Vignats

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vignats (homonymie).

Vignats
Vignats
L'église Sainte-Marguerite.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Calvados
Arrondissement Caen
Canton Falaise
Intercommunalité Communauté de communes du pays de Falaise
Maire
Mandat
Kevin Dewaële
2014-2020
Code postal 14700
Code commune 14751
Démographie
Population
municipale
282 hab. (2015 en augmentation de 3,68 % par rapport à 2010)
Densité 32 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 51′ 16″ nord, 0° 06′ 13″ ouest
Altitude Min. 86 m
Max. 175 m
Superficie 8,80 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte administrative du Calvados
City locator 14.svg
Vignats

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte topographique du Calvados
City locator 14.svg
Vignats

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Vignats

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Vignats

Vignats est une commune française, située dans le département du Calvados en région Normandie, peuplée de 282 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Vinacium vers 1086, Vinacum en 1090, Vinaz en 1155, Vinatium en 1165, de Veteri Vinacio en 1257[1].

De adjectif latin vinaceum (monasterium) « (monastère) produisant du vin »[1]; les moines de l'Abbaye Sainte-Marguerite, à l'origine prieuré bénédictin fondé en 1130, avaient dû y planter de la vigne.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'abbaye Sainte-Marguerite de Vignats est mentionnée comme propriétaire en 1239 du camp de Bierre.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1945 1965 Pierre Lalizel SE Agriculteur bouilleur de cru
         
juin 1995[2] mars 2014 Érick Dewaële SE Employé de La Poste
mars 2014[3] en cours Kevin Dewaële SE Cadre en cabinet d'expertise comptable, fils du précédent[4]
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[6].

En 2015, la commune comptait 282 habitants[Note 2], en augmentation de 3,68 % par rapport à 2010 (Calvados : +1,53 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
590608660683681682683669593
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
549537518507504438423411366
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
344330349241302271276311316
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2015
295299266249206224243280282
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Abbaye Sainte-Marguerite, à l'origine prieuré bénédictin fondé en 1130. Les moniales fonderont en 1623, le monastère bénédictin de Cherbourg.
  • Église Sainte-Marguerite. L'église primitive du XIIIe siècle est reconstruite en 1634. Le clocher a, quant à lui, été construit en 1850.
  • Chapelle Saint-Nicolas des XIe, XVIIIe et XXe siècles.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Clara Dewaële : à 21 ans, elle devient en 2008 la plus jeune conseillère générale de France (plus jeune que Jean Sarkozy). Conseillère générale du canton de Morteaux-Coulibœuf membre de la majorité départementale du Calvados.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2015.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Ernest Nègre - 1990 - Toponymie générale de la France - Page 353 - (ISBN 2600028838).
  2. « Érick Dewaële est nommé maire honoraire de sa commune », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 14 juin 2016)
  3. « Kevin Dewaële succède à son père au poste de maire », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 14 juin 2016)
  4. « Kevin Dewaële prêt à reprendre le flambeau », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 14 juin 2014)
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :