Pablo Andújar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pablo Andújar
Pablo Andújar
Pablo Andújar à Wimbledon en 2014.
Carrière professionnelle
2005
Nationalité Drapeau de l'Espagne Espagne
Naissance (29 ans)
Drapeau : Espagne Cuenca
Taille / poids 1,8 m (5 11) / 76 kg (167 lb)
Prise de raquette Droitier, revers à deux mains
Entraîneur Jose Luis Aparisi
Gains en tournois 4 092 816 $
Palmarès
En simple
Titres 3
Finales perdues 4
Meilleur classement 32e (13/07/2015)
En double
Titres 0
Finales perdues 6
Meilleur classement 74e (03/12/2012)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/32 1/16 1/16 1/32
Double 1/16 1/16 1/32 1/16
Mixte 1/8

Pablo Andújar Alba, né le à Cuenca, est un joueur de tennis espagnol professionnel depuis 2005. Spécialiste de la terre battue, il a signé ses principaux succès sur cette surface.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Pablo Andújar Alba voit le jour à Cuenca, en Espagne. Son père se nomme José et sa mère Inma. Il a également une soeur, Ana, et un frère, José. Il débute le tennis à l’âge de six ans et ce sport devient rapidement une passion pour le jeune garçon. Bien qu'étant passionné de tennis, il apprécie aussi le football, supportant le club de Levante. Pablo se dit admiratif de joueurs espagnols tels que Rafael Nadal ou David Ferrer.

2004-2007 : Début de carrière[modifier | modifier le code]

Pablo Andújar débute en 2004 par cinq tournois Futures. En 2005, il participe à 17 tournois ITF en Espagne et y gagne deux titres à Elche et Vilafranca avant de perdre la finale à Barcelone. En 2006, Andújar atteint la finale à Catane et Monterotondo Roma en Italie et remporte le titre à Rimini. Il forme une paire efficace avec son compatriote Marcel Granollers en double, allant deux fois en finale à Sassuolo et Barcelone. En 2007, il se qualifie pour son premier tournoi ATP à Costa do Sauípe, mais c'est quelques mois plus tard à Valence qu'il gagne son premier match, contre Simon Greul. Il perd au tour suivant en 3 sets contre le futur finaliste Potito Starace. Andújar se hisse en demi-finale à Monza. En qualification pour Roland-Garros, il perd contre Navarro. Dès lors, il poursuit sa carrière essentiellement dans des tournois Challenger.

2008 : Arrivée dans le top 100[modifier | modifier le code]

En 2008, ses performances en Challenger lui permettent d'entrer pour la première fois de sa carrière dans le top 100. En effet, on le voit prendre part à 11 tournois. Andújar atteint les finales de Telde et Reggio Emilia. Il parvient à de nombreuses reprises au dernier carré, comme à Naples ou San Remo. Il remporte trois rencontres de niveau ATP, en phase de qualification, à Valence contre David Ferrer. Pour ses débuts à Roland-Garros, il s'impose au premier tour contre Gonzalez. Andújar se défait de l'ancien numéro 1 mondial espagnol Carlos Moyà à Bucarest. Le 25 août, il est 88e mondial.

2009-2010 : Confirmation et première finale ATP[modifier | modifier le code]

En 2009, Andújar parvient pour la deuxième année consécutive au second tour de Roland-Garros mais est stoppé par le Français Paul-Henri Mathieu. L'année 2010 est une réussite pour Andújar qui finit la saison 71e mondial. Il atteint sa première finale ATP World Tour et réalise de beaux parcours en Challenger. Au mois de septembre, il se retrouve en finale à Bucarest mais Juan Ignacio Chela soulève le trophée (5-7, 1-6). Andújar remporte un nouveau titre Challenger à Orbetello et établit 28 victoires dans cette catégorie. Pour la troisième année de suite, son parcours s’arrête au second tour à Roland-Garros. En ATP, Andújar s'impose huit fois pour le même nombre de défaites.

