Canton de Bayeux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canton de Bayeux
Situation du canton de Bayeux dans le département de Calvados.
Situation du canton de Bayeux dans le département de Calvados.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Calvados
Arrondissement(s) Bayeux
Bureau centralisateur Bayeux
Conseillers
départementaux
Jean-Léonce Dupont
Mélanie Lepoultier
2015-2021
Code canton 14 02
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modification 1 6 brumaire an X[2],[3]
(28 octobre 1801)
Modification 2 22 mars 2015[4]
Démographie
Population 29 389 hab. (2015)
Densité 152 hab./km2
Géographie
Superficie 193,33 km2
Subdivisions
Communes 34

Le canton de Bayeux est une division administrative française située dans le département du Calvados et la région Normandie. À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe de 16 à 34.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour de Bayeux dans l'arrondissement de Bayeux. Son altitude varie de 18 m (Sully) à 86 m (Nonant) pour une altitude moyenne de 54 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1848 Adolphe Louis
Joret des Closières
(1800-1870)
  Avocat à Bayeux
1848 1860
(décès)
Romain Auguste Laurent
Pezet[5]
  Président du tribunal civil de Bayeux
1860 1895
(décès) [6]
Louis-Eugène Niobey Droite Notaire, maire de Bayeux (1875-?)
1895[7] 1923
(démission)[8]
Comte
Fernand Foy
(1847-1927)
Républicain
rallié
Maire de Barbeville, fondateur des haras de Barbeville
1923[9] 1929
(décès)
Baron
François Gérard
URD
puis Ind.
Propriétaire, maire de Maisons, député (1919-1929)
1929[10] 1931 Sébastien Foy   Propriétaire de haras à Bayeux
1931 1940 Élie Dodeman URD-PDP Avocat, maire de Bayeux
1945 1973 Henry Jeanne RPF puis RS puis
UNR puis DVD
Chirurgien, maire de Bayeux
1973 1979 Jean Le Carpentier DVD puis UDF-PR  
1979 1985 Charles Bail PS  
1985 1998 Jean Le Carpentier RPR Maire de Bayeux (1983-1995)
1998 2015 Jean-Léonce Dupont UDF puis
NC-UDI
Directeur d'école de commerce international, sénateur depuis 1998, maire de Bayeux (1995-2001), président du conseil général (2011-2015)

Le canton participe à l'élection du député de la cinquième circonscription du Calvados.

Représentation à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Jean-Léonce Dupont   UDI Sénateur, président du conseil départemental, conseiller sortant (ancien territoire)
2015 en cours Mélanie Lepoultier   DVD Enseignante, maire de Sommervieu

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Jean-Léonce Dupont et Mélanie Lepoultier (Union de la Droite, 47,78 %) et Serge Michelini et Fabienne Perrin (FN, 22,25 %). Le taux de participation est de 51,86 % (11 279 votants sur 21 747 inscrits)[11] contre 51,43 % au niveau départemental[12] et 50,17 % au niveau national[13].

Au second tour, Jean-Léonce Dupont et Mélanie Lepoultier (Union de la Droite) sont élus avec 73,16 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 50,6 % (7 173 voix pour 10 996 votants et 21 732 inscrits)[14].

Composition[modifier | modifier le code]

Composition antérieure à 2015[modifier | modifier le code]

Situation du canton dans l'arrondissement de Bayeux.

Le canton de Bayeux comptait 20 433 habitants en 2012 (population municipale) et regroupait seize communes :

À la suite du redécoupage des cantons pour 2015, toutes les communes sont à nouveau rattachées au canton de Bayeux auquel s'ajoutent dix-huit communes.

Anciennes communes[modifier | modifier le code]

Les anciennes communes suivantes étaient incluses dans le territoire du canton de Bayeux antérieur à 2015[15] :

Composition à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Un nouveau découpage territorial du Calvados entre en vigueur en mars 2015, défini par le décret du 17 février 2014[4], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[16]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[17]. Dans le Calvados, le nombre de cantons passe ainsi de 49 à 25.

