Vasek Pospisil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pospíšil.
Vasek Pospisil
Image illustrative de l'article Vasek Pospisil
Vasek Pospisil au Tournoi de Wimbledon en 2014.
Carrière professionnelle
2007
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Naissance (27 ans)
Drapeau : Canada Vernon
Taille / poids 1,93 m (6 4) / 84 kg (185 lb)
Prise de raquette Droitier, revers à deux mains
Entraîneur Frédéric Fontang
Gains en tournois 4 653 690 $
Palmarès
En simple
Titres 0
Finales perdues 1
Meilleur classement 25e (27/01/2014)
En double
Titres 6
Finales perdues 7
Meilleur classement 4e (27/04/2015)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/16 1/64 1/4 1/32
Double 1/4 1/4 V (1) 1/8

Vasek Pospisil, né le à Vernon, est un joueur de tennis professionnel canadien.

Ses meilleurs classements ATP sont no 25 en simple et no 4 en double. Il est aussi no 2 du Canada en simple et no 1 en double, et un membre important de l'équipe du Canada de Coupe Davis.

Carrière junior[modifier | modifier le code]

Vasek Pospisil atteint la finale de son premier événement international junior de tennis en 2005 lors du tournoi U18 ITF avec son compatriote Graeme Kassautzki. Lui et Kassautzki remportent l'épreuve du double. Avec le partenariat d'une autre étoile junior canadienne, Milos Raonic, Pospisil remporte son deuxième titre en double en décembre 2006, la Coupe du Prince aux États-Unis. Il remporte également plusieurs titres en double en République tchèque en janvier-février 2007, ainsi que la Coupe du Guru en Italie en avril-mai.

En simple, Vasek Pospisil remporte le Championnat canadien junior ITF Flevoland aux Pays-Bas en février 2006, le 25 All-Canadian de l'ITF juniors en avril, et l'Association canadienne U18 ITF Event des World Ranking.

Vasek Pospisil remporte deux événements européens en double et est finaliste trois fois. Il termine l'été en atteignant en 2007 la finale du double des juniors de l'US Open de tennis 2007 en partenariat avec Grigor Dimitrov. La paire perd face à Jonathan Eysseric et Jérôme Inzerillo. En décembre, il remporte avec son partenaire Roman Jebavý l'épreuve du double au prestigieux Orange Bowl.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

2007[modifier | modifier le code]

Vasek Pospisil remporte son premier match professionnel en simple au tournoi Future F1 du Canada en mars, en battant le numéro 689 mondial et no 1 du Guatemala Christian Paiz 2-6, 6-2, 6-1. Au second tour, il perd face au no 495 mondial, son compatriote Rob Steckley en deux sets tandis que dans le tournoi en double, lui et son partenaire Milos Raonic perdent au premier tour en trois sets. La semaine suivante, Pospisil perd au premier tour à la fois dans le simple et le double du tournoi F2 du Canada. La semaine d'après, au tournoi F3 du Canada, il décroche le premier titre de sa carrière, en double avec son compatriote Érik Chvojka, alors qu'il perd au premier tour en simple.

Il joue dans un autre tournoi, en octobre 2007, au tournoi F18 d'Allemagne, lors duquel lui et son partenaire Roman Vogeli atteignent le deuxième tour.

Vasek Pospisil termine l'année 2007 1479e mondial en simple et 1111e en double.

2008[modifier | modifier le code]

En novembre 2008, au tournoi Challenger de Rimouski, Pospisil joue contre un adversaire beaucoup mieux classé, le 301e mondial Alex Kuznetsov. Il perd 6-2, 64-7, 4-6. Il atteint ensuite le deuxième tour du tournoi F1 du Nicaragua. Pospisil termine l'année avec un bilan de victoires et de défaites de 8-18.

