Odomez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Odomez
Odomez
Borne de l'avaleresse d'Odomez et la départementale traversant le village.
Blason de Odomez
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Nord
Arrondissement Valenciennes
Canton Marly
Intercommunalité Communauté d'agglomération de Valenciennes Métropole
Maire
Mandat
Joël Girondon
2014-2020
Code postal 59970
Code commune 59444
Démographie
Population
municipale
935 hab. (2015 en augmentation de 4,12 % par rapport à 2010)
Densité 192 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 27′ 22″ nord, 3° 32′ 18″ est
Altitude Min. 14 m
Max. 41 m
Superficie 4,87 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte administrative du Nord
City locator 14.svg
Odomez

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte topographique du Nord
City locator 14.svg
Odomez

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Odomez

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Odomez

Odomez est une commune française, située dans le département du Nord en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Odomez
Bruille-Saint-Amand Hergnies Vieux-Condé
Odomez
Escautpont Fresnes-sur-Escaut

Toponymie[modifier | modifier le code]

Audomez, titre de Notre-Dame de Condé; 1141[1].
Audoumez autre titre du même cartulaire; 1274.
Doumez Audel mansumm, chronique de l'Abbaye de Saint-Martin

Histoire[modifier | modifier le code]

La sablière du lièvre, XIXe siècle à l'entrée de la forêt domaniale. Classée réserve botanique depuis plus de vingt ans, elle n'est plus exploitée depuis les années 1950. On peut y trouver la drosera, petite fleur carnivore qui y prolifère dans un milieu très fragile.

Le village est cité dès 1141, lorsque l'évêque d'Arras Alvise en fait don au chapitre de Condé.

La construction en 1925 d'une usine « La soierie » (fabrique de viscose) est à l'origine de l'accroissement de la population au début du XXe siècle.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason ville fr Monceau-Saint-Waast (Nord).svg

Les armes de Odomez se blasonnent ainsi : "De gueules à une licorne assise d'argent."

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2008 Joël Girondon DVD  
en cours Joël Girondon DVD  
Les données manquantes sont à compléter.

Instances judiciaires et administratives[modifier | modifier le code]

La commune relève du tribunal d'instance de Valenciennes, du tribunal de grande instance de Valenciennes, de la cour d'appel de Douai, du tribunal pour enfants de Valenciennes, du conseil de prud'hommes de Valenciennes, du tribunal de commerce de Valenciennes, du tribunal administratif de Lille et de la cour administrative d'appel de Douai.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1800. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[3].

En 2015, la commune comptait 935 habitants[Note 1], en augmentation de 4,12 % par rapport à 2010 (Nord : +1,1 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
73107125166252306351421445
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
454490473448517536553575618
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
596601497485940971908965977
1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015 -
7968741 0141 004915943898935-
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Odomez en 2007 en pourcentage[6].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90 ans ou +
0,2 
3,3 
75 à 89 ans
5,4 
7,1 
60 à 74 ans
11,1 
19,9 
45 à 59 ans
18,9 
24,7 
30 à 44 ans
25,2 
21,0 
15 à 29 ans
15,8 
23,9 
0 à 14 ans
23,4 
Pyramide des âges du département du Nord en 2007 en pourcentage[7].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
4,6 
75 à 89 ans
8,2 
10,4 
60 à 74 ans
11,9 
19,8 
45 à 59 ans
19,5 
21,0 
30 à 44 ans
19,9 
22,5 
15 à 29 ans
20,9 
21,5 
0 à 14 ans
18,9 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

La Soierie, fermée en 1965, sera par la suite mieux connue sous le nom de « Friche Kuhlmann ». Une communauté Emmaüs, les Compagnons du Hainaut, en occuperont une partie, le bâtiment "bas" ou bâtiment "des meubles" à partir de 1984. Les lieux ont été vidés par la Communauté peu de temps avant la démolition.

La dépollution et la démolition de la partie inoccupée du site ont débuté en et furent assurés par l'entreprise Apinor. La métropole y prévoit l'aménagement d'un espace vert, le Conseil Général a quant à lui un projet de voirie sur une partie du site.

La gare d'eau, attenante au bras de l'Escaut qui était longé par l'usine, close et séparée de la rivière à une date inconnue, était depuis utilisée par les nouveaux habitants de l'ancienne cité ouvrière, comme bassin de pêche, et comme dépotoir. La gare d'eau a été remblayée en partie par les débris des bâtiments détruits.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Page 420- Statistique archéologique du Département du Nord - seconde partie- 1867- Librairie Quarré et Leleu à Lille, A. Durand 7 rue Cujas à Paris - archive du Harvard College Library - numérisé par Google Books
  2. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  6. « Évolution et structure de la population à Odomez en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 30 juillet 2010)
  7. « Résultats du recensement de la population du Nord en 2007 » [archive du ], sur le site de l'Insee (consulté le 30 juillet 2010)