Daniil Medvedev

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Medvedev.

Daniil Medvedev
Image illustrative de l’article Daniil Medvedev
Daniil Medvedev au tournoi de Wimbledon en 2018.
Carrière professionnelle
2014
Nationalité Drapeau de la Russie Russie
Naissance (23 ans)
Moscou
Taille 1,98 m (6 6)
Prise de raquette Droitier, revers à deux mains
Entraîneurs Jean-René Lisnard
Gilles Cervara
Gains en tournois 7 968 073 $
Palmarès
En simple
Titres 5
Finales perdues 6
Meilleur classement 4e (09/09/2019)
En double
Titres 0
Finales perdues 0
Meilleur classement 170e (19/08/2019)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/8 1/64 1/16 F(1)
Double 1/32 1/16

Daniil Medvedev, né le à Moscou, est un joueur de tennis russe, professionnel depuis 2014. Il comptabilise cinq succès sur le circuit ATP à ce jour. Il atteint la finale de l'édition 2019 de l'US Open et s'incline en finale face à Rafael Nadal.

Biographie[modifier | modifier le code]

Daniil Medvedev débute le tennis à l'âge de six ans. Fils de Sergey et Olga, il n'a aucun lien de parenté avec l'ancien numéro 4 mondial Andreï Medvedev.

Entraîné par Gilles Cervara à l'Élite Tennis Center de Jean-René Lisnard à Cannes depuis 2014[1], il réside à Antibes avec sa famille avant de s'installer à Monaco en 2017.

Il est membre de l'équipe de Russie de Coupe Davis depuis 2017.

Carrière[modifier | modifier le code]

Au cours de sa carrière chez les juniors, Daniil Medvedev a remporté 8 tournois, atteint la 13e place mondiale et compte pour meilleure performance un titre à Berlin et une place de finaliste en double aux Championnats d'Europe avec Karen Khachanov.

Entre 2014 et 2016, il remporte quatre tournois Futures en simple et autant en double.

En mai 2016, il se qualifie pour la première fois à un tournoi ATP à Nice. Le mois suivant, il atteint le second tour à Bois-le-Duc, puis en juillet, à l'ATP 500 de Hambourg. En septembre, il remporte son premier tournoi Challenger en simple à Saint-Rémy-de-Provence. À la fin de l'année, il se qualifie pour les quarts de finale du tournoi ATP de Moscou en battant le 28e mondial Viktor Troicki.

Début 2017, il joue sa première finale en simple sur le circuit ATP au tournoi de Chennai et s'y incline face à Roberto Bautista-Agut (3-6, 4-6)[2].

À Wimbledon, alors qu'il vient de faire son entrée dans le top 50 mondial, il remporte son premier match dans un tournoi du Grand Chelem en battant au premier tour, le 3e mondial Stanislas Wawrinka (6-4, 3-6, 6-4, 6-1)[3]. Au tour suivant, il s'incline contre le Belge Ruben Bemelmans (4-6, 2-6, 6-3, 6-2, 3-6). En fin de match, Medvedev jette des pièces au pied de la chaise, estimant que l'arbitre avait été corrompu. Cette réaction lui vaut une amende de 15 000 dollars[4].

2018. Premiers titres[modifier | modifier le code]

En 2018, pour son 1er tournoi de l'année, à Sydney, il se qualifie pour le tableau principal en tant que 84e mondial. Il bat au 1er tour la tête de série numéro 6, Philipp Kohlschreiber (6-2, 6-3), puis perd un set contre Jared Donaldson, après Paolo Lorenzi et se qualifie pour sa deuxième finale en carrière en venant à bout de la tête de série numéro 4, Fabio Fognini (2-6, 6-4, 6-1)[5]. Il remporte son 1er titre face au jeune local de dix-huit ans, Alex De Minaur, au terme d'un retournement complet du match (1-6, 6-4, 7-5)[6].

