63, 6-4, 6-2). Avant de perdre en trois set contre le Suisse Roger Federer, 3e mondial (2-6, 3-6, 5-7)[5].

Au tournoi de Washington il atteint le dernier carré comme l'an passée en battant notamment John Isner (7-67, 7-615) dans un match fou en quart, avant de disparaître (4-6, 4-6) contre le serveur Croate Ivo Karlović. Aux Jeux olympiques en simple, il passe ses trois premier tour facilement pour rallier les quarts de finale, et donner du fil à retordre dans un match plein de l'Américain contre Andy Murray (0-6, 6-4, 62-7), mais finira par perdre au bout du fil contre le futur lauréat de l'épreuve[6]. En double avec Jack Sock, remportent la médaille de bronze (6-2, 6-4) contre la paire Daniel Nestor et Vasek Pospisil. Puis au Masters de Cincinnati il signe son premier quart de finale dans cette catégorie. Il bat Federico Delbonis (6-4, 7-5), puis deux Français Julien Benneteau (3-6, 6-2, 7-65) passant pas loin de la défaite, et en huitième le 10e mondial Jo-Wilfried Tsonga (6-3, 7-66). Il perd contre Dimitrov (68-7, 2-6) où il l'avait battu à Wimbledon.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titre en simple messieurs[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Finaliste Score
1 19-06-2016 Drapeau : Royaume-Uni Aegon Open NottinghamNottingham ATP 250 648 255 € Gazon (ext.) Drapeau : Uruguay Pablo Cuevas 7-65, 7-5 Parcours

Finale en simple messieurs[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueur Score
1 19-10-2015 Drapeau : Autriche Erste Bank OpenVienne ATP 500 1 745 040 € Dur (int.) Drapeau : Espagne David Ferrer 4-6, 6-4, 7-5 Parcours

Titre en double messieurs[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Partenaire Finalistes Score
1 15-05-2016 Drapeau : Suisse Banque Eric Sturdza Geneva Open
 Genève
ATP 250 499 645 € Terre (ext.) Drapeau : États-Unis Sam Querrey Drapeau : Afrique du Sud Raven Klaasen
Drapeau : États-Unis Rajeev Ram
6-4, 6-1 Parcours

Finales en double messieurs[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueurs Partenaire Score
1 21-07-2014 Drapeau : États-Unis BB&T Atlanta Open
 Atlanta
ATP 250 568 805 $ Dur (ext.) Drapeau : Canada Vasek Pospisil
Drapeau : États-Unis Jack Sock
Drapeau : États-Unis Sam Querrey 6-3, 5-7, [10-5] Parcours
2 08-02-2016 Drapeau : États-Unis Memphis Open
 Memphis
ATP 250 618 030 $ Dur (int.) Drapeau : Pologne Mariusz Fyrstenberg
Drapeau : Mexique Santiago González
Drapeau : États-Unis Sam Querrey 6-4, 6-4 Parcours
3 13-02-2017 Drapeau : États-Unis Memphis Open
 Memphis
ATP 250 642 750 $ Dur (int.) Drapeau : États-Unis Brian Baker
Drapeau : Croatie Nikola Mektić
Drapeau : États-Unis Ryan Harrison 6-3, 6-4 Parcours

