Nathalie Dechy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dechy (homonymie).
Nathalie Dechy
(épouse Devallon)
Image illustrative de l'article Nathalie Dechy
Nathalie Dechy en 2003.
Carrière professionnelle
1994 – 2009
Pays Drapeau de la France France
Naissance (38 ans)
Drapeau : France Les Abymes (Guadeloupe)
Taille / poids 1,78 m (5 10) / 63 kg (139 lb)
Prise de raquette Droitière
Revers à deux mains
Gains en tournois 4 281 064 $
Palmarès
En simple
Titres 1
Finales perdues 4
Meilleur classement 11e (09/01/2006)
En double
Titres 7
Finales perdues 7
Meilleur classement 8e (21/05/2007)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/2 1/16 1/8 1/8
Double 1/2 1/4 1/2 V (2)
Mixte F (1) V (1) 1/4 1/4
Titres par équipe nationale
Fed Cup Finaliste (2004 et 2005)

Nathalie Dechy (née le aux Abymes en Guadeloupe) est une joueuse de tennis française, professionnelle de 1994 à 2009.

Comptant l'essentiel de sa carrière parmi les vingt à cinquante meilleures mondiales sur le circuit WTA, elle s'est hissée au 11e rang en janvier 2006. Demi-finaliste en simple aux Internationaux d'Australie en 2005, elle a décroché trois titres du Grand Chelem : deux fois de suite l'US Open en double dames (2006 et 2007) et Roland-Garros en double mixte (2007).

Régulièrement sélectionnée au sein de l'équipe de France de Fed Cup, Nathalie Dechy a disputé la finale de la compétition en 2004.

De mai 1996 jusqu'à l'annonce de sa retraite sportive en juillet 2009, elle a participé avec des succès divers, à la totalité des tournois du Grand Chelem sans exception, soit 54 éditions consécutives. Cette performance la place en troisième position parmi les joueuses les plus assidues de l'ère open ex-aequo avec Elena Likhovtseva, devant Patty Schnyder (52) et derrière Ai Sugiyama (62) et Francesca Schiavone (61).

Elle fait partie de la fameuse « génération 1979 » qui a fourni cinq joueuses tricolores dans le top 40 mondial avec Mauresmo, Sidot, Brémond et Loit.

Nathalie Dechy a aussi pris part au programme Bien Manger, C'est Bien Joué!, programme lancé en 2005 par la Fondation du Sport. Elle a participé à la réalisation de vidéos adressées aux jeunes sportifs pour leur apprendre les bases d'une alimentation adaptée à l'effort physique. Ce programme de la Fondation du Sport sensibilise également les enfants à l'importance de l'activité physique.

Après avoir suivi une formation à l’ESSEC et obtenu son diplôme, elle devient consultante tennis pour Orange Sport en compagnie de Sandrine Testud. En septembre 2011, elle rejoint le comité de pilotage du tournoi de Roland-Garros avec Guy Forget.

Parrainée par GDF SUEZ depuis 1997, Nathalie poursuit sa collaboration avec le Groupe en tant qu’ambassadrice tennis. Elle intervient lors de diverses opérations telles que « Le Tennis c’est facile », « l’Opération Grandes Sœurs », au cours desquelles elle partage son expérience de joueuse professionnelle et offre de précieux conseils à de jeunes joueuses débutantes ou confirmées. Nathalie participe également à des colloques, tables rondes ou échanges de balles avec des enfants d’associations sur les tournois régionaux parrainés par GDF SUEZ.

Mariée à Antoine Maître-Devallon depuis , elle annonce, le 21 juillet 2009, qu'elle met un terme à sa carrière sportive pour mettre au monde un enfant. Son fils, Lucas, nait le 25 janvier 2010. En mars 2012, elle donne naissance à son deuxième fils, Éliott puis un troisième garçon naît en 2015.

Depuis le 1er Janvier 2017, elle est membre du conseil d'administration de l'Olympique lyonnais.

Carrière tennistique[modifier | modifier le code]

Née en Guadeloupe dans une famille passionnée de tennis, Nathalie Dechy commence sa carrière professionnelle en 1994 et connaît une progression constante. Quoique rarement victorieuse, elle devient, à partir de la fin des années 1990, l'une des joueuses les plus régulières du circuit WTA.

Deux fois finaliste en 2000, à Memphis et Estoril, elle remporte le Tournoi de Gold Coast en 2002, l'unique succès en simple de sa carrière.

Elle vit sa plus grande saison en 2005. En jouant son meilleur tennis, elle atteint d'abord les demi-finales de l'Open d'Australie où elle s'incline de peu face à la numéro un mondiale Lindsay Davenport. Elle est ensuite quart de finaliste à Indian Wells. Moins à l'aise sur terre battue, elle joue néanmoins le dernier carré des Internationaux de Strasbourg et est éliminée au troisième tour à Roland-Garros. Elle se rattrape sur le gazon d'Eastbourne (quart de finale) et de Wimbledon (quatrième tour). À l'US Open, elle accède aussi aux huitièmes de finale. Elle est ensuite demi-finaliste au Tournoi de Luxembourg. À l'Open de Zurich, elle bat Svetlana Kuznetsova au premier tour, à l'issue d'une bataille de trois heures, en ayant sauvé six balles de match. Elle conclut l'année par une demi-finale à Québec, au pied du top dix.

Si 2006 la voit débuter au 11e rang mondial, les mois suivants s'avèrent décevants pour Nathalie Dechy qui perd d'entrée à l'Open d'Australie, Wimbledon et l'US Open, et en seizièmes à Roland-Garros. C'est en double dames qu'elle réalise un coup d'éclat, en gagnant l'US Open aux côtés de Vera Zvonareva.

Elle concède également en 2007 les mêmes défaites au premier tour en Australie, à Wimbledon et à l'US Open. À Roland-Garros, elle s'incline dès le deuxième tour face à sa compatriote Amélie Mauresmo, mais remporte quelques jours plus tard l'épreuve de double mixte avec l'Israélien Andy Ram. En septembre, elle conserve son titre à Flushing Meadows en double dames, cette fois associée à Dinara Safina.

Auteur d'une année 2008 médiocre (à l'exception d'une finale à Cincinnati), elle s'illustre essentiellement en 2009 dans les épreuves de double dames (demi-finale à l'Open d'Australie et trois titres WTA avec l'Italienne Mara Santangelo).

Palmarès[modifier | modifier le code]

En simple dames[modifier | modifier le code]

En double dames[modifier | modifier le code]

En double mixte[modifier | modifier le code]

Parcours en Grand Chelem[modifier | modifier le code]

Parcours en « Premier Mandatory » et « Premier 5 »[modifier | modifier le code]

Découlant d'une réforme du circuit WTA inaugurée en 2009, les tournois WTA « Premier Mandatory » et « Premier 5 » constituent les catégories d'épreuves les plus prestigieuses, après les quatre levées du Grand Chelem.

Parcours aux Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Parcours en Fed Cup[modifier | modifier le code]

Classements WTA[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]