En août au Masters du Canada, il atteint les 1/8 de finale en battant Jack Sock et le jeune local de dix-sept ans, Félix Auger-Aliassime, le tout en trois manches. Il perd face au 3e mondial, Alexander Zverev en deux sets. Puis à Winston-Salem, il remporte le 2e titre cette année sans perdre de manche notamment contre Alex De Minaur, puis Ryan Harrison, après Taro Daniel et en finale le local Steve Johnson[7]. À l'US Open, il passe son compatriote Evgeny Donskoy en trois sets et la tête de série numéro 15, Stéfanos Tsitsipás en quatre manches, mais s'incline (3-6, 5-7, 2-6) face à Borna Ćorić au 3e tour.

En octobre, il remporte son troisième tournoi à l'ATP 500 de Tokyo en battant en finale le local et 12e mondial Kei Nishikori (6-2, 6-4)[8]. Pour arriver en finale, il bat la tête de série numéro 4, Diego Schwartzman (6-4, 6-4) au 1er tour, puis le qualifié Martin Kližan, la tête de série numéro 6, Milos Raonic (7-64, 6-3) et Denis Shapovalov (6-3, 6-3)[9]. À l'issue du tournoi, il obtient son meilleur classement en carrière avec une 22e place mondiale[10].

En indoor à l'Open de Bâle, il atteint le dernier carré après des victoires notamment sur Andreas Seppi et Stéfanos Tsitsipás (6-4, 3-6, 6-3). Il s'incline sèchement (1-6, 4-6) face à la tête de série numéro 1 et futur vainqueur du tournoi, le Suisse Roger Federer[11].

2019. 1/8 de finale à Melbourne, 1er titre en Masters 1000, entrée dans le top 5 et finale à l'US Open[modifier | modifier le code]

Pour le premier tournoi de l'année à l'Open de Brisbane, Daniil Medvedev passe Andy Murray (7-5, 6-2) handicapé par sa hanche, puis, dans un match compliqué, le Canadien Milos Raonic (62-7, 6-3, 6-4) et ensuite le Français Jo-Wilfried Tsonga (7-66, 6-2) pour atteindre la finale[12]. Il s'incline en trois sets face au 9e mondial, Kei Nishikori, alors qu'il restait sur une victoire contre ce dernier[13]. À l'Open d'Australie, Medvedev atteint sa première seconde semaine de Grand Chelem en carrière avec un 1/8 de finale sans perdre un set sur son parcours et une victoire sur David Goffin (6-2, 7-63, 6-3)[14],[15]. Il s'incline contre le no 1 mondial Novak Djokovic qui remportera le titre (4-6, 7-65, 2-6, 3-6), dans une rencontre sublime et exténuante pour les deux joueurs au terme de 3 h 15 de jeu[16].

Il revient sur les courts pour le tournoi de Sofia. Il passe laborieusement Robin Haase puis déroule lors de ses matchs suivants face à Martin Kližan, Gaël Monfils et Márton Fucsovics sans perdre de set pour remporter son 1er titre de la saison[17],[18]. Au tournoi de Rotterdam, il poursuit sur sa lancée en atteignant le dernier carré après des victoires en deux sets sur Jérémy Chardy, Fernando Verdasco et Jo-Wilfried Tsonga[19]. Il s'incline contre le futur vainqueur Gaël Monfils (6-4, 3-6, 4-6) en 2 h 8 de jeu et après avoir mené dans un combat acharné[20].

Battu lors de son second match au Masters d'Indian Wells, il parvient jusqu'en huitièmes de finale du Masters de Miami après avoir difficilement écarté Reilly Opelka (7-65, 65-7, 7-60). Il est finalement nettement battu par Roger Federer (4-6, 2-6)[21].