2011 : Premier titre en ATP et nouvel échec à Bucarest[modifier | modifier le code]

En 2011, Andújar remporte son premier tournoi ATP à Casablanca au cours du mois d'avril. En juillet, il participe au tournoi de Stuttgart. En huitièmes de finale, il affronte Albert Montañés (2-6, 6-4, 6-3) et s'impose difficilement contre le Polonais Łukasz Kubot, bénéficiaire d'une wild card, en demi-finale (6-4, 3-6, 6-4). Il rejoint Juan Carlos Ferrero en finale, qui le bat séchement (6-4, 6-0). En septembre, Andújar récidive de nouveau à Bucarest où il bat en demi finale Juan Ignacio Chela, qui s'était imposé l'année précédente. Néanmoins il ne parvient toujours à s'imposer en Roumanie et perd contre Florian Mayer (3-6, 1-6). Ces deux finales d'ATP 250 facilitent l'entrée d'Andújar dans le top 50 en fin d'année.

2012 : Deuxième titre ATP[modifier | modifier le code]

En 2012, Andújar conserve son titre à Casablanca. Il atteint les demi-finales au tournoi de Belgrade mais sa route est barrée par Benoît Paire (3-6, 6-1, 3-6). À Acapulco, il réalise son meilleur parcours de la saison en éliminant au premier tour Leonardo Mayer puis son tombeur de Bucarest Florian Mayer (4-6, 7-5, 6-4). En demi, il retrouve l'Espagnol David Ferrer et ne peut rien faire pour gagner (2-6, 4-6). En Grand Chelem, Andújar a du mal à passer le cap des huitièmes de finale. L'Open d'Australie se termine rapidement pour l'Espagnol qui perd contre Juan Ignacio Chela au second tour. Il s'arrête au même stade à Roland-Garros et l'US Open, battu respectivement par Stanislas Wawrinka et Feliciano López. Aux Masters 1000, Andújar se hisse jusqu'au quatrième tour à Indian Wells. Au 2e tour, il bat le 18e mondial Florian Mayer (6-2, 6-4). Atteignant les huitièmes de finale, il s'incline contre le Serbe Novak Djokovic malgré un match serré (0-6, 7-63, 2-6). Il gagne un match contre un top 10 à Cincinnati face à Janko Tipsarević. Il totalise onze victoires en terre battue et huit en surface dure, pour seize défaites. Pour la deuxième année consécutive, l'Espagnol est dans le top 50.

2013 : Performant en Masters[modifier | modifier le code]

En 2013, aux Masters de Madrid, l'Espagnol, ayant reçu une wild card, élimine au premier tour Marin Čilić, pourtant mieux classé que lui (66-7, 6-4, 6-1). Au tour suivant, il fait plier John Isner en deux sets (6-4, 6-4) avant de réaliser la performance d'éliminer le 14e mondial Kei Nishikori en quart (6-3, 7-5). Le favori Rafael Nadal met un terme à la trajectoire d'Andújar en demi-finale (6-0, 6-4). À l'Open de Nice, il se défait en trois sets de l'Australien Lleyton Hewitt puis bat sans accroc Lu Yen-hsun. En demi-finale, il perd contre Gaël Monfils (5-7, 4-6). Durant l'US Open, Andújar se qualifie au premier tour aux dépends du Néerlandais Thiemo de Bakker (6-4, 6-4, 6-4) avant de s'incliner contre Milos Raonic (1-6, 2-6, 4-6). L'Open d'Australie n'est guère mieux pour l'Espagnol qui ne reste qu'une journée, sorti par Xavier Malisse. Plus à l'aise sur terre battue, il est éliminé dès le premier tour de Roland-Garros par Mikhail Youzhny. Un mois plus tard, à Wimbledon, sur gazon, il sort lors de son premier match face au Français Adrian Mannarino. En double, accompagné par Guillermo García-López, la paire se hisse jusqu'en finale de l'Open de Gstaad mais ils perdent contre le duo Jamie Murray-John Peers. Au cours de la saison, il s'incline quatre fois contre les joueurs du top 10.

2014 : Quatrième saison consécutive dans le top 50[modifier | modifier le code]

