Quérénaing

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune du Nord
Cet article est une ébauche concernant une commune du Nord.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Quérénaing
L'église Saint-Landelain.
L'église Saint-Landelain.
Blason de Quérénaing
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Nord
Arrondissement Valenciennes
Canton Aulnoy-lez-Valenciennes
Intercommunalité Communauté d'agglomération de Valenciennes Métropole
Maire
Mandat
Didier Joveniaux
2014-2020
Code postal 59269
Code commune 59480
Démographie
Gentilé Quérénaingeois
Population
municipale
944 hab. (2014)
Densité 219 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 17′ 16″ nord, 3° 30′ 52″ est
Altitude Min. 71 m – Max. 102 m
Superficie 4,32 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte administrative du Nord
City locator 14.svg
Quérénaing

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte topographique du Nord
City locator 14.svg
Quérénaing

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Quérénaing

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Quérénaing

Quérénaing est une commune française, située dans le département du Nord en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

À environ 8 kilomètres au sud de Valenciennes, sur la route départementale 958, en direction de Solesmes.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Quérénaing
Maing Famars
Monchaux-sur-Écaillon Quérénaing Artres
Verchain-Maugré Sommaing Vendegies-sur-Écaillon

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de la ville de Quérénaing (59) Nord-France.svg

Les armes de Quérénaing sont celles de la Maison de Haynin et se blasonnent : « d'or, à la croix engrêlée de gueules »[réf. nécessaire]


Histoire[modifier | modifier le code]

sources The National Archives

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2014 Michel François PS  
en cours Didier Joveniaux SE  
Les données manquantes sont à compléter.

Instances judiciaires et administratives[modifier | modifier le code]

La commune relève du tribunal d'instance de Valenciennes, du tribunal de grande instance de Valenciennes, de la cour d'appel de Douai, du tribunal pour enfants de Valenciennes, du conseil de prud'hommes de Valenciennes, du tribunal de commerce de Valenciennes, du tribunal administratif de Lille et de la cour administrative d'appel de Douai.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1800. À partir du début des années 2000, les populations légales des communes sont publiées annuellement. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[2],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 944 habitants, en diminution de -0,32 % par rapport à 2009 (Nord : 1,21 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
176 266 359 415 445 519 510 540 526
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
540 499 495 505 509 517 502 510 557
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
583 565 497 538 604 657 666 692 730
1968 1975 1982 1990 1999 2007 2011 2014 -
797 763 766 717 814 925 942 944 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006 [4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Quérénaing en 2007 en pourcentage[5].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,0 
4,5 
75 à 89 ans
9,3 
12,3 
60 à 74 ans
13,0 
21,1 
45 à 59 ans
23,2 
25,4 
30 à 44 ans
24,1 
14,2 
15 à 29 ans
15,2 
22,2 
0 à 14 ans
15,2 
Pyramide des âges du département du Nord en 2007 en pourcentage[6].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
4,6 
75 à 89 ans
8,2 
10,4 
60 à 74 ans
11,9 
19,8 
45 à 59 ans
19,5 
21,0 
30 à 44 ans
19,9 
22,5 
15 à 29 ans
20,9 
21,5 
0 à 14 ans
18,9 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Petite chapelle édifiée à l'endroit du mur des fusillés du 25 août 1914, rue jean Monnet à Quérénaing.

Eglise Saint-Landelin au centre du village.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]