Canton de Creully

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Creully
Canton de Creully
Situation du canton dans l'arrondissement de Caen.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Basse-Normandie
Département Calvados
Arrondissement(s) Caen
Circonscription(s) 5e
Chef-lieu Creully
Code canton 14 13
Histoire de la division
Création 1790
Disparition 2015
Démographie
Population 20 669 hab. (2012)
Densité 157 hab./km2
Géographie
Superficie 131,94 km2
Subdivisions
Communes 25

Le canton de Creully est une ancienne division administrative française située dans le département du Calvados et la région Basse-Normandie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton était organisé autour de Creully dans l'arrondissement de Caen. Son altitude variait de 1 m (Courseulles-sur-Mer) à 82 m (Martragny) pour une altitude moyenne de 47 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1852 Alexandre-Adolphe Delacour Majorité
ministérielle
Propriétaire à Paris, maire de Saint-Gabriel, député (1846-1848)
1852 1858 Louis Félix Étienne, marquis de Turgot[Note 1]   Ministre des Affaires étrangères (1951-1952), propriétaire du château de Lantheuil, sénateur (1852-1866)
1858 1889 Albert Delacour
(fils d'Alexandre-Adolphe Delacour)
Centre Propriétaire et agronome, maire de Saint-Gabriel, député (1871-1877)
1889 1913 Ernest Lefortier Républicain Maire d'Anguerny
1913 1916
(décès)[1]
Arthur Corbel Républicain Industriel à Courseulles
1916 1919 siège vacant    
1919 1940
(décès)
Pierre Marie, comte d'Oilliamson
(1867-1940)
URD Propriétaire, maire de Fontaine-Henry
1945 1960
(décès)
Edmond Paillaud RS Industriel, maire de Creully
1960 1967 M. Fortier DVD  
1967 1976
(démission)
Jean-Pierre Baudard Rad.
puis SE
Industriel, maire de Courseulles-sur-Mer
1976 1992 Jean-Louis de Mourgues RI puis RPR Maire de Courseulles-sur-Mer (1977-2008)
1992 2004 Michel Leparquier DVD puis RPR puis UMP Maire d'Anisy
2004 2015 Jean-Pierre Lavisse PS Maire d'Amblie (1983-2014)


Le canton participait à l'élection du député de la cinquième circonscription du Calvados.

Composition[modifier | modifier le code]

L'église de Creully.

Le canton de Creully comptait 20 669 habitants en 2012 (population municipale) et regroupait vingt-cinq communes :

À la suite du redécoupage des cantons pour 2015, la commune de Cambes-en-Plaine est rattachée au canton d'Ouistreham, la commune de Vaux-sur-Seulles à celui de Bayeux, les communes d'Amblie, Bény-sur-Mer, Cairon, Coulombs, Creully, Cully, Fontaine-Henry, Le Fresne-Camilly, Lantheuil, Lasson, Martragny, Reviers, Rosel, Rucqueville, Saint-Gabriel-Brécy, Secqueville-en-Bessin et Thaon à celui de Bretteville-l'Orgueilleuse, la commune de Villons-les-Buissons à celui de Caen-2 et les communes d'Anguerny, Anisy, Basly, Colomby-sur-Thaon et Courseulles-sur-Mer à celui de Courseulles-sur-Mer.

Anciennes communes[modifier | modifier le code]

Les anciennes communes suivantes étaient incluses dans le canton de Creully[2] :

  • Moulineaux, absorbée en 1827 par Fontaine-Henry.
  • Fresné-le-Crotteur, absorbée en 1827 par Saint-Gabriel.
  • Vaussieux, absorbée en 1827 par Vaux-sur-Seulles.
  • Cainet, absorbée en 1835 par Le Fresne-Camilly.
  • Pierrepont, absorbée en 1835 par Lantheuil.
  • Brécy, absorbée en 1964 par Saint-Gabriel. La commune prend le nom de Saint-Gabriel-Brécy.

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
8 6999 17710 54513 59615 48118 49519 63520 38020 669
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[3] puis population municipale à partir de 2006[4])
Histogramme de l'évolution démographique

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Petit-neveu du ministre Anne Robert Jacques Turgot

Références[modifier | modifier le code]

  1. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k242454c/f3.item.r=canton.zoom
  2. EHESS : Des villages Cassini aux communes d'aujourd'hui (fiches des vingt-cinq communes du canton). Pour Les Buissons (Villons-les-Buissons), l'EHESS ne détermine pas s'il s'agit d'une ancienne commune ou d'une « ancienne communauté » (simple lieu-dit ?). Avant la création des communes sous la Révolution, la Géoportail, « carte de Cassini » . décrit Villons comme un hameau dépendant de la paroisse des Buissons.
  3. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  4. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012

Liens externes[modifier | modifier le code]