Le nouveau canton de Bayeux comprend désormais trente-quatre communes entières[4] :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Bayeux
(chef-lieu)
14047 CC Bayeux Intercom 13 917 (2014)
Agy 14003 CC Bayeux Intercom 265 (2014)
Arganchy 14019 CC Bayeux Intercom 234 (2014)
Barbeville 14040 CC Bayeux Intercom 178 (2014)


Campigny 14130 CC Bayeux Intercom 192 (2014)
Chouain 14159 CC Bayeux Intercom 227 (2014)
Commes 14172 CC Bayeux Intercom 383 (2014)
Condé-sur-Seulles 14175 CC Bayeux Intercom 288 (2014)
Cottun 14184 CC Bayeux Intercom 202 (2014)
Cussy 14214 CC Bayeux Intercom 171 (2014)
Ellon 14236 CC Bayeux Intercom 471 (2014)
Esquay-sur-Seulles 14250 CC Bayeux Intercom 316 (2014)
Guéron 14322 CC Bayeux Intercom 247 (2014)
Juaye-Mondaye 14346 CC Bayeux Intercom 670 (2014)
Longues-sur-Mer 14377 CC Bayeux Intercom 624 (2014)
Magny-en-Bessin 14385 CC Bayeux Intercom 161 (2014)
Le Manoir 14400 CC Bayeux Intercom 203 (2014)
Manvieux 14401 CC Bayeux Intercom 129 (2014)
Monceaux-en-Bessin 14436 CC Bayeux Intercom 548 (2014)
Nonant 14465 CC Bayeux Intercom 489 (2014)
Port-en-Bessin-Huppain 14515 CC Bayeux Intercom 1 950 (2014)
Ranchy 14529 CC Bayeux Intercom 232 (2014)
Ryes 14552 CC Bayeux Intercom 504 (2014)
Saint-Loup-Hors 14609 CC Bayeux Intercom 420 (2014)
Saint-Martin-des-Entrées 14630 CC Bayeux Intercom 652 (2014)
Saint-Vigor-le-Grand 14663 CC Bayeux Intercom 2 338 (2014)
Sommervieu 14676 CC Bayeux Intercom 1 029 (2014)
Subles 14679 CC Bayeux Intercom 672 (2014)
Sully 14680 CC Bayeux Intercom 137 (2014)
Tracy-sur-Mer 14709 CC Bayeux Intercom 347 (2014)
Vaucelles 14728 CC Bayeux Intercom 376 (2014)
Vaux-sur-Aure 14732 CC Bayeux Intercom 340 (2014)
Vaux-sur-Seulles 14733 CC Bayeux Intercom 299 (2014)
Vienne-en-Bessin 14744 CC Bayeux Intercom 293 (2014)

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population (ancien territoire)  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
13 707 15 488 17 817 19 950 20 627 20 744 20 318 20 095 20 433
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[18] puis population municipale à partir de 2006[19])
Histogramme de l'évolution démographique


En 2015, le canton comptait 29 389 habitants[Note 1].

Évolution de la population (nouveau territoire)  [ modifier ]
2015
29 389
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2015[20].)


Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 2600000658, lire en ligne)
  • Claude Motte,Isabelle Séguy,Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 9 782733 210284).
  • Annie Fettu, Canton de Bayeux, coll. Belle-Époque, Cully, Orep
  • Edmond Michel, Monographie d'un canton type (Bayeux), Paris-Nancy, Berger-Levrault Editeurs, 1911
  • Alain Busquet, Les Églises romanes de la région du sud-ouest de Bayeux, Caen, Université de Caen, 1975

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 40
  2. Notice communale de Bayeux sur le site de l'EHESS.
  3. Bernard Gaudillère (1995), p. 792.
  4. a, b et c Décret no 2014-160 du 17 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département du Calvados.
  5. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH179/PG/FRDAFAN83_OL2137048V001.htm
  6. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6352849x/f1.item.r=canton.zoom
  7. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6352880q/f38.item.r=canton.zoom
  8. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k64757232/f4.item.r=canton.zoom
  9. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6475985v/f31.item.r=canton.zoom
  10. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k247417h/f3.item.r=canton.zoom
  11. « Résultats du 1er tour pour le canton de Bayeux », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 24 mars 2015)
  12. « Résultats du 1er tour pour le département du Calvados », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 24 mars 2015)
  13. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  14. « Résultats du second tour pour le canton de Bayeux », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 30 mars 2015)
  15. EHESS : Des villages Cassini aux communes d'aujourd'hui (fiches des seize communes du canton). Pour Pièce-du-Clos-Bouillon (Bayeux), Englesqueville (Ranchy) et Damigny (Saint-Germain-de-la-Lieure), l'EHESS ne détermine pas s'il s'agit d'anciennes communes ou d'« anciennes communautés » (simples lieux-dits ?) ; il pourrait s'agir d'un transfert de territoire.
  16. « Loi no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté en 41751)
  17. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  18. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  19. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
  20. Fiches Insee - Populations légales du canton pour l'année 2015.

Liens externes[modifier | modifier le code]