Sur la terre battue du Masters de Monte-Carlo, après avoir facilement gagné ses deux premiers matchs, il bat le 8e mondial Stéfanos Tsitsipás (6-2, 1-6, 6-4)[22], puis crée la surprise en éliminant le no 1 mondial Novak Djokovic en quart de finale (6-3, 4-6, 6-2) en 2 h 20[23]. Cette victoire est la plus importante de sa carrière[24]. Il est ensuite éliminé en demi-finale par le Serbe Dušan Lajović, 48e mondial, (5-7, 1-6) alors qu'il menait 5-1 dans la première manche[25],[26]. Il enchaîne au tournoi de Barcelone. Il se qualifie pour les demi-finales où il bat le 7e mondial Kei Nishikori[27] puis perd sèchement en finale face à Dominic Thiem (4-6, 0-6). Classé 14e à l'ATP, il est tête de série no 12 à Roland-Garros, mais est éliminé pour la troisième fois au premier tour, battu par le Français Pierre-Hugues Herbert en cinq sets, après avoir mené deux sets à rien (6-4, 6-4, 3-6, 2-6, 5-7).

Au Masters 1000 du Canada, il s'impose facilement face au Britannique Kyle Edmund (6-3, 6-0) puis au Chilien Cristian Garín (6-3, 6-3). Il affronte alors en quart de finale Dominic Thiem, tête de série numéro 2 qu'il bat en 57 minutes sans concéder le moindre break (6-3, 6-1). Il affronte en demi-finale son compatriote Karen Khachanov qu'il bat en 2 set (6-1, 7-66). Il atteint donc sa première finale en Masters 1000 qu'il perd face à Rafael Nadal assez sèchement (3-6, 0-6). Il atteint la 8e place mondiale à l'issue de ce tournoi. Au Masters de Cincinnati, il bat le numéro 1 mondial Novak Djokovic en demi-finale puis domine le Belge David Goffin en finale (7-6, 6-4) pour s'adjuger son premier titre en Masters 1000, ce qui lui permet de monter à la 5e place mondiale la semaine suivante.

Daniil Medvedev reprend à l'US Open en tant que tête de série no 5. Il gagne ses trois premiers tours contre Prajnesh Gunneswaran (6-4, 6-1, 6-2), Hugo Dellien (6-3, 7-5, 5-7, 6-3) et Feliciano López (7-6, 4-6, 7-6, 6-4). Il atteint donc pour la deuxième fois les huitièmes de finale en Grand Chelem après celle de l'Open d'Australie contre Novak Djokovic. Cette fois-ci, il joue le surprenant Dominik Köpfer passé par les qualifications et s'impose (3-6, 6-3, 6-2, 7-6). En quart, il rencontre le Suisse Stanislas Wawrinka, vainqueur de l'US Open 2016, qu'il bat en quatre sets (7-6, 6-3, 3-6, 6-1). Il arrive alors en demi-finale où il rencontre Grigor Dimitrov, vainqueur de Roger Federer. Il atteint la finale en s'imposant (7-6, 6-4, 6-3). Il s'incline en finale face à Rafael Nadal en cinq sets et près de cinq heures de jeu.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titres en simple[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Finaliste Score
1 07-01-2018 Drapeau : Australie Sydney InternationalSydney ATP 250 468 910 $ Dur (ext.) Drapeau : Australie Alex De Minaur 1-6, 6-4, 7-5 Parcours
2 19-08-2018 Drapeau : États-Unis Winston-Salem OpenWinston-Salem ATP 250 691 415 $ Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Steve Johnson 6-4, 6-4 Parcours
3 01-10-2018 Drapeau : Japon Rakuten Japan Open Tennis ChampionshipsTokyo ATP 500 1 781 930 $ Dur (int.) Drapeau : Japon Kei Nishikori 6-2, 6-4 Parcours
4 04-02-2019 Drapeau : Bulgarie Sofia OpenSofia ATP 250 524 340  Dur (int.) Drapeau : Hongrie Márton Fucsovics 6-4, 6-3 Parcours
5 12-08-2019 Drapeau : États-Unis Western & Southern OpenCincinnati Masters 1000 6 056 280 $ Dur (ext.) Drapeau : Belgique David Goffin 7-63, 6-4 Parcours