2009[modifier | modifier le code]

Pospisil poursuit ses bons résultats en simple en atteignant les demi-finales du tournoi F3 du Canada, les quarts de finale du tournoi F3 du Mexique (sur terre battue), les demi-finales du tournoi F4 du Mexique (dur), les quarts de finale du tournoi F5 de Mexico (dur) et les demi-finales du tournoi F6 du Mexique (sur terre battue), lors duquel il s'impose 6-4, 6-0 contre Chris Klingemann au second tour. Grâce à ce dernier résultat, il atteint la 837e place mondiale.

En juin, Pospisil tente sa chance au tournoi Challenger de Košice. Il perd en simple au deuxième tour de qualification et dans le double, en partenariat avec Kaes Van't Hof, au premier tour du tableau principal. La semaine suivante, Pospisil se qualifie pour le tableau principal de l'Open Polska Energia. Il perd au premier tour face au 454e mondial Guillaume Rufin. Lors du Challenger Mamaia la semaine d'après, Pospisil perd au dernier tour des qualifications.

Pospisil perd au premier tour du Challenger de Granby en tant que wild-card, contre Michael Russell 3-6, 6-3, 3-6. En double, il perd avec son partenaire Raonic en quart de finale. La semaine suivante, il perd en simple au deuxième tour des qualifications à l'Open d'Odlum Brown de Vancouver, face à Tim Smyczek 4-6, 2-6. En double, il perd au premier tour du tableau principal, avec son compatriote Pierre-Ludovic Duclos.

Pospisil termine l'année 2009 classé no 339 mondial, le plus haut classement de sa carrière jusque là, et en double no 233 mondial.

2010[modifier | modifier le code]

Vasek Pospisil commence son année 2010 en perdant au premier tour en simple au Challenger de Salinas Diario Expreso. En double, lui et son partenaire Márcio Torres du Brésil atteignent les demi-finales, où ils s'inclinent face aux jumeaux Ratiwatana, têtes de série. Il devient no 312 mondial en simple et no 189 en double.

Il termine l'année classé no 339 mondial en simple et no 153 en double.

2011[modifier | modifier le code]

Vasek Pospisil au service en 2011.

En 2011, il atteint les demi-finales des tournois Challenger de Rimouski, de León et de Vancouver. Il est invité au Masters du Canada lors duquel il bat le 22e mondial Juan Ignacio Chela et s'incline au tour suivant face à Roger Federer. Il se qualifie ensuite pour le tableau de l'US Open. Il atteint le second tour et s'incline face à Feliciano López. Il se qualifie encore aux tournois ATP de Saint-Pétersbourg et de Valence, lors duquel il bat John Isner au premier tour avant de s'incliner face à David Ferrer.

2012[modifier | modifier le code]

Vasek Pospisil au Tournoi du Queen's 2012 (ATP).

En simple, il remporte les tournois Challenger de Rimouski et de Challenger de Granby. Il est invité au Masters du Canada et atteint le second tour après avoir battu le 26e mondial Andreas Seppi. Il atteint les quarts de finale au tournoi de Kuala Lumpur.

Il est sélectionné pour le tournoi de tennis des Jeux olympiques 2012 à Londres. Il perd au premier tour en simple face à David Ferrer et au second tour en double avec son compatriote Daniel Nestor face aux Serbes Janko Tipsarević et Nenad Zimonjić.

En Coupe Davis, il est sélectionné pour la rencontre des 1/8 de finale contre l'équipe de France[1], lors de laquelle il perd face à Jo-Wilfried Tsonga.

En double, il remporte le Challenger de Granby avec son compatriote Philip Bester.

2013 - L'éclosion[modifier | modifier le code]

En simple, il atteint la finale du tournoi Challenger de Rimouski mais s'incline face au Sud-Africain Rik De Voest (66-7, 4-6). Il remporte le tournoi Challenger de Soweto aux dépens du Polonais Michał Przysiężny, qui abandonne sur le score de 67-7, 6-0 et 4-1 pour cause de mal de dos[2]. Il est entraîné par le coach français Frédéric Fontang, qui a notamment formé Jérémy Chardy. En juillet, il atteint son meilleur résultat en carrière dans un tournoi de l'ATP World Tour à Bogota en atteignant la demi-finale avant de se faire éliminer par Alejandro Falla sur le score de 7-64, 3-6, 4-6. Deux semaines plus tard, Vasek remporte l'Open d'Odlum Brown de Vancouver en battant l'Anglais Daniel Evans (6-0, 1-6, 7-5). Cette victoire le fait monter jusqu’à la 71e place mondiale[3].

Il fait ensuite parler de lui lors du Masters du Canada au mois d'août, où il réalise de magnifiques performances pour se qualifier pour la première fois de sa carrière dans une demi-finale d'un Masters 1000. Il bat pour cela le no 20 mondial John Isner (5-7, 7-65, 7-64) dans un match acharné, Radek Štěpánek (6-2, 6-4), puis le 6e joueur mondial, le Tchèque Tomáš Berdych (7-5, 2-6, 7-65)[4]. Il obtient ensuite sa place dans le dernier carré du tournoi, à la suite de l'abandon de Nikolay Davydenko après avoir obtenu les trois premiers jeux de la partie[5]. Il rencontre en demi-finale le Canadien Milos Raonic (13e mondial) pour la toute première demi-finale entièrement canadienne du tournoi. Son parcours s'arrête à ce stade, il s'incline face à son compatriote 4-6, 6-1, 64-7. Ce beau résultat le fait monter à la 40e place mondiale[6].

À l'Open de Bâle, au premier tour, il bat en deux sets le Néerlandais Robin Haase, finaliste à Vienne la semaine précédente. Au deuxième tour, il vainc le puissant serveur Ivo Karlović (6-3, 6-4). En quarts de finale, il bat Ivan Dodig en deux sets (7-611, 6-4). En demi-finale, il affronte son idole de jeunesse et le favoris de la foule, Roger Federer. Après un long match très serré, Federer finit par contenir son jeune adversaire et le battre tard au troisième set (2-6, 7-63, 5-7). Cette belle semaine le fait monter au 31e rang mondial, son meilleur classement.

2014 - Victoire à Wimbledon en double et première finale en simple[modifier | modifier le code]

Le début de saison n'est pas exceptionnel, à cause de blessures. Mis à part Chennai où il réalise un bon parcours avec une demi-finale (4-6, 5-5 ab.) face à Stanislas Wawrinka futur vainqueur et un troisième tour à l'Open d'Australie obligé de déclarer forfait face au Suisse, qui sera le futur lauréat également.

Lors du tournoi de Wimbledon, il joue en double avec l'Américain Jack Sock. Lors de leur parcours, ils battent les têtes de série no 8, no 2 et no 5 pour se qualifier pour la finale. Ils y affrontent les no 1 mondiaux Bob et Mike Bryan. Ils s'adjugent le titre au terme d'un match haletant en cinq sets (7-65, 63-7, 6-4, 3-6, 7-5) et marquent leur premier titre majeur[7].

Lors du début de la tournée américaine, au tournoi de Washington, Vasek Pospisil réalise une excellente semaine. En huitième, il bat en deux sets Tomáš Berdych tête de série no 1 (6-2, 6-4) facilement, puis en demi-finale Richard Gasquet en trois sets serrés (65-7, 6-3, 7-5) en 2h28 pour se qualifier pour sa première finale ATP en simple[8]. Au terme de cette semaine éprouvante, il perd en finale 1-6, 4-6 sèchement contre son compatriote Milos Raonic[9].

2015 - Premier quart à Wimbledon en simple[modifier | modifier le code]

Lors du tournoi de Wimbledon, il réalise un superbe parcours en atteignant pour la première fois de sa carrière la deuxième semaine d'un Grand Chelem. Pour cela, il bat tout d'abord difficilement le qualifié Vincent Millot en cinq sets (7-62, 3-6, 64-7, 7-64, 6-3), puis au deuxième tour le fantasque Italien Fabio Fognini en quatre sets (6-3, 6-4, 1-6, 6-3), et enfin au troisième tour le local James Ward au bout du suspense (6-4, 3-6, 2-6, 6-3, 8-6). En huitième de finale, il affronte le Serbe Viktor Troicki, tête de série no 22. Alors mené deux sets à rien, il finit par l'emporter en cinq manches (4-6, 64-7, 6-4, 6-3, 6-3) et se qualifie pour son premier quart de finale en Grand Chelem[10]. Il affronte par la suite Andy Murray, mais perd 4-6, 5-7, 4-6 avec les honneurs[11]. En double, alors tenant du titre avec Jack Sock et 3e tête de série, il s'incline en huitième de finale.

2016[modifier | modifier le code]

Pospisil est dominé au premier tour de l'Open d'Australie par Gilles Simon en quatre manches[12]. À l'issue de sa défaite contre Radek Štěpánek en trois manches au premier tour du Masters de Madrid, il totalise 4 victoires pour 11 défaites sur l'année.

2017 - Victoire sur le numéro 1 mondial (Andy Murray)[modifier | modifier le code]

Lors du 1er ATP Masters 1000 de la saison 2017 à Indian Wells, il élimine Lu Yen-hsun avec non sans grande peine en 3 manches (66-7, 6-4, 6-3) d'une durée de plus de 2 heures 30. Au 2e tour, il signe la plus importante victoire de sa carrière en battant le numéro 1 mondial Andy Murray en 2 manches expéditives (6-4, 7-65). Il s'incline toutefois au 3e tour face au Serbe Dušan Lajović (7-64, 3-6, 5-7), qui s'est lui aussi qualifié tout comme Pospisil, 129e mondial, lors des tours de qualifications du tableau principal.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Pospisil est considéré comme étant « fragile » lorsqu'il évolue sous des chaleurs dépassant 30°C[12].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Finale en simple messieurs[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueur Score
1 28-07-2014 Drapeau : États-Unis Citi OpenWashington ATP 500 1 399 700 $ Dur (ext.) Drapeau : Canada Milos Raonic 6-1, 6-4 Parcours

Titres en double messieurs[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Partenaire Finalistes Score
1 23-06-2014 Drapeau : Royaume-Uni The Championships
 Wimbledon
G. Chelem NC $ Gazon (ext.) Drapeau : États-Unis Jack Sock Drapeau : États-Unis Bob Bryan
Drapeau : États-Unis Mike Bryan
7-65, 63-7, 6-4, 3-6, 7-5 Parcours
2 21-07-2014 Drapeau : États-Unis BB&T Atlanta Open
 Atlanta
ATP 250 568 805 $ Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Jack Sock Drapeau : États-Unis Steve Johnson
Drapeau : États-Unis Sam Querrey
6-3, 5-7, [10-5] Parcours
3 20-10-2014 Drapeau : Suisse Swiss Indoors Basel
 Bâle
ATP 500 1 458 610 Dur (int.) Drapeau : Serbie Nenad Zimonjić Drapeau : Croatie Marin Draganja
Drapeau : Finlande Henri Kontinen
7-613, 1-6, [10-5] Parcours
4 12-03-2015 Drapeau : États-Unis BNP Paribas Open
 Indian Wells
Masters 1000 5 381 235 $ Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Jack Sock Drapeau : Italie Simone Bolelli
Drapeau : Italie Fabio Fognini
6-4, 63-7, [10-7] Parcours
5 05-10-2015 Drapeau : République populaire de Chine China Open
 Pékin
ATP 500 2 700 510 $ Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Jack Sock Drapeau : Canada Daniel Nestor
Drapeau : France Édouard Roger-Vasselin
3-6, 6-3, [10-6] Parcours
6 08-02-2016 Drapeau : Pays-Bas ABN AMRO World Tennis Tournament
 Rotterdam
ATP 500 1 597 155 Dur (int.) Drapeau : France Nicolas Mahut Drapeau : Allemagne Philipp Petzschner
Drapeau : Autriche Alexander Peya
7-62, 6-4 Parcours

Finales en double messieurs[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueurs Partenaire Score
1 11-08-2014 Drapeau : États-Unis Western & Southern Open
 Cincinnati
Masters 1000 3 356 715 $ Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Bob Bryan
Drapeau : États-Unis Mike Bryan
Drapeau : États-Unis Jack Sock 6-3, 6-2 Parcours
2 29-09-2014 Drapeau : République populaire de Chine China Open
 Pékin
ATP 500 2 500 470 $ Dur (ext.) Drapeau : Pays-Bas Jean-Julien Rojer
Drapeau : Roumanie Horia Tecău
Drapeau : France Julien Benneteau 67-7, 7-5, [10-5] Parcours
3 25-03-2015 Drapeau : États-Unis Miami Open presented by Itaú
 Miami
Masters 1000 5 381 235 $ Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Mike Bryan
Drapeau : États-Unis Bob Bryan
Drapeau : États-Unis Jack Sock 6-3, 1-6, [10-8] Parcours
4 02-11-2015 Drapeau : France BNP Paribas Masters
 Paris
Masters 1000 3 288 530 Dur (int.) Drapeau : Croatie Ivan Dodig
Drapeau : Brésil Marcelo Melo
Drapeau : États-Unis Jack Sock 2-6, 6-3, [10-5] Parcours
5 10-03-2016 Drapeau : États-Unis BNP Paribas Open
 Indian Wells
Masters 1000 6 134 605 $ Dur (ext.) Drapeau : France Pierre-Hugues Herbert
Drapeau : France Nicolas Mahut
Drapeau : États-Unis Jack Sock 6-3, 7-65 Parcours
6 08-05-2016 Drapeau : Italie Internazionali BNL d'Italia
 Rome
Masters 1000 3 748 925 Terre (ext.) Drapeau : États-Unis Bob Bryan
Drapeau : États-Unis Mike Bryan
Drapeau : États-Unis Jack Sock 2-6, 6-3, [10-7] Parcours
7 02-01-2017 Drapeau : Qatar Qatar ExxonMobil Open
 Doha
ATP 250 1 237 190 $ Dur (ext.) Drapeau : France Jérémy Chardy
Drapeau : France Fabrice Martin
Drapeau : République tchèque Radek Štěpánek 6-4, 7-63 Parcours

Parcours dans les tournois du Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2011 2e tour (1/32) Drapeau : Espagne Feliciano López
2012 1er tour (1/64) Drapeau : France É. Roger-Vasselin 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis Sam Querrey
2013 1er tour (1/64) Drapeau : Argentine Horacio Zeballos 2e tour (1/32) Drapeau : Russie Mikhail Youzhny 1er tour (1/64) Drapeau : Brésil R. Dutra Silva
2014 3e tour (1/16)
Forfait
1er tour (1/64) Drapeau : Russie T. Gabashvili 1er tour (1/64) Drapeau : Pays-Bas Robin Haase 1er tour (1/64) Drapeau : Italie S. Bolelli
2015 3e tour (1/16) Drapeau : Espagne G. García-López 1er tour (1/64) Drapeau : Portugal João Sousa 1/4 de finale Drapeau : Royaume-Uni Andy Murray 1er tour (1/64) Drapeau : Autriche A. Haider-Maurer
2016 1er tour (1/64) Drapeau : France Gilles Simon 1er tour (1/64) Drapeau : République tchèque Tomáš Berdych 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne A. Ramos-Viñolas 2e tour (1/32) Drapeau : Afrique du Sud K. Anderson
2017 1er tour (1/64) Drapeau : Autriche Dominic Thiem
  • À droite du résultat, se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2013 1/8 de finale
Drapeau : Canada J. Levine
Drapeau : Inde M. Bhupathi
Drapeau : Autriche J. Knowle
1/8 de finale
Drapeau : Canada D. Nestor
Drapeau : États-Unis Bob Bryan
Drapeau : États-Unis Mike Bryan
2014 1er tour (1/32)
Drapeau : Autriche J. Knowle
Drapeau : Australie Alex Bolt
Drapeau : Australie A. Whittington
1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis Rajeev Ram
Drapeau : Royaume-Uni J. Murray
Drapeau : Australie John Peers
Victoire
Drapeau : États-Unis Jack Sock
Drapeau : États-Unis Bob Bryan
Drapeau : États-Unis Mike Bryan
1/8 de finale
Drapeau : États-Unis Jack Sock
Drapeau : Argentine C. Berlocq
Drapeau : Argentine L. Mayer
2015 2e tour (1/16)
Drapeau : Autriche J. Knowle
Drapeau : Allemagne B. Becker
Drapeau : Nouvelle-Zélande Artem Sitak
1/4 de finale
Drapeau : États-Unis Jack Sock
Drapeau : Pays-Bas J-J. Rojer
Drapeau : Roumanie Horia Tecău
1/8 de finale
Drapeau : États-Unis Jack Sock
Drapeau : Royaume-Uni Jamie Murray
Drapeau : Australie John Peers
1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis Jack Sock
Drapeau : Argentine L. Mayer
Drapeau : Portugal João Sousa
2016 1/4 de finale
Drapeau : États-Unis Jack Sock
Drapeau : Uruguay Pablo Cuevas
Drapeau : Espagne M. Granollers
2e tour (1/16)
Drapeau : États-Unis Jack Sock
Drapeau : France J. Benneteau
Drapeau : France É. Roger-Vasselin
1/8 de finale
Drapeau : États-Unis Jack Sock
Drapeau : France J. Benneteau
Drapeau : France É. Roger-Vasselin
1er tour (1/32)
Drapeau : Canada D. Nestor
Drapeau : États-Unis Taylor Fritz
Drapeau : États-Unis Tommy Paul
2017 1er tour (1/32)
Drapeau : République tchèque R. Štěpánek
Drapeau : Australie Matthew Barton
Drapeau : Australie Matthew Ebden
2e tour (1/16)
Drapeau : France J. Benneteau
Drapeau : Croatie Ivan Dodig
Drapeau : Espagne M. Granollers
  • Sous le résultat, le nom du (de la) partenaire ; à droite, les noms des ultimes adversaires.

Parcours dans les Masters 1000[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Madrid Rome Canada Cincinnati Shanghai Paris
2011 2e tour
Drapeau : Suisse R. Federer
2012 1er tour
Drapeau : France N. Mahut
2e tour
Drapeau : Argentine Juan Mónaco
2013 1er tour
Drapeau : Ouzbékistan D. Istomin
1/2 finale
Drapeau : Canada M. Raonic
2e tour
Drapeau : Belgique D. Goffin
2e tour
Drapeau : France G. Monfils
1er tour
Drapeau : Espagne P. Andújar
2014 2e tour
Drapeau : Kazakhstan M. Kukushkin
2e tour
Drapeau : Slovénie A. Bedene
1er tour
Drapeau : Espagne R. Bautista
1er tour
Drapeau : Afrique du Sud K. Anderson
1er tour
Drapeau : France R. Gasquet
2e tour
Drapeau : Suisse R. Federer
2e tour
Drapeau : Espagne R. Bautista
1er tour
Drapeau : Espagne T. Robredo
2015 2e tour
Drapeau : Royaume-Uni A. Murray
2e tour
Drapeau : Bulgarie G. Dimitrov
2e tour
Drapeau : États-Unis John Isner
2e tour
Drapeau : Bulgarie G. Dimitrov
2e tour
Drapeau : France R. Gasquet
2016 2e tour
Drapeau : France G. Simon
2e tour
Drapeau : Portugal João Sousa
1er tour
Drapeau : République tchèque R. Štěpánek
1er tour
Drapeau : Italie A. Seppi
2e tour
Drapeau : France G. Monfils
1er tour
Drapeau : Chypre M. Baghdatís
1/8 de finale
Drapeau : Serbie N. Djokovic
2017 3e tour
Drapeau : Serbie D. Lajović
1er tour
Drapeau : Canada P. Polansky
  • Sous le résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double[modifier | modifier le code]

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Rome Madrid[13] Canada Cincinnati Shanghai Paris
2010 1/8 de finale
Raonic
Melzer
Petzschner
2011 1er tour (1/16)
Shamasdin
López
Verdasco
2012 1er tour (1/16)
Dancevic
Dodig
Melo
2013 1/4 de finale
Lindstedt
Murray
Peers
2014 1er tour (1/16)
Andújar
Marrero
Verdasco
1er tour (1/16)
Knowle
Dodig
Melo
1er tour (1/16)
Knowle
Bopanna
Qureshi
1er tour (1/16)
Toursounov
Čilić
González
1er tour (1/16)
Sock
Gasquet
Tsonga
Finale
Sock
Bryan
Bryan
1/8 de finale
Sock
Bopanna
Mergea
1/8 de finale
Sock
Paes
Wawrinka
2015 Victoire
Sock
Bolelli
Fognini
Finale
Sock
Bryan
Bryan
1/4 de finale
Sock
Granollers
López
1/8 de finale
Sock
Paes
Wawrinka
1er tour (1/16)
Sock
Kyrgios
Tomic
Finale
Sock
Dodig
Melo
2016 Finale
Sock
Herbert
Mahut
1er tour (1/16)
Sock
Isner
Monroe
Finale
Sock
Bryan
Bryan
1/4 de finale
Sock
Dodig
Melo
1/2 finale
Nestor
Murray
Soares
1/2 finale
Nestor
Dodig
Melo
1/8 de finale
Lindstedt
Kontinen
Peers
1/2 finale
Melo
Kontinen
Peers
2017 1/8 de finale
Johnson
Kubot
Melo
1er tour (1/16)
Nestor
Bautista
Ferrer
  • Sous le résultat, le nom du (de la) partenaire ; à droite, les noms des ultimes adversaires.

Classements ATP en fin de saison[modifier | modifier le code]

Classements à l'issue de chaque saison
Année 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016
Rang en simple 1461 en augmentation 1132 en augmentation 341 en augmentation 336 en augmentation 119 en diminution 127 en augmentation 32 en diminution 53 en augmentation 39 en diminution 134
Rang en double 1097 en augmentation 437 en augmentation 234 en augmentation 153 en augmentation 150 en diminution 305 en augmentation 88 en augmentation 14 en diminution 21 en augmentation 20

Source : (en) Classements de Vasek Pospisil sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Records et statistiques[modifier | modifier le code]

Victoires sur le top 10[modifier | modifier le code]

Toutes ses victoires sur des joueurs classés dans le top 10 de l'ATP lors de la rencontre.

Légende
Grand Chelem
Masters
Jeux olympiques
Masters 1000
500 Series
250 Series
Coupe Davis
# Drapeau : Canada Lieu Année Surface Adversaire Rang Tour Score
1 no 71 Drapeau : Canada Montréal 2013 Dur Drapeau : République tchèque Tomáš Berdych no 6 1/8 7-5, 2-6, 7-65
2 no 43 Drapeau : République populaire de Chine Shanghai 2013 Dur Drapeau : France Richard Gasquet no 10 1/32 6-3, 6-4
3 no 36 Drapeau : États-Unis Washington 2014 Dur Drapeau : République tchèque Tomáš Berdych no 5 1/8 6-2, 6-4
4 no 129 Drapeau : États-Unis Indian Wells 2017 Dur Drapeau : Royaume-Uni Andy Murray no 1 1/32 6-4, 7-65

Vasek Pospisil totalise 4 victoires face à des joueurs membres du top 10, dont 3 sur le top 8.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]