Rombies-et-Marchipont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marchipont.
Rombies-et-Marchipont
Le moulin de la vallée de l'Aunelle.
Le moulin de la vallée de l'Aunelle.
Blason de Rombies-et-Marchipont
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Nord
Arrondissement Valenciennes
Canton Marly
Intercommunalité Communauté d'agglomération de Valenciennes Métropole
Maire
Mandat
Guy Huart
2014-2020
Code postal 59990
Code commune 59505
Démographie
Gentilé Rombinois
Population
municipale
765 hab. (2015 en augmentation de 0,53 % par rapport à 2010)
Densité 159 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 21′ 59″ nord, 3° 38′ 49″ est
Altitude Min. 34 m
Max. 81 m
Superficie 4,81 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte administrative du Nord
City locator 14.svg
Rombies-et-Marchipont

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte topographique du Nord
City locator 14.svg
Rombies-et-Marchipont

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Rombies-et-Marchipont

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Rombies-et-Marchipont

Rombies-et-Marchipont est une commune française, située dans le département du Nord en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Rombies-et-Marchipont
Quarouble Quiévrechain
Onnaing Rombies-et-Marchipont Honnelles (Belgique)
Estreux Sebourg

Histoire[modifier | modifier le code]

  • En 1806, les communes de Rombies et de Marchipont fusionnent et deviennent Rombies-et-Marchipont.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de la ville de Rombies-et-Marchipont (59) Nord-France.svg

Les armes de Rombies-et-Marchipont se blasonnent ainsi : "D'azur à la croix ancrée d'argent, cantonnée de quatre étoiles à six rais du même."

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Guy Huart, en 2014.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 en cours
(au 7 novembre 2014)
Guy Huart[1]   Réélu pour le mandat 2014-2020[2]

Instances judiciaires et administratives[modifier | modifier le code]

La commune relève du tribunal d'instance de Valenciennes, du tribunal de grande instance de Valenciennes, de la cour d'appel de Douai, du tribunal pour enfants de Valenciennes, du conseil de prud'hommes de Valenciennes, du tribunal de commerce de Valenciennes, du tribunal administratif de Lille et de la cour administrative d'appel de Douai.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1800. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[4].

En 2015, la commune comptait 765 habitants[Note 1], en augmentation de 0,53 % par rapport à 2010 (Nord : +1,1 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
191 261 371 414 426 459 513 531 546
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
560 557 563 572 584 562 550 510 492
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
474 492 452 470 476 491 490 486 514
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2015 -
484 463 575 613 569 608 773 765 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Rombies-et-Marchipont en 2007 en pourcentage[7].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,0 
90 ans ou +
0,3 
4,8 
75 à 89 ans
6,3 
12,4 
60 à 74 ans
11,4 
22,3 
45 à 59 ans
25,2 
25,4 
30 à 44 ans
22,1 
16,8 
15 à 29 ans
16,4 
18,2 
0 à 14 ans
18,3 
Pyramide des âges du département du Nord en 2007 en pourcentage[8].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
4,6 
75 à 89 ans
8,2 
10,4 
60 à 74 ans
11,9 
19,8 
45 à 59 ans
19,5 
21,0 
30 à 44 ans
19,9 
22,5 
15 à 29 ans
20,9 
21,5 
0 à 14 ans
18,9 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Remy, XIXe siècle. Elle a été remaniée en style éclectique par l'architecte Charles Leroy pourtant fier défenseur du style néogothique dans la région Nord-Pas-de-Calais (sur plus de soixante églises), dont la cathédrale Notre-Dame-de-la-Treille à Lille.
  • Chapelle Saint-Remy, but d'un pèlerinage.
  • Chapelle de l’Ecape, du XVIe siècle, reconstruite plusieurs fois.
  • Chapelle Saint-Roch, datant de 1849.
  • Chapelle de la Maladrerie au cimetière.
  • Chapelle Notre-Dame de Bon Secours, aussi appelée « chapelle de Bois ».
  • L’église Saint-Nicolas du hameau de Marchipont

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Martine Kaczmarek, « Bilan du maire de Rombies-et-Marchipont, Guy Huart : multiplier les atours pour maintenir une vie familiale, associative… et touristique », sur http://www.lavoixdunord.fr/, La Voix du Nord,
  2. S. K., « Rombies-et-Marchipont : sortie du livre-souvenir de 14-18 : Des membres de l'association Royal Vaisseaux en uniformes de fantassin de la Première Guerre mondiale avec le maire, Guy Huart, lors de la cérémonie devant le monument aux morts de 14-18 », L'Observateur du Valenciennois, no 738,‎ , p. 11.
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  7. « Évolution et structure de la population à Rombies-et-Marchipont en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 1er août 2010)
  8. « Résultats du recensement de la population du Nord en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 1er août 2010)