Finales en simple[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueur Score
1 02-01-2017 Drapeau : Inde Aircel Chennai OpenChennai ATP 250 447 480 $ Dur (ext.) Drapeau : Espagne Roberto Bautista-Agut 6-3, 6-4 Parcours
2 31-12-2018 Drapeau : Australie Brisbane InternationalBrisbane ATP 250 527 880 $ Dur (ext.) Drapeau : Japon Kei Nishikori 6-4, 3-6, 6-2 Parcours
3 22-04-2019 Drapeau : Espagne Barcelona Open Banc SabadellBarcelone ATP 500 2 609 135  Terre (ext.) Drapeau : Autriche Dominic Thiem 6-4, 6-0 Parcours
4 29-07-2019 Drapeau : États-Unis Citi OpenWashington ATP 500 1 895 290 $ Dur (ext.) Drapeau : Australie Nick Kyrgios 7-66, 7-64 Parcours
5 05-08-2019 Drapeau : Canada Coupe RogersMontréal Masters 1000 5 701 945 $ Dur (ext.) Drapeau : Espagne Rafael Nadal 6-3, 6-0 Parcours
6 26-08-2019 Drapeau : États-Unis US OpenFlushing Meadows G. Chelem 28 619 350 $ Dur (ext.) Drapeau : Espagne Rafael Nadal 7-5, 6-3, 5-7, 4-6, 6-4 Parcours

Parcours dans les tournois du Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2017 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis Ernesto Escobedo 1er tour (1/64) Drapeau : France Benjamin Bonzi 2e tour (1/32) Drapeau : Belgique Ruben Bemelmans 1er tour (1/64) Drapeau : Canada Denis Shapovalov
2018 2e tour (1/32) Drapeau : Corée du Sud Chung Hyeon 1er tour (1/64) Drapeau : France Lucas Pouille 3e tour (1/16) Drapeau : France Adrian Mannarino 3e tour (1/16) Drapeau : Croatie Borna Ćorić
2019 1/8 de finale Drapeau : Serbie Novak Djokovic 1er tour (1/64) Drapeau : France P.-H. Herbert 3e tour (1/16) Drapeau : Belgique David Goffin Finale Drapeau : Espagne Rafael Nadal

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2017 1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis J. Cerretani
Drapeau : Colombie J. S. Cabal
Drapeau : Colombie R. Farah
2e tour (1/16)
Drapeau : Russie M. Elgin
Drapeau : Finlande H. Kontinen
Drapeau : Australie John Peers

N.B. : le nom du partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Parcours dans les Masters 1000[modifier | modifier le code]

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Madrid Rome Canada Cincinnati Shanghai Paris
2017 1er tour
Drapeau : Russie M. Youzhny
1er tour
Drapeau : Espagne F. López
1er tour
Drapeau : France A. Mannarino
1er tour
Drapeau : Italie F. Fognini
1er tour
Drapeau : France L. Pouille
2018 3e tour
Drapeau : Espagne P. Carreño
2e tour
Drapeau : Allemagne A. Zverev
2e tour
Drapeau : Japon K. Nishikori
1er tour
Drapeau : Royaume-Uni K. Edmund
1er tour
Drapeau : Pays-Bas R. Haase
1/8 de finale
Drapeau : Allemagne A. Zverev
1er tour
Drapeau : Croatie B. Ćorić
2e tour
Drapeau : Suisse R. Federer
2e tour
Drapeau : Croatie B. Ćorić
2019 3e tour
Drapeau : Serbie F. Krajinović
1/8 de finale
Drapeau : Suisse R. Federer
1/2 finale
Drapeau : Serbie D. Lajović
1er tour
Drapeau : Argentine G. Pella
1er tour
Drapeau : Australie N. Kyrgios
Finale
Drapeau : Espagne R. Nadal
Victoire
Drapeau : Belgique D. Goffin

