Canton de Falaise-Nord

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Falaise-Nord
Canton de Falaise-Nord
Situation du canton dans l'arrondissement de Caen.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Basse-Normandie
Département Calvados
Arrondissement(s) Caen
Circonscription(s) 3e
Chef-lieu Falaise
Code canton 14 17
Histoire de la division
Création 1856
Disparition 2015
Démographie
Population 11 024 hab. (2012)
Subdivisions
Communes 27

Le canton de Falaise-Nord est une ancienne division administrative française située dans le département du Calvados et la région Basse-Normandie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville de Falaise était à l'origine partagées entre deux cantons qui étaient désignés par 1er et 2e.

De 1833 à 1842, les cantons de Falaise-I et de Couliboeuf avaient le même conseiller général. Le nombre de conseillers généraux était limité à 30 par département[1].

Lors de la séance du du conseil général du Calvados, les deux cantons sont renommés Falaise-Nord (anciennement deuxième division) et Falaise-Sud (anciennement première division)[2].

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1833
(démission)
François Fleury Majorité
gouvernementale
Magistrat, maire de Villy-lez-Falaise, député (1827-1837), élu également dans le canton de Bretteville-sur-Laize
1833 1836 Alexandre Claudius Adolphe
Bazire père
(1804-?)
  Banquier et négociant à Falaise
1836 1842 Georges Adrien Leclerc
(1817-1858)
  Négociant, banquier, maire de Falaise
1842 1852 Pierre Charles François Labbé
(1786-1861)
  Avocat, ancien maire de Cahan puis maire de Falaise
1852 1858
(décès)
Georges Adrien Leclerc   Négociant, banquier, maire de Falaise
1858 1871
(décès)
Gustave Leguay   Négociant et filateur, maire de Falaise
1871 1887
(démission)[3]
Jérôme Esnault Républicain
(centre gauche)
Avocat, maire de Falaise, député (1881-1885)
1887[4] 1911
(décès)[5]
Victor Eugène Gabriel
Le Comte[6]
Républicain Avocat à Paris, conseiller municipal de Falaise
1911[7] 1929
(décès)
Émile Lequier[8]   Vétérinaire, conseiller municipal de Falaise
1929 1930
(démission)
Raymond Girard RG Agriculteur, conseiller municipal de Falaise
1930[9] 1940 Paul Barbot RG
puis PSF[10]
Propriétaire, maire de Potigny (1919-1945), nommé conseiller départemental en 1943[11]
1945 1973 Maurice Gervais
(1896-1979)
Rad. puis RGR puis
UNR puis DVD
Agriculteur, maire de Saint-Pierre-du-Bû
1973 1998
(décès)
Alain de La Moussaye
(1914-1998)
DVD Maire de Saint-Pierre-Canivet
1998 2015 Guy Bailliart PS Enseignant, maire de Cordey (2001-2014)


Le canton participait à l'élection du député de la troisième circonscription du Calvados.

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Falaise-Nord comptait 11 024 habitants en 2012 (population municipale) et regroupait vingt-sept communes, dont une partie de Falaise :

À la suite du redécoupage des cantons pour 2015, toutes les communes sont rattachées au nouveau canton de Falaise.

Anciennes communes[modifier | modifier le code]

Les anciennes communes suivantes sont incluses dans le canton de Falaise-Nord[12] :

  • Saint-Christophe, absorbée en 1826 par Ouilly-le-Basset.
  • Saint-Loup-Canivet, absorbée en 1828 par Soulangy.
  • Torp, absorbée en 1828 par Villers-Canivet.
  • Saint-Quentin-de-la-Roche, absorbée en 1833 par Tassilly. La commune prend le nom de Saint-Quentin-Tassilly.
  • Saint-Quentin-Tassilly, partagée en 1854 entre Bons et Soumont. L'ancien territoire de Saint-Quentin-de-la-Roche est attribué à Soumont (qui prend le nom de Soumont-Saint-Quentin), celui de Tassilly est absorbé par Bons (qui prend le nom de Bons-Tassilly).
  • Saint-Vigor-de-Mieux, absorbée en 1858 par Saint-Martin-du-Bû. La commune prend le nom de Saint-Martin-de-Mieux.
  • Ouilly-le-Basset, absorbée en 1947 par Saint-Marc-d'Ouilly. La commune prend le nom de Pont-d'Ouilly.

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
----9 87410 01210 52010 91811 024
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[13] puis population municipale à partir de 2006[14])
Histogramme de l'évolution démographique

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]