Erre (Nord)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Erre
Erre (Nord)
Mairie.
Blason de Erre
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Nord
Arrondissement Douai
Intercommunalité Communauté de communes Cœur d'Ostrevent
Maire
Mandat
Alain Pakosz
2020-2026
Code postal 59171
Code commune 59203
Démographie
Gentilé Errois, Erroises
Population
municipale
1 592 hab. (2017 en augmentation de 8,23 % par rapport à 2012)
Densité 271 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 21′ 47″ nord, 3° 18′ 56″ est
Altitude Min. 16 m
Max. 49 m
Superficie 5,88 km2
Élections
Départementales Canton de Sin-le-Noble
Législatives Seizième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France
Voir sur la carte administrative des Hauts-de-France
City locator 14.svg
Erre
Géolocalisation sur la carte : Nord
Voir sur la carte topographique du Nord
City locator 14.svg
Erre
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Erre
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Erre

Erre est une commune française située dans le département du Nord (59), en région Hauts-de-France.

Ses habitants sont appelés les Errois (ou parfois les gens d'Erre).

Géographie[modifier | modifier le code]

Erre dans son canton et son arrondissement

Commune située entre Douai et Valenciennes, situé dans le bassin minier de l'Ostrevant.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Elle fut fondée à la fin du XIIIe siècle.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de la ville d'Erre (59) Nord-France.svg

Les armes d'Erre se blasonnent ainsi :"D'or à une escarboucle de sable chargée en cœur d'un rubis de gueules" .

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Avant 1981, le communiste Paul Bourgeois est à la tête de la commune.

Alain Pakosz devient maire à l'issue des élections municipales de mars 2001.

Lors du premier tour des élections municipales le , dix-neuf sièges sont à pourvoir ; on dénombre 1 116 inscrits, dont 368 votants (32,97 %), 18 votes blancs (4,89 %) et 322 suffrages exprimés (87,5 %). La liste Construire demain menée par le maire sortant Alain Pakosz recueille l'intégralité des suffrages exprimés, étant la seule à se présenter[1],[2]. Le confinement lié à la pandémie de Covid-19 retarde d'environ deux mois l'élection des maires par les nouveaux conseils municipaux[3]. Alain Pakosz est réélu, à l'unanimité, pour un quatrième mandat le 23 mai.

Alain Pakosz en février 2020.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Titulaires de la fonction de maire d'ErreVoir et modifier les données sur Wikidata
IdentitéPériodeDuréeÉtiquette
DébutFin
Louis Pesin (d)années 1820
Jacques-Antoine Josson (d)3 ans et 2 mois
Par intérim :
Pierre-Joseph Bourlet (d)
(années 1800 - )
3 mois
Pierre-Joseph Bourlet (d)
(années 1800 - )

(mort en cours de mandat (en))
14 ans
Par intérim :
Hubert Joseph Delin (d)
1 mois
Hubert Joseph Delin (d)22 ans et 5 mois
Paul Bourgeois (d)années 1970années 1980 Parti communiste français
Joseph Weiss (d)12 ans Parti communiste français
Alain Pakosz (d)[4],[5],[6],[7],[8]
(né le )
En cours19 ans et 7 mois apparenté PS (d)
sans étiquette

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1800. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[10].

En 2017, la commune comptait 1 592 habitants[Note 1], en augmentation de 8,23 % par rapport à 2012 (Nord : +0,67 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
7667378969229489579991 0971 172
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
1 1091 1891 2501 4281 4711 4971 4591 4371 490
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
1 6541 6601 5091 5901 5751 5671 5751 5901 620
1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014 2017
1 6151 4651 4031 3881 3461 3551 4241 4881 592
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[11] puis Insee à partir de 2006[12].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Erre en 2007 en pourcentage[13].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90 ans ou +
0,4 
5,1 
75 à 89 ans
8,6 
11,7 
60 à 74 ans
13,6 
19,3 
45 à 59 ans
19,5 
23,4 
30 à 44 ans
21,7 
16,0 
15 à 29 ans
18,5 
24,4 
0 à 14 ans
17,7 
Pyramide des âges du département du Nord en 2007 en pourcentage[14].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
4,6 
75 à 89 ans
8,2 
10,4 
60 à 74 ans
11,9 
19,8 
45 à 59 ans
19,5 
21,0 
30 à 44 ans
19,9 
22,5 
15 à 29 ans
20,9 
21,5 
0 à 14 ans
18,9 

Économie[modifier | modifier le code]

Emplois, revenus et niveau de vie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Le monument aux morts est situé rue Jean-Jaurès, refait dans les années 80, rend hommage à nos disparus des deux premières guerres mondiales.
  • L'église Saint-Martin.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Alexandre LIPS : Président de l'association des anciens habitants de ERRE

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Élections municipales, Erre », La Voix du Nord, édition Douaisis, no 24165,‎ , p. 32
  2. « Élections municipales 2020 - 1er tour, Erre », L'Observateur du Douaisis, no 897,‎ , p. 8
  3. « Cinquante-quatre maires du Douaisis installés entre le 23 et le 28 mai », sur https://www.lavoixdunord.fr/, La Voix du Nord,
  4. « À Erre : Alain Pakosz reprend presque les mêmes et brigue un nouveau mandat », La Voix du Nord,  : « Alain Pakosz, maire sortant, brigue un troisième mandat. »
  5. Jean-Claude Lukaszewski, « Bilan des maires : la rénovation de l’église d’Erre, fierté d’Alain Pakosz », La Voix du Nord,  : « Alain Pakosz achève son troisième mandat de maire d’Erre. »
  6. J.-C. L., « Erre : Alain Pakosz pour un quatrième mandat », La Voix du Nord,‎ (ISSN 0999-2189, lire en ligne) :

    « Michel Koniusz, doyen d’âge, assura la première partie de la séance et remit le collier tricolore à Alain Pakosz, maire depuis 2001, élu à l’unanimité et qui entame son quatrième mandat. »

    Voir et modifier les données sur Wikidata
  7. Benjamin Dubrulle, Julien Gilman et Stéphane Labdant (infographie), « Municipales : la nouvelle carte politique du Douaisis », La Voix du Nord, no 24270,‎ , p. 10 (ISSN 0999-2189) :

    « Erre : sans étiquette »

    Voir et modifier les données sur Wikidata
  8. Bruno Place, « Cœur d’Ostrevent : le président Frédéric Delannoy s’entoure de 14 vice-présidents », L'Observateur du Douaisis,‎ (ISSN 0183-8415 et 1639-2221, lire en ligne) :

    « 2e vice-président, Alain Pakosz, maire d’Erre, délégué aux finances et aux ressources humaines »

    Voir et modifier les données sur Wikidata
  9. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  10. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  11. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  12. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  13. « Évolution et structure de la population à Erre en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 28 juillet 2010)
  14. « Résultats du recensement de la population du Nord en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 28 juillet 2010)