N.B. : sous le résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Parcours en Coupe Davis[modifier | modifier le code]

# Date Lieu Surface Gagnant(s) Perdant(s) Score
2017 - 1er tour (groupe mondial) - Serbie - Russie 4:1
1 3-5/02/2017 Drapeau : Serbie Niš Dur (int.) Drapeau : Serbie Novak Djokovic Drapeau : Russie Daniil Medvedev 3-6, 6-4, 6-1, 1-0 ab. Parcours
2017 - play-off (groupe mondial) - Hongrie - Russie 3:1
2 15-17/09/2017 Drapeau : Hongrie Budapest Terre (ext.) Drapeau : Hongrie Attila Balázs
Drapeau : Hongrie Márton Fucsovics
Drapeau : Russie Konstantin Kravchuk
Drapeau : Russie Daniil Medvedev
7-64, 6-4, 7-64 Parcours

Victoires sur le top 10[modifier | modifier le code]

Toutes ses victoires sur des joueurs classés dans le top 10 de l'ATP lors de la rencontre.

Légende
Grand Chelem
Masters 1000
500 Series
250 Series
Coupe Davis
# D.M. Tournoi Année Surface Adversaire Rang Tour Score
1 no 49 Drapeau : Royaume-Uni Wimbledon 2017 Gazon Drapeau : Suisse Stanislas Wawrinka no 3 1/64 6-4, 3-6, 6-4, 6-1
2 no 14 Drapeau : Monaco Monte-Carlo 2019 Terre battue Drapeau : Grèce Stéfanos Tsitsipás no 8 1/8 6-2, 1-6, 6-4
3 Drapeau : Serbie Novak Djokovic no 1 1/4 6-3, 4-6, 6-2
4 no 14 Drapeau : Espagne Barcelone 2019 Terre battue Drapeau : Japon Kei Nishikori no 7 1/2 6-4, 3-6, 7-5
5 no 9 Drapeau : Canada Montréal 2019 Dur Drapeau : Autriche Dominic Thiem no 4 1/4 6-3, 6-1
6 Drapeau : Russie Karen Khachanov no 8 1/2 6-1, 7-66
7 no 8 Drapeau : États-Unis Cincinnati 2019 Dur Drapeau : Serbie Novak Djokovic no 1 1/2 3-6, 6-3, 6-3

Classements ATP en fin de saison[modifier | modifier le code]

Année 2014 2015 2016 2017 2018
Rang en simple 643 en augmentation 331 en augmentation 99 en augmentation 65 en augmentation 16
Rang en double 746 en augmentation 339 en augmentation 300 en diminution 346 en diminution 612