Andújar débute sa saison à Bueno Aires et accomplit un honorable circuit. En huitièmes de finale, il élimine son ami Marcel Granollers (6-3, 6-0). Fabio Fognini est son adversaire en quart de finale et devra batailler pour se défaire de l'ibérique (6-3, 5-7, 3-6). Le 22 février 2014 à l'Open de Rio de Janeiro sur terre battue, il tient deux balles de match contre Rafael Nadal en demi-finale alors que celui-ci était numéro 1 mondial avant de s'incliner (2-6, 6-3, 7-6)[1]. En juillet, il remporte son troisième titre en simple lors du tournoi de Gstaad face à Juan Mónaco[2]. L'Open d'Hambourg voit l'Espagnol accomplir un beau parcours, se faisant éliminer en demi-finale par David Ferrer (0-6, 1-6). À l'open de Valence, il sort expéditivement Tomáš Berdych (6-3, 6-2) puis le serbe Dušan Lajović (6-3, 6-2). Au stade des quarts de finale, son compatriote Tommy Robredo l'élimine malgré un match solide (64-7, 4-6). Lors de l'Open d'Australie, Andújar atteint le second tour après avoir dominer Albert Ramos mais bute sur Jerzy Janowicz (6-4, 63-7, 65-7, 3-6). Il se fait éliminer dès le premier tour à Roland-Garros par Marin Čilić et Wimbledon par le jeune Blaž Rola. À l'US Open, il perd au second tour face à Kei Nishikori, futur finaliste du tournoi. Durant les barrages de la Coupe Davis, Andújar s'incline en cinq sets contre Thomaz Belluci (6-3, 7-66, 4-6, 5-7, 3-6). L'Espagne s'incline 3-1 face au Brésil.

2015[modifier | modifier le code]

En avril, il réalise de bonnes performances à l'Open de Barcelone, où il élimine notamment en demi-finale son compatriote David Ferrer[3]. Le 26 avril, il s'incline en finale sans démériter contre le Japonais Kei Nishikori, qui remporte le titre pour la deuxième fois consécutive (6-4, 6-4)[4]. En mai à Roland-Garros, il atteint pour la première fois le 3e tour d'un tournoi du Grand Chelem, mais perd contre le Français Jo-Wilfried Tsonga (63-7, 4-6, 3-6)[5].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titres en simple (3)[modifier | modifier le code]

No Date[T 1] Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Finaliste Score
1 04/04/2011 Drapeau : Maroc Grand-Prix Hassan IICasablanca ATP 250 Terre (ext.) Drapeau : Italie Potito Starace 6-1, 6-2 Parcours
2 07/04/2012 Drapeau : Maroc Grand-Prix Hassan IICasablanca ATP 250 Terre (ext.) Drapeau : Espagne Albert Ramos 6-1, 7-65 Parcours
3 21/07/2014 Drapeau : Suisse Crédit Agricole Suisse Open GstaadGstaad ATP 250 Terre (ext.) Drapeau : Argentine Juan Mónaco 6-3, 7-5 Parcours

Finales en simple (4)[modifier | modifier le code]

No Date[T 1] Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Vainqueur Score
1 20/09/2010 Drapeau : Roumanie BCR Open RomaniaBucarest ATP 250 Terre (ext.) Drapeau : Argentine Juan Ignacio Chela 7-5, 6-1 Parcours
2 11/07/2011 Drapeau : Allemagne MercedesCupStuttgart ATP 250 Terre (ext.) Drapeau : Espagne Juan Carlos Ferrero 6-4, 6-0 Parcours
3 19/09/2011 Drapeau : Roumanie BRD Nastase Tiriac TrophyBucarest ATP 250 Terre (ext.) Drapeau : Allemagne Florian Mayer 6-3, 6-1 Parcours
4 20/04/2015 Drapeau : Espagne Barcelona Open Banc SabadellBarcelone ATP 500 Terre (ext.) Drapeau : Japon Kei Nishikori 6-4, 6-4 Parcours
  1. a et b Pour chaque tournoi, la date indiquée correspond à la première journée, en général un lundi.

Titre en double[modifier | modifier le code]

Aucun

Finales en double (6)[modifier | modifier le code]