Parcours dans les tournois du Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2011 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis Alex Bogomolov
2012 3e tour (1/16) Drapeau : France Richard Gasquet
2013 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne Nicolás Almagro 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne Albert Montañés 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis Bobby Reynolds 1er tour (1/64) Drapeau : Allemagne Tobias Kamke
2014 1er tour (1/64) Drapeau : France Adrian Mannarino 2e tour (1/32) Drapeau : États-Unis Jack Sock 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne Roberto Bautista-Agut 1er tour (1/64) Drapeau : Japon Tatsuma Ito
2015 3e tour (1/16) Drapeau : Japon Kei Nishikori 3e tour (1/16) Drapeau : Suisse Stanislas Wawrinka 2e tour (1/32) Drapeau : Bulgarie Grigor Dimitrov 1er tour (1/64) Drapeau : Italie Fabio Fognini
2016 3e tour (1/16) Drapeau : Espagne David Ferrer 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne Fernando Verdasco 1/8 de finale Drapeau : Suisse Roger Federer 2e tour (1/32) Drapeau : Argentine Juan Martín del Potro
2017 2e tour (1/32) Drapeau : Suisse Stanislas Wawrinka
  • À droite du résultat, se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2011 1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis D. Kudla
Drapeau : Brésil M. Melo
Drapeau : Brésil Bruno Soares
2012 2e tour (1/16)
Drapeau : États-Unis Jack Sock
Drapeau : République tchèque F. Čermák
Drapeau : Slovaquie M. Mertiňák
2013 1er tour (1/32)
Drapeau : Suède A. Siljeström
Drapeau : Australie C. Guccione
Drapeau : Australie Samuel Groth
1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis M. Russell
Drapeau : États-Unis R. Harrison
Drapeau : Suède R. Lindstedt
2014 1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis S. Querrey
Drapeau : États-Unis E. Butorac
Drapeau : Afrique du Sud R. Klaasen
1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis S. Querrey
Drapeau : Croatie Ivan Dodig
Drapeau : Brésil M. Melo
2015 1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis S. Querrey
Drapeau : Italie S. Bolelli
Drapeau : Italie Fabio Fognini
2e tour (1/16)
Drapeau : États-Unis S. Querrey
Drapeau : Pays-Bas J.J. Rojer
Drapeau : Roumanie Horia Tecău
2e tour (1/16)
Drapeau : États-Unis S. Querrey
Drapeau : États-Unis Bob Bryan
Drapeau : États-Unis Mike Bryan
1/2 finale
Drapeau : États-Unis S. Querrey
Drapeau : Royaume-Uni Jamie Murray
Drapeau : Australie John Peers
2016 2e tour (1/16)
Drapeau : États-Unis S. Querrey
Drapeau : Afrique du Sud Raven Klaasen
Drapeau : États-Unis Rajeev Ram
1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis S. Querrey
Drapeau : République tchèque Radek Štěpánek
Drapeau : Serbie Nenad Zimonjić
1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis S. Querrey
Drapeau : Italie Fabio Fognini
Drapeau : Italie Andreas Seppi
  • Sous le résultat, le nom du (de la) partenaire ; à droite, les noms des ultimes adversaires.

En double mixte[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2011 1/4 de finale
Drapeau : États-Unis Irina Falconi
Drapeau : République tchèque L. Hradecká
Drapeau : République tchèque F. Čermák
2012 1er tour (1/16)
Drapeau : États-Unis Irina Falconi
Drapeau : Belgique K. Clijsters
Drapeau : États-Unis B. Bryan
  • En dessous du résultat se trouve le nom de la partenaire. À droite se trouvent les noms des ultimes adversaires.

Parcours dans les Masters 1000[modifier | modifier le code]

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Madrid Rome Canada Cincinnati Shanghai Paris
2013 1er tour
Drapeau : Espagne P. Andújar
2014 1er tour
Drapeau : Espagne Bautista-Agut
1er tour
Drapeau : Espagne Bautista-Agut
1/8 de finale
Drapeau : Canada M. Raonic
2e tour
Drapeau : États-Unis John Isner
2015 3e tour
Drapeau : République tchèque T. Berdych
1er tour
Drapeau : Kazakhstan M. Kukushkin
1er tour
Drapeau : États-Unis John Isner
2e tour
Drapeau : Espagne R. Nadal
1er tour
Drapeau : Italie F. Fognini
1er tour
Drapeau : Belgique D. Goffin
2e tour
Drapeau : Royaume-Uni A. Murray
2016 3e tour
Drapeau : Japon K. Nishikori
3e tour
Drapeau : République tchèque T. Berdych
1er tour
Drapeau : Ukraine A. Dolgopolov
1er tour
Drapeau : Argentine Juan Mónaco
1er tour
Drapeau : Italie F. Fognini
1/4 de finale
Drapeau : Bulgarie G. Dimitrov
2e tour
Drapeau : Royaume-Uni A. Murray
2e tour
Drapeau : France R. Gasquet
2017 3e tour
Drapeau : Suisse R. Federer
  • Sous le résultat, se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Classements ATP en fin de saison[modifier | modifier le code]

Classements à l'issue de chaque saison
Année 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016
Rang en simple 1461 en diminution 1566 en augmentation 1057 en augmentation 636 en augmentation 370 en augmentation 175 en augmentation 157 en augmentation 37 en augmentation 32 en diminution 33
Rang en double - - - - 191 en augmentation 166 en augmentation 122 en augmentation 101 en augmentation 52 en diminution 85

Source : (en) Classements de Steve Johnson sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]