Source : (en) Classements de Daniil Medvedev sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sophie Dorgan, « Dans les coulisses de la préparation hivernale de Daniil Medvedev », sur L'Equipe,
  2. (en) « Bautista Agut Claims Chennai Title », sur atpworldtour.com,
  3. « Stan Wawrinka éliminé par Daniil Medvedev au 1er tour », sur Eurosport,
  4. « Wimbledon inflige une amende à Bernard Tomic et Daniil Medvedev », sur L'Équipe,
  5. (en)« Watch: Medvedev Comeback Propels Him Into Sydney Final », sur atpworldtour.com,
  6. « Daniil Medvedev bat Alex De Minaur en finale et ouvre son palmarès », sur Eurosport,
  7. « ATP Winston-Salem - Medvedev bat Johnson en finale (6-4, 6-4) et s'offre un deuxième titre ATP », sur Eurosport,
  8. « ATP Tokyo - Medvedev s'offre une première et frustre Nishikori », sur Eurosport,
  9. « ATP Tokyo : Medvedev prive Shapovalov d'une première finale », sur Eurosport,
  10. « Medvedev et Basilashvili aux portes du Top 20, Mannarino dévisse », sur Eurosport,
  11. « ATP Bâle - Roger Federer écrase Daniil Medvedev (6-1, 6-4) et jouera une 14e finale à domicile », sur Eurosport,
  12. « ATP Brisbane : Jo-Wilfried Tsonga s'incline en demi-finale contre Daniil Medvedev, 7-6, 6-2 », sur Eurosport,
  13. « Kei Nishikori remporte enfin un titre après neuf finales perdues », sur Eurosport,
  14. « Daniil Medvedev, tombeur de Goffin à l’Open d’Australie : «Il m’a semblé un peu lent» », sur lesoir.be,
  15. « Open d 'Australie - Ambitieux et tête froide, Medvedev veut faire tomber le patron Novak Djokovic », sur Eurosport,
  16. « Djokovic qualifié pour les quarts de finale après un sublime combat face à Medvedev », sur Eurosport,
  17. « ATP Sofia : Pas de finale pour Monfils, battu sans gloire par Medvedev en demie », sur Eurosport,
  18. « Medvedev, un titre en guise de cadeau », sur Eurosport,
  19. « Jo-Wilfried Tsonga s'incline (6-4, 6-2) face à Daniil Medvedev en quarts de finale », sur Eurosport,
  20. « Gaël Monfils écarte Daniil Medvedev en demie et jouera sa première finale en 2019 », sur Eurosport,
  21. Julien Reboullet, « Miami : Roger Federer surclasse Daniil Medvedev et file en quarts », sur L'Equipe,
  22. « Monte-Carlo : Daniil Medvedev sort Stefanos Tsitsipas », sur L'Equipe,
  23. « Medvedev décolle, Djokovic cloué au sol », sur Eurosport,
  24. « Daniil Medvedev : « La plus belle victoire de ma vie » », sur L'Equipe,
  25. « Monte-Carlo : Dusan Lajovic se qualifie pour la finale », sur L'Equipe,
  26. « Medvedev (battu en demi-finales à Monte-Carlo par Lajovic) : «Il a fait un match de dingue» », sur L'Equipe,
  27. « Tournoi ATP de Barcelone : Daniil Medvedev se qualifie pour la finale en battant Kei Nishikori », sur L'Équipe,

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Classements ATP au 16 septembre 2019
Simple
Rang Évolution Nom Points
1 en stagnation Drapeau : Serbie Novak Djokovic 9 865
2 en stagnation Drapeau : Espagne Rafael Nadal 9 225
3 en stagnation Drapeau : Suisse Roger Federer 7 130
4 en stagnation Drapeau : Russie Daniil Medvedev 5 235
5 en stagnation Drapeau : Autriche Dominic Thiem 4 575
6 en stagnation Drapeau : Allemagne Alexander Zverev 4 095
7 en stagnation Drapeau : Grèce Stéfanos Tsitsipás 3 420
8 en stagnation Drapeau : Japon Kei Nishikori 3 375
9 en stagnation Drapeau : Russie Karen Khachanov 2 810
10 en stagnation Drapeau : Espagne Roberto Bautista-Agut 2 575
Double
Rang Évolution Nom Points
1 en stagnation Drapeau : Colombie Juan Sebastián Cabal 8 610
en stagnation Drapeau : Colombie Robert Farah
3 en stagnation Drapeau : Argentine Horacio Zeballos 5 790
4 en stagnation Drapeau : Pologne Łukasz Kubot 5 550
5 en stagnation Drapeau : Brésil Marcelo Melo 5 310
6 en stagnation Drapeau : États-Unis Mike Bryan 5 070
7 en stagnation Drapeau : France Nicolas Mahut 4 970
8 en stagnation Drapeau : Afrique du Sud Raven Klaasen 4 455
9 en stagnation Drapeau : Espagne Marcel Granollers 4 382
10 en stagnation Drapeau : Nouvelle-Zélande Michael Venus 4 320