Lieu-Saint-Amand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Lieu-Saint-Amand
Lieu-Saint-Amand
L'église Saint-Martin.
Blason de Lieu-Saint-Amand
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Nord
Arrondissement Valenciennes
Intercommunalité Communauté d'agglomération de la Porte du Hainaut
Maire
Mandat
Jean-Michel Denhez
2020-2026
Code postal 59111
Code commune 59348
Démographie
Gentilé Lieu-Saint Amandinois
Population
municipale
1 349 hab. (2017 en augmentation de 1,05 % par rapport à 2012)
Densité 264 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 16′ 26″ nord, 3° 20′ 46″ est
Altitude Min. 34 m
Max. 69 m
Superficie 5,11 km2
Élections
Départementales Canton de Denain
Législatives Dix-neuvième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France
Voir sur la carte administrative des Hauts-de-France
City locator 14.svg
Lieu-Saint-Amand
Géolocalisation sur la carte : Nord
Voir sur la carte topographique du Nord
City locator 14.svg
Lieu-Saint-Amand
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Lieu-Saint-Amand
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Lieu-Saint-Amand

Lieu-Saint-Amand est une commune française située dans le département du Nord en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Située sur la Route nationale 30, traversée par l'autoroute A2 (Sortie 15.1), à 2 km de Bouchain, et 17 km de Valenciennes.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Une entrée de la commune.
Communes limitrophes de Lieu-Saint-Amand
Neuville-sur-Escaut
Bouchain Lieu-Saint-Amand Noyelles-sur-Selle
Hordain Avesnes-le-Sec

Toponymie[modifier | modifier le code]

Locus-Sancti-Amandi[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Lieu-Saint-Amand se nommait autrefois en latin HALCIACUM et en langue romaine HAUSSY sans doute parce que relativement à la vallée de l’Escaut, il est situé sur une hauteur. À quelle date remonte cette petite commune ? Longtemps nous avons cru avec les historiens les plus autorisés qu’il n’existait sur Lieu-Saint-Amand rien d’antérieur à 1096. Aujourd’hui, au vu d’une indication d’ « Halicacus » dans un diplôme nous pouvons penser que Halciacum était implanté dès l’an 822 sous le règne de Louis le Pieux.

En 1123, Burchant, évêque de Cambrai, donna l’autel c'est-à-dire, la commune d’Haussy en Ostrevant à l’abbaye de Saint-Amand en Pévèle. Alors l’abbaye qui possédait déjà Haussy sur la Selle, craignait que la similitude des noms n’engendre des confusions préjudiciables aux intérêts de la maison, remplaça le nom Halciacum par Locus Sancti Amand ou en Français Lieu-Saint-Amand[2]

un corps de soldats Français posté dans le village fut attaqué et délogé après une vive résistance par des Autrichiens.

Durant les Trente Glorieuses, le village fut littéralement coupé en deux par l'autoroute A2 qui relie Paris à Bruxelles. Une défiguration motivée par la volonté d'aller plus vite et plus loin grâce notamment aux ressources pétrolières que l'on pensait infinies.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de la ville de Escaudain (59) Nord-France.svg

Les armes de Lieu-Saint-Amand se blasonnent ainsi : D’azur semé de fleurs de lys d’or.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

La mairie de Lieu-Saint-Amand dresse ainsi la liste des maires successifs[3] :

Titulaires de la fonction de maire de Lieu-Saint-AmandVoir et modifier les données sur Wikidata
IdentitéPériodeDuréeÉtiquette
DébutFin
Charlemagne Brisville (d)
(mort en cours de mandat (en))
9 ans et 9 mois
Charles Dupas (d)19 ans et 6 mois divers gauche
Louis Deliège (d)
( - )
12 ans divers gauche
Jacques Boileux (d)[4]25 ans divers gauche
Jean-Michel Denhez (d)[5]
(né le )
En cours6 ans et 7 mois Parti communiste français

Instances judiciaires et administratives[modifier | modifier le code]

La commune relève du tribunal d'instance de Valenciennes, du tribunal de grande instance de Valenciennes, de la cour d'appel de Douai, du tribunal pour enfants de Valenciennes, du conseil de prud'hommes de Valenciennes, du tribunal de commerce de Valenciennes, du tribunal administratif de Lille et de la cour administrative d'appel de Douai.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1800. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[7].

En 2017, la commune comptait 1 349 habitants[Note 1], en augmentation de 1,05 % par rapport à 2012 (Nord : +0,67 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
347458491526585601638621646
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
728850935913835879839819838
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
8358507767928118608589221 137
1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015 2017
1 1281 0671 1721 2651 2471 2651 2601 3381 349
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Lieu-Saint-Amand en 2007 en pourcentage[10].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,3 
90 ans ou +
0,5 
5,5 
75 à 89 ans
5,7 
11,5 
60 à 74 ans
13,6 
22,0 
45 à 59 ans
21,4 
22,6 
30 à 44 ans
20,6 
17,1 
15 à 29 ans
19,0 
21,0 
0 à 14 ans
19,2 
Pyramide des âges du département du Nord en 2007 en pourcentage[11].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
4,6 
75 à 89 ans
8,2 
10,4 
60 à 74 ans
11,9 
19,8 
45 à 59 ans
19,5 
21,0 
30 à 44 ans
19,9 
22,5 
15 à 29 ans
20,9 
21,5 
0 à 14 ans
18,9 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Page 406 - Statistique archéologique du Département du Nord - seconde partie - 1867- Librairie Quarré et Leleu à Lille, A. Durand 7 rue Cujas à Paris - archive du Harvard College Library - numérisé par Google Books
  2. « Lieu Saint Amand », sur www.lieusaintamand.fr (consulté le 29 mars 2015)
  3. « Les maires du Village », sur https://sites.google.com/
  4. « Lieu-Saint-Amand : écharpe de maire honoraire pour Jacques Boileux », La Voix du Nord,  : « Élu au conseil municipal en 1983, élu maire en 1989, Jacques Boileux n’a quitté le fauteuil majoral qu’aux dernières municipales en 2014. »
  5. « Jean-Michel Denhez ravit la mairie de Lieu-Saint-Amand et introduit une nouvelle équipe », La Voix du Nord,  : « La liste « Agir ensemble, tradition et modernité » emmenée par Jean-Michel Denhez est arrivée en tête, face à la liste sortante menée par Marie-Claude Langlet et soutenue par l’ancien maire Jacques Boileux qui lui, ne se représentait pas. »
  6. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  10. « Évolution et structure de la population à Lieu-Saint-Amand en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 29 juillet 2010)
  11. « Résultats du recensement de la population du Nord en 2007 » [archive du ], sur le site de l'Insee (consulté le 29 juillet 2010)