No Date[T 1] Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Vainqueurs Partenaire Score
1 07/02/2011 Drapeau : Brésil Brasil Open
 Costa do Sauípe
ATP 250 Terre (ext.) Drapeau : Brésil Marcelo Melo
Drapeau : Brésil Bruno Soares
Drapeau : Espagne Daniel Gimeno-Traver 7-64, 6-4 Parcours
2 05/02/2012 Drapeau : Chili VTR Open
 Viña del Mar
ATP 250 Terre (ext.) Drapeau : Portugal Frederico Gil
Drapeau : Espagne Daniel Gimeno-Traver
Drapeau : Argentine Carlos Berlocq 1-6, 7-5, [12-10] Parcours
3 19/08/2012 Drapeau : États-Unis Winston-Salem Open
 Winston-Salem
ATP 250 Dur (ext.) Drapeau : Mexique Santiago González
Drapeau : États-Unis Scott Lipsky
Drapeau : Argentine Leonardo Mayer 6-3, 4-6, [10-2] Parcours
4 22/07/2013 Drapeau : Suisse Crédit Agricole Suisse Open
 Gstaad
ATP 250 Terre (ext.) Drapeau : Royaume-Uni Jamie Murray
Drapeau : Australie John Peers
Drapeau : Espagne Guillermo García-López 6-3, 6-4 Parcours
5 16/02/2015 Drapeau : Brésil Rio Open
 Rio de Janeiro
ATP 500 Terre (ext.) Drapeau : Slovaquie Martin Kližan
Drapeau : Autriche Philipp Oswald
Drapeau : Autriche Oliver Marach 7-63, 6-4 Parcours
6 23/02/2015 Drapeau : Argentine Argentina Open
 Buenos Aires
ATP 250 Terre (ext.) Drapeau : Finlande Jarkko Nieminen
Drapeau : Brésil André Sá
Drapeau : Autriche Oliver Marach 4-6, 6-4, [10-7] Parcours
  1. Pour chaque tournoi, la date indiquée correspond à la première journée, en général un lundi.

Parcours dans les tournois du Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
2008 2e tour (1/32) Drapeau : Chili F. González 1er tour (1/64) Drapeau : France N. Devilder
2009 1er tour (1/64) Drapeau : France G. Simon 2e tour (1/32) Drapeau : France P-H. Mathieu 1er tour (1/64) Drapeau : Argentine M. Vassallo
2010 2e tour (1/32) Drapeau : Brésil T. Bellucci
2011 1er tour (1/64) Drapeau : Belgique X. Malisse 2e tour (1/32) Drapeau : Espagne R. Nadal 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis R. Sweeting 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne J.C. Ferrero
2012 2e tour (1/32) Drapeau : Argentine J.I. Chela 2e tour (1/32) Drapeau : Suisse S. Wawrinka 1er tour (1/64) Drapeau : Royaume-Uni J. Ward 2e tour (1/32) Drapeau : Espagne F. López
2013 1er tour (1/64) Drapeau : Belgique X. Malisse 1er tour (1/64) Drapeau : Russie M. Youzhny 1er tour (1/64) Drapeau : France A. Mannarino 2e tour (1/32) Drapeau : Canada M. Raonic
2014 2e tour (1/32) Drapeau : Pologne J. Janowicz 1er tour (1/64) Drapeau : Croatie Marin Čilić 1er tour (1/64) Drapeau : Slovénie Blaž Rola 2e tour (1/32) Drapeau : Japon Kei Nishikori
2015 1er tour (1/64) Drapeau : Roumanie Marius Copil 3e tour (1/16) Drapeau : France J.-W. Tsonga 3e tour (1/16) Drapeau : République tchèque Tomáš Berdych
  • À droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
2008 1er tour (1/32)
Drapeau : Espagne N. Almagro
Drapeau : États-Unis B. Bryan
Drapeau : États-Unis M. Bryan
2009
2010
2011 2e tour (1/16)
Drapeau : Espagne D. Gimeno-Traver
Drapeau : France M. Llodra
Drapeau : Serbie N. Zimonjić
2e tour (1/16)
Drapeau : Espagne D. Gimeno-Traver
Drapeau : France M. Llodra
Drapeau : Serbie N. Zimonjić
1er tour (1/32)
Drapeau : Espagne D. Gimeno-Traver
Drapeau : Allemagne C. Kas
Drapeau : Autriche A. Peya
2e tour (1/16)
Drapeau : Espagne D. Gimeno-Traver
Drapeau : Suède R. Lindstedt
Drapeau : Roumanie H. Tecău
2012 2e tour (1/16)
Drapeau : Espagne G. García-López
Drapeau : Pologne M. Fyrstenberg
Drapeau : Pologne M. Matkowski
1er tour (1/32)
Drapeau : Espagne G. García-López
Drapeau : Pologne M. Fyrstenberg
Drapeau : Pologne M. Matkowski
1er tour (1/32)
Drapeau : Espagne G. García-López
Drapeau : Russie M. Elgin
Drapeau : Ouzbékistan D. Istomin
2e tour (1/16)
Drapeau : Espagne G. García-López
Drapeau : Mexique S. González
Drapeau : États-Unis S. Lipsky
2013 1er tour (1/32)
Drapeau : Espagne G. García-López
Drapeau : Inde M. Bhupathi
Drapeau : Canada D. Nestor
1er tour (1/32)
Drapeau : Espagne T. Robredo
Drapeau : France J. Benneteau
Drapeau : Serbie N. Zimonjić
1er tour (1/32)
Drapeau : Espagne G. García-López
Drapeau : République tchèque F. Čermák
Drapeau : Slovaquie M. Mertiňák
1er tour (1/32)
Drapeau : Espagne G. García-López
Drapeau : Allemagne C. Kas
Drapeau : Autriche O. Marach
2014 1er tour (1/32)
Drapeau : Argentine L. Mayer
Drapeau : France M. Llodra
Drapeau : France N. Mahut
1er tour (1/32)
Drapeau : Argentine L. Mayer
Drapeau : États-Unis J. Sock
Drapeau : Portugal J. Sousa
1er tour (1/32)
Drapeau : Espagne P. Carreño-Busta
Drapeau : Colombie J.S. Cabal
Drapeau : Colombie R. Farah
2015 2e tour (1/16)
Drapeau : Allemagne D. Brown
Drapeau : États-Unis E. Butorac
Drapeau : Australie Sam Groth
2e tour (1/16)
Drapeau : Autriche O. Marach
Drapeau : Croatie Ivan Dodig
Drapeau : Brésil M. Melo
1er tour (1/32)
Drapeau : Autriche O. Marach
Drapeau : Afrique du Sud R. Klaasen
Drapeau : États-Unis Rajeev Ram
  • En dessous du résultat se trouve le nom du partenaire. À droite se trouvent les noms des ultimes adversaires.

En double mixte[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
2015 2e tour (1/8)
Drapeau : Espagne A. Medina Garrigues
Drapeau : Suisse Martina Hingis
Drapeau : Inde Leander Paes
- -
  • En dessous du résultat se trouve le nom de la partenaire. À droite se trouvent les noms des ultimes adversaires.

Parcours dans les Masters 1000[modifier | modifier le code]

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Madrid Rome Canada Cincinnati Shanghai Paris
2011 1er tour
Drapeau : Uruguay P. Cuevas
3e tour
Drapeau : Afrique du Sud K. Anderson
1er tour
Drapeau : Brésil T. Bellucci
1er tour
Drapeau : Afrique du Sud K. Anderson
1er tour
Drapeau : Australie M. Ebden
2012 1/8 de finale
Drapeau : Serbie N. Djokovic
1er tour
Drapeau : Colombie S. Giraldo
2e tour
Drapeau : Suisse S. Wawrinka
1er tour
Drapeau : Ukraine A. Dolgopolov
1er tour
Drapeau : Espagne García-López
2e tour
Drapeau : États-Unis J. Isner
1/8 de finale
Drapeau : Croatie M. Čilić
1er tour
Drapeau : Bulgarie G. Dimitrov
1er tour
Drapeau : France B. Paire
2013 2e tour
Drapeau : Allemagne T. Haas
1er tour
Drapeau : Serbie V. Troicki
2e tour
Drapeau : Allemagne Kohlschreiber
1/2 finale
Drapeau : Espagne R. Nadal
2e tour
Drapeau : Russie N. Davydenko
1er tour
Drapeau : Allemagne Be. Becker
2e tour
Drapeau : France J-W. Tsonga
2e tour
Drapeau : République tchèque T. Berdych
2014 2e tour
Drapeau : République tchèque J. Veselý
2e tour
Drapeau : Italie A. Seppi
1er tour
Drapeau : Espagne García-López
1er tour
Drapeau : République tchèque R. Štěpánek
1er tour
Drapeau : États-Unis J. Isner
1er tour
Drapeau : États-Unis Jack Sock
2015 1er tour
Drapeau : Slovaquie M. Kližan
1er tour
Drapeau : Russie T. Gabashvili
1er tour
Drapeau : États-Unis Jack Sock
  • En dessous du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Classements en fin de saison[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014
Rang 957 en augmentation 373 en augmentation 210 en augmentation 144 en augmentation 103 en diminution 161 en augmentation 71 en augmentation 46 en augmentation 42 en diminution 48 en augmentation 41

Source : (en) Classements de Pablo Andújar sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :